background preloader

Jardin-forêt

Jardin-forêt
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un jardin-forêt non comestible à Paris. Un jardin-forêt ou forêt nourricière est un jardin créé selon le modèle de la forêt naturelle. Il comporte différents étages de végétation tels des grands arbres (fruitiers ou à coques), des arbustes ou arbrisseaux (petits fruitiers), des buissons (à baies ou aromatiques) et des plantes herbacées (légumes vivaces, plantes aromatiques et médicinales). Il est conçu pour fournir une production alimentaire variée et nécessitant peu de travail. Histoire[modifier | modifier le code] Au fur et à mesure que les familles aménageaient leur environnement immédiat, des espèces utiles d'arbres et de vigne furent identifiées, protégées et améliorées, alors que les espèces indésirables étaient éliminées. Les jardins-forêts sont encore très présents en zone tropicale et connus sous divers noms tels que : Sous climat tropical[modifier | modifier le code] Amériques[modifier | modifier le code]

Dossier • Jardinage autofertile et permaculture La permaculture est un système intégré d'aménagement d'habitat durable à échelle humaine, en équilibre et en harmonie avec la nature. Le jardinage autofertile est une technique de culture écologique pour le potager. Il nécessite peu d'entretien (aucun labour et très peu de désherbage). La révolution d'un seul brin de paille par Masanobu Fukuoka Une introduction à l'agriculture sauvage – Seconde édition Édition Guy Trédaniel, France, 2005 Édition originale publiée au Japon en 1975 L'agriculture naturelle Théorie et pratique pour une philosophie verte Édition Guy Trédaniel, France, 2010 Perma-culture 1 par Bill Mollison et David Holmgren Une agriculture pérenne pour l'autosuffisance et les exploitations de toutes tailles Éditions Charles Corlet, France, 2011 Édition originale publiée en Australie en 1978 Perma-culture 2 Aménagements pratiques à la campagne et en ville Édition originale publiée en Australie en 1979

Les plantes Compagnes La présence de chaque espèce dans un système donné est étroitement liée à celle des autres : arbres, oiseaux, mammifères, insectes et micro-organismes du sol vivent en relation intime. L'association de cultures favorise la création de milieux riches, diversifiés et plus équilibrés. Une couverture végétale est créée, elle protège le sol de l'érosion, favorise l'infiltration de l'eau, réduit l'évaporation et par sa décomposition, améliore la fertilité et la structure du sol. Les poisons violents que sont les insecticides et pesticides, utilisés pour détruire les pucerons (ou autres) ne sont pas sélectifs et tuent aussi les abeilles et insectes pollinisateurs, les oiseaux, les araignées et les petits animaux (grenouilles, crapauds, hérissons ...). De plus, une part retombe infailliblement sur le sol, atteignant vers de terre, champignons, bactéries et insectes bénéfiques du sol… Il y a trois façons principales d'aménager le verger pour favoriser les auxiliaires : le couvre sol : Les composées :

Créer votre jardin autofertile « Potagers d'antan Étape 1: Faites un plan. Saviez-vous qu’il serait possible d’avoir un potager presque sans entretien? Qu’il n’y aurait aucun arrosage manuel, fertilisation chimique ou crainte de voir tous ses fruits ou légumes dévorés par les hordes d’insectes ou détruits par une quelconque maladie ou champignon. Étape 2: Délimitez le terrain En effet, le potager deviendrait un organisme vivant en soi, se régulant seul tout en augmentant sa productivité de manière naturelle. Étape 3: Buttez en creusant vos sentiers Avec la collaboration de Madame Suzanne Gendreault, celle-ci m’a remise quelques photographies (explications à l’appui) suite à sa formation sur lesquelles on peut visualiser la mise sur pied d’un jardin autofertile respectueux de l’environnement mais aussi destiné aux jardiniers écologiques. Étaoe 4: Creuser le tour du jardin Par la suite, il y aura une période d’adaptation mais le potager devrait se régir de lui-même et s’autoréguler. Étape 5: Aplanissez vos buttes Étape 12: Paillez le carton

Les légumes perpétuels Les légumes perpétuels Les légumes perpétuels sont des variétés de légumes généralement vivaces et rustiques : ils résistent aussi bien aux canicules de l'été qu'aux rigueurs de l'hiver. Elles survivent très bien dans leur milieu naturel, et donc ne nécessitent souvent aucun arrosage, désherbage, semis, labourage, butage ... - Oignon - Poireau - Choux - Céléri - Cerfeuil - Rhubarbe - Artichaut - Bette à tondre (Beta vulgaris var. cicla) - Chénopode Bon-Henri (Chenopodium bonus-henricus) - Chou perpétuel (Brassica oleracea) - Crambé maritime (Crambe maritima) - Cresson de jardin vivace (Barbarea verna) - Oseille épinard (Rumex patienta) - Pimprenelle (Sanguisorba minor) - Poireau perpétuel (Allium ampeloprasum) - Rhubarbe (Rheum rhaponticum) - Roquette vivace (Diploataxis tenuifolia) - Potimarron - Châtaignes - Panais - Crosne - Crosne du japon Le Chervis ombellifère C'est une plante vivace oubliée qui était pourtant présente dans tous les potager au moyen age. * Reproduction Céleri Oignon Ail

10 Vegetables You Can Regrow Indoors 10 Vegetables You Can Regrow Indoors Share 10 Vegetables You Can Regrow Indoors For Creative Ideas by Moira.Ghazal House & Home Next time you chop up that lettuce or that scallion save the scraps you usually throw away! 1. Make sure you change the water every day! tutorial via imgur 2. tutorial via Simple Daily Recipes 3. You can put it in soil so that the leaves grow twice the size but you don't have to! tutorial via Three Ps And Q 4. Change the water often! tutorial via Ceps In The City 5. It only takes around 3 weeks for the roots to show, then you need to transfer them into a pot of soil. tutorial via Suited To The Seasons Page 1 of 3 What Did You Think? Moira.Ghazal For Creative Ideas I'm a 20 something foodie, writer, baker, animal lover, world traveler, gamer, and avid reader. More posts by Moira.Ghazal Verified Join Diply Today Connect with a social network Sign In to Diply Sign into your Diply account with your social network Report Post

La culture sur buttes (fiche technique) Pour les bonnes raisons de pratiquer la culture sur buttes, voir ici. Deux grands courants pratiquent la culture sur buttes : le premier d’inspiration biointensive, le second d’inspiration permaculturale. La biointensive cherche en gros à maximiser le rendement aussi vite que possible en utilisant tous les moyens biologiques à disposition du jardinier. La permaculture recherche plutôt à imiter la nature, et à éviter les pratiques trop coûteuses en travail, quitte à obtenir un rendement plus faible ou à prendre plus de temps pour obtenir un résultat. Mais les deux ont des points communs, notamment l’utilisation des buttes, la création d’un écosystème complet, l’amélioration du sol. 1. Dans tous les cas, la création des buttes est le moment le plus important de la mise en place du jardin. Les buttes sont espacées par des allées de 30 à 50cm de large. 30cm représentent la longueur d’un pied moyen, 50cm permettent par exemple de travailler à genoux. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11.

Association de plantes Un article de Encyclo-ecolo.com. Les cultures associées ou l'association de culture L’alternance et l’association des cultures consistent à faire des cultures associées à leur mutuel bénéfice. Cette technique de cultures associées est aussi appelée "compagnonnage de plantes". Dans l'agriculture moderne, les associations d’espèces de plantes ont quasiment disparu. Principalement les associations de graminées et de légumineuses qui sont très fréquentes dans la nature, notamment dans les systèmes prairiaux. De nos jours, avec le retour de l'agriculture biologique, avec la montée des préoccupations liées à la pollution, à la qualité sanitaire des aliments et plus généralement à l’environnement, les associations de plantes sont à nouveau à l'honneur. Les associations de plantes les plus connues sont les associations graminées (céréale) - légumineuses à graines. Les plantes compagnes sont des plantes qui s'associent de manière vertueuse. Pourquoi associer les cultures ? Les plantes aromatiques :

Tour d’horizon des légumes perpétuels et vivaces A une époque où l’on cuisine du durable (et pas que de lapin) à toutes les sauces, peut-être est-il bon de réfléchir à de nouvelles manières d’envisager nos propres légumes. Le jardinage ne serait-il pas lui aussi soumis à la frénésie consumériste au même titre que le reste? Nos légumes actuels sont le fruit d’une sélection basée sur une certaine façon de cultiver, de "consommer" le jardin. cerfeuil tubéreux – Chaerophyllum bulbosum La valeur du travail est très importante dans nos sociétés occidentales mais le temps qu’on peut passer pour ne pas faire grand-chose frise parfois le ridicule. Il ne s’agit ici pas de jeter le bébé avec l’eau du bain ni de cracher dans la soupe à la tomate, mais d’envisager que ce qui nous semble évident et immuable n’est peut-être, elle aussi, qu’une construction mentale comme les autres. egopode podagraire – Aegopodium podagraria L’utilisation de légumes vivaces est actuellement cantonnée aux asperges et artichauts. ail des ours – alium ursinum Like this:

Brochures :: Gouter au jardin Vous trouverez dans cet espace toute une série de brochures que vous pouvez télécharger. In deze ruimte vindt U allerlei brochures die U kunt downloaden. Il suffit de cliquer sur la photo et vous pourrez visualiser ou enregistrer la brochure de votre choix. Daarvoor moet U doodeenvoudig op de foto klikken. Envie de découvrir quelques recettes anti-gaspi ? Téléchargez le fichier ci-dessous ?

pomme pommier et arbre fruitier ancien Construire une serre en bouteilles plastique Dans le cadre d'un projet scolaire écolo, découvrez comment des lycéens ont construis une serre avec des bouteilles plastiques. construction d'une serre en bouteilles plastique Bien sûr, pour entamer ce genre de projet, il faut être un minimum bricoleur ou bricoleuse. Il faut avant tout réfléchir à la construction d'une structure en bois qui supportera les bouteilles en plastique. Pensez à une pente pour le toit, aux ouvertures et à l'emplacement d'une porte. Vous trouverez plus d'informations sur la construction de cette jolie serre, un projet soutenu par une école de New York, qui a pour philosophie d'être une "green school"...école verte. Découvrez la réalisation d'une serre en bouteilles plastique Découvrez plus d'informations sur les techniques utilisées pour construire une serre avec des bouteilles plastique 2 idées géniales de mini-serres en plastique pour protéger vos semis des intempéries.

La butte « Sepp Holzer », « Hugelkultur »! La butte »Sepp Holzer » est une très ancienne technique utilisée depuis des siècles en Europe de l’Est, appelée aussi là-bas « Hugelkultur« …et elle apporte de nombreux avantages…dans tous types de terrains… As-tu vu les vidéos de Sepp Holzer, le paysage de son exploitation?…c’est rempli de buttes, ce qui ajoute d’ailleurs un magnifique relief à son terrain…mais pas que ça… Il explique très bien tout cela dans son livre « La permaculture de Sepp Holzer« , mais je vais te dévoiler ici en quelques mots sa méthode…que tout le monde peut reproduire chez soi… As-tu déjà observé comment se portait la végétation sur des anciens tas de branches et de troncs décomposés, ou sur de vieux talus? Sepp utilise ce qu’il a sur place comme matériaux. En re-créant le cycle naturel de la forêt, où les végétaux (arbres, branches, feuilles,…) tombent sur le sol, se décomposent…et nourrissent leurs successeurs, grâce à la vie du sol. Quels sont les avantages à construire une ou des buttes « Hugelkultur« ?

la rouroute La photo mystère: ..Il s'agit d'un rhizome de rouroute Beaucoup de choses ont été dites sur la rouroute. Développements souvent trop insuffisants en particulier sur son mode de production et le traitement traditionnel de ses rhizomes à la Réunion. Au contact de Tamponnais détenteurs de la tradition de la plantation familiale de la rouroute et m’y étant intéressé, j’apporte ici ma contribution Combien de jeunes Réunionnais de moins de trente ans connaissent vraiment la rouroute ? l’arrow-root de l’Inde est extrait des rhizomes de divers Curcuma., l’arrow-root de Queensland est extrait des rhizomes de divers Canna, l’arrow-root de Guyane est extrait des rhizomes de l’igname et l’arrow-root du Brésil n’est que la fécule de manioc. Les Réunionnais de plus de cinquante ans l’ont connue en différentes circonstances. Pourquoi parler au passé des « bonbon-larourout », dira-t-on, puisqu’on en trouve encore dans bien des pâtisseries traditionnelles et petites boutiques de quartier ?

Jardinage : Construire un châssis Débutant 1/2 journée Le jardinier qui sommeillait en vous se réveille et vous avez des envies de châssis pour le forçage de vos jeunes plants en début de printemps, à l’abri des pluies, des dernières gelées et des limaces. Alors, lancez-vous dans la construction d’un châssis en bois. La solution la plus simple : une ancienne fenêtre, quelques planches, une dizaine de vis et juste un peu de patience. Voici une méthode simple pour construire un châssis. Matériel pour construire un châssis Planches de bois (e = 20 mm, l = 40 cm) Dépend de l’essence Fenêtre récupérée (châssis de 40 x 60 cm) Tasseaux en bois (25 x 25) 3 €/ (en 2,40 m) Mètre ruban Crayon gras Pointes torsadées (3 x 40) Scie sauteuse À partir de 35 € Marteau Plantoir Environ 5 € Pelle À partir de 5 € Gravier Total pour le matériel : environ 60 € Zoom sur les châssis haut Les châssis de culture ont l’apparence d’un cadre fermé par une paroi inclinée et transparente qui laisse filtrer avantageusement les rayons du soleil. Au préalable Préparez le cadre

Related: