background preloader

Comment créer une monnaie locale

Comment créer une monnaie locale
Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. Comment créer une monnaie locale est une fiche méthodologique dont le nom explique l'objectif. Une monnaie locale est une monnaie non soutenue par un gouvernement national et destinée à n'être échangée que dans une zone restreinte. Les monnaies de ce type sont également appelées monnaies complémentaires. Elles prennent de nombreuses formes, aussi bien matérielles que virtuelles. Enjeux La monnaie locale "L'Abeille" créée à Villeneuve sur Lot a pour finalité la défense et la protection de la biodiversité[1] Passer de la logique de "rareté", héritée du passé… La logique de manque se caractérise par une "peur de manquer" qui conduit à : Vouloir toujours plus, donc à la croissance, incompatible avec les possibilités de la Terre ; Croire qu’il n’y a pas assez pour tous ; la réponse naturelle est dans l'accumulation et la compétition (violence) ; Rechercher la sécurité et le pouvoir dans la possession de l'argent... Principes Mise en œuvre

http://fr.ekopedia.org/Comment_cr%C3%A9er_une_monnaie_locale

Related:  Guides de mises en oeuvre Monnaies#Monnaie_locale

Guide de mise en oeuvre d’une monnaie complémentaire locale Françoise Lenoble, une des fondatrices et animatrices de l'Abeille, monnaie locale créée en janvier 2010 sur Villeneuve-sur-Lot. Un an plus tard, 44 entreprises, commerces et producteurs locaux utilisent l'Abeille, monnaie permettant de relocaliser et réorienter une partie de la production et de la consommation. Un outil pour initier une économie respectueuse de l’être humain et de la nature Conçu par Philippe Derudder Les membres du Gresso Créer une monnaie locale Vous avez peut-être déjà vu un client échanger avec un commerçant de drôles de billets. Il s'agissait certainement d'une monnaie locale, c'est-à-dire d'une monnaie non soutenue par un gouvernement national et destinée à être échangée dans une zone restreinte. Les monnaies de ce type sont également appelées monnaies complémentaires. Elles prennent de nombreuses formes, aussi bien matérielles que virtuelles.

Créer une monnaie locale Vous avez peut-être déjà vu un client échanger avec un commerçant de drôles de billets. Il s'agissait certainement d'une monnaie locale, c'est-à-dire d'une monnaie non soutenue par un gouvernement national et destinée à être échangée dans une zone restreinte. Les monnaies de ce type sont également appelées monnaies complémentaires. Le temps, une monnaie universelle plus juste Espagne / / Europe « Échange une heure de plomberie contre une heure de repassage » : ce type d’entraide ne date pas d’aujourd’hui et a débouché sur la création d’une multitude de systèmes d’échanges locaux. Avec la Cronobank, le concept se mondialise pour offrir des services à l’échelle de la planète, en utilisant le temps comme unique monnaie. © Richardkw Un site unique disponible en 55 langues regroupe les systèmes existants « SEL » en France, banque du temps en Colombie, échange de faveurs en Espagne et monnaies alternatives en tous genres connaissent un succès grandissant, mais restaient jusqu’à présent cantonnés au niveau local.

Méthodes et procédures Sans ce Guide et sans les visites de Philippe Derudder dans nos régions, beaucoup de projets de MLC n’auraient pas vu le jour. En voici la dernière mise à jour. → Ce Guide a été écrit préalablement au démarrage des expériences en France ; conformément à la philosophie générale de nos projets – « le but est dans le chemin » – nous devons envisager de faire vivre ce Guide. Nous pourrons y inclure des apports dans 2 sens : rétrospectivement, nos expériences nous donnent un certain recul.prospectivement, la mise en place de nos projets ouvrent de nouvelles pistes : pour être des « expérimentations sociales », les expériences de MLC doivent être aussi des « eSpériences ». Guide de mise en œuvre

Argumentaires Ce premier atelier s’est déroulé, le samedi matin entre 10h00 et 12h00, en 3 temps : Un tour de table rapide de présentation de chacun, manière aussi de faire un inventaire des projets de MLC.Le point su r les monnaies en circulation (la plupart sont sur la carte des projets : projetsLes idées de projetDeux tours de table pour lister les questions à aborder pendant ces rencontres, pour lister aussi les difficultés .(Se) Poser des questionsQuelques questions difficilesNous avons aussi eu le temps d’aborder un premier sujet d’approfondissement : la question des critères de sélection des prestataires. 1.1 Le point sur les monnaies en circulation

Actualités - Evénements La Maison de la Solidarité située à Gennevilliers est membre du réseau des boutiques solidarité de la Fondation Abbé Pierre. Alter Conseil l’a accompagnée dans la mise à plat de son modèle économique afin d’identifier les leviers potentiels de consolidation, suite à des évolutions de son mode de financement. L’objectif a été, au travers d’une approche analytique de son modèle économique, de mettre en lumière le besoin de revalorisation de certaines actions, de mieux cibler les financements complémentaires à mobiliser ou encore d’identifier les moyens de rationalisation de certains postes de charges.

Les chômeurs espagnols ont recours aux 'banques du temps' pour surmont... Ces derniers temps, on assiste en Espagne à une augmentation des projets alternatifs dénommés « banques du temps ». Une « banque du temps » est une organisation communautaire qui permet le regroupement d’échanges de services pour un taux horaire faible. Son fonctionnement est similaire à celui d’une banque réelle. La personne ouvre un compte et et indique le nombre d’heures disponibles dont elle dispose ainsi que le type de services proposé : réparation d’une maison, voiturage, ménage, conseils informatiques, classes, gardiennage ou l’échange direct de services entre propriétaires agricoles et travailleurs.

Supports juridiques Ce document résulte des entretiens d’Eric Goujot avec Jean-Luc Chanut (Trésorier, entre autres, de la ville de St-Dié-des-Vosges, du Pays de la Déodatie) et Frédéric Bosque (chargé de mission pour le SOL-Violette de la Maire de Toulouse). Sa dernière révision date du 1er mars 2012. Nature du DéoDat Le DéoDat est une des monnaies locales complémentaires qui émergent en France et en Europe. Nous insistons sur le terme « complémentaire », car ces monnaies n’ont pas vocation à concurrencer ni remplacer l’Euro.

Création d'une Monnaie Locale Complémentaire A propos Qu’est-ce qu’une monnaie locale ? Une monnaie locale est un instrument de paiement qui ne peut être utilisé que sur un territoire restreint, une commune ou une communauté de communes. Elle est mise en place par une association qui en assure la gestion avec l’aide d’un établissement financier. L’association fait adhérer des entreprises et des commerçants qui peuvent rejoindre son système.

Pays basque : une monnaie locale pour un changement global - Eusko « C’est la première fois que je vois une Assemblée générale se terminer à l’heure », s’emballe le jeune directeur d’une petite entreprise, coup d’œil furtif sur sa montre, avant de noyer cette synthèse mémorable dans une joyeuse gorgée de cidre basque. La démonstration de l’association Euskal Moneta (Monnaie basque), le 23 janvier à Ustaritz, était irréprochable, comme il se doit lorsque l’on met au vote la création d’une monnaie locale et que l’on ambitionne d’y associer des valeurs éthiques d’économie solidaire, sociale ou écologique. En moins de trois heures, les questions les plus pointues ont reçu les réponses les plus simples et les infographies menaçantes ont fini par esquisser des issues prometteuses. Avec la même sérénité appliquée et après un an et demi de travail, les créateurs bénévoles de « l’Eusko » (variante du mot « basque ») ont proclamé, devant une centaine d’adhérents au projet, le lancement de la monnaie basque alternative.

Le rôle des banques du temps dans le développement d’une communauté - Initiative internationale pour repenser l'économie par Gill Seyfang, Karen Smith, New Economics Foundation, 2002 Langue : anglais Ce rapport écrit par Gill Seyfang et Karen Smith est le résultat de deux ans de recherche sur les banques du temps britanniques. Les auteurs montrent que les banques du temps réussissent à rétablir la confiance entre les membres d’une communauté, et surtout à tirer de l’exclusion sociale ceux qui en souffrent le plus : handicapés, malades, étrangers et immigrés, etc.

Related: