background preloader

Moi, un poilu

Moi, un poilu

http://www.cyberhistoiregeo.fr/spip.php?article1446

Related:  T1- LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE : VERS UNE GUERRE TOTALE (1914-1TémoignagesTémoignages de la grande guerreLe parcours du combattant

La Grande Guerre : toutes nos émissions La Victoire endeuillée. La sortie de guerre des soldats français (1918-1920)Un ouvrage de Bruno Cabanes L’historiographie retient le 11 novembre 1918 comme la date officielle de la fin de la Grande Guerre. Bruno Cabanes nous explique qu’il n’en fut rien pour 5 millions de soldats sur la voie de la démobilisation. Dans les tranchées de la Grande Guerreavec Jean-Pierre Turbergue, éditeur des Journaux de tranchéesJean-Pierre Turbergue nous livre quelques extraits de textes réalisés par les soldats et diffusés dans les tranchées de 14-18 pour « tuer le temps avant d’être tué ».

Témoignages de soldats français Lettres de Jan Praud, 6ème RIC, tué au bois de la Gruerie le 14 juillet 1915 Jean-Marie dit Jan PRAUD a 30 ans quand la guerre est déclarée. Voyageur et aventurier, il a séjourné en Abyssinie, avant de partir en Chine où il travaille dans la construction de chemins de fer. A l’annonce de la déclaration de guerre, Il demande immédiatement son rapatriement pour aller se battre et rentre en France avec un bataillon de volontaires réservistes en février 1915. Il appartient au 6ème régiment d’Infanterie coloniale. Vous recherchez un militaire ? Vous recherchez un militaire ? Ce que vous ne trouverez pas aux Archives nationales – site de Paris : 1. Les militaires de l’armée de terre. 2. Représenter et se représenter la Première Guerre mondiale - Faire parler les images (1914-1918) Si les photographies pouvaient parler... (2) A l'heure du repas, après fin 1916, 90e RI(1) : Il arrive qu'un détail attire notre attention et que, de fil en aiguille, une image dévoile une partie inhabituelle de la vie militaire de l'époque. Ou au contraire, si habituelle qu'elle en est même classique et que l'on n'y prête plus attention...

Le retour à la terre des mutilés. Le retour à la terre des mutilés Durée : 455.1 secondes Bitrate : 0 bits par seconde nombre de frames : 11378 Codec video : h264 Codec audio : aac MENE1314396N L'année 2014 verra débuter le cycle des commémorations nationales et internationales du Centenaire de la Première Guerre mondiale. Ce cycle s'inscrit dans plusieurs enjeux mémoriels de première importance : compréhension d'une épreuve qui engagea l'ensemble de la société française, transmission de cette mémoire aux Français d'aujourd'hui, hommage rendu à ceux qui vécurent la guerre et firent le sacrifice de leur vie. Enfin, les enjeux culturels et patrimoniaux invitent à appréhender le conflit dans la perspective d'une histoire nationale et européenne partagée.

195 carnets de guerre 1914-1918 14/18 de poilus, carnets de route, carnets de campagne et d'albums photos durant la grande guerre 1914-1918 Mise à jour : Mars 2015 Dans cette rubrique vous y trouverez 195 carnets de guerre, de route, de campagne, lettres de soldats de 14/18, qui m’ont été offerts par des descendants (que je remercie encore) pour les publier sur mon site avec leur accord. Sont-ils des carnets de guerre ? Ou des carnets « d’anti-guerre » ? Je rappelle que ces carnets, ne peuvent être reproduits sans le consentement de leur propriétaire ou dépositaire. Et pourquoi le poilu ? Durant toute ma scolarité, mes différents professeurs m'ont toujours parlé des "poilus", ces soldats que l'on nommait ainsi à cause des barbes hirsutes qui ornaient leurs visages. La vérité semble être tout autre... Premier point, entre eux, les soldats ne semblaient pas s'appeler les "poilus" au début de la guerre, mais les "bonhommes", comme le signale Gaston ESNAULT dans son livre "Le poilu tel qu'il se parle" : Le terme "poilu" semblait donc être plus utilisé par les citadins, bien éloignés du quotidien dans les tranchées.

Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918 - Pas à pas ¤ Qui a été mobilisé pendant la Première Guerre mondiale ? ¤ Le cas particulier des gardes civils Gros plan : Les textes qui organisent la garde civile. Gros plan : Un garde civil des Basses-Alpes, Hilarion Daumas. ¤ Etablir la liste des hommes d'une commune mobilisés en août 1914. ¤ Où trouver des informations pour retracer le parcours d'un combattant ? Les premières lignes près du saillant de Saint-Mihiel et la garnison de Verdun en janvier et début février 1916. Les premières lignes près du saillant de Saint-Mihiel et la garnison de Verdun en janvier et début février 1916. Afficher les infos Description : Visite du colonel Ordioni du 366e régiment d'infanterie au ravin de la Mort. Date : Janvier - Février 1916

Présentation, L'armistice du 11 novembre 1918 - Pour mémoire - CNDP L’armistice, signé le 11 novembre 1918 entre les Alliés et l’Allemagne marquant la fin de quatre années de guerre, constitue un moment clé de la conscience nationale et européenne. « L’École a pour mission l’enseignement de l’histoire de la Grande Guerre, et également la transmission de la mémoire » (*). La commémoration de l'armistice permet de mener un travail d'Histoire ancré dans un enseignement de la citoyenneté et des valeurs de la République. © H. Marquis

Une correspondance de guerre Vincennes, le 30 avril 1917 Lundi soir 10h ½ Mon chéri, C’est encore moi qui viens bavarder avec toi ce soir 10h ½ ! Je vais t’empêcher de dormir, hélas ! non, car tu ne recevras ma lettre que dans deux jours. Ce soir peut-être encore plus que les autres soirs, je te cherche.

Related: