background preloader

Clé de reconnaissance des graminées - Cours en Ligne - AgroParisTech

Clé de reconnaissance des graminées - Cours en Ligne - AgroParisTech
Clé de reconnaissance des graminées Formateur : Tice AgroParisTech Sur le portail : 10 AgroParisTech 16 rue Claude Bernard F-75231 Paris Cedex 05 Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43 - Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00 Localiser sur une carte Liens divers www.agroparistech.fr Les Podcasts AgroParisTech Eduroam Retrouvez nos vidéos sur 2016 © AgroParisTech - Mentions légales

poaceae Environ 650 genres et 9 000 espèces. Répartition : cosmopolite. Plantes herbacées, rarement ligneuses, gazonnantes ou à rhizomes et parfois à souche bulbeuse. Tiges noueuses, cylindriques, généralement creuses, contenant parfois de la moelle. Feuilles alternes, sur 2 rangs le long de la tige, composées de 2 parties, la gaine et le limbe ; gaine généralement plus ou moins ouverte, très rarement pétiolée ; limbe habituellement étroit, linéaire, rarement large ou non linéaire.

Clé des arbres et arbustes de Normandie Toutes les pages sur les arbres :Ginkgo biloba | Bocage à hêtre - 50 | Bocage vendéen - 79 | Dendrochronologie et coupe transversale d'un thuya | Aubier - duramen et coupe transversale d'un chêne | Identification des arbres - Idem en animation Flash | Clé statique imprimable | Arbres et arbustes de Damigny - 61 | Le Sapin de Laigle - 61 | If | Baies d'if | les vieux arbres | Quiz Énigmes et quizz | Éducation | Botanique | Écologie | Environnement | Étymologie | Paysages | Géologie | Histoire des Sciences | Humour | Illusion et relief | Nature | Orne (département) | Zoologie et Biologie | Informatique | Autres disciplines Accueil |

European and Mediterranean Plant Protection Organization (EPPO) L'OEPP - qui sommes nous? L'OEPP est une organisation intergouvernementale chargée de la coopération et de l'harmonisation dans le domaine de la protection des plantes entre les pays de la région européenne et méditerranéenne. Selon les termes fixés par la Convention Internationale pour la Protection des Végétaux (CIPV), l'OEPP est l'organisation régionale pour la protection des végétaux (ORPV) en Europe. Télécharger une brève description de l'OEPP Membres de l'OEPP (51 pays) Au sein de la région euro-méditerranéenne, l'OEPP a établit de nombreux contacts avec la Commission de l'Union européenne, l'EFSA (European Food Safety Authority), l'EEC (Eurasian Economic Commission), et les pays membres potentiels de l'OEPP. Objectifs de l'OEPP Développer une stratégie internationale contre l'introduction et la dissémination des organismes nuisibles des plantes cultivées ou sauvages, dans les écosystèmes agricoles et naturels (y compris les plantes exotiques envahissantes). Activités de l'OEPP

Clé d'identification des arbres en région IDF - CoursenLigne - AgroParisTech Clé d'identification des arbres en région IDF Formateur : Tice AgroParisTech Sur le portail : 2 AgroParisTech 16 rue Claude Bernard F-75231 Paris Cedex 05 Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43 - Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00 Localiser sur une carte Liens divers www.agroparistech.fr Les Podcasts AgroParisTech Eduroam Retrouvez nos vidéos sur 2014 © AgroParisTech - Mentions légales Rue officinale : semis, culture, récolte La rue est une plante condimentaire dont jardiniers et cuisiniers se méfient : sous le soleil, sa sève peut être irritante pour la peau, son arôme est puissant et sa saveur amère. Pourtant, en petites quantités dans les salades et installée judicieusement dans le jardin, la rue sait se faire apprécier des papilles et des yeux ! Ruta graveolens : la belle « fétide » La rue officinale, connue également sous le nom de rue fétide ou d'herbe de grâce, est une plante herbacée dont les longues tiges se lignifient avec le temps, pour former, à l'âge adulte, un arbrisseau au port dressé et en boule, pouvant atteindre 80 cm de hauteur. Les feuilles vert-bleuté très découpées et légèrement charnues forment de nombreux petits lobes à l'arôme puissant, dont certains le qualifieront de musqué, piquant, voire... fétide ! Du mois de juin au mois de septembre, les nombreuses petites fleurs jaunes regroupées en bouquets s'épanouissent à l'extrémité des tiges. Semis et plantation Entretien Récolte Ennemis

Deux clés de détermination pour les feuillus et les résineux Reconnaître les arbres : deux clés de détermination papier Savez-vous reconnaître les arbres ? Une silhouette, un fruit ou une écorce caractéristiques suffisent parfois, mais pour être certain de l'espèce, il faut savoir observer les feuilles et les aiguilles. Voici deux documents qui vous permettront de trouver à coup sûr le nom des principaux arbres de nos forêts, les feuillus et les résineux. Deux grands ensembles Prêts pour un jeu grandeur nature en forêt ? Vous verrez, c'est simple. Les feuillus © ONF Illustration On les appelle feuillus, pourtant ce sont les arbres qui perdent leurs feuilles en automne ! Vous êtes face à un feuillu ? les feuilles simples en une seule partie, comme celles de l'Erable ou du Chênedes feuilles composées formées de plusieurs petites feuilles, les folioles (comme celles du Frêne ou du Robinier). Le critère suivant est la disposition des feuilles sur un rameau. Vous suivez ? Vous trouverez vite le petit nom de votre arbre mystérieux ! Les résineux

Qualités du paulownia Le paulownia n'est pas juste encore un bois exotique. Il est difficile d'énumérer tous ses domaines d'application sans en oublier. Bois, feuilles, fleurs – Chacun d'entre eux ont des propriétés dont nous pouvons tirer profit. La plante entière – avec sa croissance rapide est un véritable petit trésor pour les écologistes. Ils ont remarqué que le système racinaire du paulownia émergents est très approprié pour le boisement de zones menacées par l'érosion. Bien sure, les caractéristiques inhabituelles du paulownia font qu'il est une espèce incontournable pour les parcs et jardins – non seulement en Asie mais aussi en Europe et États-Unis. Les feuilles elles-mêmes ont une taille d'environ 75 cm de diamètre, il n'est donc pas surprenant que les quantités de dioxyde de carbone nécessaire à la photosynthèse soit importante et respectivement les énormes quantités d’oxygène métabolisé et rejeté dans l’atmosphère. Les qualités de la plante peuvent être vu dans le tableau comparatif ci-dessous. n

Explorer l'environement : les fougères Les fougères sont des plantes pourvues de vaisseaux conducteurs et qui se développent à partir d'un embryon. Ce sont donc des trachéophytes et des embryophytes, comme les plantes à fleur. Comme les plantes à fleur, leur appareil végétatif comporte tige, feuilles et racines. En revanche, elles ne se reproduisent pas par l'intermédiaire de fleurs. La présence de vaisseaux conducteurs et de tissus de soutien leur permet d’atteindre de grandes tailles, essentiellement dans les régions tropicales où il existe de nombreuses espèces de fougères arborescentes. La partie aérienne de l’appareil végétatif des fougères comporte des feuilles, appelées frondes, groupées en bouquet et munies de nervures correspondant aux vaisseaux. Massif de fougère aigle Les feuilles se développent vers le haut à partir du rhizome qui porte des racines filiformes. La croissance du rhizome par l’une de ses extrémités et la formation de nouvelles frondes de place en place permettent une extension rapide des fougères.

paulownia de la scrofulaire, ou "herbes aux écrouelles" (du latin scrofulae, "écrouelles"). Étymologie : "Paulownia" vient de Anna Paulownia, fille du tsar Paul Ier. "tomentosa" rappelle le dessous tomenteux (soyeux) de la feuille. * un moyen mnémotechnique pour retenir cette différence : dans "catalpa", il y a 3 "a", et cela fait penser aux feuilles verticillées par 3, tandis que dans "paulownia", il n'y a que 2 "a", et ses feuilles sont par 2 (opposées) !

Related: