background preloader

Comment créer une monnaie locale

Comment créer une monnaie locale
Related:  Guides de mises en oeuvre Monnaies#Monnaie_locale

Community Currency Guide Créer une monnaie locale Vous avez peut-être déjà vu un client échanger avec un commerçant de drôles de billets. Il s'agissait certainement d'une monnaie locale, c'est-à-dire d'une monnaie non soutenue par un gouvernement national et destinée à être échangée dans une zone restreinte. Les monnaies de ce type sont également appelées monnaies complémentaires. Elles prennent de nombreuses formes, aussi bien matérielles que virtuelles. Qu'est-ce qu'une monnaie locale ? Face à la désertification des petits commerces, à la délocalisation, au chômage, ou encore à la perte de liens sociaux, la monnaie peut-être un moyen de se réapproprier l'économie et de la rendre plus humaine. Ainsi, une fois la monnaie mise en place, les particuliers peuvent acheter des bons d'achat en monnaie locale (1€ = 1 unité de monnaie locale). En quoi cela peut transformer notre territoire ? Créer une monnaie locale dans votre ville ou village vous permet de : Comment créer une monnaie locale ? 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. Agir pour le Vivant TransverSel

Dans l'Ouest, les monnaies locales ont de plus en plus de succès Avec quelques billets d'Heols en poche, la monnaie complémentaire brestoise, Pascale Thoby va faire son marché au magasin d'alimentation Bio de Guip. Si elle le souhaitait, elle pourrait aussi régler la facture de la crèche ou la consultation de son médecin. Car, comme elle, ces professionnels adhèrent à l'Adess, le pôle économie sociale et solidaire du Pays de Brest qui anime ce projet depuis un an. « Utiliser cette monnaie est un acte politique ! » L'Heol rassemble 200 adhérents - dont quarante-cinq prestataires - qui s'engagent à favoriser des services et des produits locaux, éthiques, solidaires, respectueux de l'environnement... « L'adhésion est obligatoire pour devenir usager », explique la commerçante qui accepte l'Heol dans sa propre boutique, Loulis des Bois. Dans l'un des comptoirs de change du réseau, Pascale Thoby peut échanger un euro contre un Heol. Sol Violette à Toulouse, Muse à Angers « Depuis 2007, la crise a stimulé l'intérêt pour les monnaies complémentaires.

Guide de mise en oeuvre d’une monnaie complémentaire locale Françoise Lenoble, une des fondatrices et animatrices de l'Abeille, monnaie locale créée en janvier 2010 sur Villeneuve-sur-Lot. Un an plus tard, 44 entreprises, commerces et producteurs locaux utilisent l'Abeille, monnaie permettant de relocaliser et réorienter une partie de la production et de la consommation. Un outil pour initier une économie respectueuse de l’être humain et de la nature Conçu par Philippe Derudder Les membres du Gresso et de l’association Aises derudder@lhed.fr I – Pourquoi mettre en place une monnaie locale ? Pour disposer d’un outil qui favorise l’avènement d’une économie plus respectueuse de l’être humain et de son environnement naturel et ainsi : * mettre l’économie au service de l’homme et de la planète, * développer la solidarité * favoriser les échanges locaux * soutenir des projets locaux d’intérêt commun * réduire l’impact écologique II – Historique : L’idée de monnaie complémentaire peut surprendre. 1 – Le système « barter » ou système de troc… (pour les entreprises)

Argumentaires Ce premier atelier s’est déroulé, le samedi matin entre 10h00 et 12h00, en 3 temps : Un tour de table rapide de présentation de chacun, manière aussi de faire un inventaire des projets de MLC.Le point su r les monnaies en circulation (la plupart sont sur la carte des projets : projetsLes idées de projetDeux tours de table pour lister les questions à aborder pendant ces rencontres, pour lister aussi les difficultés .(Se) Poser des questionsQuelques questions difficilesNous avons aussi eu le temps d’aborder un premier sujet d’approfondissement : la question des critères de sélection des prestataires. 1.1 Le point sur les monnaies en circulation 1) Abeille (F. A bénéficié d’un DLA (gratuit) permettant de réfléchir sur le modèle économique. A demandé via un CRESS une demande FSE, refusé. Au début, la mairie et les élus ont très visiblement snobé le projet. Le groupe prestataires et le groupe usagers ne visent, souvent, pas la même chose. 3.

Pourquoi une monnaie locale et complémentaire ? Posons-nous quelques questions : Qu'est-ce que la monnaie ? A quoi sert-elle ? Qui la crée ? Manifeste pour la création de monnaies complémentaires. Dès que l'idée que l'on se fait de la richesse repose uniquement sur la valeur marchande, la spéculation prend le pas sur la fonction d'échange. développer une économie à valeur ajoutée écologique et sociale, rendre visible l’ensemble des richesses des activités humaines aujourd’hui invisibles ou dévalorisées, faciliter les échanges, créer des mécanismes de solidarité et de coopération à plusieurs échelles Levier pour une économie écologique et solidaire ! Le SOL s’organise autour de deux grands axes d’échanges : C'est légal ? Dans le premier axe, les échanges en monnaie locale sont autorisés. Zoom sur le Sol-Violette (texte de Frédéric Bosqué) : 1- Relocaliser les transactions monétaires, le crédit bancaire et l'épargne. 2- Prioriser le Financement de l'offre locale et de la demande solvable des citoyens précarisés.

Méthodes et procédures Sans ce Guide et sans les visites de Philippe Derudder dans nos régions, beaucoup de projets de MLC n’auraient pas vu le jour. En voici la dernière mise à jour. → Ce Guide a été écrit préalablement au démarrage des expériences en France ; conformément à la philosophie générale de nos projets – « le but est dans le chemin » – nous devons envisager de faire vivre ce Guide. rétrospectivement, nos expériences nous donnent un certain recul.prospectivement, la mise en place de nos projets ouvrent de nouvelles pistes : pour être des « expérimentations sociales », les expériences de MLC doivent être aussi des « eSpériences ». Guide de mise en œuvre d’une monnaie complémentaire locale Un outil pour initier une économie respectueuse de l’être humain et de la nature Conçu par Philippe Derudder Les membres du Gresso et de l’association Aises s ecretariat@aises-fr.org Tour d’horizon 1 – Historique : L’idée de monnaie complémentaire peut surprendre. - L’utilisation de deux monnaies. - La prospérité économique.

Création d'une Monnaie Locale Complémentaire A propos Qu’est-ce qu’une monnaie locale ? Une monnaie locale est un instrument de paiement qui ne peut être utilisé que sur un territoire restreint, une commune ou une communauté de communes. Elle est mise en place par une association qui en assure la gestion avec l’aide d’un établissement financier. L’association fait adhérer des entreprises et des commerçants qui peuvent rejoindre son système. Au fond il s’agit de tenter d’aborder un nouveau paradigme…. (Un paradigme est une représentation du monde, une manière de voir les choses, un modèle cohérent de vision du monde qui repose sur une base définie) Passer d’une logique de "rareté", héritée du passé… La logique de manque se caractérise par une "peur de manquer" qui conduit à : … à une logique de "sobriété heureuse", réalisable grâce aux connaissances et techniques disponibles aujourd’hui. une "confiance" en la vie RÊVER ! Territoires en Transition Landes Girondines,

La folie des miles À peine le mot "miles" prononcé, les esprits s'enflamment. On s'échange ses cartes de fidélité. On compare ses niveaux de statut. On s'interroge sur un probable surclassement. "Et pour cause : non seulement on peut cumuler des miles en voyageant, mais on peut aussi le faire en dînant au restaurant, en dormant à l'hôtel, en louant une voiture, versant ses mensualités d'emprunt bancaire, en envoyant un bouquet de fleurs et même en organisant ses funérailles !" Abstrait "Dès le début, ces programmes ont été de formidables outils pour retenir la clientèle. "Il est vrai que les clients réguliers sont plus avantagés, reconnaît Isabelle Birem, directrice du programme Flying Blue chez Air France.Mais il ne s'agit pas que d'accumuler des miles. Pour plus de flexibilité, mieux vaudra se tourner vers les compagnies du Golfe, plus récentes et - lien de cause à effet ?

Supports juridiques Ce document résulte des entretiens d’Eric Goujot avec Jean-Luc Chanut (Trésorier, entre autres, de la ville de St-Dié-des-Vosges, du Pays de la Déodatie) et Frédéric Bosque (chargé de mission pour le SOL-Violette de la Maire de Toulouse). Sa dernière révision date du 1er mars 2012. Nature du DéoDat Le DéoDat est une des monnaies locales complémentaires qui émergent en France et en Europe. Nous insistons sur le terme « complémentaire », car ces monnaies n’ont pas vocation à concurrencer ni remplacer l’Euro. Légalement, ce ne sont pas des monnaies mais des titres de services sur support papier (dans le cadre de coupons-billets) ou des services de paiement d’entreprise (dans le cadre de moyens d’échange électroniques réservés à un éventail limité de biens ou de services et/ou à un réseau limité de personnes acceptant ces moyens de paiement). Acceptation du DD par les collectivités La taxe de reconversion des DéoDat (2%) est dans la moyenne des autres titres de services.

Comment, pourquoi créer une monnaie locale ? - Interview de Guy Poultney qui a lancé le Bristol Pound Pourquoi la ville de Bristol a-t-elle lancé sa propre monnaie, le Bristol pound ? A l’origine, le Bristol pound est un projet indépendant. La mairie a décidé de se joindre à cette initiative et de la soutenir. Dans un contexte économique difficile, un tel projet est quelque chose que les gens peuvent s’approprier ici et maintenant et voir concrètement l’impact de leur argent. Est-ce que les habitants de Bristol ont été impliqués ? Oui, des centaines d’habitants se sont inscrits pour soumettre leurs idées de dessins destinés à être imprimés sur les billets et des centaines d’autres ont participé, à travers la ville, à des rencontres pour tester la faisabilité du projet. Comment ont été choisis les dessins qui figurent sur les billets ? Quels sont les premiers résultats ? Au bout d’un mois d’activité, l’équivalent de 50 000 livres sterling est en circulation, sous forme de billets, et l’équivalent de 25 000 livres sterling sont en dépôt virtuellement. Où peut-on utiliser le Bristol pound ?

Mile (transport aérien) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Mile et Miles. Les programmes de fidélisation utilisés par les compagnies aériennes utilisent le mile comme unité de compte des points accumulés par un passager. Cette unité rappelle que le nombre de points est proportionnel à la distance parcourue. Chaque compagnie qui se dote d'un programme de fidélisation est libre de déterminer les conditions d'obtention de « miles », leur durée de validité et les avantages acquis. En général le nombre de miles attribué est égal à la distance parcourue. Les compagnies aériennes s'associent aussi à des partenaires, le plus souvent liés aux déplacements, tels que les loueurs de véhicules, les chaînes hôtelières, etc qui permettent d'accumuler les points en fonction des dépenses effectuées. Selon les pays, le statut des miles accumulés diffère. Le fisc américain a estimé que, dans certains cas, les miles peuvent être imposables. Portail de l’aéronautique

Related: