background preloader

10 Conseils Pour Gérer l’E-réputation De Votre Entreprise

10 Conseils Pour Gérer l’E-réputation De Votre Entreprise
L’e-Réputation des entreprises, au-delà de la simple prise de conscience ! Vous êtes vraisemblablement déjà bien sensibilisé à l’importance de votre image sur Internet avec tout ce que vous avez déjà pu lire sur le sujet. Mais pensez-vous connaître toutes les spécificités de la e-Réputation qui vous permettraient d’intégrer cette nouvelle donne dans votre stratégie de communication ? Voici quelques conseils, 100% basés sur mon retour d’expérience, pour vous aider à mettre en place efficacement la gestion de votre e-Réputation d’entreprise. Conseil N°1 : Assurez votre bien le plus précieux « La réputation représente 70-80% de leur valeur des entreprises » Pourquoi votre entreprise serait assurée pour tout (assurances individuelles, assurances de biens professionnels, assurances d’activité) mais pas pour protéger votre image sur Internet ? Dans tous les cas, il est conseillé de recruter un ou plusieurs Community Managers selon l’importance du projet d’e-Réputation. Crédit photo : Gerard79 Related:  E-réputatione-reputation

6 Secrets to Building a Powerful Personal Brand Having a powerful personal brand can mean the difference between being “known” in your industry and wallowing in it for years, wondering why your phone is quiet and your client pipeline is empty. The good news is that with a bit of elbow grease and creativity, you can bolster your personal brand in ways that make people stand up and take notice. It won’t happen overnight, but by following these six easy steps, you can get your personal brand on the track to success: 1. Even the most successful executives “give away” information in order to keep themselves at the top of the game. Whether you’re connecting someone to an important source, showing someone how to get the job done right, or giving out lists of the top business books you’ve read, these moves will help establish you as an expert in your field, and it will go a long way in helping you build your personal brand. 2. Borrow their best qualities and learn from their successes and failures. 3. 4. 5. 6.

L’e-réputation, risque ou opportunité pour l’entreprise ? « La réputation est un actif intangible d’une entreprise. Sans valeur comptable, elle est pourtant l’une des composantes essentielles de l’entreprise dans sa globalité. Immatérielle et vulnérable, elle peut, par exemple, agir sur ses volumes de ventes. Il serait cependant réducteur de limiter son influence à ce seul aspect business. L’e-réputation d’une entreprise participe de son identité numérique qui s’inscrit désormais au cœur de son image institutionnelle. E-réputation, risque ou opportunité ? Il est possible d’aborder la problématique de l’e-réputation, comme bien d’autres, selon la métaphore du verre à moitié vide ou à moitié plein ! Pourtant, inscrite dans une stratégie numérique, au sein d’un business model numérique et, toujours selon l’étude conduite par le CIGREF, « …quelques bonnes pratiques relatives à plusieurs catégories de risques… l’e-réputation peut être une opportunité créatrice de valeurs. Votre avis sur l’e-réputation Loading ... Merci pour votre réponse…

Comment gérer son e-réputation Aujourd’hui, avec les nouvelles technologies qui occupent une place prépondérante dans le monde professionnel, chaque marque doit veiller et entretenir sa cyber-réputation, autant celle des employés que celle de son enseigne. L’image que l’on rend sur le web doit être irréprochable. En effet, il est fréquent qu’un potentiel client recherche le nom d’un produit ou d’un service qui l’intéresse sur Internet afin d’en obtenir les avis des internautes utilisateurs, et cela sur les différents moteurs de recherche. Le travail de veille a vu le jour avec l’émergence d’Internet. Youseemii par exemple, calcule gratuitement l’indice de visibilité. La veille est essentielle d’autant plus qu’il est plus simple pour un internaute de critiquer en mal que faire l’inverse : en règle générale, on observe facilement que plus nombreuses sont les interventions destructrices que les avis positifs.

Panorama des médias sociaux 2011 English version can be found here: Social Media Landscape 2011. Les médias sociaux forment un écosystème riche et en perpétuelle évolution. Une bonne chose pour les utilisateurs qui bénéficient d’un large choix de services et plateformes sociales, mais un casse-tête pour les annonceurs qui doivent faire face à une fragmentation de l’audience. “Fragmentation de l’audience“, même avec Facebook qui culmine à près de 600 millions de comptes ? Oui tout à fait, car si Facebook est de loin le plus visible, les utilisateurs sont bien souvent actifs sur plusieurs plateformes sociales en même temps. Dans les faits, la grosse majorité des utilisateurs des médias sociaux trouvent leur bonheur dans la palette de services proposés par Facebook, mais les pionniers et les utilisateurs les plus actifs répartissent leur production sur différents services et agrègent le tout sur Facebook (qui se retrouve ainsi en bout de chaîne). Voilà qui nous fait une sacrée collection !

Des avis en ligne à l’e-reputation : la mobilisation est sur tous les fronts Des avis en ligne à l’e-reputation : la mobilisation est sur tous les fronts La France anime le nouveau comité de l’ISO sur l’e-reputation (la réputation en ligne) réunissant des entreprises et des administrations de 27 pays. Des projets ambitieux dépassant le seul traitement des avis en ligne de consommateurs, qui demeure un sujet phare. Le comité technique « réputation en ligne » de l’organisation internationale de normalisation (ISO) a été créé en avril 2014 à l'initiative de la France. Une norme ISO sur le traitement des avis en ligne de consommateurs La norme française est aujourd’hui la base d’un travail réunissant 27 pays, pour proposer une méthode reconnue dans le monde entier. Redéfinir la relation client-consommateur-organisation « La réputation des entreprises est désormais liée à la digitalisation des comportements des consommateurs, rappelle Laurent Petit. Normaliser, pour faire connaître Expliquer les enjeux de l’e-réputation Obtenir la certification NF Service avis en ligne...

Ce qu’on dit de votre marque sur les réseaux sociaux | Stratégie Technologique À l’heure où Twitter se mue en service consommateur en temps réel pour les grands acteurs B2C, à l’heure où tout se like et se +1 – n’hésitez d’ailleurs pas à liker cet article -, à l’heure enfin où les royaumes se font et se défont au gré des buzz, la nécessité se fait impérieuse d’écouter les réseaux sociaux pour savoir ce qu’il se dit sur sa marque, afin de mieux interagir avec sa communauté. Réseaux sociaux et outils de veille Chaque plateforme propose aujourd’hui son outil analytique dédié : Méthodologie Définir les expressions à suivre : Marque mais aussi produits de la marque, personnes-clés de l’entreprise ou encore baseline : une cartographie de la sémantique de la marque est une première étape indispensable pour créer un outil systématique et pertinent. Etablir des clés de segmentation : si l’avis général sur la marque ou un de ses produits est une métrique précieuse, ses variations dans des segments de la communauté ou par réseau le sont encore plus. Reporting + actions

Le risque de réputation problématique pour 87 % des dirigeants selon Deloitte Le risque de réputation touche-t-il seulement votre entreprise ? En tous cas, en 2013, les dirigeants plaçaient le risque de réputation comme le problème numéro pour leur entreprise selon l’enquête de Deloitte. Cette tendance se confirme en 2014 selon l’enquête de Deloitte, réalisée auprès de 300 dirigeants d’entreprises représentant tous les secteurs industriels et toutes les zones géographiques. Cette enquête montre la prise de conscience grandissante de l’entreprise face au risque de réputation dans un monde hyper-connecté. Elle constate également que les hauts dirigeants sont désignés comme les responsables des risques de réputation et que les entreprises s’orientent vers des outils ou des technologies pour lutter face à cela. Pour les sondés, le risque de réputation est souvent géré par le biais d’efforts coordonnés commençant au sommet de la hiérarchie. Retrouver l’intégralité de l’étude mondiale 2014 sur le risque de réputation

4 conseils pour maîtriser son e-réputation sur les réseaux sociaux inShare86 Maîtriser son e réputation sur les réseaux sociaux est devenu une nécessité absolue pour les entreprises et les marques. A l’heure du développement du Web 2.0, un Web social, participatif et collaboratif, l’ampleur de l’audience sur ce support amène en effet des enjeux considérables. Voici quelques conseils pour gérer son e-réputation sur les réseaux sociaux. Afin d’appréhender l’intérêt des réseaux sociaux, il convient de connaitre les chiffres de progression du Web et des réseaux sociaux en France en 2014. • 83 % sont internautes. • 42 % sont inscrits sur Facebook, soit 28 millions de membres. • 68 % de la population est inscrite sur les réseaux sociaux. • 1h29 sont consacrés chaque jour à la consultation des réseaux sociaux. Les réseaux sociaux, une audience virtuellement très large Mais il convient de relativiser l’aspect « limité » de ces échanges. Dans cette optique, il convient de maîtriser son e-réputation afin de bien se positionner sur les réseaux sociaux. Sources :

Panorama des médias sociaux 2012 (The english version of this article is here: Social Media Landscape 2012) Il y a quelques années une analyste disait que dans cinq ans, les médias sociaux seront comme l’air (omniprésents). Nous sommes en 2012 et les médias sociaux n’ont jamais occupé une place aussi importante sur le web, à tel point que l’on en vient à se demander dans quelle mesure il est encore pertinent de dissocier les médias sociaux et le web. Pourtant, si l’on s’en tient à la définition que j’ai donnée (“Les médias sociaux désignent un ensemble de services permettant de développer des conversations et des interactions sociales sur internet ou en situation de mobilité”), il existe bien une différence entre un site web classique et les médias sociaux, surtout si l’on étudie de plus près les différents types de médias sociaux. J’insiste sur le fait que c’est bien un panorama des médias sociaux, et non des réseaux sociaux, car je croise encore beaucoup trop d’interlocuteurs qui confondent les deux.

6 outils gratuits pour mesurer votre visibilité sur Internet Dans l’idée, toute action réalisée sur le web suppose l’émergence d’une rétribution, d’un retour sur investissement. Après la compensation financière, la meilleure récompense est le gain de visibilité de son entreprise sur Internet. Pour faire un état des lieux régulier et rapide de ce qui se dit de vous, plusieurs outils ont été conçus pour vous faciliter la tâche. Google alerts : L’outil le plus connu pour rester informé sur le web. Bien souvent, ces outils ne déploient leur vrai potentiel qu’à partir du moment où vous vous créez (gratuitement) un compte sur leur site. Des outils comme ceux-là, il en existe des milliers. coups de coeur, Non classé

Les grandes écoles et universités à l'assaut des réseaux sociaux - Universités Nouvelle source d'information et de dialogue avec les étudiants... les écoles et universités prennent la parole sur les réseaux sociaux. Les réseaux sociaux sont devenus une mine d’informations sur les établissements d’enseignement supérieur, de plus en plus nombreux à y être présents et surtout actifs. Les grandes écoles sont en passe de devenir des pros du twitt et du tag. Les unes après les autres, elles investissent les réseaux sociaux car ils sont souvent considérés comme les outils des 18/25 ans, et donc des candidats potentiels à l’intégration de ces établissements. Mais, ils sont aussi plébiscités par les diplômés, professeurs et recruteurs, devenant ainsi un moyen de communication incontournable. Différents réseaux = différentes cibles de communication De Reims Management School en passant par ESCP Europe, l’ESSEC, Skema Business School, EM Lyon ou encore HEC, les écoles de management sont toutes sur les réseaux. Une nouvelle façon d’entrer dans l’établissement

Exclusif : PriceMinister nous dévoile sa stratégie client pour gérer sa e-réputation Place à notre deuxième volet sur la gestion de l’e-réputation par les e-commerçants. Afin de mieux comprendre leur stratégie e-réputation, nous avons interrogé un acteur majeur du e-commerce et des marketplaces : PriceMinister. Racheté en 2010 par le japonais Rakuten, PriceMinister est le septième site de commerce électronique le plus visité en France. Il propose plus de 200 millions d’articles neufs et d’occasion. Au départ, l’entreprise fonctionnait en C to C, c’est-à-dire de particulier à particulier : « J’ai un vieux CD que je veux revendre, pour arrondir mes fins de mois. » L’arrivée des Japonais de Rakuten a amené une volonté de se focaliser sur le B to C : c’est-à-dire de mettre en lien vendeurs professionnels et particuliers. Stocks, logistique, infrastructures, merchandising, définition des promotions… Tout est fait pour faciliter l’expérience client afin de la rendre unique. Quel effectif est dédié à la relation client chez PriceMinister ? Est-ce qu’ils y arrivent ?

Gérer sa e-réputation en 7 clics - L'Etudiant Pour que votre identité numérique soit le reflet de ce que vous voulez montrer de vous, et tout simplement pour maîtriser votre e-reputation, voici 7 bons réflexes à adopter. 1. Soyez toujours en veille "Le première réflexe est de googliser son propre nom pour voir et lire ce qui circule à votre sujet", prévient Vincent Giolito, directeur du site NouvelleCarrière. 2. Tentez de supprimer les contenus négatifs qui nuisent à votre réputation telles que les images désopilantes mises en ligne par un "ami" mais qui ne feront pas rire un employeur. Vous pouvez également remplir le formulaire de "droit à l'oubli" mis en place par Google fin mai 2014. Le plus souvent, la seule solution consiste à "écraser" les pages qui vous nuisent, c'est-à-dire les renvoyer au tréfonds du Web. Avant de mettre en ligne toute info vous concernant, veillez à leur confidentialité pour ne pas finir par le regretter. // © Ryan McVay - Modern Technologies/ISC images 3. 4. 5. 6. Le Web c'est d'abord de l'image... 7.

How to Protect Your Online Reputation [INFOGRAPHIC] Are you aware of the online reputation that you or your business have? Do you keep tabs on all the web properties that people could find? Weather you’re selling something, looking for a job or even looking for a date, you can be certain that you or your business will be ‘Googled’ – online reputation is critical. It’s a phrase we hear all the time, but how often do you actually Google yourself? Did you know…. 80% of people have changed a purchase decision due to a bad review90% of recruiters will Google your name70% of men and 63% of women Google their potential partners before a date. Scary stuff, huh!? The infographic below reveals more stats about online reputation and ways to combat negative review. Enjoy!

Related: