background preloader

Outil de community manager : surveiller son e-réputation avec Alerti

Outil de community manager : surveiller son e-réputation avec Alerti
La veille est un des points clés en community management, un community manager se doit d’être au courant de ce qu’il se dit sur les marques qu’il gère afin d’apporter les réponses adaptées à leurs communautés. Twitter, Facebook, blogs, forum… les sources se multiplient vite et ce n’est pas toujours évident d’avoir une vue exhaustive de l’e-réputation d’une marque. En septembre je vous présentais Radarly un outil pour gérer cela, aujourd’hui je vous propose de découvrir ou redécouvrir Alerti… Présentation de l’outil d’e-réputation Alerti… Alerti est un moteur de recherche qui va scruter différentes sources (réseaux sociaux, blogs, forums, sites d’actualités, images…) afin de collecter des informations et les filtrer selon vos requêtes. Une fois les données collectées, le community manager a la possibilité de les filtrer, de les analyser et de prévoir les actions adaptées. En parrallèle, vous pouvez connecter vos comptes Twitter et Facebook afin de croiser les données et les analyser.

Réseaux sociaux : 6 comparatifs chiffrés pour mieux cerner les utilisateurs en 2012 Petites entreprises : 6 raisons d’aller sur les réseaux sociaux… et 5 raisons de ne pas y aller ! Les TPE et PME qui participent à mes formations réseaux sociaux m’interrogent souvent sur les bénéfices qu’elles peuvent attendre d’une présence… Lire la suite [...] Ce qu’il faut répondre si l’on vous demande à quoi servent les médias sociaux en entreprise ☺ Comme disent les d’jeunes : « et sinon, j’ai trouvé ça« … Voilà, voilà… Bon week-end à tous !!! (image trouvée dans… Lire la suite [...] Quels sont les secteurs d’activité qui peuvent espérer gagner des clients grâce aux réseaux sociaux ? Les médias sociaux ont-ils réellement un impact sur les ventes ? A faire… ou à ne pas faire, quand on anime un compte professionnel sur #Twitter [Infographie] Quels sont les grands principes d’animation d’un compte Twitter utilisé à titre professionnel ? Comment savoir s’il faut modérer un commentaire… ou pas ? Médias sociaux : 65 chiffres-clefs que les professionnels retiendront de l’année 2013

Etude de cas : Comment reprendre le contrôle de son E-reputation Cet article a été publié il y a 2 ans 8 mois 29 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Début 2012, la société Securitas Direct, leader européen de la télésurveillance, est encore peu présente sur le web et ses seules prises de parole se résument à des communiqués de presse diffusés en ligne. Pourtant, ses clients, prospects et voir même concurrents sont présents et de plus en plus actifs sur les forums, blogs et réseaux sociaux, postant des messages portant souvent atteinte à son e-réputation. En première page de Google des liens renvoient vers des avis négatifs postés sur des forums à fort trafic. A une période de son histoire où l’entreprise a considérablement augmenté sa qualité de service, l’attractivité de ses produits et la taille de son portefeuille client, Securitas Direct n’a plus le choix et doit agir. Nous allons voir comment ils ont procédé pour reprendre le contrôle de leur e-réputation. 1. 2. 3. 4. 5.

Google Apps for Business : l'offre gratuite n'est plus Comment intégrer Google+ à sa stratégie digitale ? Le réseau social lancé par Google en 2011 fait couler beaucoup d’encre, aussi bien du côté de ses détracteurs que de ses soutiens. Cet article s’adresse particulièrement à celles et ceux qui sont convaincus qu’il faut être présent sur ce réseau [ils étaient 250 millions dans ce cas en juin 2012 dont 150 millions considérés comme actifs] ou qui sont encore sceptiques. Pour les détracteurs, j’espère vous faire prendre conscience que Google+ n’est pas à négliger si l’on veut mettre en place une stratégie de communication digitale globale et cohérente… Avant d’évoquer le cas particulier des entreprises et de leurs pages dédiées, rappelons simplement que Google+ est un réseau social. Son but est donc initialement de créer du lien entre des individus. Une page « entreprise » peut être créée par un individu ; elle sera alors administrée par un ou plusieurs administrateurs désignés. NB : A titre personnel, je ne suis pas présent sur le réseau… pas encore.

5 conseils pour surveiller son e-réputation et faire sa veille grâce à Hootsuite Je suis entrain de passer l’accréditation HootSuite, la plateforme de gestion de publication sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui je souhaite partager avec vous 5 astuces pour surveiller son e-réputation ou celle de son entreprise via Hootsuite, suivez le guide… Si vous n’avez pas encore de compte Hootsuite, il suffit de vous inscrire ici , le service est gratuit si vous ne gérez pas plus de 5 profils sur les réseaux sociaux. Une fois connecté à votre compte, suivez ces 5 conseils pour paramétrer correctement Hootsuite et monitorer votre e-réputation. 1 : Créer un tableau de bord de suivi d’e-réputation Hootsuite permet de créer des onglets contenant jusqu’à 10 flux. Le flux de recherche sur sa marque / identité ;Le flux des messages positifs ;Le flux des messages négatifs ;Le flux de la liste d’influenceurs dans notre secteur d’activité. Pour cela cliquez sur “ajouter un onglet” et suivez les conseils suivants pour paramétrer l’ensemble de vos flux. Pour cela il suffit d’indiquer A votre tour

Que mettre dans un plan marketing online Alors qu’auparavant les plans marketing se limitaient à de la pub, du marketing direct et de la présence sur des salons, l’apparition du « marketing web » a amené tout un tas de nouvelles pratiques, que l’entrepreneur se doit aujourd’hui de maîtriser. Avec quand même une différence notable : alors qu’auparavant il était compliqué de « tracker » d’où venaient les résultats, nous avons aujourd’hui une infinité de chiffres à notre disposition, en quasi temps-réel, pour rechercher à améliorer le sacro-saint « ROI » (efficacité de l’€ dépensé en comm’). Voilà une petite liste des différents moyens à votre disposition : Social media. Une obsession : tester, évaluer, modifier, retester. Ce qui est génial avec tous ces moyens, c’est qu’il est possible d’opérer à très petit coût, pour tester. Avant la campagne, fixez le montant que vous êtes prêt à dépenser, et quels objectifs chiffrés vous espérez atteindre. Lier les différents moyens de marketing web entre eux.

Comment Générer Plus de 1500 Visites en 3 Jours sur un Nouveau Blog ? [Etude de cas] Aux dernières nouvelles, il y a 181 millions de blogs dans le monde. Ce chiffre fait froid dans le dos, pourtant il date de fin 2011. Dès lors, une question se pose : comment tirer son épingle du jeu lorsqu’on est éditeur d’un blog ? Une des conclusions que l’on peut tirer de « La vache pourpre » – un des livres de Seth Godin – est que vous devez être remarquable pour espérer vous faire voir sur votre marché. Rendez votre blog remarquable ! Que vous bloguez pour partager votre passion, transmettre vos connaissances ou promouvoir votre activité, vous cherchez certainement à rendre votre blog populaire. Pour devenir un blogueur influent, vous devez avoir un blog remarquable, c’est incontestable. Il n’y a pas de secrets, faire connaître un blog demande de la sueur (ou alors beaucoup d’argent !). Qui dit blog remarquable, dit contenus remarquables. Il faut donc trouver un type de contenu qui fera dire : « Whaou ! Pas mal pour un petit nouveau, non ? Pourquoi vous devez créer une infographie ?

3 outils pour gerer votre reputation en ligne La réputation en ligne d’une marque, d’une entreprise ou d’une personne est devenue depuis quelque temps déjà un élément stratégique de votre vie numérique à surveiller de près. Savoir ce qui se dit de vous ou de votre marque devient essentiel pour connaitre votre influence et pouvoir agir en cas de menace pour votre image. Les outils en ligne permettant de suivre de près votre réputation sont nombreux et il est toujours difficile de faire un choix éclairé. En voici trois parmi d’autres. 1 – Rankur. 2 – Trackur. 3 – Mention. Like Loading... 2011 en réseaux A l'occasion du bilan de l'année écoulée, Libération a publié le 30 décembre cette infographie bilan de 2011 sur les réseaux sociaux. Cliquez sur l'image pour la voir en grand Le dernier chiffre officiel date de septembre. Facebook venait alors de dépasser les 800 millions d’utilisateurs ; 200 millions de plus par rapport au début de l’année. Cette mise en réseau des internautes, qui n’était qu’une des applications possibles d’Internet, aux côtés de l’expression, de l’information, des jeux, de la vidéo ou de la musique, en est devenu cette année le centre névralgique. On peut regretter que ces réseaux soient gérés par des sociétés pas toujours soucieuses du respect de la vie privée et de la protection des données personnelles, mais leur importance ne saurait diminuer dans les mois ou les années qui viennent. Paru dans Libération du 30 décembre 2011 Lire les réactions à cet article. Erwan CARIO

Infographie : Emploi et Réseaux sociaux en France Nous vous avons dévoilé la semaine dernière les résultats de la troisième édition de notre enquête sur l’utilisation des réseaux sociaux dans le recrutement et la recherche d’emploi en France. Basée sur un échantillon de 8 116 candidats et 490 recruteurs, elle était riche d’enseignements. Les réseaux sociaux sont devenus un réflexe naturel dans notre utilisation d’Internet, ils ne relèvent plus de la nouveauté. Ce n’est pas pour autant qu’ils sont inutiles, bien au contraire ! Sentez-vous libres de reprendre cette infographie sur votre site en copiant/collant ce code : Envie d’aller plus loin ?

Social.me La carte de visite de vos reseaux sociaux Social.me est un outil pour gérer votre E-réputation en rassemblant en un lieu unique votre présence sur les réseaux sociaux. Social.me, comme d’autres services du même genre, permet de créer une carte de visite électronique unique avec l’ensemble de vos comptes dispersés sur les différents réseaux sociaux. Twitter, Facebook, LinkedIn… et 33 autres réseaux. Tous y sont ou presque, je n’ai pas trouvé par exemple le français Viadéo. Les auteurs de cette appli s’engagent à ajouter à la demande les réseaux qui ne figureraient pas sur la liste. Social.me vous fournit une page personnelle et une URL unique sous la forme social.me/votrenom. Vous vous connectez via l’un de vos réseaux sociaux. Grâce à l’URL unique de votre page personnelle, vous pourrez partager facilement votre carte de visite « sociale » avec vos contacts. Social.me permet de marquer simplement votre présence sur les réseaux sociaux. Lien : Social.me Like Loading...

Les 5 règles d’or de la modération sur les réseaux sociaux La gestion d’une communauté, ce n’est jamais chose facile. Les réseaux sociaux rendent visibles tous les échanges entre les clients et les marques. Le risque ? Un dérapage menant au « bad buzz », mettant ainsi votre marque dans une position de vulnérabilité. Règle n°1 : Bannir l’option « supprimer »… Aujourd’hui, que vous soyez sur Facebook ou sur votre site internet, vous avez toujours la possibilité de supprimer un commentaire. En agissant comme cela, trois problèmes peuvent survenir. Chaque critique doit être vue comme une opportunité d’améliorer son offre, de reconquérir un client déçu et de montrer que l’on est à l’écoute et transparent. Bien sûr, vous vous doutez bien que certains commentaires ou posts font office d’exceptions, mais ils ont des caractères particuliers : Les messages avec insultes. Règle n°2 : Répondre, toujours répondre… Cette règle est la continuité de la première. Attention, qui dit réponse rapide ne dit pas réponse non réfléchie !

L'e-réputation : générateur de chiffre d'affaires Quand on parle d’e-réputation, on adopte très souvent une posture défensive : « il faut préserver le capital confiance entre la marque et ses clients », « il faut surveiller ce qui se dit sur la toile », « l’e-réputation permet d’anticiper les bad buzz »…. Étonnamment, on aborde moins la gestion de l’e-réputation comme un vecteur possible de croissance et d’augmentation du chiffre d’affaires d’une entreprise. Pourtant, lorsqu’une entreprise a une maîtrise intelligente de son e-réputation, lorsqu’elle offre des espaces de dialogue bien pensés pour ses clients, elle peut alors utiliser son e-reputation comme un levier pour augmenter son carnet de commandes et donc son chiffre d’affaires. Pourquoi et comment l’e-réputation peut contribuer à la réalisation des objectifs commerciaux d’une entreprise ? C’est l’objet de cet article. 1. Le comportement d’achat des internautes diffère peu de celui des clients traditionnels. 1. 2. L’e-réputation peut-être un levier business important 3. 2. 3. Co

Related: