background preloader

[datajournalisme] 7 idées de projets pour la presse locale

[datajournalisme] 7 idées de projets pour la presse locale
Je suis toujours frappé du potentiel inexploité du datajournalisme par la presse locale en France. Mises à part quelques rares expériences (au Dauphiné Libéré par exemple ou à Marsactu pour les pure players locaux), l’utilisation et la mise en scène des données sont quasi absentes des sites d’informations régionaux. On en reste malheureusement encore au stade de la Google Map comme sommet d’innovation data-journalistique ! Justice, fiscalité, fait divers, sport, économie, culture, citoyenneté… A l’échelle d’une région, d’un département, d’une ville, d’un quartier, d’un village, ce ne sont pourtant pas les statistiques et les sources pertinentes qui manquent. L’argent, mon bon monsieur ? L’argent est à mon avis un (presque) faux problème. Mais quand même : il y aurait des choses à faire. Prenons par exemple le Los Angeles Times, le grand régional de la côte Ouest des États-Unis (800 000 exemplaires, l’équivalent d’un Ouest-France). CARTE 1. CARTE 2. Le mode d’emploi.

Gaza - Israël : la guerre 2.0 "La guerre se déroule sur trois fronts. Le premier est physique, le second se passe dans le monde des réseaux sociaux et le troisième est dans le cyberespace", a déclaré la directrice de l'information du gouvernement israélien, Carmela Avner. L'offensive de l'armée israélienne sur la bande de Gaza a en effet été l'occasion d'inaugurer une nouvelle étape dans la façon de mener "la guerre" sur internet. Alors que l'Etat hébreu bombarde Gaza depuis sept jours, les forces de défense israéliennes (IDF) se sont emparées des réseaux sociaux pour raconter leur assaut en direct. Twitter a été largement mis à contribution, avec l'envoi par l'armée de plusieurs centaines de tweets depuis le début de l'opération. Ahmed Jabari: Eliminated. twitter.com/IDFSpokesperso… — IDF (@IDFSpokesperson) Novembre 14, 2012 La campagne de communication ne se limite pas au seul site de micro-blogging. "Des réseaux sociaux très efficaces pour passer de l'affect" Ce qui n'est pas rien. Peut-on parler de cyber-guerre ?

Visualizations - Jim Vallandingham Sentence Drawings Stefanie Posavec is known for her manually curated and hand drawn visualizations that illuminate variations of structure and form in great works of literature. In this remix, automation is used in place of thoughtful analysis to recreate a selection of her First Chapters, in which a layout technique she calls "sentence drawings" is used to display the first chapters of classic books. Implemented in D3. Automatic Sentence Drawings Track Tag Love An experiment that allows users to explore their most-listened to songs, and the tags associated with these songs. User names are faked - but the rest of the data is real. Visualization includes a force-directed layout with tag nodes suspended in a circular orientation. Song nodes are drawn towards the tags they are associated with. Track Tag Love Dallas Neighborhood Comparison Tool This piece provides both scatter plot and interactive map, allowing the user to zoom in on one of over 500 neighborhoods in the metro area. Feltronifier

Aspirer les médecins d’Ameli L’information, à partir du moment où elle est disponible sur un site Internet est —plus ou moins— facilement copiable et récupérable… Prenons par exemple le cas de l’Assurance maladie. Elle propose sur son site un service prénommé Ameli-direct qui permet, et c’est louable, de trouver près de chez soi, des médecins spécialistes ou généralistes et surtout de connaître des informations basiques à leur propos : tarifs pratiqués, secteur conventionnel, prise en charge de la Carte vitale… L’Assurance-maladie (Cnam) fournit des informations sur les soins de manière assez simple il faut le dire. Inscrire le nom, le département ou la spécialité et lancer la recherche. Il s’agit donc, pour s’en faire une idée , de récupérer sur Ameli-direct les informations disponibles à tous. Pour trouver son chemin dans la foule de données, nous avons décidé de ne se concentrer que sur les médecins listés pratiquant une consultation . Plus de 500 résultats : veuillez préciser votre recherche.

Does Hyperlocal ‘Engagement’ Work — And Can it Be Monetized? Jan Schaffer knows her way around journalism in the public interest. At the Philadelphia Inquirer, she won the most prestigious Pulitzer Prize — for Public Service — for a series of stories that helped free a man wrongly convicted of five murders and bring the civil rights’ convictions of the Philadelphia detectives involved in the investigation. Through appeal, she escaped a six-month jail sentence for refusing to name her sources for her story on the celebrated FBI Abscam sting. In 2002 she founded J-Lab to help the news media use technology to engage citizens on big public issues. Your career includes strong involvement as a reporter, editor and later manager in civic journalism. At the Pew Center for Civic Journalism, we helped support 120 pilot projects in newsrooms between 1993 and 2002. Today most news organizations aspire to reach out and involve their communities in reporting on issues, although many go about it somewhat clumsily. Do you see promising indicators?

Mais pourquoi contribue-t-on ? La question des motivations revient dès que l’on évoque les mécanismes de contribution dans l’open data ou les données collaboratives. On a parfois du mal à comprendre pourquoi des individus a priori sains de corps et d’esprit consacrent une partie de leur temps libre à ce type d’activité, qu’il s’agisse de développer une application mobile sans grand espoir de gain, ou de cartographier son quartier pour Open Street Map… Les processus contributifs et participatifs sont au coeur de l’open data. 1 – Une approche par les motivations : mais pourquoi contribuez-vous ? Une recherche sur le sujet à partir de la littérature scientifique (références des travaux universitaires utilisés à la fin de ce billet) m’a permis de recenser quelques ressorts de la motivations des contributeurs. En résumé, les grandes catégories de motivations sont : Bien entendu ces motivations sont aussi à mettre en relation avec deux autres facteurs : 3 – Ne pas sous estimer le facteur d’opposition WordPress:

Twitter se gondole, Google se désole - Réseaux sociaux / Humour Il pleut à tout rompre et vous vous exclamez : « Quelle belle journée ! » Vous venez donc de faire de l’ironie, tout le monde vous a compris, vous n’appréciez pas ce temps pluvieux. Mais votre ironie peut se retrouver bousculée par le sarcasme de votre voisin : « J’adore ce temps gris et pluvieux qui nous rend si fréquemment malades. » Lui vient d’être sarcastique et c’est difficile à comprendre. Mais quel est le fond de sa pensée ? Car à l’inverse de l’ironie, qui consiste à dire le contraire de ce que l’on pense en faisant comprendre que l’on pense le contraire de ce que l’on dit, le sarcasme est plus difficile à déceler. Le sarcasme : « un des problèmes les plus difficiles à résoudre en informatique » Sur internet, ces figures de style sont un véritable cauchemar pour les moteurs de recherche, les spécialistes en marketing ou autres analystes de tendances de marché... Un point d’exclamation qui traduit peu d’enthousiasme Un moteur de recherche ne peut percevoir l’humour.

Import data - Fusion Tables Help Fusion Tables supports import of several file types. You may need to prepare your data before importing it. Import a file To import data from a file on your computer: Go to Google Drive and sign in with your Google Account (or create one!) Click the New button and select More > Google Fusion Tables. Your newly uploaded data now appears in a new Fusion Table! Available import options Separator character. Character encoding. Column names. Table metadata. Attribution: the citation for or owner of the data URL: where to find the data or the data owner online. Download. Territoire - Les revenus des ménages de Rennes Métropole : des contrastes territoriaux en héritage de l'Histoire (Octant Analyse n° 29) Luc Goutard (Insee), Loïc Bourriquen (Audiar) Résumé Les revenus des habitants de Rennes Métropole sont généralement plus élevés que dans le reste de la Bretagne en 2008. Sommaire Introduction Le territoire de Rennes Métropole abrite 400 000 habitants répartis sur 37 communes. Des ménages plus aisés au nord La répartition des ménages selon le revenu révèle toutefois des disparités : les ménages sont sensiblement plus aisés au nord. Les 8 communes de Rennes Métropole ayant un revenu médian supérieur à 22 000 € sont toutes au nord de Rennes. Ces 8 communes se sont beaucoup développées dans les années 70 et 80, portées par la forte aspiration des Bretons à la maison individuelle. Mixité et mobilité dans la couronne sud Les communes de la couronne sud sont peuplées par une proportion plus importante de jeunes ménages locataires. Dans cet espace, le nombre d’emplois offerts est supérieur à celui des actifs y résidant. Haut de page Les quartiers les plus riches de Rennes au nord de la Vilaine

Eric Scherer : "Un journalisme qui prône la valeur ajoutée" l est le grand invité de l'association Confluences, ce soir (21 heures), à Rozès. Éric Scherer, directeur de la prospective et de la stratégie numérique du groupe France Télévisions, y tiendra une conférence sur le thème « La révolution de l'information, nous sommes tous devenus des médias ! » L'essayiste, auteur de « A-t-on encore besoin des journalistes ? Manifeste pour un journalisme augmenté », souhaite des professionnels des médias « moins arrogants ». « Sud-Ouest » Dans votre manifeste, vous prônez un journalisme réinventé et augmenté… Éric Scherer. Les journaux papier, tels qu'on les connaît, sont-ils donc voués à disparaître ? Les médias papier, dans une version « bois mort », oui. Et dans une dizaine d'années, les journaux de presse quotidienne régionale existeront-ils toujours dans leur version imprimée ? Dans une dizaine d'années ? Le journaliste de 2020, comment le voyez-vous ? Ce journaliste saura se servir d'Internet comme d'un crayon et de papier.

How Apple Really Lost Its Lead In The 80s Steve Jobs gives the finger to rival IBM When Android surged past Apple in smartphone market share, a lot of people squawked that computer history was repeating itself. The story of the 80s, according to these people, was that Apple pioneered the personal computing industry with the Apple computer. Apple went from being the wealthy market leader to an also-ran in the blink of an eye. It's going to happen again, too, warn these people, if Apple doesn't learn anything. You see, the iPhone was the innovative market leader, but a cheaper alternative from Google, Android, is being sprayed all over the place. It's an entertaining story, but it turns out it's not exactly accurate. Goldman Sachs released a massive report on the warring tech giants this week. First off all, Apple was never really a market leader in the 80s. Goldman Sachs Apple's early success was thanks to the Apple II, which was released in 1977. Apple didn't deliver a strong follow-up until it released the Macintosh in 1984.

“Si on décide de ne pas bouger, là on est mort” Michel Françaix en 2009 par Richard Ying (ccbyncsa) édité par Owni Un mois après la publication par Owni du rapport de Michel Françaix, sur les aides à la presse pour la Commission des affaires culturelles et le projet de loi de finances 2013, le rapporteur a accepté de répondre à quelques questions. Sur le rapport mais aussi sur le point de vue qu’il a de l’état de la presse en France. Ce rapport-là, le 3ème, est le plus médiatisé. Michel Françaix Celui qui se décrit comme fils de saltimbanque et neveu de saltimbanque a fait grincer des dents à plus d’un patron de presse. Depuis cette période, il reste sur ce sujet de prédilection. ”Quand vous êtes dans l’opposition, vous vous y intéressez pour faire des envolées lyriques à deux heures du matin mais vous savez que ça ne sert à rien. Il est différent des autres parce que c’est la première fois depuis 1981 qu’un ministre de la Culture me parle pendant 20 minutes de l’écrit avant de parler ensuite de l’audiovisuel. Et la PQR ? Des “pour” ?

Related: