background preloader

La "responsabilité sociale" au coeur des stratégies

La "responsabilité sociale" au coeur des stratégies
Nous connaissons une crise économique majeure qui succède à la crise boursière de 2008 et à celle de l'endettement des Etats. Or, non seulement la RSE est toujours là, mais elle s'est renforcée. Cette longévité révèle une transformation profonde : on est passé d'une RSE "cosmétique" à une RSE "stratégique". LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Jacques Igalens, Ecole supérieure de commerce de Toulouse Après la parution en 2001 du Livre vert de la Commission européenne sur la responsabilité sociale des entreprises (RSE), de nombreuses sociétés ont pris des initiatives sociales et environnementales qui allaient au-delà de leurs obligations réglementaires. Beaucoup se sont lancées dans la RSE parce qu'elle répondait aux attentes montantes des parties prenantes, mais aussi parce qu'elle correspondait à l'air du temps et que son adoption était un moyen de faire bonne impression. Pour beaucoup d'observateurs, le vrai test de la "durabilité" de la RSE devait être la crise économique.

danone Chiffres clés Un premier semestre 2014 pénalisé par les fortes bases de comparaison liées à la fausse alerte Fonterra, par l’inflation record du prix du lait et par la faiblesse des devises émergentes : • Chiffre d’affaires net en croissance de +2,2% en données comparables, et en baisse de -5,3% en données historiques ; • Marge opérationnelle courante de 11,27%, en baisse de -159 points de base en données comparables ; • Bénéfice net courant dilué par action de 1,16 euro, en baisse de -11,1% en données comparables et de -21,5% en données historiques ; • Free cash-flow hors éléments exceptionnels de 286 millions d’euros. La performance est en ligne avec le plan de marche et confirme la solidité des activités du Groupe : les ventes sont stabilisées en Europe, où le Groupe poursuit l’adaptation de son portefeuille et de ses organisations, les marchés émergents maintiennent un niveau de croissance élevé, et les ventes de Nutrition Infantile en Chine progressent.

Reporting RSE : la loi Grenelle 2 enfin applicable - Débats - investissement socialement responsable Bien qu'un grand nombre d'entreprises publient, depuis la loi NRE de 2001, des rapports développement durable, l'application de l'article 225 de la loi Grenelle 2 était attendue par de nombreux acteurs - investisseurs responsables, ONG, syndicats... - qui demandent aux entreprises des données fiables, homogènes et certifiées par un tiers externe. De fait, cette nouvelle réglementation formalise un processus qui avait peu à peu déçu nombre de parties prenantes et d'analystes, en raison du caractère trop peu précis de nombreux rapports développement durable, donnant des informations souvent inutilisables. Avec l'article 225, « le reporting extra-financier tourne la page des démarches de communication sur le développement durable, au profit des démarches de preuve et de transparence », souligne à ce sujet l'Institut RSE Management dans son communiqué du 26 avril. Justifier l'absence d'informations Au final, le décret est applicable aux sociétés cotées et non cotées.

Danone vainqueur du Grand Prix ESSEC des... Lors de la cérémonie du Grand Prix ESSEC des Industries de consommation Responsable qui a réuni plus de 200 personnes mardi 5 Février au ministère du Redressement productif, les meilleures initiatives menées par les industriels producteurs de biens de grande consommation ont été récompensées pour leur engagement en France dans le domaine de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). « Pour le Ministère du Redressement Productif, explique Arnaud Montebourg, Ministre du Redressement productif, la référence à la RSE constitue pour nos industries un élément fort de compétitivité prix et hors prix. La France doit avoir un leadership sur le sujet. " Depuis des années, souligne Rémy Gerin, directeur exécutif de la Chaire PGC de l’ESSEC, de nombreuses initiatives ont été engagées par un grand nombre d’industriels fabricants de PGC sur le plan de la RSE. PRIX Gestion des ressources naturelles: Lesieur, pour « Fleur de Colza »

Quelle politique gouvernementale sur la RSE ? - RSE - Politique développement durable Une politique « volontariste », « ambitieuse » en matière de RSE. C'est ainsi que le gouvernement qualifie sa stratégie nationale dans un document d'une trentaine de pages qui doit être transmis à la Commission européenne à la fin de l'année (voir encadré). L'avant-projet du Plan national d'actions prioritaires en faveur de la responsabilité sociétale () dévoilé ce 12 novembre recense pourtant surtout ce qui a déjà été fait et acté, du Grenelle à la conférence environnementale et la feuille de route qui en avait découlé sans donner trop de précisions stratégiques. La RSE a ainsi vocation à être « un levier pour la compétitivité des entreprises » et « un outil de l'évaluation de la performance globale des entreprises permettant d'intégrer les multiples dimensions de leur contribution au développement durable », souligne le document. Les précisions sur les outils Quelle concertation des parties prenantes ? L'avis des parties prenantes sur la stratégie RSE

Danone, l’exemple d’une analyse RSE : présentation et contexte | The Green Lab L’agro-alimentaire, un secteur particulièrement concerné par la RSE Un secteur qui a du poids dans l’économie mondiale L’industrie agro-alimentaire (IAA), le secteur dans lequel notre agence a choisi de se spécialiser, se définit comme l’ensemble des activités industrielles qui transforment des matières premières issues de l’agriculture, de l’élevage ou de la pêche en produits alimentaires essentiellement destinés à la consommation humaine. Les enjeux de l’IAA Chez The Green Lab, nous considérons que le secteur agro-alimentaire est par essence engagé dans une démarche RSE et c’est pour cela qu’il nous intéresse tant. Le développement durable : une solution à tous les niveaux Nous considérons que le développement durable est une véritable opportunité pour toutes les entreprises de l’IAA : pourquoi cela ? Ils sont nombreux à nous avoir fait confiance pour les conseiller en matière de développement durable et de RSE (voir Nos références) : pourquoi pas vous ? La démarche Danone Way WordPress:

Entreprise engagée, "oui"... Entreprise providence "non" ! Depuis bientôt vingt ans que l'on glose sur la crise de l'État providence, le constat est largement partagé : l'État ne serait plus en mesure d'assurer seul l'efficacité de notre système de protection sociale. Cette « crise » de l'État providence ne porte pas seulement sur son financement mais aussi sur son efficacité puisque, malgré le haut degré de protection sociale, nombre de citoyens se retrouvent exposés à la précarité. La capacité pour chaque individu de générer des droits à la protection sociale est aujourd'hui largement assise sur le travail. On comprend alors aisément que, avec trois millions de chômeurs, il y ait quelques ressorts à retendre. Les entreprises ont été progressivement amenées à prendre un rôle croissant dans notre modèle social : accords sur l'emploi des seniors, sur l'égalité, sur l'emploi des personnes handicapées, etc. Les entreprises n'ont pas d'autre mission que de produire et de réaliser du profit

Responsabilité sociale des entreprises: le modèle allemand A la fin, c'est toujours l'Allemagne qui gagne. Un an avant la publication des recommandations de la Commission européenne, qui entend depuis octobre 2011 offrir une place aux petites et moyennes entreprises dans les initiatives de management par la responsabilité sociale et environnementale (RSE), ce sont encore les entreprises allemandes qui ont un temps d'avance en matière de ressources humaines et de management. Le gouvernement fédéral a établi une stratégie qui confère un coup d'avance aux PME nationales et dont les clés de voûte sont la négociation et la pérennisation d'un savoir-faire décentralisé : le projet établi par le ministère fédéral du Travail et des Affaires sociales implique six ministères et profite déjà, en direct, à 75 PME, collectivités ou organismes de formation "labélisés" RSE au sein de projets régionaux. Quatre domaines stratégiques définis Trop ambitieux ? Introduire de l'éthique économique dans les cursus Le patronat hostile au dispositif obligatoire

Related: