background preloader

"Gomasio" ou sel de sésame

"Gomasio" ou sel de sésame
jeudi 25 janvier 2007 "Gomasio" ou sel de sésame Le gomasio est un mélange de graines de sésame et de sel marin , légèrement grillés puis broyés. Chaque petit grain de sel est ainsi imprégné par l'huile des graines de sésame. Le sésame, dont l'huile est riche en acides gras non saturés, en acides aminés essentiels et en lécithine, fortifie le système nerveux et neutralise l'acidité, alors que le sel marin favorise la sécrétion des sucs digestifs et stimule tout le métabolisme. Rien de plus simple que de préparer son gomasio ... Il faut faire dorer à sec 90 grammes de graines de sésame et 10 grammes de gros sel dans une poële en remuant régulièrement, pendant quelques minutes Passer au mixer, suffisamment pour que ce soit moulu grossièrement mais pas trop pour ne pas faire une pâte. Se conserve dans un pot de verre Cet assaisonnement délicatement parfumé est un 'sel' qui ne se contente pas de saler; il ajoute aux mets la discrète saveur du sésame. Commentaires Poster un commentaire Related:  Condiments

Gomasio fait Maison... Mardi 26 avril 2 26 /04 /Avr 13:53 Le gomasio est composé d'un mélange de graines de sésame grillé et de sel marin puis le tout est broyé, utilisé depuis des millénaires au Japon. Chaque grain de sel est ainsi imprégné d'huile des grains de sésame broyés. Le sésame dont l'huile est très riche en acide gras non saturés, en acides aminés essentiels et en lécithine, fortifie le système nerveux, neutralise l'acidité, alors que le sel marin favorise lui la sécrétion des sucs digestifs et stimule tout le métabolisme. Il est très simple de le fabriquer soi-même Ingrédients 90 g de graines de sésame bio 10 g de gros sel marin bio Préparation Faire chauffer une poêle à feu doux et y faire griller à sec les graines et le sel quelques minutes, remuer tout le temps ... arrêter quand les graines se mettent à claquer et sauter dans la poêl, le sésame doit avoir doré surtout pas noirci !!! Mixer le tout par quelques impulsions à l'aide d'un robot mixeur, suffisamment pour que ce soit moulu grossièrement

La mostarda italienne : origines, recettes et marques (non, ce n'est pas de la moutarde ;-) Pour être plus fidèle à la tradition italienne, j’aurais dû vous parler de ce produit particulier, unique, qu’est la mostarda di frutta (rien à voir avec la moutarde française) en période de fêtes de Noël. Mais bon, le temps passe et j’en consomme tout l’hiver, donc nous sommes encore à temps. Je vous avais d’ailleurs déjà touché deux mots sur la mostarda de Cremona à propos des tortelli di zucca (ravioli de potiron un peu doux, une recette magnifique). Généralement la mostarda est un peu méconnue hors frontières, mais certains d’entre vous connaissent bien cet ancien condiment à base de fruits. Pour les autres, curieux et gourmands, à la recherche de produits originaux et ancestraux, je me suis dite que cet article tout savoir sur la mostarda (y compris comment la consommer) pouvait vous être utile… La mostarda : qu’est-ce que c’est ? La mostarda est un condiment conserve typique du Nord de l’Italie, à base de fruits confits… mais piquant grâce à la présence de la moutarde. En Vénétie :

Sapa, saba, vincotto, mosto cotto et vino cotto : qu'est-ce que c'est et que faire avec ? Depuis un bout de temps, je souhaitais vous parler d’un produit italien ancestral (qui date de l’époque des Romains c’est dire) et que j’ai redécouvert en cuisine grâce à des amis italiens il y a quelques années. En plus il revient à la mode chez certains chefs en Italie. Il s’agit d’un condiment un peu de niche et très particulier appelé saba ou sapa, vincotto, mosto cotto ou même vino cotto selon les régions et les recettes. Si vous êtes curieux sur sa composition, son usage et ses origines, voici toutes les réponses 😉 La saba ou sapa ou mosto cotto qu’est-ce que c’est ? Comme je disais plus haut, ses origines remontent à la Rome antique où, comme beaucoup d’entre vous savent, on ne dégustait pas le vin comme aujourd’hui mais pendant très longtemps il a été cuit et aromatisé. Le mot saba ou sapa vient du latin savòr ou sapòr qui signifie, devinez ? Encore aujourd’hui il se produit de la même manière : une réduction, à découvert dans des chaudrons de cuivre. a. b. c. Où l’acheter ?

Mélasse de grenade maison Connaissez-vous la mélasse de grenade ? Cet ancien condiment du Moyen-Orient (très utilisé notamment au Liban et en Turquie), qui n’est pas vraiment une mélasse (puisqu’il ne provient pas du sucre), très parfumé, acidulé et doux est vraiment un produit superbe et un grand allié en cuisine. En plus, à part courir dans une épicerie orientale (en passant la marque Cortas comme celle de la fleur d’oranger est très bien) vous pouvez préparer la mélasse de grenade vous-même en partant des fruits. C’est tout simple, il faut juste un peu de patience et c’est un jolie idée de cadeau gourmand. Je suis toujours séduite par les condiments qui remontent très loin dans le temps à base de fruits. De plus j’adore la grenade, son aspect, sa couleur magnifique et son côté joueur avec ces graines qui n’en finissent plus, son jus. Voilà, et vous vous l’utilisez comment ? Mélasse de grenade (pour une petite bouteille de 25 cl environ) 1. 2. 3. Comment utiliser la mélasse de grenade ?

Related: