background preloader

Comment créer une monnaie locale

Comment créer une monnaie locale
Related:  Guides de mises en oeuvre Monnaies#Monnaie_locale

Community Currency Guide Créer une monnaie locale Vous avez peut-être déjà vu un client échanger avec un commerçant de drôles de billets. Il s'agissait certainement d'une monnaie locale, c'est-à-dire d'une monnaie non soutenue par un gouvernement national et destinée à être échangée dans une zone restreinte. Les monnaies de ce type sont également appelées monnaies complémentaires. Elles prennent de nombreuses formes, aussi bien matérielles que virtuelles. Qu'est-ce qu'une monnaie locale ? Face à la désertification des petits commerces, à la délocalisation, au chômage, ou encore à la perte de liens sociaux, la monnaie peut-être un moyen de se réapproprier l'économie et de la rendre plus humaine. Ainsi, une fois la monnaie mise en place, les particuliers peuvent acheter des bons d'achat en monnaie locale (1€ = 1 unité de monnaie locale). En quoi cela peut transformer notre territoire ? Créer une monnaie locale dans votre ville ou village vous permet de : Comment créer une monnaie locale ? 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. Agir pour le Vivant TransverSel

Villes en transition | Accueil Guide de mise en oeuvre d’une monnaie complémentaire locale Françoise Lenoble, une des fondatrices et animatrices de l'Abeille, monnaie locale créée en janvier 2010 sur Villeneuve-sur-Lot. Un an plus tard, 44 entreprises, commerces et producteurs locaux utilisent l'Abeille, monnaie permettant de relocaliser et réorienter une partie de la production et de la consommation. Un outil pour initier une économie respectueuse de l’être humain et de la nature Conçu par Philippe Derudder Les membres du Gresso et de l’association Aises derudder@lhed.fr I – Pourquoi mettre en place une monnaie locale ? Pour disposer d’un outil qui favorise l’avènement d’une économie plus respectueuse de l’être humain et de son environnement naturel et ainsi : * mettre l’économie au service de l’homme et de la planète, * développer la solidarité * favoriser les échanges locaux * soutenir des projets locaux d’intérêt commun * réduire l’impact écologique II – Historique : L’idée de monnaie complémentaire peut surprendre. 1 – Le système « barter » ou système de troc… (pour les entreprises)

Argumentaires Ce premier atelier s’est déroulé, le samedi matin entre 10h00 et 12h00, en 3 temps : Un tour de table rapide de présentation de chacun, manière aussi de faire un inventaire des projets de MLC.Le point su r les monnaies en circulation (la plupart sont sur la carte des projets : projetsLes idées de projetDeux tours de table pour lister les questions à aborder pendant ces rencontres, pour lister aussi les difficultés .(Se) Poser des questionsQuelques questions difficilesNous avons aussi eu le temps d’aborder un premier sujet d’approfondissement : la question des critères de sélection des prestataires. 1.1 Le point sur les monnaies en circulation 1) Abeille (F. A bénéficié d’un DLA (gratuit) permettant de réfléchir sur le modèle économique. A demandé via un CRESS une demande FSE, refusé. Au début, la mairie et les élus ont très visiblement snobé le projet. Le groupe prestataires et le groupe usagers ne visent, souvent, pas la même chose. 3.

Créer une monnaie locale Vous avez peut-être déjà vu un client échanger avec un commerçant de drôles de billets. Il s'agissait certainement d'une monnaie locale, c'est-à-dire d'une monnaie non soutenue par un gouvernement national et destinée à être échangée dans une zone restreinte. Les monnaies de ce type sont également appelées monnaies complémentaires. Elles prennent de nombreuses formes, aussi bien matérielles que virtuelles. Qu'est-ce qu'une monnaie locale ? Face à la désertification des petits commerces, à la délocalisation, au chômage, ou encore à la perte de liens sociaux, la monnaie peut-être un moyen de se réapproprier l'économie et de la rendre plus humaine. Ainsi, une fois la monnaie mise en place, les particuliers peuvent acheter des bons d'achat en monnaie locale (1€ = 1 unité de monnaie locale). En quoi cela peut transformer notre territoire ? Créer une monnaie locale dans votre ville ou village vous permet de : Comment créer une monnaie locale ? 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. Agir pour le Vivant TransverSel

Méthodes et procédures Sans ce Guide et sans les visites de Philippe Derudder dans nos régions, beaucoup de projets de MLC n’auraient pas vu le jour. En voici la dernière mise à jour. → Ce Guide a été écrit préalablement au démarrage des expériences en France ; conformément à la philosophie générale de nos projets – « le but est dans le chemin » – nous devons envisager de faire vivre ce Guide. rétrospectivement, nos expériences nous donnent un certain recul.prospectivement, la mise en place de nos projets ouvrent de nouvelles pistes : pour être des « expérimentations sociales », les expériences de MLC doivent être aussi des « eSpériences ». Guide de mise en œuvre d’une monnaie complémentaire locale Un outil pour initier une économie respectueuse de l’être humain et de la nature Conçu par Philippe Derudder Les membres du Gresso et de l’association Aises s ecretariat@aises-fr.org Tour d’horizon 1 – Historique : L’idée de monnaie complémentaire peut surprendre. - L’utilisation de deux monnaies. - La prospérité économique.

Création d'une Monnaie Locale Complémentaire A propos Qu’est-ce qu’une monnaie locale ? Une monnaie locale est un instrument de paiement qui ne peut être utilisé que sur un territoire restreint, une commune ou une communauté de communes. Elle est mise en place par une association qui en assure la gestion avec l’aide d’un établissement financier. L’association fait adhérer des entreprises et des commerçants qui peuvent rejoindre son système. Au fond il s’agit de tenter d’aborder un nouveau paradigme…. (Un paradigme est une représentation du monde, une manière de voir les choses, un modèle cohérent de vision du monde qui repose sur une base définie) Passer d’une logique de "rareté", héritée du passé… La logique de manque se caractérise par une "peur de manquer" qui conduit à : … à une logique de "sobriété heureuse", réalisable grâce aux connaissances et techniques disponibles aujourd’hui. une "confiance" en la vie RÊVER ! Territoires en Transition Landes Girondines,

Actualités - Evénements | AlterConseil La Maison de la Solidarité située à Gennevilliers est membre du réseau des boutiques solidarité de la Fondation Abbé Pierre. Alter Conseil l’a accompagnée dans la mise à plat de son modèle économique afin d’identifier les leviers potentiels de consolidation, suite à des évolutions de son mode de financement. L’objectif a été, au travers d’une approche analytique de son modèle économique, de mettre en lumière le besoin de revalorisation de certaines actions, de mieux cibler les financements complémentaires à mobiliser ou encore d’identifier les moyens de rationalisation de certains postes de charges. Surtout, à travers cette démarche collective, les membres de l’association ont su réinterroger le projet associatif face à l’évolution du public et compte tenu des attentes des partenaires. Accompagnement du PACT Essonne pour le déploiement du plan de développement stratégique Retour d’expérience auprès des AAVA du département des Alpes Maritimes Alter Conseil s'agrandit

Supports juridiques Ce document résulte des entretiens d’Eric Goujot avec Jean-Luc Chanut (Trésorier, entre autres, de la ville de St-Dié-des-Vosges, du Pays de la Déodatie) et Frédéric Bosque (chargé de mission pour le SOL-Violette de la Maire de Toulouse). Sa dernière révision date du 1er mars 2012. Nature du DéoDat Le DéoDat est une des monnaies locales complémentaires qui émergent en France et en Europe. Nous insistons sur le terme « complémentaire », car ces monnaies n’ont pas vocation à concurrencer ni remplacer l’Euro. Légalement, ce ne sont pas des monnaies mais des titres de services sur support papier (dans le cadre de coupons-billets) ou des services de paiement d’entreprise (dans le cadre de moyens d’échange électroniques réservés à un éventail limité de biens ou de services et/ou à un réseau limité de personnes acceptant ces moyens de paiement). Acceptation du DD par les collectivités La taxe de reconversion des DéoDat (2%) est dans la moyenne des autres titres de services.

Comment, pourquoi créer une monnaie locale ? - Interview de Guy Poultney qui a lancé le Bristol Pound Pourquoi la ville de Bristol a-t-elle lancé sa propre monnaie, le Bristol pound ? A l’origine, le Bristol pound est un projet indépendant. La mairie a décidé de se joindre à cette initiative et de la soutenir. Dans un contexte économique difficile, un tel projet est quelque chose que les gens peuvent s’approprier ici et maintenant et voir concrètement l’impact de leur argent. Est-ce que les habitants de Bristol ont été impliqués ? Oui, des centaines d’habitants se sont inscrits pour soumettre leurs idées de dessins destinés à être imprimés sur les billets et des centaines d’autres ont participé, à travers la ville, à des rencontres pour tester la faisabilité du projet. Comment ont été choisis les dessins qui figurent sur les billets ? Quels sont les premiers résultats ? Au bout d’un mois d’activité, l’équivalent de 50 000 livres sterling est en circulation, sous forme de billets, et l’équivalent de 25 000 livres sterling sont en dépôt virtuellement. Où peut-on utiliser le Bristol pound ?

Pays basque : une monnaie locale pour un changement global - Eusko « C’est la première fois que je vois une Assemblée générale se terminer à l’heure », s’emballe le jeune directeur d’une petite entreprise, coup d’œil furtif sur sa montre, avant de noyer cette synthèse mémorable dans une joyeuse gorgée de cidre basque. La démonstration de l’association Euskal Moneta (Monnaie basque), le 23 janvier à Ustaritz, était irréprochable, comme il se doit lorsque l’on met au vote la création d’une monnaie locale et que l’on ambitionne d’y associer des valeurs éthiques d’économie solidaire, sociale ou écologique. En moins de trois heures, les questions les plus pointues ont reçu les réponses les plus simples et les infographies menaçantes ont fini par esquisser des issues prometteuses. Avec la même sérénité appliquée et après un an et demi de travail, les créateurs bénévoles de « l’Eusko » (variante du mot « basque ») ont proclamé, devant une centaine d’adhérents au projet, le lancement de la monnaie basque alternative. Sol Violette à Toulouse, Eusko à Bayonne

Related: