background preloader

Le trouble du déficit de l'attention/hyperactivité

Le trouble du déficit de l'attention/hyperactivité
Présentation Cet ouvrage propose un portrait complet et réaliste du trouble du déficit de l’attention/hyperactivité (TDA/H) chez l’enfant. Avec rigueur mais en toute simplicité, il aborde les causes de ce dysfonction-nement, ses symptômes, les autres troubles qui peuvent y être associés ainsi que les traitements pharmacologiques possibles. Quatre règles de vie importantes, desquelles découlent de nombreuses stratégies éducatives et comportementales, sont également formulées pour permettre aux divers intervenants de soutenir avec optimisme l’enfant atteint du TDA/H. Un court chapitre s’adresse directement à l’enfant. Auteur Martin L. Adaptation : Stéfanie Duval Table des matières 1. Une définition du TDA/H tenant compte de la « dysfonction exécutive » Les différents types de problèmes associés au TDA/H Existe-t-il une solution ? 2. Rester positif Les chances de succès sont bonnes 3. Rester calme : éteindre le feu au lieu de l’attiser L’approche coopérative de résolution de problèmes 4. 5. 6. 7. Related:  Solutions TDAHtdahcentre de loisirs

Le côté positif de TDAH Vous entendrez beaucoup parler des défis de vivre avec le TDAH. Qu'est-ce que vous n'entendez pas discuté comme c'est souvent le côté positif de la maladie. Pourtant, les aspects bénéfiques du TDAH-énergie, la spontanéité, la créativité, la flexibilité, sont tout aussi réels que les effets négatifs. Vit sous tension Si vous avez sous la forme d'hyperactivité ADHD , vous savez ce que c'est que d'avoir trop d'une bonne chose. Une façon de mettre toute cette énergie à la bonne utilisation avec l'exercice. Sourires spontanés Parfois, vous pourriez être impulsif. Donner aux gens une chance aux autres de connaître le côté amusant de votre personnalité. Esprits créatifs Un des avantages moins connus du TDAH est une association à la créativité. Cherchez des façons de favoriser votre créativité et votre imagination. Penseurs flexibles Vous êtes probablement habitué à jongler avec beaucoup de pensées différentes à la fois. Pris trop loin, cette tendance peut être écrasante.

TDAH : la méditation à l’étude Quoi de neuf? TDAH : la méditation à l’étude Publié le 18 avril 2013 par Carolann Claveau La méditation est une activité pratiquée par plusieurs adeptes désirant, entre autres, se détendre et diminuer leur niveau de stress. Il est peut-être trop tôt pour l’affirmer hors de tout doute. Selon les chercheurs, les données recueillies pendant une étude américaine permettent de constater que la capacité d’absorption donne aux participants une plus grande habileté à se concentrer sur une information précise et à filtrer les interférences. Les bienfaits cliniques de la méditation ont déjà été prouvés en ce qui concerne les troubles d’anxiété. [Consulter l’article] AK Rockefeller Dernière modification : 3 mars 2014. Mots-clés : méditation, source recherche, TDA/H, trouble_attention Contribuez à l'appréciation collective Cette information est-elle utile à votre pratique ? (Aucun vote actuellement) Il n’y a aucun commentaire présentement. Écrire un commentaire Politique éditoriale des commentaires Infolettre

L'enfant hyperactif, enfants à besoins particuliers. Tout d’abord, j’ai choisi d’aborder ce sujet, car il arrive fréquemment qu’un intervenant dans le domaine de l’éducation préscolaire ou scolaire côtoie un enfant atteint d’un déficit de l’attention avec hyperactivité. Par contre, dans la plupart des cas, le diagnostic ne se fait qu’à l’âge scolaire, même si la plupart des symptômes apparaissent avant l’âge de sept ans. Donc, grâce aux observations quotidiennes des éducateurs et éducatrices, il est possible de déceler des symptômes ressemblants de près à ce trouble de comportement et d’agir immédiatement afin d’aider le mieux possible l’enfant ainsi que ses parents à vivre avec plus de facilité cette difficulté. Il n’est pas toujours évident de partager notre quotidien avec un enfant hyperactif, car il nous demande beaucoup d’énergie et avons l’impression qu’aucune de nos interventions n’est bénéfique. Je vais vous citer quelques symptômes présents chez les enfants hyperactifs. Interventions et activités à réaliser Bonne semaine à tous !

Que faire contre les problèmes de concentration? A son stade le plus grave, cela peut s’appeler un trouble du déficit de l’attention, TDA, ou TDAH si l’on y ajoute l’hyperactivité. Si ce problème psychologique concerne davantage les enfants, le déficit de concentration, même le plus léger, est relativement courant et peut se révéler handicapant dans la vie quotidienne, notamment au travail. Inutile de chercher du côté des médicaments tant que cela reste viable. Voici quatre conseils pour essayer de limiter les dégâts. Faire une seule chose à la fois. Compartimenter son temps. Eviter le pilotage automatique. Faire du sport. Caroline Bolivaro

LE TDAH EN CLASSE : Que pouvons-nous faire en tant que professeurs ? - Association Elisabeth d’Ornano para el Trouble de déficit de l'attention/hyperactivité (TDAH) Galería de fotos » 26 janvier 2011 – Jardin botanique royal de Madrid Nous avons réalisé, cette année, notre première activité divulgatrice et formatrice pour les professeurs, au jardin botanique royal de Madrid, avec plus de 150 éducateurs, professeurs, conseillers et, plus généralement, membres du personnel éducatif pour enfants présentant des difficultés, principalement des troubles de l’hyperactivité et/ou un déficit de l’attention. La Présidente de l’association, Elisabeth d´Ornano, a chaleureusement accueilli les participants. Elle a retracé l’évolution de l’association depuis sa fondation en avril 2009, avec ses objectifs initiaux de formation et de diffusion sur le TDAH et de soutien des enfants qui en souffrent, ainsi que des adultes impliqués dans leur éducation. Connaître les bases du TDAH, soutenir et motiver les professeurs dans leur tâche éducative ont été signalés comme les objectifs fondamentaux du cours.

Les 50 Trucs pour la gestion académique du déficit d’attention Les 50 Trucs pour la gestion académique du déficit d’attentionEdward M. Hallowell, M.D. et John J. Ratey, M.D. © 1992 Dr Edward M. Les professeurs savent ce que beaucoup de professionnels ignorent : il n’y a pas qu’un seul mais plusieurs syndromes du déficit d’attention. Il n’y a pas de solution facile permettant de gérer le déficit d’attention, que ce soit en classe ou à la maison. Voici quelques trucs de gestion scolaire, concernant l’enfant qui souffre d’un déficit d’attention (TDA). 1. 2. 3. 4. Mais essayez de vous asseoir avec l’enfant seul à seul, et demandez-lui de quelle façon il apprend le mieux. De plus, et surtout avec les enfants plus âgés, assurez-vous qu’ils comprennent bien ce qu’est le déficit d’attention. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. Ces enfants tolèrent mal les transitions et les changements imprévus. 13. 14. 15. 16. 17. 18. Les gros travaux ont vite fait d’écraser l’enfant qui se révolte par une réponse émotive telle que : " je-ne-serai-jamais-capable-de-faire-ça ".

Troubles de l'attention, hyperactivité - DDSDEN 55 : espace pédagogique 3 symptômes majeurs : inattention, difficulté à se concentrer,impulsivité,+/- hyperactivité 3 conditions majeures : en décalage avec les enfants de son âge,symptômes présents avant l’âge de 5 ans- symptômes présents dans toutes les situations Pour une meilleure efficacité, l’accueil d’un enfant avec TDAH à l’école peut se concevoir selon une procédure en trois étapes successives : I. un diagnostic médical réalisé par un médecin forméun bilan psychologique qui permet de préciser les difficultés, troubles cognitifs spécifiques, ainsi que les troubles psychoaffectifs éventuellement associésdivers bilans paramédicaux réalisés en fonction des troubles repérés (orthophonie, psychomotricité, orthoptie etc. ...) II. III. Les relations avec l’école : Impliquer l’école dans la reconnaissance et la prise en compte des besoins spécifiques de l’enfant avec TDAH procède d’une double démarche : C’est dans le cadre de l’équipe éducative que s’élaborent le P.A.I.

Une nouvelle manière de diagnostiquer le déficit d'attention? Pour sa thèse de doctorat en pharmacologie, la chercheuse basque Alaitz Molano a prélevé 400 échantillons de salive chez des enfants ayant reçu un diagnostic de trouble de déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH), ainsi que 400 échantillons chez des sujets qui n'avaient aucun problème de ce genre. Parmi ces échantillons, un total de 250 polymorphismes, c'est-à-dire des variations génétiques entre les individus, ont été découverts, incluant 32 qui étaient directement reliés au TDAH, à l'évolution de la maladie, à son sous-type, à sa sévérité ainsi qu'à la présence d'autres problèmes. L'analyse a même confirmé l'existence de 3 sous-types : le déficit d'attention, l'hyperactivité et la combinaison des deux. Mme Molano a expliqué « qu'il était véritablement possible de constater, sur le plan génétique, à quel sous-type les enfants appartiennent », selon Science Daily. Dans le monde, le taux de TDAH oscille entre 8 et 12 % des enfants.

Focus Booster : restez concentré sur votre tâche ! Comment rester concentré sur ma tâche ? Comment tirer le meilleur parti de ma concentration ? Comment ne pas me laisser envahir et perturber par les emails ou les tentations des médias sociaux ? Focus Booster vous aide à vous concentrer sur votre tâche par sessions programmées. Mise à jour, 3-01-2015 : importance de la récompense. Une des causes majeures de la dispersion de la concentration est la multiplication des sources d’information. Cette description vous semble familière ? Il y a plusieurs façons de casser cette spirale. L’une d’elle est de vous astreindre à des périodes de concentration minutées et de vous octroyer des pauses régulières. La tomate qui tue la distraction Non, je n’ai pas vu récemment le Retour des tomates tueuses, ce monument du nanar américain dans lequel figurait un George Clooney qui préférerait sans doute oublier ces débuts peu glorieux. La minuterie Le nom curieux de cette technique vient de la minuterie en forme de tomate très en vogue à l’époque. Bon travail

Les troubles de l’attention (avec ou sans TDA/H) Par Francine Lussier. Pour en savoir plus sur cet ouvrage, cliquez ici. Parce que l’enfant ayant un TDA/H présente davantage de comportements impulsifs, parce qu’il est agité dans des lieux où il faudrait qu’il se tienne tranquille, parce qu’il ne semble pas obéir ou répondre aux demandes ou exigences formulées par les adultes, parce qu’il a un plus faible seuil de tolérance à la frustration, parce qu’il est davantage porté à défier l’autorité, parce qu’il vit davantage de conflits avec ses camarades ou avec sa fratrie, parce qu’il est souvent moins autonome dans ses jeux et réclame davantage la participation de ses parents, parce qu’il demande beaucoup plus d’interventions de la part de l’adulte pour le contenir, il épuise les parents qui, continuellement, sont amenés à s’interroger sur la meilleure façon d’agir avec leur enfant. Lire la suite Par Isabelle DEMAN Accompagner un élève avec PPS ou PPRE d’Isabelle Deman sera disponible le 24 mars 2014 en librairie. Lire la suite Lire la suite

Comment creer une chasse au trésor pour les enfants (ou comment organiser une chasse au trésor pour les enfants). Vous êtes de plus en plus nombreux à visiter notre site et nous vous en remercions. Pour répondre à vos attentes, n'hésitez pas à nous écrire via la page de contact. Suivez notre actualité et les nouveautés sur notre page Facebook. Enfin, pour les adultes, "La Taverne" vous attend. Nouveauté mars 2017 : Des puzzles 3D mécanique et un livre d'énigmes entièrement en bois ! Bonjour, je m'appelle Aude, et suis capitaine de cet espace consacré aux enfants. Je vais vous donner des idées afin de réaliser des chasses au trésor pour des "chercheurs" de 3 à 13 ans (idéal pour un anniversaire). Toutes les explications présentées sont simplifiées...les enfants peuvent aussi inventer leurs propres aventures. Jetez aussi un oeil sur certaines de mes créations (n'ayant pas forcement de rapport avec les chasses au trésor) sur mon blog :

Related: