background preloader

AMERINDIEN / AMERINDIENS / INDIENS D'AMERIQUE

AMERINDIEN / AMERINDIENS / INDIENS D'AMERIQUE
Related:  Curtis et photos anciennes

Edward Sherrif Curtis, Sur la piste rouge | Bloguez.com Mais en montrant qu’il n’était pas lâche, en étant naturel, en devenant l’ami des enfants et en apprenant à vivre avec les Indiens Curtis obtint enfin leur respect .Un jour il déclara : « un Indien est comme un enfant, il sait instinctivement si on l’aime ou si on est condescendant avec lui. Les Indiens savaient que je les aimais et que j’essayais de faire quelque chose pour eux ». Quelques années plus tard il dit à un journaliste du New York Times : « beaucoup d’Indiens non seulement sont prêts à aider mais ils en en ont envie, ils ont compris que mon travail serait un mémorial permanent pour leur race, le message passe entre les tribus et tous les chefs, même les plus réticents, veulent ma visite… »Ainsi, le chef Aigle Noir des Assiniboin qui était un vieillard de 90 ans n’avait jamais dit un mot au sujet de son peuple à un visage pâle. Le premier jour de l’arrivée de Curtis dans sa tribu, il se montra agressif et réservé, refusant même d’être pris en photo.

Amérindiens Peinture de groupes ethniques en Amérique au début du XXe siècle. Les Amérindiens, Indiens d'Amérique, Indiens, Autochtones ou encore membres des Premières Nations, aborigènes, natifs américains ou Autochtones américains, comme revendiqué par certains d'entre eux, sont les premiers et seuls habitants de l'Amérique avant la colonisation européenne. Ils occupent alors la totalité du continent, Amérique du Nord, Amérique centrale, Amérique du Sud, ainsi que les Caraïbes. Leur origine ne remonte évidemment pas à leur découverte par les premiers explorateurs espagnols arrivés en 1492, mais est beaucoup plus ancienne, d'après les découvertes récentes effectuées en divers endroits du continent. La colonisation européenne a été un événement central et dramatique pour les différents peuples amérindiens. Terminologie[modifier | modifier le code] L'ethnonyme « Amérindien » dérive d'« Indien d'Amérique ». En Guyane, on parle d'« Amérindiens » répartis en six ethnies. Certains[Qui ?]

Echoes of War Sergei Larenkov His photographs of the siege of Leningrad and St. Petersburg really got lots of name on internet and are famous too. so we present some really nice photographs by sergei, where past and present meet in Moscow, Berlin, Vienna, Prague.. 1. Vienna. 1945/2010. Soviet soldiers in the Imperial Palace Hoffburg. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. Photographs of Native Americans by Edward Curtis Posted Nov 15, 2010 Share This Gallery inShare88 In 1906, American photographer Edward S. Born in 1868 in Wisconsin, Curtis moved with his father to the Washington territory in 1887 where he began working at a photography studio in the frontier city of Seattle. Below are selected images of the Native American way of life chosen from The Library of Congress’s Edward S. Title: Sioux chiefs. Title: Ready for the throw--Nunivak. Title: The mealing trough--Hopi. Title: The scout in winter--Apsaroke. Title: At the old well of Acoma Date Created/Published: c1904 November 12. Title: Mizheh and babe. Title: On the Little Big Horn. Title: When winter comes. Title: A burial platform--Apsaroke. Title: The Oath--Apsaroke. Title: Drilling ivory--King Island. Title: Drying meat. Title: The fisherman--Wishham (i.e., Wishram). Title: Boys in a kaiak (i.e., kayak)--Nunivak. Title: Jicarilla fiesta. Title: Tewa girls. Title: Nunipayo decorating pottery. Title: The scout--Atsina. Title: Village herald.

Le message prémonitoire des Indiens d'Amérique "Nous avons toujours eu beaucoup; nos enfants n'ont jamais pleuré de faim, notre peuple n'a jamais manqué de rien... Les rapides de Rock River nous fournissaient un excellent poisson, et la terre très fertile a toujours porté de bonnes récoltes de maïs, de haricots, ce citrouilles, de courges... Ici était notre village depuis plus de 100 ans pendant lesquels nous avons tenu la vallée sans qu'elle nous fût jamais disputée. Si un prophète était venu à notre village en ce temps-là nous prédire ce qui allait advenir, et ce qui est advenu, personne dans le village ne l'aurait cru." Black Hawk, chef indien "Nous aimons la tranquillité; nous laissons la souris jouer en paix; quand les bois frémissent sous le vent, nous n'avons pas peur." Chef indien au gouverneur de Pennsylvanie en 1796 "Nous le savons: la terre n'appartient pas à l'homme, c'est l'homme qui appartient à la terre. L'homme n'a pas tissé la toile de la vie, il n'est qu'un fil de tissu. Seattle, chef indien Suquamish

Edward Curtis d'après la biographie établie par Hans Christian Adam, photographe et auteur d'un livre sur E.S. Curtis aux éditions Taschen Né en 1868 dans un ranch de l'Etat du Wisconsin, Edward Sheriff Curtis est le second des quatre enfants d'un prédicateur. Il acquiert très jeune sa première expérience de photographe puis apprend son métier dans un studio du Minnesota. Avec ses parents, Edward S. C'est en 1895-1896 qu'Edward S. En 1899, Edward S. E.S. Extrait de l'article de Philippe Jacquin, LE FIGARO MAGAZINE du 23 septembre 2000 Exposition des photographies d'Edward S. Il aura suffi d'un dollar. Extrait de l'article de Yasmine Youssi, EPOK, Octobre 2000 Ebloui par leur "danse du soleil", le photographe se jette à corps perdu dans une entreprise dont il ne soupçonne pas encore qu'elle sera celle de sa vie. Une biographie en langue anglaise sur le site de la Bibliothèque Universitaire de Washington

le loup et l'indien frères de douleur Le loup et l'indien: frères de douleur Un élément majeur rapproche l’Indien et le loup : la colonisation. Leurs destinées ont forcément été liées par les colons dans leur conquête de territoire. Les Indiens doivent être expulsés car ils n’ont pas su exploiter la terre, comme la Bible le commande. De plus, malheureusement pour lui, le loup est assimilé à l’ennemi, l'Indien, avec qui il entretient de bons rapports. Le loup, père du savoir indien Chez de nombreux Indiens, notamment parmi les populations de la côte pacifique nord-ouest du Canada, le rituel du loup est l’initiation qu’empruntent les enfants pour devenir hommes. Mais, plus généralement, toutes les tribus indiennes ont un grand respect du loup avec qui elles partagent un mode de vie respectueux des équilibres naturels et un rôle primordial dans cet équilibre. L'Indien, c'est l'homme : l'égal du loup Chez les Indiens Pawnee, l’identification est particulièrement forte. La cérémonie du Loup Je chantais. Je chantais.

The American West as you've never seen it before: Amazing 19th century pictures show the landscape as it was chartered for the first time These remarkable 19th century sepia-tinted pictures show the American West as you have never seen it before - as it was charted for the first time. The photos, by Timothy O'Sullivan, are the first ever taken of the rocky and barren landscape. At the time federal government officials were travelling across Arizona, Nevada, Utah and the rest of the west as they sought to uncover the land's untapped natural resources. Timothy O'Sullivan, who used a box camera, worked with the Government teams as they explored the land. He also took pictures of the Native American population for the first time as a team of artists, photographers, scientists and soldiers explored the land in the 1860s and 1870s. The images of the landscape were remarkable - because the majority of people at the time would not have known they were there or have ever had a chance to see it for themselves. O'Sullivan died from tuberculosis at the age of 42 in 1882 - just years after the project had finished . 'Not O'Sullivan. 9.

Génocide indien : La fin de la vie et le début de la survivance... Chef indien Seattle. Pieds nus sur la Terre sacrée. Vos réactions à ce sujet De Sylvette Maurin, le 17 novembre 2007 : Il apparaît à l'évidence que ce magnifique texte n'a pu être ni prononcé, ni écrit par quiconque à cette époque-là... Et bien entendu aussi, n'idéalisons donc pas nos amis indiens disparus qui étaient loin d'être parfaits et commettaient quand même quelques forfaits que nous ne saurions cautionner en aucune façon, et tout particulièrement à l'égard des femmes, isn'it ? Qui que soit qui est donné naissance à l'écriture de ce texte, il est magnifique et peut nous permettre d'éveiller bien des consciences à travers lui, et tout particulièrement celles des enfants, tant les images qu'il met en scène sont fortes et font appel à un imaginaire visuel dont tout un chacun est doté. J'ai trouvé une bien jolie remarque sur le travail de Michel dans le courrier des surfeurs et je m'y associe: "A celui qui, dans l'ombre, met tant de choses en lumière." Michel, on t'aime. De Monique Daubresse Balayer, le 17 novembre 2007 : Bonjour,

Il y a 100 ans, les premières photos d’Halloween Une collection de clichés anonymes dont les plus anciens datent de 1875. Le livre Haunted Air d’Ossian Brown préfacé par David Lynch datant de 2010 nous plonge dans l’ambiance des déguisements de la fête d’Halloween entre 1875 et 1955. Certaines photographies font encore frémir. Joyeux Halloween à toutes & tous. Anonymous Halloween photographs from c.1875–1955. The photographs in Haunted Air provide an extraordinary glimpse into the traditions of this macabre festival from ages past, and form an important document of photographic history. Pour commander ce livre : www.randomhouse.co.uk ou sur Amazon 23 euros.

Related: