background preloader

Community Management : Comment optimiser la visibilité de vos publications sur les réseaux sociaux ?

La méthode des 5W et le Community Management ConseilsMarketing.Fr accueille Josias Yobou Community Manager dans l’agence de communication Shamma en Côte d’Ivoire La méthode des 5W, est une méthode anglophone qui permet de se poser un ensemble de questions relatives à une problématique (quelle qu’elle soit) dans l’optique de la résolution de celle-ci. L’usage de cette méthode est diversifié, elle est couramment utilisée dans la rédaction en ligne. Who/ Qui ? Pour le CM, il est important d’identifier les membres de sa communauté et connaître avec qui, il interagit afin de donner des réponses les plus précises et les plus adaptées possible… En effet le CM dépend de son interlocuteur : – Face à un client identifié de l’entreprise, le CM est tenu de réagir en tenant compte de l’historique du client comme les commandes non livrées, le montant de CA généré, les demandes effectuées au service client… Le CM doit être en mesure d’être un médiateur et non crée la polémique. What / Quoi ? Why / Pourquoi ? When / Quand ? Where /Où ? En conclusion…

Réseaux sociaux : le risque du boycott Un comportement inadapté sur les médias sociaux favorise le boycott par les consommateurs. Du moins, près de sept consommateurs sur dix sont prêts à blacklister une marque ou un produit dont le marketing via les médias sociaux les agace. C’est le principal enseignement, mais de taille, de l’étude mondiale concernant l'efficacité des activités marketing sur les médias sociaux que Vanson Bourne vient de réaliser pour Pitney Bowes Software, éditeur de solutions logicielles et données pour l’analyse et la gestion des communications clients. En 2013, les dépenses liées aux médias sociaux représenteront environ un quart du budget marketing des entreprises, soit un niveau jamais atteint auparavant mais seuls 26 % des consommateurs se servent des médias sociaux pour suivre des entreprises et interagir avec elles.

Le Community Management pour les Nuls : le cas @oms_tshirt OH Oui je n’ai pas résisté. Cela me donne l’occasion d’expliquer un petit peu plus le métier que j’exerce et que tout le monde pense connaitre une fois un compte twitter ouvert. OMS (Original Music Shirt) est une marque estampillée BoBo chic mais à la cool. C’est une marque de tee-shirts avec des punchline chansonniéres. Non évidemment pas de "Tiens voilà du boudin" ici nous causons funk, rock, pop au joli prix de 25 € le tissu made in Bangladesh ou Hondurasqui ne résiste malheureusement pas au delà de 5/6 lavages généralement.Edit de 14h : j’ai eu des retours vantant la qualité des tee shirts. Néanmoins la marque est portée et vendue par de "prestigieux" partenaires. Pourquoi pas. Comme toute marque BoBo qui se respecte, OMS a ouvert un compte Twitter. Ce qui est moins à la cool, c’est leur façon d’administrer leur compte. Au départ une question client. Les habitants de Twitter sont habitués à la présence des marques sur l’oiseau bleu. Et à tous les messages : Première erreur. Like this:

Les réseaux sociaux pour vendre plus ? 4 exemples concrets Pinterest : que faire de tous ces tableaux secrets ? Si vous suivez l’actualité des médias sociaux, vous savez déjà : que Pinterest permet de créer des tableaux secrets (=… Lire la suite [...] Le Palais des Congrès de Beaune lance son blog… avec Dix-Katre, bien sûr ! Le Palais des Congrès de Beaune vient de confier à Dix-Katre (et à notre partenaire Logomotion) la création de son tout nouveau blog… Lire la suite [...] LinkedIn : 10 idées pour rendre la photo de couverture de votre page d’entreprise plus efficace ! Vous avez créé votre page d’entreprise sur LinkedIn (ou sur Viadeo) ? Vous êtes sur Facebook… et après ??? Facebook fête aujourd’hui ses 10 ans ! Sodifalux : l’exemple d’une PME industrielle qui utilise les réseaux sociaux Qui a dit que les PME industrielles n’utilisaient guère les réseaux sociaux ? décembre 16, 2013Exemples Le Ministère de l’Intérieur utilise Bitstrips ! Bitstrips, vous connaissez ? Pourquoi et comment intégrer Twitter dans vos communiqués de presse ?

30 raisons de ne pas être ami avec un Community Manager Cet article a été publié il y a 2 ans 5 mois 1 jour, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Ahhh community manager, ce métier à la mode dont tout le monde parle, il est devenu la « star » du web, celui que tout le monde veut embrasser, le « justin bridou » des temps modernes. Community manager, un métier de rêve, quasiment aussi génial que s’habiller en mascotte de mickey à Disneyland (oui mickey n’existe pas vraiment…tout comme le Père Noël…oui c’est moche…la vie est moche…sauf quand tu es community manager ! Mais comme toutes les « stars », elles ne font rêver que derrière un écran, dans la vie de tous les jours c’est une autre affaire (imaginez Brad Pitt sur les toilettes…). Voici les 30 raisons (comme les 30 doigts de la main) de ne PAS être ami avec un Community manager ou CM pour les intimes (rien à voir avec le crédit mutuel, ni avec le cloporte marin…quoique…).

Réseaux sociaux : un outil marketing à double tranchant « Sept consommateurs sur dix sont prêts à blacklister une marque ou un produit dont le marketing via les médias sociaux les agace ». Issus d'une étude de Vanson Bourne pour le compte de la société PitneyBowes Software, ces chiffres ne manquent pas de nous ramener à l'époque où nos boîtes aux lettres étaient saturées par des messages publicitaires non sollicités. Une loi plus tard (opt-in & opt-out) et après quelques sanctions bien senties des internautes, qui d'un simple clic « blacklistaient » ces sociétés trop intrusives, il semblerait que certaines entreprises n'aient pas retenu la leçon. Courrier électronique ou réseau sociaux : le marketing abusif est toujours aussi contre-productif. Des utilisateurs plus matures De fait, comme pour le courrier électronique, il semblerait que les adeptes des réseaux sociaux aient progressivement gagné en maturité et sachent très précisément aujourd'hui ce qu'ils attendent de leur compte Facebook, Twitter ou autre média social. Bien choisir son média

Où les DRH peuvent-ils trouver de bons community managers ? Avec l’essor des réseaux sociaux, l’« animateur de communautés » devient un poste clé. Un homme ou une femme dotée de compétences spécifiques et d’un plan d’action sur l’image de l’entreprise. Le hic, selon Jean-Marc Mickeler, associé responsable de la marque employeur chez Deloitte, « c’est que les bons candidats sont difficiles à trouver, car on reçoit beaucoup de profils orientés technologie ou issus de l’univers de la communication, mais assez peu de professionnels qui savent approcher un marché, avec une connaissance du produit et une vraie stratégie ». Les réseaux sociaux, premier terrain de chasse Le métier se professionnalisant, le mode de recrutement se diversifie. L’utilité des recruteurs extérieurs et du réseau physique… Deuxième piste pour trouver un community manager : les cabinets de recrutement, même si les entreprises qui externalisent leurs embauches sont rares, selon Laurent Blanchard, directeur exécutif sénior chez Michael Page. … et des écoles spécialisées

Marketing social : les astuces pour une sécurité sans faille Les réseaux sociaux font partie de la vie quotidienne de tout professionnel de la communication ou du marketing. Pour mettre toutes les chances de notre côté, nous avons même pris l’habitude de jongler avec plusieurs comptes, pages et réseaux simultanément. Des outils de gestion permettent de gérer l’ensemble de manière centralisée. A condition de garder la maîtrise… L’interconnexion entre les réseaux sociaux et les outils de gestion présente de nombreux avantages pour gérer sa communication en ligne. Les possibilités d’interconnexion sont quasi illimitées, elles permettent notamment : d’accéder à des applications sur Facebook ;de faciliter l’accès à certains services en utilisant un identifiant Facebook ou Google (authentification unique) ;d’automatiser certaines tâches (publications sur un compte Twitter/Facebook par exemple). L’authentification unique est sans aucun doute la fonctionnalité la plus pratique. Pour prévenir les dérapages, 3 types de mesures sont à prendre : Facebook Twitter

Community Manager : 5 idées reçues... à renvoyer ! "NPAI" Les idées reçues sont des maladies contagieuses. Esther Rochon, Extrait du Aboli Aller dans des colloques, conférences ou autres sessions de networking permet outre la formation continue et les rencontres qui enrichissent le réseau de savoir où en sont les idées reçues sur un secteur d’activité. Toute ressemblance avec des situations ou des personnes existantes ou ayant existé est purement volontaire! Source : flaglercats.org Tu as vu la nouvelle plateforme Pintagram+? Je répondrais bien le déluge mais… De manière plus pragmatique… Faire une veille technologique c’est bien, tester en sous-marin un outil pour le triturer et en sentir ses points forts et ses limites c’est parfait! 100 000 fans sur notre page Facebook dans 1 mois et demi? J’ignorais que la directive européenne sur l’élevage intensif de membres de la communauté avait enfin été adoptée… Plus on est de fous, plus on rit dit le proverbe. Et si on achetait des fans?! Acheter, vous pouvez… bien sûr. - Ok! depuis votre site.

Réseaux sociaux : les entreprises en décalage avec les attentes des consommateurs ? À cause d'un comportement inadapté sur les réseaux sociaux, certaines sociétés risquent bien de pousser au boycott leurs clients et prospects. Voilà la principale conclusion d'une étude(1) mondiale concernant l'efficacité des activités marketing sur les médias sociaux, réalisée par le cabinet Vanson Bourne pour Pitney Bowes Software, éditeur de solutions logicielles et données pour l’analyse et la gestion des communications clients. Alors que près de 70 % des décideurs marketing se concentrent de plus en plus sur les médias sociaux pour leurs communications externes, 40 % des personnes interrogées indiquent qu'elles seraient vite agacées si elles recevaient des messages de la part d'entreprises qu'elles ne suivent pas. En outre, les consommateurs considèrent que le spam et les bannières et encarts de publicité sont les pires expériences vécues sur les médias sociaux. Livre blanc est à télécharger : ici

Le Community Manager, attention multitâche ou spécialisée ? 40inShare [[ Edito : Après avoir fait suer bon nombre de lecteurs à coups de paragraphes infinis, j’innove en laissant mon égoïsme sadique de côté, et vous propose pour la première fois un dossier. De cette manière, chaque dossier regroupera plusieurs articles pour me permettre d’aller au fond des choses (je persiste et signe). Le but étant évidemment de vous faciliter la lecture. Je suis à l’écoute de vos retours quant à cette initiative Mouton à 5 pattes, superhéros des temps modernes, natif de la planète “Facebooka”… Métier de tous les fantasmes et de toutes les offres de stages, le Community Manager exalte, répulse, mais ne laisse que rarement indifférent. De cette image sulfureuse mais collante subsiste une vérité. Alors, multitâche ou spécialisé ? Si j’avais déjà pu évoquer les rudiments psychologiques de l’attention des consommateurs dans un article intitulé sobrement “ Quoi qu’il arrive, ne lisez jamais cet article”, ce dossier va davantage s’adresser aux marketeurs du numérique.

Related: