background preloader

Pédagogie

Pédagogie

http://www.cedip.equipement.gouv.fr/pedagogie-r131.html

Related:  Scénarisation pédagogiqueressources pedagogiquesauto formation

ParcoursFormateur Nouvelles technologies, numérique : nouveaux enjeux pour la formation Incontestablement, l'avènement du numérique et d'Internet a offert au secteur de la formation d'innombrables possibilités. Le changement de méthodes qui en découle va au-delà des apports technologiques, et c'est toute l'organisation de l'information de l'espace, de la distance et de la temporalité qui est modifiée. Facteurs de changement liés aux nouvelles technologies : L'accès illimité aux ressources ( ITyPA! ou Internet, Tout Y est Pour Apprendre).

L'innovation pédagogique en 10 points Depuis 2012, l'Open University britannique publie à l'automne un rapport sur les plus fortes tendances de l'innovation pédagogique repérées au cours de l'année. La publication est fort attendue, compte-tenu de l'autorité dont jouit l'Open U dans le domaine des technologies pour l'enseignement et l'apprentissage, et de son rôle dans de nombreux projets liés aux sciences de l'éducation. Le rapport dans sa version la plus récente consacre dix tendances et dispositifs éducatifs / d'apprentissage, à l'impact potentiel plus ou moins fort, à brève ou moyenne échéance. Il ne s'agit pas de faire un état de l'art des pratiques éducatives, mais bien de se livrer à un exercice prospectif basé sur l'observation d'indices pertinents. Les auteurs du rapport précisent que les tendances observées sont plus pertinentes pour l'enseignement supérieur que pour l'école et l'enseignement secondaire.

L’aide aux élèves en difficulté : un espace de collaboration sous tension 1L’étude sur laquelle nous nous appuyons porte sur les rôles de partenaires tenus par les maîtres E, enseignants spécialisés, qui, dans l’école primaire française, sont chargés de l’aide à dominante pédagogique. Les deux activités principales de ces maîtres sont, d’une, part l’aide directe auprès de petits groupes d’élèves sortis des classes et, d’autre part, des pratiques collaboratives visant à construire des systèmes d’aide en fonction des besoins des élèves et des ressources locales. 1 Ce réseau constitué d’un psychologue scolaire et de maîtres spécialisés dans l’aide à dominante pé(...) 2Malgré un positionnement institutionnel clair et une mission jugée pertinente sur le terrain, le travail du maître E s’est trouvé remis en cause par plusieurs rapports et recherches qui soulignent notamment le manque d’efficacité des liens entre les différents partenaires concernés par l’enseignement aux élèves en difficulté (Ferrier, 1998 ; Gossot, 1996). Situation de la recherche

9 conseils de pros pour concevoir des parcours e-learning efficaces Comment concevoir des parcours e-learning réellement efficaces et percutants pour vos apprenants ? C’est malheureusement à la fin de l’étape de développement, au moment d’implémenter les parcours e-learning, que, bien souvent, les concepteurs se rendent compte qu’ils ont pu louper certaines étapes ou éléments essentiels. Perte de temps, perte d’énergie… et perte financière pour l’entreprise ! L’innovation technologique au service de la pédagogie : oui, mais comment ? / André Tricot - Université Toulouse II-le Mirail Tricot, A. (2012). Sciences cognitives, innovation et ingénierie pédagogiques (diaporama). Séminaire Sciences cognitives et éducation, 20-21 novembre, Paris, Collège de France. [En ligne : Musial, M., Pradère, F., Tricot, A. (2012).

4 stades de perturbation de l’apprentissage traditionnel par les TIC Il existe une bonne variété de modèles théoriques pour situer l’enseignant dans son progrès technopédagogique (SAMR, ASPID, Raby, matrice MIT, etc.). En voici un qui s’intéresse aux élèves. Je suis tombée sur cette infographie diffusée sur Twitter par le site américain TeachTought. Elle présente 4 stades d’intégration de la technologie non pas dans l’enseignement, mais dans l’apprentissage. Le modèle interroge le degré de perturbation de l’apprentissage traditionnel apporté par les TIC. En voici une traduction et une adaptation libres :

Etude psychosociale d’une séquence d’enseignement de la lecture au cours préparatoire 1Comment peut-on définir la professionnalité ? La professionnalité repose sur l’avènement de compétences spécifiques en ce qu’elles se rapportent à l’automatisation progressive d’activités particulières répétées. Définir un professionnel c’est donc caractériser son ou ses activités. Or l’activité enseignante se définit souvent, et même prioritairement pour le didacticien, par le savoir et ses enjeux qui constituent le cœur même de la raison de mise en place de l’activité d’enseignement : on enseigne pour que les élèves apprennent « quelque chose » en classe… sinon à quoi bon ? Est-ce cependant vrai au point de pouvoir dire que ce sont les enjeux de savoirs qui guident ou surdéterminent l’activité de l’enseignant ?

Extrait du livre blanc en région Rhône Alpes (Extrait du livre blanc rédigé par la communauté ODIDE du réseau FORMAVIA de la région Rhône-alpes) 1.1 Introduction La présentation dela FOAD qui est proposée ici ne se positionne pas sur un point de vue académique. Certes, le paragraphe ci-après précise quelques concepts qui en sont les composants de base, mais l’essentiel de celui-ci, comme le document dans son ensemble d’ailleurs, vise plutôt à mettre en avant la valeur ajoutée pratique de la FOAD, tout en intégrant ses contraintes de mise en œuvre. Il s’agit d’inciter les parties prenantes du dispositif de formation à en réaliser le déploiement le plus rapide et le mieux maîtrisé possible. E-learning, les 5 alertes de Meirieu Avec l'avènement du numérique, les pédagogues ont dû relever plus d'un défi. Comment intégrer les nouvelles technologies aux apprentissages ? S'agit-il d'une simple amélioration de l'existant, d'une plus-value qui rehausse la qualité de l'enseignement et de la formation ou carrément d'une refonte de nos prestations face à une génération hyper connectée ?

Les grands noms de la pédagogie Comment construire des dispositifs de formation s’en s’inspirer des différents courants pédagogiques ? Certains sont plus à la mode que d’autres, cependant il n’y a pas de recette miracle en la matière et un mix pédagogique des méthodes résultants de ces courants est souvent le plus adéquat. Afin d’y voir plus clair à propos de ces courants je vous propose d’en savoir un peu plus sur les personnalités qui en sont à la base. 1) Apprentissage par les conséquences des réponses Les pratiques d’échanges informels des enseignants avec leurs collègues de travail au sein de l’école primaire 1Les échanges entre les enseignants peuvent être décrits à partir de différents termes plus ou moins interchangeables – collaboration, concertation, coopération, coordination, collégialité, travail d’équipe, etc (Marcel, Dupriez, Périsset Bagnoud et Tardif, 2007). Les pratiques collectives des enseignants peuvent varier en allant d’un simple échange d’informations à la conception et à la mise en œuvre d’une activité professionnelle commune (Barrère, 2002b). De même, les objets des échanges peuvent être nombreux et variés : les élèves, le travail d’enseignement, les disciplines d’enseignement, le projet d’école, les relations avec les parents et autres partenaires éducatifs, etc. (Lefeuvre, 2007). Ce qui nous intéresse ici porte sur les échanges informels entre les enseignants et leurs collègues de travail (collègues enseignants et non-enseignants) au sein de l’établissement. 1 Le Réseau d’aide spécialisée aux élèves en difficulté (RASED)

Quel enseignement à l’ère numérique ? Lorsqu’on s’interroge sur l’apprentissage des étudiants à l’université il est fréquent d’y associer des réflexions sur la motivation de ces derniers et sur les conditions qui favorisent leur engagement dans les tâches d’apprentissage. Dans un contexte en pleine mutation où apparaissent des outils technologiques de plus en plus accessibles, il nous semble nécessaire de nous interroger sur leurs usages pédagogiques et sur les éventuelles craintes qu’ils soulèvent. En effet, il est de plus en plus fréquent de voir se multiplier des activités sur des ordinateurs portables pendant les cours. Plus de 50h de vidéo sur les usages du numérique dans l’éducation Vous trouverez ci-dessous plus de 50 heures de vidéo des experts du moment sur les questions du numérique dans l’éducation : Cultures numériques Culture numérique par Hervé Le Crosnier, CEMU Université de Caen, 2012 (16h)Les nouvelles technologies : révolution culturelle et cognitive par Michel Serres, INRIA, 2007 (1h)L’humanisme numérique par Milad Doueihi, ESEN, 2013 (1h)L’innovation et le numérique par Michel Serres, Université Paris 1, 2013 (1h) Société numérique

Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene L’enfant est doté d’intuitions profondes en matière de repérage sensoriel du nombre. Avant tout apprentissage formel de la numération, il évalue et anticipe les quantités. Apprendre à compter puis à calculer équivaudrait à tout simplement tirer parti de ces circuits préexistants, et, grâce à leur plasticité, à les recycler. L’apprentissage formel de l’arithmétique se « greffe » sur le « sens du nombre » présent chez l’enfant, et sollicite la même zone cérébrale. Le maître-mot, alors, est la plasticité cérébrale.

Related: