background preloader

CATALOGUE_PAGE_1.indd

Quelle croissance pour le marché mondial des cosmétiques en 2010 ? L’année 2010 s’annonce meilleure, et plusieurs acteurs, notamment en amont de la filière, ont déjà noté une reprise sensible. Selon Eurostaf, « dès 2011, le marché devrait renouer avec des taux de croissance proches de ceux qu’il a connu entre 2004 et 2007 ». Néanmoins, ce tableau général masque des situations contrastées. Pays émergents et pays en développement Au niveau géographique, les perspectives de croissance apparaissent très différentes d’une région à l’autre. L’Europe de l’Ouest, le premier marché mondial, l’Amérique du Nord et le Japon représentent encore l’essentiel des ventes. A contrario, l’Europe de l’Est, l’Amérique latine et l’Asie (hors Japon) se développent très rapidement. Rien d’étonnant à ce que les géants de la cosmétique concentrent leurs moyens sur ces nouveaux marchés. Durabilité et écologie Bien qu’encore marginale en termes de parts de marché, la cosmétique bio et naturelle poursuit son explosion et semble peu sensible à la crise. Segments et gammes

La croissance de cosmétiques bio est elle durable ? Le bio est en forte progression. Selon la dernière étude de marché Deloitte le marché des produits de beauté bio et naturelle progresse de 25 % chaque année depuis 2005. De 350 millions d'euros en 2011 il devrait passer le cap des 500 millions d'euros en 2015. Si les cosmétiques bio ne représentent que 2% en part de marché des cosmétiques (3.3 % estimés en 2015), la France conforte sa 2ème position sur le marché européen, après l'Allemagne. Ce marché en plein boom va t il continuer à croitre ? Plus d'offres et plus d'acheteurs, répartis en 2 grandes catégories selon Deloitte : Les verts foncés : consom'acteurs engagés, connaisseurs. En résumé, quels sont les enjeux pour perdurer sur ce marché selon Deloitte ? se différencier, en se démarquant par le produit, la marque et la distribution (avec aboneobio, la différenciation porte sur le mode abonnement bio). Source étude Deloitte "Produits de beauté bio : croissance durable", consultable sur calaméo

cosmétiques; bio; tendance green | Womenology La vague Green déferle sur la France Plus d’une française sur trois consomme des cosmétiques bio. A la fois respectueux de la santé et de l’environnement, ces produits deviennent les nouveaux grands incontournables de nos rayons. Sans substances nocives Concentré en ingrédients d’origine naturelle, sans parfums, sans colorants et sans conservateurs, un cosmétique bio s’interdit aussi bon nombre de produits jugés nocifs pour la santé comme le paraben ou le phénoxyéthanol.

Cosmétiques : la révolution bio est en marche ! Un vent de naturel soufflerait-il sur l'univers des cosmétiques ? Crème hydratante, lait nourrissant, huile de massage… Il semblerait que la cosmétique labellisée bio ait plus que jamais la cote, tant pour son mode de fabrication que pour son efficacité. Doctissimo vous aide à y voir plus clair. Qu'on se le dise : l'univers esthétique aux allures d'autrefois se révèle aujourd'hui très tendance. Besoin d'authentique ou simple envie d'un retour aux sources ? Nombreuses sont les consommatrices de cosmétiques qui plébiscitent une nouvelle conception de la beauté avec des soins naturels à la composition exigeante issue de l'agriculture biologique. Un retour au naturel… "La nature à la rescousse", tel pourrait être le dernier slogan des dernières tendances beauté qui prônent un retour à la nature, à ses valeurs de bienfaits, de sécurité et de protection. Mais alors pourquoi cet attrait soudain pour la cosmétique naturelle ? .pour une consommation citoyenne Emilie Lefèvre

Site Internet de Cosmétiques Bio Site Internet de Cosmétiques Bio Structure du questionnaire Voir toutes les pages Réduire toutes les pages 1. Retour au sommaire Q1.Vous arrive-t-il d’acheter des produits cosmétiques ? Q1. *Filtres de redirection associés à la page : *Etape suivante pour le répondant : Page suivante 2. Q2.A quelle fréquence achetez-vous des cosmétiques bio ? Q3.Quel montant dépensez vous en cosmétique bio par an ? Q4. Q4. Q5.Où achetez-vous vos cosmétiques bio ? Q6.Classez par ordre de préférence les raisons qui vous motivent à acheter des cosmétiques bio : Q6. 3. Q7. Si le répondant a répondu jamais, le répondant est redirigé vers la conclusion 4. Q8.Quel montant dépensez-vous en cosmétiques (non-bios) par an ? Q9. Q9. 5. Q10.Avez-vous déjà acheté des produits cosmétiques sur Internet ? 6. Q11.Quelles sont les raisons pour lesquelles vous avez déjà acheté des produits cosmétiques sur Internet? Q11. 7. Q12.Quelles sont les raisons pour lesquelles vous n’avez jamais acheté des produits cosmétiques sur Internet ? Q12. 8.

Related: