background preloader

Faut-il encore manger de la viande ?

Faut-il encore manger de la viande ?
Pour que chaque année des milliards d’animaux ne soient plus élevés et tués dans des conditions abominables, il est nécessaire de diminuer fortement notre consommation de viande. Faut-il pour autant devenir végétarien ? Demandez à vos amis s’ils accepteraient que l’on fasse souffrir des animaux pour leur plaisir. Très probablement, offusqués par la question, ils vous répondront « bien sûr que non ». Pourtant, s’ils mangent régulièrement de la viande pour se faire plaisir, ils savent bien qu’ils entretiennent une industrie qui inflige chaque année des souffrances effroyables à des milliards d’animaux. Prenez les vaches. La vie rêvée des cochons d’élevage Selon la réglementation imposée à l’industrie, ces scènes, dignes de films d’horreur, ne devraient pas se produire. Devant une telle abomination, il y a en gros trois attitudes. Une industrie jugée indéfendable En dehors peut-être de quelques sadiques, personne ne défend en soi le martyre des animaux. La tentation de l’élevage traditionnel

http://www.scienceshumaines.com/faut-il-encore-manger-de-la-viande_fr_29777.html

Related:  argumentaireSanté-alimentationRéflexion/philosophieSpeciesManger éthique

Impact des modes alimentaires sur l'environnement et la disponibilité alimentaire mondiale En moyenne, 10kg de protéines végétales sont utilisées pour produire 1kg de protéines animales.1 En effet, pour obtenir de la viande, il faut d'abord nourrir un animal : par exemple, il faut 13kg de céréales et 30kg de foin pour produire 1kg de viande de boeuf.2 En conséquence, la production d'aliments d'origine animale nécessite en moyenne beaucoup plus de ressources que la production d'aliments végétaux. Ce gaspillage de ressources est lourd de conséquences pour la planète et contribue à renforcer l'insécurité alimentaire mondiale. Comme le soulignait le World Watch Institute dans son rapport de 20043, l'appétit des humains pour la chair animale menace à présent l'avenir de l'espèce humaine du fait des multiples dommages à l'environnement dont il est responsable : déforestation, érosion, épuisement des ressources d'eau douce, pollution de l'air et de l'eau, réchauffement climatique, réduction de la biodiversité, injustices sociales, développement de maladies. Consommation d'eau

Morphologie : améliorer sa silhouette Non, il ne s’agit pas de nouveaux groupes sanguins, mais de types de silhouette à laquelle chacune d’entre nous peut s’assimiler. Quand la A est construite comme une pyramide, la H n’a pas de taille et la V est carrée d’épaules. Si certaines se reconnaissent dans l’une de ces trois morphologies, d’autres s’en rapprochent plus ou moins. Hélas ! Le paradoxe de la viande La plupart des gens consomment la chair, le lait et les œufs des animaux. La majorité d’entre eux ne sont ni franchement hostiles ni totalement indifférents aux bêtes. Ils ont, par moments du moins, conscience que cette consommation implique la souffrance et la mort des animaux. Comment l’alimentation carnée peut-elle perdurer dans ces conditions ? Cet article fait état des hypothèses avancées par quelques auteurs pour expliquer cette situation et de quelques observations susceptibles de les conforter. Télécharger cet article

Pesticides. Fruits et légumes les plus et moins pollués Manger des fruits et légumes non pollués par des pesticides devient difficile. On les appelle « les 12 salopards », en référence aux Douze Salopards, ce film évoquant un commando anti-nazis. Chaque année, un think-tank des Etats-Unis répertorie les fruits et légumes les plus contaminés par les pesticides. Voici donc le pense-bête de l’année 2015.

Le B.A.BA du fer1.2.3. Veggie Un article de la commission scientifique de l’AVF Selon une croyance populaire répandue, l’alimentation végétarienne est susceptible de créer une carence en fer. Qu’en est-il ? La morphologie en forme de sablier La morphologie type “sablier” est raisonnablement bien équilibrée et s’adapte à la plupart des entraînements physiques. Vélo, course à pied et rameurs sont d’excellentes activités cardiovasculaires et aérobic à pratiquer. Si votre morphologie est celle d’un sablier, vous ne devriez pas commencer par de la course à pied au début de votre entraînement. Vous risqueriez de vous blesser potentiellement en mettant vos articulations à rude épreuve. Chevilles, genoux et bas du dos sont les plus vulnérables.

Démanteler l’industrie de la viande Meat Market – Animals, Ethics and Money est un livre d’Erik Marcus, paru en 2005 aux Etats-Unis, aux éditions Brio Press. L’extrait dont nous publions la traduction ici correspond aux chapitres 5 et 6 de ce livre. Les trois mouvements existants dans la protection animale* L’industrie de la viande peut être comparée à un géant : trop grand et trop puissant pour être battu par une approche unique. Fort heureusement, trois mouvements différents œuvrent à protéger les animaux d’élevage : les mouvements pour le végétarisme, pour les droits des animaux, et pour le bien-être animal.

L’antispécisme pour les nuls Beaucoup de sites sur le végétarisme ont leur FAQ, mêlant parfois végétarisme et/ou véganisme et antispécisme, ou n’évoquant que le végétarisme. J’ai à mon tour écrit une petite FAQ qui répond aux objections les plus courantes contre l’antispécisme. Par un soucis de clarté et de concision, je n’y ai placé que les objections que je juge pas trop dénuées de bon sens. penser avant d’ouvrir la bouche J’écris beaucoup moins ces temps-ci mais ce n’est pas que j’ai arrêté de me questionner sur les conséquences de nos choix alimentaires. Au contraire. D’ailleurs, commence ce mercredi à offrir mon premier « vrai » cours à vie dans le cadre de l’UPop, l’Université populaire de Montréal. Ce cours, « L’éthique dans l’assiette » est offerts sur cinq semaine, le mercredi soir à 19h, du 26 septembre au 24 octobre.

Related:  cuisine