background preloader

CahierNum22_20-09-2012.pdf

CahierNum22_20-09-2012.pdf

RSO et norme ISO 26000 : pour une entreprise performante / Conférences / Evenements / L'Academie - Academie Mardi 25 septembre 2012 – 17h30/19h30 Auditorium AG2R La Mondiale104-110 Boulevard Haussmann – 75008 Paris Cette conférence a été l'occasion pour les intervenants, tous membres du groupe de travail de l'Académie sur le sujet, de répondre à un ensemble de questions fréquemment posées, à travers une lecture simple de la norme ISO 26000 : Qu'est-ce que la Responsabilité Sociétale des Organisations (RSO) ? Pourquoi la RSO va-t-elle s'imposer aux organisations? Comment initier une démarche RSO dans mon entreprise ? Comment évaluer la performance globale de mon organisation ? Quels bénéfices à attendre pour mon entreprise ? Quel est le rôle de l'expert-comptable et du commissaire aux comptes ? Consulter la plaquette de présentation Consulter le cahier intéractif

rhinfos.com Définition Etude quantitative (Mercator) Il y a sans doute mieux qu'Excel pour piloter la performance de votre entreprise Pour gérer au mieux leurs performances en temps de crise, les entreprises se tournent de plus en plus vers des outils décisionnels financiers. Le Corporate Performance Management ou Gestion de la Performance Financière est le domaine qui se situe à la croisée des chemins entre l’intelligence décisionnelle et la gestion financière. Ce domaine participe à la surveillance et à la gestion de la performance de l’entreprise, via l’utilisation d’indicateurs de performance (KPI).Ce marché est en pleine croissance, et ce que l’on appelle aussi le Business Performance Management (BPM) ou Entreprise Performance Management (EPM) représente près de 2 milliards de dollars de volume d’achats annuels. Et les années à venir ne devraient pas voir la courbe s’infléchir, Gartner prévoyant même une croissance soutenue sur ce marché de l’ordre de 5 à 10% annuels. Un outil de pilotage efficace en temps de crise Mauvaises données : mauvaises décisions !

Compétitivité de la firme et management stratégique des ressources humaines 1La contribution de la gestion des ressources humaines à la compétitivité de l’entreprise est une problématique de recherche explorée de manière récurrente dans le champ des sciences économiques et du management stratégique (Besseyre des Horts, 1988; Baron et Kreps, 1999; Becker et Gerhart, 1996; Boselie et Paauwe, 2005; Dyer et Reeves, 1995, Guerin et Wils, 2002 ; Le Boulaire et Retour, 2008). La mobilisation de la théorie des ressources (Penrose, 1959; Wernerfelt, 1984; Barney, 1991) par des théoriciens du management stratégique des ressources humaines (Collins et Clark, 2003 ; Lado et Wilson 1994 ; Wright et McMahan, 1992 ; Wright et al., 2001) ont montré que des ressources humaines créant de la valeur tout en étant insub-stituables, rares et inimitables pouvaient contribuer à l’avantage concurrentiel de la firme. 2Au-delà de la nature des ressources humaines, se pose également la question de la contribution des pratiques de GRH à la performance de l’entreprise. 1. 2. 3. 221.

Définition sondage (Mercator) Indicateurs de performances: un langage commun... mais surtout un langage pour tous - Business Intelligence Un langage commun mais surtout communément partagé. Dans la foulée d'une refonte de ses systèmes de gestion et d'encaissement, le groupe Galeries Lafayette a donné à pas moins de 2 000 de ses salariés des outils pour piloter leur activité au jour le jour. Le projet d'analyse de l'information que nous avons mené est l'aboutissement d'une longue démarche de refonte des systèmes utilisés dans les magasins du groupe Galeries Lafayette. Car les objectifs fixés par la direction générale, lors du lancement de notre refonte en profondeur des systèmes d'information, touchaient toutes les composantes de notre activité : fiabilisation de la chaîne d'approvisionnement, amélioration de la productivité de la centrale d'achat, analyse de la marge, baisse des stocks, visibilité sur les coûts logistiques, prises de décision optimisées sur les escomptes et les mises en démarque... Un passage obligé vers le multicanal En magasin par exemple, l'outil sert à faire le lancement de journée.

Le développement de la responsabilité sociale de l’entreprise 1 L’auteur remercie les deux rapporteurs anonymes de la revue pour leurs remarques et conseils. 1Les catastrophes écologiques des vingt dernières années et la perspective de problèmes écologiques majeurs dans un futur proche ont favorisé, en particulier dans les pays développés, une prise de conscience citoyenne et politique des risques liés à l’activité productive. Dans le sillage de la réflexion entamée sur le développement durable, un faisceau de pressions s’est développé pour que les entreprises prennent en considération les conséquences sociales et environnementales de leur activité. C’est ainsi qu’à partir du rapport Brundtland (1987) puis de la conférence de Rio (1992), la notion de Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE) a progressivement émergé sur le devant de la scène.1 2 Selon Bowen in Responsabilities of the Businessman (1953), « Le terme doctrine de la responsabilit (...) 2Initialement défini par Bowen en 1953 2, le concept de RSE a connu des fortunes diverses. 1.1.

Related: