background preloader

MenuetOS

MenuetOS
Related:  Différents systèmes d'exploitation (OS)

Liste des systèmes d'exploitation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sauter à la navigationSauter à la recherche Les principaux[modifier | modifier le code] Autres systèmes d'exploitation[modifier | modifier le code] Systèmes d'exploitation expérimentaux[modifier | modifier le code] Systèmes d'exploitation pour smartphone[modifier | modifier le code] Système d'exploitation pour TV[modifier | modifier le code] Système développé par des organismes de normalisation ou des consortiums industriels[modifier | modifier le code] HbbTV, développé par le consortium HbbTVCE-HTML, développé par le CEAOIPF, développé par l'OxxcxcvumTru2way, développé par CableLabsGinga Système développé par des compagnies ou fondations seules[modifier | modifier le code] Systèmes d'exploitation fictifs[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] Articles connexes[modifier | modifier le code] Portail de l’informatique

News Today marks the tenth anniversary of the first release of Syllable Desktop, then plainly called Syllable 0.4.0. The original website and announcement are gone, and many other circumstances of the time have changed quite dramatically. We are happy that Syllable is still here - which, judging by comparable ventures, is a feat to be proud of. We would like to celebrate by presenting the port of most of the Enlightenment E17 graphics stack to Syllable Desktop. The Enlightenment Foundation Libraries constitute a cross-platform application framework, from a graphics engine up to a widget set and a desktop environment. The Evas canvas is a scene graph rendering engine. On top of the canvas engine is the Edje layout engine. A number of subsystems that are common in other open source projects have been ported to Syllable Desktop to support Enlightenment. Enlightenment is an integrated stack. This graphics stack is running on top of the SDL subsystem in Syllable.

Liste des distributions GNU/Linux libres [Traduit de l'anglais] La maintenance de cette page est assurée par le Licensing and Compliance Lab (Labo des licences et de la conformité) de la Free Software Foundation. Vous pouvez soutenir nos efforts en faisant un don à la FSF. Vous avez une question qui ne trouve pas de réponse ici ? Consultez nos autres ressources sur les licences ou contactez le Compliance Lab à licensing@fsf.org. Introduction Cette page répertorie les distributions GNU/Linux qui sont entièrement libres (comme dans liberté). La Free Software Foundation recommande et cautionne ces distributions GNU/Linux. Ces distributions sont des systèmes complets, prêts à l'emploi, dont les développeurs se sont engagés à suivre les recommandations pour les distributions libres. Si jamais l'une de ces distributions inclut ou propose quelque chose de non libre, ce ne peut être qu'une erreur et les développeurs s'engagent à le retirer. Distributions GNU/Linux pour PC et stations de travail Distributions GNU/Linux légères

Tour | SkyOS Submitted by Robert Szeleney on Fri, 2006-01-13 08:29. Welcome to the SkyOS tour! Try SkyOS now! Video showing SkyOS in action This tour will give you general information about SkyOS and its available applications in every software category. You will see screenshots from beta3 - beta8 (booting SkyOS) Archlinux Liste des distributions Linux Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article recense par ordre alphabétique un certain nombre de distributions Linux. Principales distributions[modifier | modifier le code] Distributions majeures[modifier | modifier le code] Il n'existe pas à proprement parler de distributions « majeures », mais certaines distributions sortent plus particulièrement du lot par leur ancienneté, leur rôle historique ou leur succès. Debian distribution non commerciale régie par le contrat social Debian. Red Hat Enterprise Linux distribution commerciale qui a créé le gestionnaire de paquets RPM utilisé également par d'autres distributions (Mandrake fut la première à la reprendre intégralement). Slackware une des plus anciennes distributions, encore en développement. SUSE Linux développée aujourd'hui en deux versions dont SUSE Linux Enterprise pour les besoins d'entreprise (avec de nombreuses certifications matérielles et logicielles). Arch Linux Gentoo openSUSE version communautaire de Red Hat. Manjaro Kali

Live USB Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Par exemple, le projet Damn Small Linux propose des images prêtes pour être placées sur une clé USB. Avantages et limitations[modifier | modifier le code] Les Live USB partagent la plupart des avantages et des limitations des Live CD. L’absence de parties mobiles dans un périphérique USB permet des temps d'accès aléatoire plus rapides qu’avec un disque dur ou un lecteur CD, ce qui veut dire que les programmes se lanceront plus rapidement d’une clé USB que depuis un disque dur local ou d’un Live CD. Certains ordinateurs, en particulier les plus anciens, peuvent avoir un BIOS ne supportant pas le boot depuis une clé USB. Comparatif[modifier | modifier le code] À voir aussi[modifier | modifier le code] Liste d'outils pour créer des systèmes Live USB Portail de l’informatique

Live CD Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. On distingue les live CD généralistes des live CD orientés vers un domaine particulier. Historique[modifier | modifier le code] Le concept de live CD a été utilisé en premier par Yggdrasil Linux/GNU/X dès 1992[2], puis Slackware avec un live Linux sur support ZIP de Iomega, puis fut développé de 1999 à 2002 par DemoLinux. Ce n’est cependant qu’avec la Knoppix que ce type de système a pris son essor, aux alentours de l’année 2003[3]. But[modifier | modifier le code] Un CD autonome peut avoir différents buts : démonstration d’une distribution Linux ;installation d’un système d’exploitation ;démarrage d’un système d’exploitation itinérant, c’est-à-dire non-résident ;PC nomade sur clé USB ou CD (système d'exploitation et données) qui nécessite un PC hôte pour fonctionner ;ensemble d’outils prêts à l’emploi pour un domaine donné (sécurité du système d’information, récupération de données, création multimédia, éducation, etc.)

Active@ KillDisk Professional versions support more than 20 secure erasing methods, including DoD 5220.22 M KillDisk for DOS v. 4.1 (obsolete platform) Booting into DOS from a USB Disk: Create a bootable USB (Download and run the Bootable USB Disk Creator for Active@ KillDisk). Bootable ISO Image for DOS: Download killdisk to burn CD. Haiku OS Inferno OS Inferno was designed from the outset with distributed, cross-platform systems in mind. With its advanced and yet simple networking capabilities, transparent resource access and applications which are portable across several platforms, Inferno offers an unrivalled set of tools for developing and building distributed systems. Cross Platform Integration Each Inferno system presents the same environment to the applications, irrespective of the underlying architecture or operating system, of which the following are supported: This means that not only can all Inferno platforms communicate easily using the same, secure protocol, all Inferno applications are also completely portable between platforms: Inferno applications are written in Limbo, an advanced, safe, concurrent language with C like syntax. Limbo code is compiled into architecture independant byte code which is then interpreted (or compiled on the fly).

Related: