background preloader

Le patrimoine à l'ère du numérique

Le patrimoine à l'ère du numérique
Musées virtuels, applications mobiles, réalisations en 3D, données libres à partager ou plateformes de financement, les initiatives sont toujours plus nombreuses et de plus en plus encouragées par les institutions publiques. Plongée dans de nouveaux mondes culturels qui coûtent mais rapportent aussi auprès d'un public demandeur. Déjà 172.000 toiles, et 200.000 prévues ! Le plus grand musée virtuel au monde vient d’ouvrir : presque tous les tableaux du Royaume-Uni y sont réunis grâce à la BBC et à The Public Catalogue Foundation. 100 personnes ont enquêté sur ces oeuvres pendant dix ans, jusque dans un zoo ! Google Art Project toujours plus collaboratif Dans le même temps, le musée en ligne du géant américain vient encore de s’agrandir. Avec maintenant 35.000 oeuvres visibles en haute définition, dont des nouveautés du Palazzo Vecchio de Florence comme d'une collection péruvienne d'objets pré-colombiens. La France, n°1 des applications mobiles... et des Français de plus en plus demandeurs Related:  cecilebierry2Marquésilonalefeuvre

Musées à emporter Pour la 9e nuit européenne des musées, ce samedi, pas de ticket d’entrée mais les boutiques seront sûrement ouvertes. Des boutiques et des produits dérivés culturels qui ne cessent de se développer, y compris à l’initiative des artistes, quand les musées enregistrent des records de fréquentation. Visite guidée de ce marché opaque de plusieurs dizaines de millions d'euros. Tongs "Monna" à 9,90 euros et finalement retirées de la vente en raison d'une polémique entre le Louvre et la RMN Face à des subventions publiques en baisse constante, les boutiques et produits dérivés culturels sont devenus une nécessité pour les musées et établissements culturels. En association avec la RMN, la faïencerie de Gien vend en ce moment une gamme inspirée de l'Herbier du Roy. Gamme de l'Herbier du Roy, en vente aux Tuileries. Une boutique scénographiée, dernière salle du musée Tweet publicité du musée de Grenoble Comment par exemple bien le dissocier de la billeterie pour une meilleure rentabilité.

Une application en réalité augmentée guide les visiteurs du Jura Suisse sur les traces des dinosaures Dans le cadre de Jurassica, programme de mise en valeur du patrimoine paléontologique du Jura, l’espace Dinotec propose depuis le 3 septembre 2014 une application en réalité augmentée pour découvrir le site de Porrentruy et partir sur les traces des dinosaures. Soutenu par le programme JURASSICA, le canton suisse du Jura a développé le projet Dinotec à Porrentruy (Suisse). Cet espace d’interprétation scientifique met en valeur un site paléontologique unique en Europe, où une décennie de fouilles a permis de mettre à jour plus de cent traces de dinosaures. Lorsque les visiteurs découvrent le site, des questions récurrentes surviennent : quelle était la taille des dinosaures par rapport à la nôtre ? Associer dinosaures et technologie La médiation de la Dinotec a ainsi été tournée vers le numérique et le didactico-ludique. . . Une application mobile avec réalité augmentée Teaser de l’application: L’innovation pour une stratégie de mise en valeur et d’attractivité touristique . . .

Le Musée Libre Innovation dans les musées et lieux de patrimoine en France et dans le Monde: cahier des tendances 2013 Pour la seconde année, à l’occasion de ses Rencontres Nationales Culture & Innovation(s), le Clic France revient sur les principales tendances en matière d’innovation numérique dans les musées et lieux de patrimoine, en France et dans le Monde. (c) The Plain Dealer Voici le cahier des tendances pour l’année 2013. Les contenus et collections en libre accèsMusées numériques et mécénatVisiteur et internaute donateurLe retour des écrans plus grands, plus connectésTablettes : outils d’édition, de médiation, et de créationLes musées ouvrent leurs portes aux jeux vidéosLes robots débarquent sur la planète cultureNotre coup de cœur : La Gallery One du Cleveland Museum of Art Les contenus et collections en libre accès « Libre » fût incontestablement l’un des principaux mots clés de 2013. Après le Walters Art Museum et son accord avec Wikipedia en 2012 et le Rijksmuseum et ses 125 000 œuvres téléchargeables librement sur son site (notre coup de cœur de l’an dernier), . . . . C’est un début ! Edition. .

Le développement des villes passe-t-il par leur muséification? Des villages ripolinés au point de faire penser à du carton-pâte. Un pays replié sur son histoire, ses parfums, sa gastronomie, son « art de vivre ». Voilà à quoi ressemble la France telle que la redécouvre, après un exil volontaire, le personnage principal de « La carte et le territoire », à la fin du roman de Michel Houellebecq. Un tableau qui fait mal aux yeux, mais peut-être pas si éloigné que cela de ce à quoi ont commencé à ressembler certaines villes, pas seulement françaises d’ailleurs. A force de vouloir attirer les touristes et répondre à leurs attentes, certaines agglomérations finissent par figer leur patrimoine dans un décor qui n’a plus grand-chose de réel. On parle alors de ‘’muséification’’. Olivier Mongin, Michèle Prats et François Ernenwein C. Cela dit, le jeu en vaut peut-être la chandelle. A quoi ressemblerait par exemple le bulletin de santé économique de Venise sans sa vingtaine de millions de touristes annuels ? C’est notre sujet du jour. Suivez-nous aussi sur:

Avec l'iPad, découvrez le XIe siècle en réalité augmentée La ville de Falaise souhaitait créer une nouvelle scénographie pour le château de Falaise, qui a assisté à la naissance de Guillaume le Conquérant, en 1027. Et la réponse apportée par Normandy Production porte un nom résolument moderne : l'Histopad. Il s'agit, selon Bruno de Sa Moreira, d'une « solution de visite augmentée » qui, en associant un iPad à la technologie de la réalité augmentée, permet aux visiteurs de se plonger dans les décors et la vie du château tels qu'ils étaient il y a près d'un millénaire. Innovation visuelle En orientant l'écran de la tablette, le visiteur peut admirer les lieux reconstitués par la 3D, et peut, en outre, scanner des objets interactifs afin que l'Histopad lui révèle les fonctions et l'histoire de ces objets. Ainsi, selon Bruno de Sa Moreira, « Nous sommes à la rencontre du cinéma, d'Internet, de l'édition traditionnelle et du jeu vidéo. » Un investissement, certes, pour le château et la ville de Falaise, mais qui semble payer.

Rencontres numériques Animation de la rencontre : Elisabeth Caillet, experte/consultante en médiation culturelle Mardi 3 mai Matinée (10h-12h30) # Discours de bienvenue - Jean-François Chaintreau, chef du service de la coordination des politiques culturelles et de l'innovation du Ministère de la culture et de la communication - Jérôme Delormas, directeur général de la Gaîté lyrique # Présentation de la Gaîté lyrique Jérôme Delormas & Aurélie Sellier # Table-ronde introductive : Une session d'introduction consacrée aux études et recherches : une double intervention sur les deux composantes de la thématique de la rencontre, suivie, dans un domaine où les études n'abondent pas, par la présentation des résultats de l'évaluation d'un projet de la Réunion des musées nationaux et de la problématique d'une étude en cours du Musée du Louvre. - Médiation culturelle : fonctions et reconnaissance - Frédéric Kletz & Nicolas Aubouin / Ecole des mines de Paris - Pratiques réelles / pratiques virtuelles - Anne Krebs / Musée du Louvre

Patrimoine culturel dans le monde numérique Avril 2010 Par Jaime de Mendoza Fernández M. Jaime de Mendoza Fernández, chef du service du droit d’auteur du Ministère espagnol de la culture, revient ici pour le Magazine de l’OMPI sur les principaux points abordés au cours d’une conférence organisée conjointement à Madrid par l’OMPI et le Gouvernement espagnol. Dans tous les pays du monde, les peuples ont un riche patrimoine culturel qui mérite d’être découvert, apprécié et pris en exemple, bref, diffusé dans l’intérêt général. Cette conférence réunissait des représentants d’institutions culturelles diverses, telles que services d’archives, bibliothèques et musées. Changement de perspective Le Musée national du Prado, à Madrid (Istockphoto.com) Les représentants de divers organismes culturels ont donné un aperçu des enjeux et opportunités liés à la nouvelle politique de diffusion de la culture dans le monde numérique. Gérer les droits de propriété intellectuelle

Related: