background preloader

Moi le crayon - Le marché libre - Milton Friedman

Moi le crayon - Le marché libre - Milton Friedman
Related:  LE MARCHE?

Le pari du « cannabusiness » La marijuana à l'origine de la prochaine bulle financière ? L'idée a de quoi faire sourire, et pourtant, c'est très sérieusement que les gendarmes de la Bourse canadienne ont mis en garde les investisseurs. Lundi 16 juin, l'Autorité canadienne des marchés financiers les a ainsi exhortés à faire preuve de « prudence » face à des « prix gonflés ». Au Canada, la culture industrielle de marijuana (comme on appelle souvent le cannabis outre-Atlantique) a définitivement été autorisée le 1er avril. Tweed Marijuana fait partie des pionniers. Une machine à cash, estiment les investisseurs qui ont acquis début avril les premières actions de Tweed Marijuana.

untitled untitled La culture en appartement fait exploser le marché du cannabis LE MONDE | • Mis à jour le | Par Laetitia Clavreul Trois cents pieds de cannabis ont été découverts dimanche 4 mai à Nîmes, à la suite d'un début d'incendie, dans un appartement consacré à cette culture illégale. La nouvelle ne surprend plus vraiment. 218 plants ont été saisis à Sevran (Seine-Saint-Denis) en mars, 130 à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) en février. Ce mois-là, 27 plants avaient aussi été repérés en Charente-Maritime chez une retraitée, qui a reconnu vouloir améliorer sa situation. L'activité est lucrative. Les consommateurs préférant de plus en plus l'herbe, facile à cultiver en France, à la résine marocaine, le marché s'adapte, rendant le cannabis toujours plus disponible sur le territoire. Désormais, on trouve de l'herbe partout et, surtout, toute l'année, selon les remontées de Trend, dispositif d'observation du terrain de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT). A cela s'ajoute un troisième profil, celui du producteur commercial.

Offre Prix du porc : comprendre le rôle du marché de Plérin Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Alexandre Pouchard Les derniers accords n’ont rien changé. Après plusieurs semaines de crise, qui ont connu leur apogée en juillet quand des éleveurs ont manifesté leur colère en bloquant de nombreux axes routiers, la filière porcine se distingue avec de nouvelles tensions qui pourraient de nouveau éclater jeudi 13 août lors de la nouvelle vente au marché du porc breton de Plérin, qui fixe la tendance nationale des prix. Deux gros transformateurs de viande, la coopérative Cooperl et la société Bigard-Socopa, ont décidé lundi et jeudi de boycotter les transactions. Pourquoi le marché de Plérin est-il aussi important ? Contrairement à d’autres viandes, comme le bœuf dont une tendance nationale est calculée par l’organisme public AgriMer à partir des transactions entre éleveurs et négociants ou abatteurs, le prix du porc est directement relié au cours en vigueur dans une « bourse » située en Bretagne. Pourquoi le nomme-t-on « marché au cadran » ?

Droits de propriété Institutions marchandes

Related: