background preloader

YouTube

YouTube
Related:  The Gimp

Comparatif GIMP / Photoshop – 1/7 | Linuxgraphic GIMP ou Photoshop ? Lequel est le meilleur ? À écouter les utilisateurs de l’un et de l’autre, la réponse est souvent « évidente » mais faiblement argumentée. En mars dernier, Steve Czajka a publié un comparatif détaillé sur 70 aspects et fonctionnalités des deux logiciels dans le numéro 3 de GIMP Magazine. L’article est détaillé et objectif et l’on se rend compte que les deux logiciels se valent, bien que l’auteur signale de nombreuses pistes d’amélioration pour GIMP. L’article étant en anglais, en voici une traduction. Comparaison entre GIMP 2.8 et Photoshop CS5.5 Extended Version originale par Steve Czajka, avec la contribution de Sandra Livingston. Cet article est une comparaison entre GIMP et Photoshop sur 70 fonctionnalités. J’utilise des logiciels de graphisme depuis plus de vingt ans, débutant avec Aldus PageMaker à la fin des années 1980, quand les couleurs des néons étaient froides, et j’utilisais un PC 386 avec OS/2 (qui était impressionnant : commme les temps ont changé).

4.10. Extraire un objet de son arrière-plan 4.10. Extraire un objet de son arrière-plan Figure 3.39. Objet avec arrière-plan Vous pouvez souhaiter extraire un objet de son arrière-plan (on dit « détourer l'objet ») pour le replacer sur un fond uni ou un fond transparent de façon à voir l'image sous-jacente. L'outil « Sélection à main levée » permet de tracer une bordure à main levée ou rectiligne. Figure 3.40. L'outil « Ciseaux intelligents » permet de tracer une sélection à main levée avec ajustement automatique au contour grâce à des algorithmes de reconnaissance des contours. Figure 3.41. L'outil « Extraction du premier plan » permet de marquer des zones comme « Premier-plan » ou comme « Arrière plan » et ajuste alors la sélection sur l'objet en premier-plan. Figure 3.42. Une fois l'objet sélectionné, utilisez → . Remplir l'arrière-plan avec une seule couleur Cliquez sur le couleur de premier-plan (le rectangle de dessus des deux rectangles se recouvrant partiellement en bas à gauche de la Boîte à outils).

Réaliser : Sommaire des tutoriels en tous genres pour Gimp <div class='mini'><span class='important'>Activez javascript pour nous contacter</span></div> Dernière mise à jour le 05 avr 2008 consultée 73664 fois Tutoriels de création Des tutoriels de création et composition numérique, de montage, d'effet, de logo... Lorsqu'il y en a, vous pouvez télécharger les images, les canaux au format XCF. Voir la liste Ti bout d'tuto Des tutoriels de création et composition numérique, de montage, d'effet, de logo... Voir la liste Retouche photographique Sur le web Des tutoriels qu'abcdugimp a trouvé sympa, ou bien fait, ou interressant, ou originaux, ou bien encore tout cela à la fois. Voir la liste

Site Gimp-Attitude GIMP tutorials and resources for free - Gimpology.com GIMP Magazine | A Premier GIMP Users Magazine Inkscape Guide du logiciel de dessin vectoriel Deuxième édition Loïc Guégant Traduction française 0.14 (Documentation de la version 0.46) Suggestions et corrections sont bienvenues et peuvent être adressées à tavmjong @ free . fr (loic.guegant @ freesbee . fr pour la traduction française). Copyright © 2006-2009 Tavmjong Bah Ce livre est disponible au format HTML pour une utilisation personnelle uniquement. Résumé Inkscape, un logiciel libre de dessin vectoriel, est LE GUIDE du logiciel Inkscape. 2D – mode point | Linuxgraphic GIMP ou Photoshop ? Lequel est le meilleur ? À écouter les utilisateurs de l’un et de l’autre, la réponse est souvent « évidente » mais faiblement argumentée. En mars dernier, Steve Czajka a publié un comparatif détaillé sur 70 aspects et fonctionnalités des deux logiciels dans le numéro 3 de GIMP Magazine. L’article étant en anglais, en voici une traduction. Version originale par Steve Czajka, avec la contribution de Sandra Livingston. Cet article est une comparaison entre GIMP et Photoshop sur 70 fonctionnalités. J’utilise des logiciels de graphisme depuis plus de vingt ans, débutant avec Aldus PageMaker à la fin des années 1980, quand les couleurs des néons étaient froides, et j’utilisais un PC 386 avec OS/2 (qui était impressionnant : commme les temps ont changé). J’écris cet article à destination des artistes numériques, metteurs en page et infographistes. Que la comparaison commence… Lire la suite

Inkscape, l’art vectoriel libre | UNIX Garden Retrouvez cet article dans : Linux Pratique Hors série 7 Inkscape, né de Sodipodi en 2003, est un logiciel de création d’images vectorielles, offrant toutes les commodités nécessaires à cet art. Outre les fonctions habituelles de dessin vectoriel, Inkscape propose divers outils pour la manipulation et la gestion des objets composant le dessin, des fonctions avancées pour le remplissage et les contours, ainsi que le support du texte. Il permet également l’import/export de vos dessins en divers formats. Découvrons ensemble les possibilités de ce logiciel performant... Inkscape est disponible pour les principales plateformes du monde informatique (Windows, Linux et Mac OS X) à l'URL suivante : Pour Linux, Inkscape est distribué en version 0.44 sous forme d'autopackage. Découverte de l'interface Fig. 2 : La barre de menu Fig. 3 : La barre de commandes Fig. 4 : La barre de contrôle des outils. Fig. 5 : La boîte à outils Fig. 6 : La palette des couleurs

Related: