background preloader

Les dispositifs créatifs en questions (2/2) : les limites à la créativité collective

Les dispositifs créatifs en questions (2/2) : les limites à la créativité collective
On pourrait imaginer ainsi des Mix s’appliquant à d’autres objets que le musée. En ce sens, MuseoMix n’est qu’un dispositif parmi bien d’autres. Les Barcamps, les Hackathons, les ateliers créatifs, les interventions d’équipes de designers dans le champ de l’innovation sociale (et au-delà), les résidences de la 27e Région, les concours avec des développeurs qu’organisent les collectivités territoriales (comme celui de Rennes qui fut le premier en France) voire même l’Etat (Dataconnexions), les journées de créativités que de plus en plus d’entreprises fomentent avec leurs employés, leurs clients ou des développeurs… (celles organisées par la SNCF – le hackhaton des cheminots – par exemple ou la RATP… auxquelles on pourrait ajouter toutes les journées réservées aux développeurs des grands acteurs de l’informatique, allant de Facebook, Google à Mozilla)… voire même aux évènements qu’organisent des acteurs indépendants pour d’autres sociétés comme le font BeMyApp. Hubert Guillaud

http://www.internetactu.net/2012/11/16/les-dispositifs-creatifs-en-questions-22-les-limites-a-la-creativite-collective/

Related:  Recherche/Docscreativitemaker hackerspace hackatons

Les dispositifs créatifs en questions (1/2) : ce que la créativité libère Il n’est pas toujours facile de montrer aux gens qu’on peut innover simplement et rapidement – surtout dans des secteurs qui paraissent, a priori, rétifs à l’innovation. Nos routines quotidiennes nous empêchent bien souvent de trouver des solutions pour faire les choses autrement. Cela ne signifie pas qu’il faille faire tout ce que l’on fait autrement, mais interroger nos pratiques permet toujours d’introduire des moments de réflexivité pour tenter de les améliorer. D’où l’idée, ravivée notamment par les premiers Barcamps ou les interventions de designers dans le champ de l’innovation sociale, de créer des évènements, pour imaginer faire autrement… et le montrer concrètement. C’est, il me semble, le véritable enjeu de MuseoMix, un évènement dont la 2e édition se tenait du 19 au 21 octobre 2012 au musée Gallo-romain de Lyon, qui est un bon exemple pour questionner les dispositifs créatifs, en comprendre leurs forces et leurs limites.

Le design critique de Louis Eveillard Toujours une feuille d’origami à portée de main, Louis Eveillard parle volontiers de sa vision du design. De cet art du pliage où chaque millimètre de décalage peut créer l’aléatoire et l’accident, ce chercheur en design d’interaction du programme Sociable Media de l’EnsadLab (les Arts Déco à Paris) confie y avoir puisé son inspiration première. Depuis, il applique les aléas de la sérendipité à ses projets de design génératif. Et multiplie les collaborations, comme pour le Tricodeur, la machine à tricoter du data développée avec l’association Sew&Laine ou encore Do Doc, une station de documentation pédagogique présentée à Futur en Seine avec l’Atelier des Chercheurs.

Education artistique, l'éternel retour ? - Marie-Christine Bordeaux; - François Deschamps En plein débat national sur la refondation de l’école et sur le « plan national pour l’éducation artistique et culturelle » promis par François Hollande, ce livre est d’une actualité brûlante. Il pose en effet les enjeux de ce que peut être un service public de la culture de l’éducation artistique et culturelle et ouvre des perspectives nouvelles en soulignant le rôle des territoires. Depuis trente ans, l’éducation artistique et culturelle a été élevée, au moins dans les discours, au rang de cause majeure des politiques publiques.

Pourquoi certaines équipes sont-elles plus intelligentes que les autres Anita Wooley, spécialiste de l’étude des comportements de groupes, Thomas Malone, directeur du Centre pour l’intelligence collective du MIT et le psychologue Christopher Chabris, nous expliquent dans une tribune pour le New York Times ce qui fait la qualité d’un groupe sur un autre. Pour cela, ils convoquent une étude de 2010 menée par Alex Pentland du MIT (cf. « Big Data : vers l’ingénierie sociale ? ») qui montrait que certaines équipes réussissaient mieux que d’autres, même si elles n’étaient pas spécialistes des sujets qu’elles devaient traiter. La qualité d’une équipe ne repose donc pas tant sur l’intelligence de chacun de ses membres que sur sa capacité à faire équipe (enfin, pour autant que la tâche à réaliser nécessite une collaboration profonde pas seulement de résoudre un problème précis : si vous demandez à un groupe de résoudre un calcul différentiel, il vaudrait mieux qu’il y a ait des mathématiciens autour de la table !).

FabLabs, etc. - Les nouveaux lieux de fabrication numérique - C.... Les FabLabs sont des espaces dédiés à la fabrication, ouverts à tous et "pour tout faire". Ces lieux collaboratifs équipés de machines de toutes sortes mettent en jeu des valeurs de partage, de débrouillardise et d'émancipation. Nous croisons ici les éléments de nos observations de terrain avec de nombreux témoignages de faiseurs ou penseurs, agents discrets ou gourous incontournables de cet élan international. Par une plongée au coeur de scènes quotidiennes de ces espaces alternatifs, nous apportons ici les premières briques d'une analyse des grands enjeux contemporains liés au développement du mouvement maker. Ce livre est un instantané de la situation du réseau des FabLabs et autres tiers-lieux de fabrication numérique en France et dans le monde.

La Revue - Education artistique et culturelle : pour une politique durable Prix : 18 €Coordonné par : Lisa Pignot, Jean-Pierre Saez L’éducation artistique et culturelle revient sur le devant de la scène. L’année 2013, à cet égard, a été riche en débats passionnés autour de la concertation nationale présidée par Marie Desplechin et suite au rapport Bouët qui en a été issu. Une nouvelle page de l’éducation artistique s’ouvre. La créativité à l’heure des machines Anna North (@annanothtweets), rédactrice des pages opinion du New York Times a testé Yossarian, un moteur de recherche qui souhaite booster la créativité en s’appuyant sur les relations métaphoriques. Un moteur de recherche pour stimuler la créativité ! Selon son créateur, Paul Neekey, « Google est un outil puissant et incroyable, si vous savez ce que vous cherchez. Mais il est problématique en terme de créativité, si vous tentez de générer de nouvelles idées ». Sur Google, les requêtes passent par nos bulles de filtre chères à Eli Pariser. Si vous chercher un terme comme « Beauté » sur Google Image, le moteur vous renverra vers une liste sans fin d’images de top models occidentaux… Yossarian, lui, cherche à nous faire prendre des chemins de traverse, en permettant aux utilisateurs d’associer d’autres types d’images à une telle requête et en les laissant expliquer les raisons de leur choix.

Relais d'sciences - Science et Culture, Innovation en Basse-Normandie Bruno DOSSEUR Directeur Christine CHIAMONE Secrétaire-comptable Matthieu DEBAR Responsable du développement culturel François MILLET Responsable de la médiation scientifique references bibliographiques Cette bibliographie se présente comme complément méthodologique spécifique à la bibliographie générale (bibliothèque FORCOPAR) et aux bibliographies des modules 1, 5 et 6le tout constituant les références de base du Module 7. BEAUFILS M-L., JANVIER Y., LANDRIEU J., Aménager la ville demain : une action collective . Editions de l'Aube, harmonia mundi-diffusion livres, Saint-Etienne, 1999. BECHER Bernd et Hilla, Basic Forms , Schirmer/Mosel, Munich, 1999. BERGER John, MOHR Jean, Une autre façon de raconter , Collection « Voix », François Masspéro, Paris, 1981. CASSAIGNE Alain et Josyane, Crépuscule de l'industrialisme , Editions France Delory, Pris, 2000.

Les chinois sont-ils vraiment des copieurs ? Les Chinois sont bel et bien des créatifs, et bien plus encore que nous l'imaginons. Alors pourquoi tant de préjugés ? Simplement parce que nous ne savons pas encore envisager la création autrement qu'au travers le prisme de notre propre culture. Museomix IDF Chers museomixeurs,Chers organisateurs et partenaires, Malgré tous les efforts engagés par les membres de la communauté Museomix Ile de France et de l’équipe du musée, Museomix n’aura pas lieu, cette année au Palais de la Porte Dorée, Musée de l’histoire de l’immigration et Aquarium tropical, comme nous l’avions prévu. Des difficultés à consolider le budget prévisionnel et des contraintes techniques ont eu raison de l’énergie et du temps déployés depuis des mois par Adrien, Aline, Antoine, Aube, Christelle, Guadalupe, Hélène, Julien, Laure-Isabelle, Laurence, Marie-Laure, Nathalie, Pierre, Quentin, Rachel, Solène, Stéphanie, Sylvain… et tous les autres. Persuadé de la pertinence de Museomix et fort de ce travail d’organisation déjà bien engagé, le Palais de la Porte Dorée continuera, durant l’année 2014, à s’impliquer dans la vie et le développement de Museomix. Museomix Ile de France - Museomix associationPalais de la Porte Dorée - Musée de l’histoire de l’immigration - Aquarium tropical

Bibliographie - Master Projets culturels dans l'espace public D'ici la rentrée universitaire, les candidats sont vivement encouragés à aller découvrir in situ les œuvres pérennes d'Estuaire (entre Nantes et Saint-Nazaire) et participer aux festivals ou aux diverses manifestations où sont présentées des créations en espace public ou in situ (théâtre/danse/musique/arts numériques, par exemple Monumenta, les festivals d'Avignon, de Chalon sur Saône, d'Aurillac, de Sotteville-lès-Rouen, de Graz, Terschelling..., et les manifestations organisées par le Channel à Calais, la ZAT de Montpellier, Excentrique en région Centre, les Pronomade(s) en Haute-Garonne, Culture Commune à Loos-en-Gohelle, Metropolis à Copenhague...). Les projets artistiques d'Estuaire et les principales créations 2014 présentées dans les festivals dédiés aux arts de l'espace public seront étudiées pendant l'année (une liste de spectacles et expositions à voir en priorité sera transmise courant juin aux étudiants). Pour les candidats à une VAE : consulter le site de Paris 1. 1.

La créativité: 18 choses que les gens créatifs font différemment des autres CERVEAU - La créativité opère de manière mystérieuse et souvent paradoxale. La pensée créative est une caractéristique stable qui définit certaines personnalités, mais elle peut aussi changer en fonction du contexte. On a souvent l’impression que l’inspiration et les idées naissent de nulle part et qu’elles disparaissent au moment où on a le plus besoin d’elles. La pensée créative nécessite une cognition complexe qui est néanmoins complètement différente du processus de réflexion.

Related: