background preloader

Moi, un poilu

Moi, un poilu

Vous recherchez un militaire ? Vous recherchez un militaire ? Ce que vous ne trouverez pas aux Archives nationales – site de Paris : 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. Les archives militaires et les archives des militaires sont conservées au Ministère de la Défense Adressez-vous au : Service historique de la Défense Château de Vincennes Avenue de Paris 94306 Vincennes cedex Tél. 01 41 93 20 95 Ce que vous trouverez 1. Thème de la recherche (ordre alphabétique) Série d’archives Corsaires Marine F Invalides Officiers (dossiers individuels) Marine C Officiers civils Officiers militaires Rôles d’équipages Troupes 2. (exceptions) Thème de la recherche Légion d’honneur Ordre de Cincinnatus Ordre de Saint-Louis 3. Thème de la recherche Exemples (non exhaustif) Maréchaux Lannes, Brune, Murat, Canrobert, Lyautey, Foch, Davout, Oudinot. Amiraux Bougainville, Mackau, Jaurès, Thierry d’Argenlieu, d’Estaing. Généraux Mangin, Cavaignac, Hoche, Lecourbe, Kellermann, Kléber, Caulaincourt, Eblé, Leclerc. 4. e siècle) 1350 à 1430, 3883 à 3900

Le retour à la terre des mutilés. Le retour à la terre des mutilés Durée : 455.1 secondes Bitrate : 0 bits par seconde nombre de frames : 11378 Codec video : h264 Codec audio : aac Hauteur : 272 px Largeur : 368 px De grands centres de rééducation agricole se sont ouverts dans toute la France pour rétablir la santé des mutilés, grâce au travail de la terre, la vie au grand air, une alimentation saine.

Témoignages de soldats français | Les combats de l'Argonne en 14-18 Lettres de Jan Praud, 6ème RIC, tué au bois de la Gruerie le 14 juillet 1915 Jean-Marie dit Jan PRAUD a 30 ans quand la guerre est déclarée. Voyageur et aventurier, il a séjourné en Abyssinie, avant de partir en Chine où il travaille dans la construction de chemins de fer. Lettres du Lieutenant Pierre Monnier – 46ème R.I. (2ème Partie) Posted by argonne1418 on 16 mai 2014 · Comments Off on Lettres du Lieutenant Pierre Monnier – 46ème R.I. (2ème Partie) 2ème partie des lettres de Pierre Monnier, Lieutenant au 46ème Régiment d’Infanterie, jusqu’à celle qu’il écrira la veille de sa mort le 8 janvier 1915 dans le ravin des Meurissons Lettres du Lieutenant Pierre Monnier – 46ème R.I. (1ère Partie) Posted by argonne1418 on 16 mai 2014 · Comments Off on Lettres du Lieutenant Pierre Monnier – 46ème R.I. (1ère Partie) Pierre MONNIER, Lieutenant au 46ème R.I. fait parti de ces jeunes officiers tombés avec gloire en Argonne. Témoignage : Une attaque en Argonne – janvier 1915

Vues de la région fortifiée de Verdun et du saillant de Saint-Mihiel en janvier 1916. Vues de la région fortifiée de Verdun et du saillant de Saint-Mihiel en janvier 1916. Afficher les infos Vues de la région fortifiée de Verdun et du saillant de Saint-Mihiel en janvier 1916. Description : Dans un boyau de communication entre deux tranchées à Damloup. Date : Janvier 1916 Lieu : / Lorraine / Meuse / Damloup / Paroches Photographe : Dangereux Origine : SPA - ECPAD Référence : SPA-2-J-19 Vues de la région fortifiée de Verdun en janvier 1916. Lancer la galerie photo

Et pourquoi le poilu ? Durant toute ma scolarité, mes différents professeurs m'ont toujours parlé des "poilus", ces soldats que l'on nommait ainsi à cause des barbes hirsutes qui ornaient leurs visages. La vérité semble être tout autre... Premier point, entre eux, les soldats ne semblaient pas s'appeler les "poilus" au début de la guerre, mais les "bonhommes", comme le signale Gaston ESNAULT dans son livre "Le poilu tel qu'il se parle" : Le terme "poilu" semblait donc être plus utilisé par les citadins, bien éloignés du quotidien dans les tranchées. Ce terme de "poilu" ayant ensuite été "universalisé" par la presse notamment, les soldats ont certainement dû aussi l'adopter, peut-être à contre-cœur. Second point, le terme "poilu" aurait aussi désigné la virilité de nos soldats. Deux autres éléments me laissent penser que le soldat n'était pas ce vilain hirsute.

Les premières lignes près du saillant de Saint-Mihiel et la garnison de Verdun en janvier et début février 1916. Les premières lignes près du saillant de Saint-Mihiel et la garnison de Verdun en janvier et début février 1916. Afficher les infos Description : Visite du colonel Ordioni du 366e régiment d'infanterie au ravin de la Mort. Date : Janvier - Février 1916 Lieu : France / Lorraine / Meuse / Verdun / Fromezey / Camp de La Madeleine / Fort de Douaumont / Les Eparges / Landrecourt / Béthincourt / Moulainville / Fort de Moulainville / Marre / Charny-sur-Meuse / Tranchée de Calonne / Trésauvaux / Montgrignon / Montfaucon-d\'Argonne / Esnes-en-Argonne / Malinbois / Ravin de la Mort / Mesnil-sous-Côtes Photographe : Dangereux Origine : SPA - ECPAD Référence : SPA-3-J-140 Au mois de janvier 1916, Verdun est pour le commandement français d’une importance mineure, c’est ainsi qu’une grande partie de l’artillerie des forts est retirée pour servir ailleurs. Lancer la galerie photo

195 carnets de guerre 1914-1918 14/18 de poilus, carnets de route, carnets de campagne et d'albums photos durant la grande guerre 1914-1918 Mise à jour : Mars 2015 Dans cette rubrique vous y trouverez 195 carnets de guerre, de route, de campagne, lettres de soldats de 14/18, qui m’ont été offerts par des descendants (que je remercie encore) pour les publier sur mon site avec leur accord. Sont-ils des carnets de guerre ? Je rappelle que ces carnets, ne peuvent être reproduits sans le consentement de leur propriétaire ou dépositaire. Vous y trouverez aussi des liens vers d’autres sites consacrés à ce genre de carnets. Si vous voulez y ajouter celui que vous possédez, je peux le mettre en ligne pour vous, contactez moi « Il apparaît entre les lignes de ces carnets, la souffrance journalière, l'attachement familial et l'espoir du retour, hélas hypothétique… » Didier 2009 Carnet de guerre 1914-1918 de René BRISSARD En cours de recopie Carnet de Guerre d’André GULLY, du 155e RI, puis prisonnier au camp de Meschede Carnets de guerre de Jules FROTTIER, infirmier, au 47e, puis 70e régiment territorial En cours de vérification 191... Allô !

L’ECPAD réalise une application mobile sur Verdun L’ECPAD réalise une application mobile sur Verdun L’ECPAD développe des applications mobiles pour smartphone et tablettes numériques. Une démarche qui s’inscrit dans la politique de l’établissement d’exploiter au mieux les nouveaux supports numériques de diffusion visant à faire connaître au plus grand nombre ses fonds d’archives. La Mission Histoire du conseil général de la Meuse a fait appel à l’ECPAD pour créer une application mobile innovante autour de Verdun .Le but étant de faire découvrir au public les champs de batailles et lieux de mémoire à travers des images d’archives et des images récentes du site. L’application Verdun, proposera une immersion sur les traces des poilus de la Grande Guerre et des champs de bataille de Verdun. Afin d’améliorer l’expérience et le parcours de visite, l’ECPAD a eu recours à une technique innovante : embarquer une caméra sur un drone. L’application Verdun sera gratuite et disponible pour le centenaire de la grande guerre sur iPhone et Android.

Représenter et se représenter la Première Guerre mondiale - Faire parler les images (1914-1918) Si les photographies pouvaient parler... (2) A l'heure du repas, après fin 1916, 90e RI(1) : Il arrive qu'un détail attire notre attention et que, de fil en aiguille, une image dévoile une partie inhabituelle de la vie militaire de l'époque. Ou au contraire, si habituelle qu'elle en est même classique et que l'on n'y prête plus attention... Pause au 90e RI : Ce groupe d'hommes porte l'uniforme du régiment de Châteauroux, le 90e régiment d'infanterie. Strictement rien ne permet d'avoir de certitudes dans la mesure où il n'y a pas de texte au verso. Des exercices à n'en pas douter : ils portent tous le pantalon de treillis, à l'exception d'un caporal qui a placé une marque de grade de manière très personnelle. Son pantalon est marqué par des traces de salissures très nettes au niveau des genoux, comme de nombreux autres hommes. La surexposition du haut du cliché est étonnante. Reprendre des forces : - le classique quart ; - un « plat-à-quatre » ou « gamelle de campement » est aussi utilisé. 1.

Le fort de Douaumont et ses environs après l’offensive du 15 décembre 1916 Afficher les infos Le fort de Douaumont et ses environs après l'offensive du 15 décembre 1916 Description : Sur la route de Verdun à Douaumont, un blessé grave est transporté vers un poste de secours par des brancardiers. Date : Décembre 1916 Lieu : Vaucherauville / Verdun / Douaumont / Fort de Douaumont / Marne Photographe : Samama-Chikli Albert Origine : SPA - ECPAD Référence : SPA-42-L-2061 Le 12 décembre 1916 le général Nivelle nomme le général Guillaumat à la tête de l’armée de Verdun. Lancer la galerie photo Carnet de Guerre 14-18 Préambule présentation sommaire des familles ADDE & Lebègue Introduction déplacements du 142ème RTI lors de la campagne 14-18 Chronologie des carnets de mon arrière grand père : Témoignages Epilogue Remerciements La mort de près où comment Jean-Maurice père l’a maintes fois échappé belle. Sources, Annexes, Liens Internet et Bibliographie listes nominatives des militaires rencontrés par mon arrière-grand-père maternel Mes autres aïeuls sous l’uniforme en 14-18 et 39-45 Ma Généalogie en Sud Ouest & Normandie fichier GEDCOM disponible sur Geneanet.org Historique des propriétés viticoles girondines familiales : f.darriet@evc.net, Dernières modifications : samedi 28 janvier 2006 CopyrightÓ darrietadde-f.darriet 2004 -Merci de demander l’autorisation avant d’utiliser tout document issu de ce site. CopyrightÓ darrietadde-f.darriet 2004 -Please ask before using any element contained in this site « Carnets 14-18 d’un jeune artilleur » mon grand-oncle maternel René William THORP. Ø au 10ème Régiment de Hussards.

Agenda Culturel de l'Aude 2014 : sortir dans l'Aude

Related: