background preloader

À l'abordage

À l'abordage

http://www.hardabud.com/alabordage/

DROITS D’AUTEUR ET PARTAGE L’arrivée d’internet a bouleversé le droit d’auteur, notamment grâce à la fluidité des échanges que permet internet. En effet, est apparue depuis quelques années « les boutons de partage » particulièrement mise en place sur les réseaux sociaux ceux-ci permettant la transmission de données par les internautes. Les fonctionnalités des sites internet n’ont cessé de s’accroitre au fil des années. Or l’ouverture au numérique de la publication d’œuvresprotégées par le droit d’auteur a rendu nécessaire une confrontation entre les droits de propriété intellectuelle et la possibilité d’échanger des données via internet. En effet la fluidité résultant de la dématérialisation pousse à se poser la question de savoir comment adapter le droit d’auteur à ces nouveaux moyens de communication et de transmission. A l’inverse en droit français ce sont les prérogatives des auteurs qui sont définies de manière large.

Royaume Uni : projet de loi de surveillance renforcée des données 01net le 02/04/12 à 17h43 « Le Gouvernement sur le point d'espionner tous les mails »... La gratuité c'est le vol déclare le ministre des finances - Fram Appel d’air est un livre des éditions ActuSF (collection Les Trois Souhaits) qui regroupe une trentaine de courtes nouvelles de science-fiction interrogeant le devenir de la France au lendemain des élections présidentielles de 2007. Un fidèle lecteur m’a envoyé un message pour me suggérer de recopier celle de Roland C. Wagner. Why not, me suis-je dit plongés que nous sommes en cette obscure période Hadopi. On est donc en pleine science-fiction (et dans le pastiche frondeur) mais est-on si loin que cela de la réalité au niveau des mentalités ? Nos sociétés, telles qu’elles sont actuellement organisées, n’ont-elles pas du mal à composer avec ces échanges non marchands souvent tirés vers le haut par l’usage des nouvelles technologies ?

La pathétique histoire d'un glaçon qui ne voulait pas fondre Comment dire avec la plus extrême courtoisie à l’« industrie du copyright » qu’elle fait définitivement fausse route et que, quelles que soient les risibles barrières qu’elle tente de mettre en place, rien ne pourra empêcher sa nécessaire et profonde mutation ? En se retournant vers le passé et en allant chercher un exemple tout à fait cinglant et probant : la disparition des vendeurs de pain de glace causée par l’arrivée inopinée des réfrigérateurs[1] C’est bien sûr une histoire triste si l’on se place du côté des vendeurs de pain de glace. Mais ainsi va la vie et c’est également fort caustique lorsque l’on pense à tous les vains efforts que déploie actuellement dans la panique l’« industrie du copyright ». J’espère que ceux qui en font partie ne tomberont pas sur ce billet car ils se sentiraient alors bien morveux ! Personne ne demanda de redevance sur les réfrigérateurs

Anonymous de nouveau sur le devant de la scène... Le désormais célèbre groupe "Hacktiviste" Anonymous, créé en 2007 pour protester contre certaines lois, ou certaines réformes mises en place par les gouvernements des divers pays semble décidément être partout... PIPA, ACTA, SOPA, fermeture de Megaupload ont donné lieu à de nombreuses attaques virtuelles et manifestations réelles dans les rues. Aujourd'hui, divers médias Britanniques rapportent que le gouvernement de Grande-Bretagne a été la cible pendant plusieurs heures des rebelles masqués. Et pour cause, dimanche matin, les serveurs du site Internet du ministère de l'intérieur Britannique semblaient être surchargés de requêtes.

Première Copy Party le 7 mars à La Roche-Sur-Yon ! Mais que se passera-t-il donc le mercredi 7 mars prochain à la Bibliothèque Universitaire de La Roche-Sur-Yon ? Ce sera tout simplement la première « Fête à la Copie » ! Rien que le titre on dirait une provocation dans le climat (peu serein) actuel mais en fait pas du tout ! En effet, point de contestation sévère et illicite mais une action conviviale, pédagogique, et 100% légale, pour sensibiliser le public aux problématiques complexes que sont, entre autres, la copie privée, le droit d’auteur, le partage des oeuvres, le libre accès, ainsi que le rôle actuel et futur des bibliothèques. La législation a tendance à se crisper actuellement face aux nouveaux usages permis par les réseaux.

Vidéos en ligne et sites des enseignants Une question : Un professeur d'HG de notre établissement a fait son propre blog, sur lequel il met en ligne des vidéos prises sur Youtube (en particulier des vidéos de "C'est pas sorcier" mais d'autres aussi). A-t-il le droit de faire ce genre de choses, il incite ses élèves à consulter son site et le fait visionner aux élèves en classe ? Il me semble que ce n'est pas très légal ni très respectueux des droits d'auteur. D'autre part, il souhaite que nous fassions un lien du site du CDI et du site établissement vers son blog... que feriez-vous ? Une réponse : Le code de la propriété intellectuelle dispose que toute œuvre ne peut être exploitée qu'avec l'accord exprès de l'auteur.

Un cadre de la MPAA débauché par une association de défense de l’internet Internet Society, association américaine de défense de l’internet, a annoncé avoir embauché Paul Brigner, un ancien cadre de la MPAA. Après avoir travaillé au service de l’industrie du cinéma américain, l’intéressé opère une surprenante volte-face, qu’il justifie par une opposition personnelle à l’égard des projets de loi SOPA/PIPA. Crédits: MPAA C’est par un communiqué que l’Internet Society a indiqué avoir nommé Paul Brigner « Directeur de son bureau régional Amérique du Nord ». La directrice générale de l’association Walda Roseman a ainsi déclaré que l’association était « ravie » que ce dernier les rejoigne.

Cause commune Cause commune : l’information entre bien commun et propriété vient d’être réédité en livre numérique chez publie.net avec une préface originale. L’édition papier a paru aux Editions Fayard dans la collection Transversales (février 2005). Pour des informations sur les traductions choisissez la langue correspondante dans les menus de bas de page. Achetez le livre numérique : chez publie.net Achetez le livre papier :

Related: