background preloader

Comment créer une monnaie locale

Comment créer une monnaie locale

Community Currency Guide Dans l'Ouest, les monnaies locales ont de plus en plus de succès Avec quelques billets d'Heols en poche, la monnaie complémentaire brestoise, Pascale Thoby va faire son marché au magasin d'alimentation Bio de Guip. Si elle le souhaitait, elle pourrait aussi régler la facture de la crèche ou la consultation de son médecin. Car, comme elle, ces professionnels adhèrent à l'Adess, le pôle économie sociale et solidaire du Pays de Brest qui anime ce projet depuis un an. « Utiliser cette monnaie est un acte politique ! » L'Heol rassemble 200 adhérents - dont quarante-cinq prestataires - qui s'engagent à favoriser des services et des produits locaux, éthiques, solidaires, respectueux de l'environnement... « L'adhésion est obligatoire pour devenir usager », explique la commerçante qui accepte l'Heol dans sa propre boutique, Loulis des Bois. Dans l'un des comptoirs de change du réseau, Pascale Thoby peut échanger un euro contre un Heol. Sol Violette à Toulouse, Muse à Angers « Depuis 2007, la crise a stimulé l'intérêt pour les monnaies complémentaires.

Guide de mise en oeuvre d’une monnaie complémentaire locale Françoise Lenoble, une des fondatrices et animatrices de l'Abeille, monnaie locale créée en janvier 2010 sur Villeneuve-sur-Lot. Un an plus tard, 44 entreprises, commerces et producteurs locaux utilisent l'Abeille, monnaie permettant de relocaliser et réorienter une partie de la production et de la consommation. Un outil pour initier une économie respectueuse de l’être humain et de la nature Conçu par Philippe Derudder Les membres du Gresso et de l’association Aises derudder@lhed.fr I – Pourquoi mettre en place une monnaie locale ? Pour disposer d’un outil qui favorise l’avènement d’une économie plus respectueuse de l’être humain et de son environnement naturel et ainsi : * mettre l’économie au service de l’homme et de la planète, * développer la solidarité * favoriser les échanges locaux * soutenir des projets locaux d’intérêt commun * réduire l’impact écologique II – Historique : L’idée de monnaie complémentaire peut surprendre. 1 – Le système « barter » ou système de troc… (pour les entreprises)

Pourquoi une monnaie locale et complémentaire ? Posons-nous quelques questions : Qu'est-ce que la monnaie ? A quoi sert-elle ? Qui la crée ? Manifeste pour la création de monnaies complémentaires. Dès que l'idée que l'on se fait de la richesse repose uniquement sur la valeur marchande, la spéculation prend le pas sur la fonction d'échange. développer une économie à valeur ajoutée écologique et sociale, rendre visible l’ensemble des richesses des activités humaines aujourd’hui invisibles ou dévalorisées, faciliter les échanges, créer des mécanismes de solidarité et de coopération à plusieurs échelles Levier pour une économie écologique et solidaire ! Le SOL s’organise autour de deux grands axes d’échanges : C'est légal ? Dans le premier axe, les échanges en monnaie locale sont autorisés. Zoom sur le Sol-Violette (texte de Frédéric Bosqué) : 1- Relocaliser les transactions monétaires, le crédit bancaire et l'épargne. 2- Prioriser le Financement de l'offre locale et de la demande solvable des citoyens précarisés.

Méthodes et procédures Sans ce Guide et sans les visites de Philippe Derudder dans nos régions, beaucoup de projets de MLC n’auraient pas vu le jour. En voici la dernière mise à jour. → Ce Guide a été écrit préalablement au démarrage des expériences en France ; conformément à la philosophie générale de nos projets – « le but est dans le chemin » – nous devons envisager de faire vivre ce Guide. rétrospectivement, nos expériences nous donnent un certain recul.prospectivement, la mise en place de nos projets ouvrent de nouvelles pistes : pour être des « expérimentations sociales », les expériences de MLC doivent être aussi des « eSpériences ». Guide de mise en œuvre d’une monnaie complémentaire locale Un outil pour initier une économie respectueuse de l’être humain et de la nature Conçu par Philippe Derudder Les membres du Gresso et de l’association Aises s ecretariat@aises-fr.org Tour d’horizon 1 – Historique : L’idée de monnaie complémentaire peut surprendre. - L’utilisation de deux monnaies. - La prospérité économique.

La folie des miles À peine le mot "miles" prononcé, les esprits s'enflamment. On s'échange ses cartes de fidélité. On compare ses niveaux de statut. On s'interroge sur un probable surclassement. "Et pour cause : non seulement on peut cumuler des miles en voyageant, mais on peut aussi le faire en dînant au restaurant, en dormant à l'hôtel, en louant une voiture, versant ses mensualités d'emprunt bancaire, en envoyant un bouquet de fleurs et même en organisant ses funérailles !" Abstrait "Dès le début, ces programmes ont été de formidables outils pour retenir la clientèle. "Il est vrai que les clients réguliers sont plus avantagés, reconnaît Isabelle Birem, directrice du programme Flying Blue chez Air France.Mais il ne s'agit pas que d'accumuler des miles. Pour plus de flexibilité, mieux vaudra se tourner vers les compagnies du Golfe, plus récentes et - lien de cause à effet ?

Supports juridiques Ce document résulte des entretiens d’Eric Goujot avec Jean-Luc Chanut (Trésorier, entre autres, de la ville de St-Dié-des-Vosges, du Pays de la Déodatie) et Frédéric Bosque (chargé de mission pour le SOL-Violette de la Maire de Toulouse). Sa dernière révision date du 1er mars 2012. Nature du DéoDat Le DéoDat est une des monnaies locales complémentaires qui émergent en France et en Europe. Nous insistons sur le terme « complémentaire », car ces monnaies n’ont pas vocation à concurrencer ni remplacer l’Euro. Légalement, ce ne sont pas des monnaies mais des titres de services sur support papier (dans le cadre de coupons-billets) ou des services de paiement d’entreprise (dans le cadre de moyens d’échange électroniques réservés à un éventail limité de biens ou de services et/ou à un réseau limité de personnes acceptant ces moyens de paiement). Acceptation du DD par les collectivités La taxe de reconversion des DéoDat (2%) est dans la moyenne des autres titres de services.

Mile (transport aérien) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Mile et Miles. Les programmes de fidélisation utilisés par les compagnies aériennes utilisent le mile comme unité de compte des points accumulés par un passager. Cette unité rappelle que le nombre de points est proportionnel à la distance parcourue. Chaque compagnie qui se dote d'un programme de fidélisation est libre de déterminer les conditions d'obtention de « miles », leur durée de validité et les avantages acquis. En général le nombre de miles attribué est égal à la distance parcourue. Les compagnies aériennes s'associent aussi à des partenaires, le plus souvent liés aux déplacements, tels que les loueurs de véhicules, les chaînes hôtelières, etc qui permettent d'accumuler les points en fonction des dépenses effectuées. Selon les pays, le statut des miles accumulés diffère. Le fisc américain a estimé que, dans certains cas, les miles peuvent être imposables. Portail de l’aéronautique

303-meo-monnaie-compl-FR Un outil pour initier une économie respectueuse de l'être humain et de la nature Conçu par Philippe Derudder Les membres du Gresso et de l'association Aisessecretariat@aises-fr.org Table des matières (Cliquer sur les mots soulignés pour un accès direct au chapitre souhaité) I - Tour d'horizon 1 - Historique............................................................5 II - Les expériences pionnières : 1. III - L'Actualité : Expérimentations en cours de développement dans le monde.................8 a) Les monnaies non appuyées sur la monnaie nationale................8 b) Les monnaies appuyées sur la monnaie nationale....................8 IV - Comment cela fonctionne-t-il ? V - Chronologie des étapes pour lancer une monnaie locale 1. ANNEXE 2 Fil d'Ariane pour inspirer les réflexions et actions d'évolution au sein de l’entreprise - Une contribution sociale fondée sur l'utilité réelle..................27 ANNEXE 3 La Charte...................................................................31

Le revenu de base, utopie d'hier, révolution d'aujourd'hui, réalité de demain? Revenu de base, allocation universelle ou revenu universel… tous ces termes désignent une vieille idée qui pourrait revenir au goût du jour : verser à chaque citoyen un revenu. Utopique ? Stanislas Jourdan, journaliste et promoteur de l’idée en France, revient sur l’histoire de l’idée, ses fondements économiques et philosophiques, et témoigne de la résurgence de l’idée à travers le monde. « Sans revenu, point de citoyen » s’exclamait en 1792 le philosophe Thomas Paine du haut de la tribune de l’Assemblée Nationale. Réprimé par la Terreur, Paine mourut quelques années plus tard, seul et pauvre aux Etats Unis où il s’exila. Bien au contraire, l’idée navigue entre les courants de pensée et traverse allégrement les frontières idéologiques et géopolitiques. Si la plupart d’entre eux partagent la conviction que le revenu de base est un moyen radical de combattre (voire anéantir) la pauvreté, chaque courant y apporte une vision et des arguments supplémentaires divers et variés. L’Utopie en 3D

Making Money: New Currency Brings Hope to Debt-Stricken City - SPIEGEL ONLINE - News - International All around Europe, governments are cutting back on spending in reaction to the euro crisis. But in one small city in Germany, locals are bucking the trend. Fed up with austerity, they are planning to spend more, not less, money -- and they are making it themselves. The city of Oberhausen, in the German state of North Rhine-Westphalia, is broke. With debts of €1.83 billion ($2.4 billion) the future of the city, best known internationally as the home town of Paul the psychic octopus, is uncertain. But now a Hamburg theater group has come up with a radical solution to reverse the city's ailing fortunes. This Friday, at a premiere organized in the town, performers of the Hamburg "Geheimagentur" ("Secret Agency") theater group will launch a new currency for the inhabitants of Oberhausen as part of a performance called "Schwarzbank" ("black bank"). Residents who want to earn "coals" can do so by engaging in activities which may be considered useful to the community. Money as Performance

Un projet de décroissance – Manifeste pour une Dotation Inconditionnelle d’Autonomie (DIA) | Un projet de décroissance – Manifeste pour une Dotation Inconditionnelle d’Autonomie (DIA) Un projet de décroissance Manifeste pour une Dotation Inconditionnelle d’Autonomie (DIA) Par Vincent Liegey, Stéphane Madelaine, Christophe Ondet et Anne-Isabelle Veillot Préface de Paul Ariès Collection thématique décroissance, format 11×18 cm, 156 pages, prix de vente 7€ www.projet-decroissance.net contact@projet-decroissance.net Depuis le début des années 2000 a émergé un nouveau mouvement de pensée autour du slogan provocateur « Décroissance ». Les réflexions du Parti pour la Décroissance, partie prenante de ce mouvement, ont débouché sur une proposition appelée Dotation Inconditionnelle d’Autonomie (DIA), couplée à un Revenu Maximum Acceptable. Ce manifeste pour une DIA part des origines de la Décroissance et propose des pistes, des réflexions susceptibles d’initier une transition sereine et démocratique vers des sociétés écologiquement soutenables et socialement justes. Lire l’article dans RUE 89

Related: