background preloader

B.O. projets d'établissement EAC

B.O. projets d'établissement EAC
PROJETS D’ÉCOLE ET D’ÉTABLISSEMENTLes dimensions artistique et culturelle des projets d’école et d’établissementNOR : MENE0700135C RLR : 514-7 ; 520-0 CIRCULAIRE N°2007-022 DU 22-1-2007 Un contexte renouvelé La loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école a récemment rappelé que l’éducation artistique et culturelle, partie intégrante de la formation générale, contribue à l’acquisition du socle commun de connaissances et de compétences que la Nation doit à tous ses élèves. Clarifier les enjeux À l’école, au collège puis au lycée, l’éducation artistique apporte des connaissances indispensables à la formation culturelle des élèves. Identifier et mobiliser les ressources disponibles Au sein de l’école ou de l’établissement, l’éducation artistique se construit en premier lieu sur les enseignements artistiques, qu’ils soient obligatoires ou optionnels. Accompagner cette ambition éducative haut de page

Partenariats-jumelages Certains enseignements artistiques sont assurés par des enseignants : c'est le cas des arts plastiques et de l'éducation musicale au collège, ou des arts visuels et de l'éducation musicale à l'école primaire, avec l'intervention de conseillers pédagogiques. D'autres enseignements, comme le cinéma-audiovisuel, la danse et le théâtre, sont fondés sur la collaboration des enseignants et des professionnels de la culture. D'une manière générale, les dispositifs d'éducation artistique et culturelle s'appuient sur cette collaboration. Le partenariat culturel est défini au niveau national et au niveau académique, et décliné dans les écoles, les collèges et les lycées. Il prend la forme de jumelages. Déclinaison du partenariat Niveau national Partenariat avec les associations et structures spécialisées dans les arts et la culture Réunion des musées nationaux,Ligue de l'enseignement,Printemps des poètes,Festival d'Avignon,Jeunesses musicales de France,etc. Niveau académique Écoles, collèges, lycées

Extrait du BO N°19 du 8 mai 2008 Carte des PAF Le plan académique de formation (PAF) doit répondre de manière très concrète aux besoins et réalités que les personnels rencontrent au quotidien dans l'exercice de leur métier. Il leur permet de s'adapter aux nouvelles exigences de leur profession ainsi que d'actualiser leurs connaissances tout au long de la carrière. Toute démarche d'élaboration d'un PAF prend en compte les étapes suivantes : recueil et analyse des besoins de formation en fonction des priorités nationales, du projet académique et des attentes des personnels ;définition des priorités académiques ;élaboration des réponses de formation ;réalisation du PAF ;évaluation. Cliquez sur l'académie de votre choix...

Bulletin officiel n°19 du 8 mai 2008 ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE Développement de l’éducation artistique et culturelle Texte adressé aux préfètes et préfets de région ; aux directrices et directeurs régionaux des affaires culturelles ; aux directrices et directeurs régionaux de l’agriculture et de la forêt ; aux rectrices et recteurs d’académie ; aux vice-recteurs ; aux présidentes et présidents d’université et directrices et directeurs ou administratrices et administrateurs provisoires d’IUFM Le Président de la République a réaffirmé l’éducation artistique et culturelle comme une mission prioritaire du ministre de l’éducation nationale et de la ministre de la culture et de la communication. Cette mission sera conduite en étroite association avec le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, le ministère de l’agriculture et de la pêche, et avec les collectivités territoriales, dont le rôle est essentiel. I - Enseignement d’histoire des arts Annexe 1 Objectifs par académie, transmis aux recteurs :

Liste des horaires EAC Extrait du BO N°5 du 3 février 2005 Textes officiels Bulletin officiel n° 5 du 3 février 2005 Les objectifs généraux de l’éducation artistique et culturelle L’éducation artistique et culturelle concourt à la formation intellectuelle et sensible des enfants et des jeunes. Elle vise à l’acquisition de compétences spécifiques dans les domaines artistiques enseignés ; elle joue un rôle essentiel en matière de valorisation de la diversité des cultures et des formes artistiques. Elle contribue à la formation de la personnalité et est un facteur déterminant de la construction de l’identité culturelle de chacun. L’éducation artistique et culturelle renforce la dimension culturelle dans l’ensemble des disciplines ; elle permet l’acquisition de compétences transversales mobilisables dans d’autres domaines d’apprentissage. L’éducation artistique et culturelle intègre les enseignements artistiques obligatoires et optionnels, des activités complémentaires articulées avec les enseignements, ou les prolongeant en dehors du temps scolaire. Les principes directeurs du partenariat Annexe

Culture scientifique et technologique L'acquisition des éléments essentiels de la culture scientifique et technologique est adossée aux enseignements des mathématiques, des sciences de la vie et de la Terre, de la physique-chimie et de la technologie. Elle repose sur la pratique de démarches scientifiques dès le plus jeune âge et tout au long de la vie et contribue à développer la conscience du monde qui nous entoure. Olympiades internationales de mathématiquesLes Olympiades internationales de mathématiques constituent un championnat du monde annuel de mathématiques. Elles existent depuis 1959 et sont organisées chaque année dans un pays différent.

BO n°40 du 30 octobre 2003 C. n° 2003-173 du 22-10-2003 NOR : MENE0301998C RLR : 501-6-; 435-0 MEN - DESCO A9 Les termes actuellement utilisés sont nombreux qui désignent indifféremment, et quel que soit le niveau considéré du cursus scolaire, les diverses situations pédagogiques où les élèves sont mis en relation avec l’art. Ainsi parle-t-on, par exemple, mais sans justification logique, de “pratiques culturelles”, “d’éducation artistique”, de “sensibilisation esthétique”, d’“arts et de culture”, d’“enseignements artistiques”. Cette pluralité d’appellations, plus ou moins pertinente et approximative, introduit depuis longtemps la confusion dans l’esprit du lecteur et des usagers, élèves et parents. L’expression, “enseignements artistiques et action culturelle”, proposée ci-dessus, veut marquer clairement la hiérarchie et la corrélation entre ce qui est central, fondateur et propre à l’éducation nationale : les enseignements et ce qui vient les compléter : l’action culturelle. haut de page

Sciences à l'École "Sciences à l'École", hébergé à l'Observatoire de Paris, œuvre pour le rapprochement des sciences enseignées dans les établissements et celles pratiquées au quotidien par les acteurs du monde scientifique.Coordonnées par un comité de pilotage composé des directions générales de l'enseignement scolaire (DGESCO), de la recherche et de l'innovation (DGRI), de l'enseignement supérieur et de l'insertion professionnelle (DGESIP) et de l'inspection générale (IGEN), les actions de « Sciences à l'École » sont mises en œuvre par une cellule de ressources et relayées dans toutes les académies. Objectifs Modalités Privilégier la pédagogie de projet, l'interdisciplinarité et le partenariat avec les acteurs de la vie scientifique, technique et professionnelle, notamment dans le cadre de l'accompagnement personnalisé, des travaux personnels encadrés des lycées généraux et technologiques, des projets pluridisciplinaires à caractères professionnels des lycées professionnels, des clubs scientifiques, etc.

untitled Concours scolaires Conditions de participation du ministère de l'Éducation nationale des concours scolaires et à des opérations diverses Référence : Note de service n°95-102 du 27 avril 1995 (BO n°19 du 11 mai 1995) "Le ministère de l'Éducation nationale est régulièrement sollicité pour participer à des opérations diverses telles que des campagnes, journées, semaines, années, commémorations, ainsi qu'à des concours scolaires. Afin de veiller à ce que ces initiatives présentent un réel intérêt pour les élèves, il a paru nécessaire de définir des orientations permettant d'adopter une position claire sur les éventuelles conditions de participation du ministère de l'Éducation nationale. Pour toute demande de participation à des concours ou opérations diverses, les dossiers présentés doivent être examinés à la lumière des critères suivants : Le respect des principes fondamentaux de l'École L'intérêt pédagogique global de l'action envisagée La présence du thème proposé dans les programmes scolaires Niveau national

BO N°1 4 février 2010 : Favoriser l'accès de tous les lycéens à la culture Préambule Le Président de la République a rappelé lors de son discours sur la réforme du lycée, du 13 octobre 2009, que le lycée doit donner à la culture la place centrale qui lui revient. Le lycée, lieu de transmission des savoirs, doit permettre l'accès de tous les élèves à la culture, afin qu'ils deviennent des acteurs de leur parcours scolaire et culturel. Chaque élève, quelle que soit son origine sociale ou géographique, doit en effet bénéficier d'un égal accès à la culture. Les enseignements et les pratiques artistiques, la rencontre avec les artistes et les œuvres, les projets de classe, etc., contribuent donc à mettre en place, tout au long de la scolarité, un véritable parcours culturel. Les projets collectifs menés dans le cadre de la vie lycéenne conduisent les élèves à acquérir autonomie et initiative. I - Essor de la vie culturelle au lycée A. Les lycéens pourront aussi profiter de l'accueil d'artistes ou d'équipes artistiques dans le cadre des résidences d'artistes. B. C.

Related: