background preloader

Trois facteurs importants pour la motivation

Trois facteurs importants pour la motivation
Des psychologues identifient trois facteurs importants pour le maintien de la motivation à poursuivre les efforts pour accomplir une tâche ou atteindre des objectifs. L'autonomie Si une activité est poursuivie pour elle-même plutôt que parce que des pressions extérieures y obligent, la motivation est plus grande, soutiennent les psychologues Edward L. Deci et Richard M. Ryan de l'Université de Rochester. Se sentir en charge plutôt que contrôlé(e) augmente considérablement la motivation. Des études ont montré que, chez des étudiants, des athlètes ou des employés, la perception d'autonomie permet de prévoir l'énergie avec laquelle ils vont poursuivre un objectif. Les valeurs La motivation est favorisée par le fait de rester fidèle à ses convictions et ses valeurs. Le sentiment de compétence Le sentiment de compétence, qui a aussi été appelé sentiment d'efficacité personnelle, influence la motivation. L'attitude et les croyances par rapport aux compétences influencent aussi la motivation.

http://www.psychomedia.qc.ca/motivation/2012-11-21/trois-facteurs

Related:  motivation par le numériqueMotivation

Des conditions à respecter pour susciter la motivation des élèves Pour que les élèves cherchent à s'améliorer, il faut bien sûr que la motivation soit au rendez-vous. De manière à susciter cette motivation chez les élèves, voici une proposition qui a déjà fait l'objet d'une expérimentation à l'enseignement supérieur. Rolland ViauDépartement de pédagogie, Université de Sherbrooke L'analyse des récentes recherches sur la motivation à apprendre en contexte scolaire, nous fait voir que les quatre facteurs qui influent le plus sur la dynamique motivationnelle des élèves en classe sont les activités d'apprentissage que l'enseignant propose, l'évaluation qu'il impose, les récompenses et les sanctions qu'il utilise, et lui-même, de par surtout sa passion pour sa matière et le respect qu'il porte à ses élèves. Nos travaux sur la motivation dans l'apprentissage du français nous ont amené à porter une attention particulière à l'un de ces facteurs : les activités d'apprentissage proposées aux élèves en classe.

L'entretien motivationnel L’entretien motivationnel est un style de conversation collaboratif permettant de renforcer la motivation propre d’une personne et son engagement vers le changement 1. William R. Miller et Stephen Rollnick, psychologues et professeurs d’université aux États-Unis et au Royaume-Uni, définissent ainsi cette forme d’entretien qu’ils ont conceptualisée au cours des années 80 pour le traitement des dépendances à l’alcool.

Dossier sur la Motivation scolaire Principe 1: La motivation a besoin de sécurité et d'espace de liberté Principe 2: La motivation s'installe si le thème étudié a un rapport plus ou moins direct avec certains des intérêts de l'élève. Le métier d'enseignant ne consiste pas à appliquer de "bonnes pratiques" définies une fois pour toutes mais relève davantage d'un art qui se travaille et se cultive, d'une capacité d'écoute du groupe et des élèves qui permet, par expérience, de poser l'hypothèse que pour cet élève ou cette classe il est préférable de pratiquer ainsi.

L’entretien motivationnel et la théorie de l’autodétermination Dans un article2 paru dans le numéro 29 d’Alcoologie et addictologie, Thierry Le Merdy et Antonia Csillik s’intéressent aux différents types de motivation et à leur articulation au sein d’un continuum motivationnel allant de la amotivation à la motivation intrinsèque en passant par la motivation extrinsèque. Ils s’appuient notamment sur les travaux menés depuis près de 30 ans par Edward L. Deci et Richard M. Ryan3 autour de leur théorie de l’autodétermination (Self-Determination Theory). En 2005, David Markland, Richard M. Ryan, Vannessa Jayne Tobin et Stephen Rollnick ont étudié4 comment la théorie de l’autodétermination (TAD) pouvait constituer un socle théorique permettant de comprendre les processus psychologiques à l’œuvre dans les entretiens motivationnels et qui expliqueraient leur efficacité.

Il fait twitter ses élèves de maternelle n jour prochain, dans leur livre d'histoire numérique, ceux-là découvriront avec émerveillement comment leurs ancêtres de grands-parents ont appris à écrire sur les murs d'une caverne avec un Bic ou une plume Sergent-Major. Car, avant même d'avoir goûté aux joies de l'alphabet sur de bons vieux cahiers quadrillés, ces 29 élèves de maternelle publient déjà quotidiennement leurs humeurs sur le réseau Twitter. « L'idée m'est venue à force d'entendre des parents me demander ce que leurs enfants faisaient en classe. À cet âge-là, ce n'est pas facile de raconter », explique ainsi Philippe Guillem, 50 ans, instituteur de grande section à l'école Albert-Camus de Talence (Gironde). Du politiquement correct Si l'enseignant n'a pas pour autant banni tableau noir et collages de sa salle de classe, c'est désormais devant le vieil ordinateur de fonction qu'il achève chaque après-midi. « Je demande auparavant aux enfants d'imaginer un thème pour notre phrase du jour. Les dangers du Web

La théorie des besoins psychologiques de base : clarifier les sources du climat motivationnel (Deci & Ryan, 2002, 2008) - Bloc notes de Jean Heutte : sérendipité, phronèsis et ataraxie sont les trois mamelles qui nourrissent l'Épicurien de la connaissance Selon Laguardia et Ryan (2000, p. 284), « la théorie de l’autodétermination adopte le concept de l’eudémonie ou de la réalisation de soi comme critère d’existence de bien-être mais, de plus, elle définit explicitement ce qu’il faut entendre par la réalisation de soi et par quels processus elle est atteinte ». En effet, la TAD soutient que les humains ont des besoins psychologiques fondamentaux et que la satisfaction de ces besoins psychologiques fondamentaux est essentielle à leur croissance, à leur intégrité et à leur bien-être. Ainsi, quand ces besoins sont satisfaits, l’organisme connaît la vitalité (Ryan & Frederick, 1997, cités par Laguardia & Ryan, 2000), la congruence interne (Sheldon & Elliot, 1999, cités par Laguardia & Ryan, 2000) et l’intégration psychologique (Deci & Ryan, 1991) : comme ces besoins fournissent une grande partie du sens et des intentions sous-jacents à l’activité humaine, leur satisfaction est ainsi vue comme un but « naturel » de la vie (Deci & Ryan, 2000).

Utiliser des tablettes numériques à l’école maternelle Alicia Vantourourt, professeure des écoles et directrice de l’école le Petit Prince à Étampes (91), expérimente l’usage pédagogique des tablettes tactiles à l’école maternelle. Depuis janvier 2013, l’école maternelle le Petit Prince à Étampes participe à une expérimentation menée conjointement avec le CDDP 91 et le groupe TUIC [1] de la DSDEN [2] . Elle consiste à tester des tablettes numériques dans des classes de grande section et de petite section de la maternelle. La première partie de l’expérimentation a été possible grâce au prêt de 16 iPad Apple par l’intermédiaire de son revendeur France Systèmes. Elle se poursuivra avec 7 autres tablettes prêtées par le groupe des professeurs ressource en informatique de la DSDEN. Ce dispositif permet à la collectivité locale d’envisager un autre type d’équipement pour les écoles maternelles.

Motivation - La théorie VIE de Vroom La théorie des attentes ou théorie VIE (Valence-Instrumentalité- Expectation) La théorie de Vroom , contrairement à Maslow ou Herzberg, ne se focalise pas sur les besoins, mais relie la motivation d’un individu à ses attentes et les chances qu’il possède de les atteindre. La motivation est vue comme une force déterminée par trois facteurs qui se combineraient de façon multiplicative

Related: