background preloader

Vieux-le blog

Vieux-le blog
Le film "Juliette, Simone, Pierre et les autres" de Laurence Faure au festival Bobines Sociales à Paris Mercredi 23 janvier – 20h El Clan Destino - 18, rue des Envierges 75020 "D’un âge à l’autre" La Sole, entre l’eau et le sable Angèle Chiodo - vidéo / animation - ENSAD - France - 2011 - 15’ Au cours de l'évolution, la sole est devenue asymétrique. Kinoki (des solutions directes pour une vie meilleure) Léo Favier & Schroeter und Berger - Les films sauvages - essai documentaire - France - 2012- 15’ Les réalisateurs franco-allemands ont déniché pour vous les archives Super 8 d’un irréductible village où depuis toujours les habitants s’organisent. Kinoki vous propose avec humour et précision des solutions directes pour une vie meilleure. Juliette, Simone, Pierre et les autres Laurence Faure - Extraits du documentaire Comment vit-on le vieillissement ? Rencontre avec Laurence Faure L'Album Little Joséphine Primé ! Du 2 Octobre au 4 Novembre : L'expo Vieux à la Médiathèque d'Issy-les-Moulineaux Related:  Témoignages de la grande guerre

Paris 1900-2013 en photos : pilotez notre fabuleuse machine à remonter le temps | Rue89 Culture Dix autochromes, commandés par un riche banquier, de la capitale au siècle dernier... en face de dix photos, prises par nous cette année. Rue89 vous invite à sentir le temps passé. Mode d’emploi - Les flèches à droite et à gauche de l’image, pour changer de photos. - La poignée rouge, pour remonter le temps. Ces photos parisiennes du début du XXe siècle, que vous connaissez peut-être, nous ont fascinés. Albert Kahn a envoyé des photographes à travers le monde entier pour réaliser un fonds photographique qui comprendra au final plus de 60 pays et 72 000 plaques autochromes. Plusieurs photographes (ou « opérateurs ») ont réalisé ces autochromes parisiens au début du siècle dernier. Nous avons voulu revoir ces endroits, sentir le temps passé. Making of Audrey est partie avec son appareil et son pied. Nous interrogions de temps en temps des vieux du quartier, Pascal leur demandant de commenter les images que nous leur montrions.

Parcours Street art Le parcours autour de Beaubourg Afficher Street art et graffiti autour de Beaubourg sur une carte plus grande L’art est aussi au coin de la rue. Le Street art ou art urbain nous entoure. En partant du Salon graphique de la bibliothèque décoré par le graffeur Grems, nous vous proposons un parcours autour du Centre Pompidou pour vous faire découvrir cet autre musée à ciel ouvert. Les artistes urbains nous offrent au quotidien une galerie d’oeuvres éphémères qui varient au gré des nettoyages, des inspirations ou des commandes.Alors, ouvrez l'oeil ! Du graffiti au Street art Les graffitis sont, à l’origine, des inscriptions ou des dessins tracés sur n’importe quel support, en général sur les murs, dans des lieux publics. Dans l’Antiquité et jusqu’au 19ème siècle, ces inscriptions étaient essentiellement gravées à l’aide de stylets ou tracés à la craie. 1960 : les tags dans les banlieues new-yorkaises Bart Heird [CC-BY-NC-ND_Flickr] 1970 : de la revendication politique aux cultures urbaines

Quelle était la vie quotidienne en France en 1914 ? Il y a un siècle, la France avait un visage tout autre. Un habitant sur deux travaille dans les champs (3% aujourd'hui), mais cela ne garantit pas l'opulence. Avant la guerre déjà, l'exode rural a commencé, les jeunes hommes partent tenter leur chance dans les grandes villes, dans les usines, tandis que les femmes travaillent, déjà, souvent dans la maison des plus riches, à leur service. Ici, Slate s'est amusé à faire une revue de presse des voeux du nouvel an en 1914. Dans le reportage qui suit, dautres repères et souvenirs de 1914 avant la guerre... Et si vous voulez continuer cette exploration temporelle, allez par ici pour découvrir des photos de Paris du tout début XXème sicle en couleurs... © Tuxboard

Un site dédié au roman de Balzac : "Le lys dans la vallée" 11 mai Produit par le Conseil général d’Indre-et-Loire, le site Internet "Le Lys dans la vallée" est une édition numérique enrichie et collaborative du texte d’Honoré de Balzac. Il propose de "retracer la genèse du roman en offrant la consultation des différents états du texte, au fil des ajouts et corrections de l’auteur et des éditions successives parues de son vivant : consultation interactive du roman permettant de visualiser plusieurs états du texte de manière simultanée, de les écouter, de les annoter, de les sauvegarder dans un espace personnel, de les exporter ou de les partager sur les réseaux sociaux." Précision : "l’intrigue principale du roman "Le Lys dans la vallée" se déroule au cœur de la vallée de l’Indre, sur la commune de Saché (37). Le livre audio gratuit sur litteratureaudio.com : Le lys dans la vallée, Honoré de Balzac Like this: J'aime chargement…

La représentation du soldat durant la Grande Guerre L’histoire culturelle de la Grande Guerre apparaît comme indissociable de la question nationale. La mobilisation des armées au cours de l’été 1914 définit pour la première fois l’affrontement sur les bases de la conscription universelle et sa réussite, nous dit l’historien Jean-Jacques Becker, doit être regardée comme le résultat mécanique du triomphe de l’idée nationale . Le cas britannique de recours au volontariat comme celui des Dominions sont emblématiques de ce point de vue en raison du succès massif que rencontrèrent les campagnes de recrutement. C’est en relation avec ce contexte inédit de guerre nationale fondée sur la mobilisation générale qu’a été conçu ce dossier sur le soldat de 14-18 dans les représentations des sociétés en guerre. Le conflit européen se révèle en effet d’abord comme un affrontement entre nations. Dès le début du conflit, les enjeux nationaux de la guerre ont été perçus et pensés comme le résultat d’une nécessité de l’histoire.

généalogie / service militaire Chaque année, les jeunes qui passaient leur conseil de révision au chef-lieu de canton en profitaient généralement pour marquer ce jour. Souvent, un objet était fait ou acheté pour se souvenir de son numéro de tirage au sort. Il m'est parvenu un de ces objets, pour lequel il faut que j'approfondisse le propriétaire (arrière-grand-père paternel ? son père ?) Cela m'a incité à en savoir plus sur le service militaire en général et surtout sur sa durée au fil du temps et savoir ainsi facilement le temps passé à son service militaire par mes ancêtres masculins. Enfin, pour retrouver trace du service militaire de nos ancêtres, il faut consulter - les registres de matricules aux Archives départementales (aux A.D Pour avoir beaucoup plus d'informations sur ces traces, n'hésitez pas à consulter le site de Généafrance qui est aussi un bon portail d'ouvertures sur d'autres sites. Toute remarque sera la bienvenue sur le blog. Historique du service militaire La France moderne décorations militaires

Retracer le parcours d'un ancêtre pendant la Première Guerre Mondiale Vous recherchez un militaire ? Vous recherchez un militaire ? Ce que vous ne trouverez pas aux Archives nationales – site de Paris : 1. Les militaires de l’armée de terre. 2. 3. 4. 5. 6. 7. Les archives militaires et les archives des militaires sont conservées au Ministère de la Défense Adressez-vous au : Service historique de la Défense Château de Vincennes Avenue de Paris 94306 Vincennes cedex Tél. 01 41 93 20 95 Ce que vous trouverez 1. Thème de la recherche (ordre alphabétique) Série d’archives Corsaires Marine F Invalides Officiers (dossiers individuels) Marine C Officiers civils Officiers militaires Rôles d’équipages Troupes 2. (exceptions) Thème de la recherche Légion d’honneur Ordre de Cincinnatus Ordre de Saint-Louis 3. Thème de la recherche Exemples (non exhaustif) Maréchaux Lannes, Brune, Murat, Canrobert, Lyautey, Foch, Davout, Oudinot. Amiraux Bougainville, Mackau, Jaurès, Thierry d’Argenlieu, d’Estaing. Généraux Mangin, Cavaignac, Hoche, Lecourbe, Kellermann, Kléber, Caulaincourt, Eblé, Leclerc. e

Et pourquoi le poilu ? Durant toute ma scolarité, mes différents professeurs m'ont toujours parlé des "poilus", ces soldats que l'on nommait ainsi à cause des barbes hirsutes qui ornaient leurs visages. La vérité semble être tout autre... Premier point, entre eux, les soldats ne semblaient pas s'appeler les "poilus" au début de la guerre, mais les "bonhommes", comme le signale Gaston ESNAULT dans son livre "Le poilu tel qu'il se parle" : Le terme "poilu" semblait donc être plus utilisé par les citadins, bien éloignés du quotidien dans les tranchées. Second point, le terme "poilu" aurait aussi désigné la virilité de nos soldats. Deux autres éléments me laissent penser que le soldat n'était pas ce vilain hirsute. Enfin, dès 1915, les gaz de combat font leurs apparitions dans les tranchées. les masques à gaz devant être hermétiques a maxima, on ne devait pas rigoler avec la barbe qui aurait pu empêcher l'étanchéité de ce masque, bien rudimentaire.

Représenter et se représenter la Première Guerre mondiale - Faire parler les images (1914-1918) Si les photographies pouvaient parler... (2) A l'heure du repas, après fin 1916, 90e RI(1) : Il arrive qu'un détail attire notre attention et que, de fil en aiguille, une image dévoile une partie inhabituelle de la vie militaire de l'époque. Ou au contraire, si habituelle qu'elle en est même classique et que l'on n'y prête plus attention... Pause au 90e RI : Ce groupe d'hommes porte l'uniforme du régiment de Châteauroux, le 90e régiment d'infanterie. Strictement rien ne permet d'avoir de certitudes dans la mesure où il n'y a pas de texte au verso. Des exercices à n'en pas douter : ils portent tous le pantalon de treillis, à l'exception d'un caporal qui a placé une marque de grade de manière très personnelle. Son pantalon est marqué par des traces de salissures très nettes au niveau des genoux, comme de nombreux autres hommes. La surexposition du haut du cliché est étonnante. Reprendre des forces : - le classique quart ; - un « plat-à-quatre » ou « gamelle de campement » est aussi utilisé. 1.

Related: