background preloader

Avons nous encore le temps ?

Avons nous encore le temps ?
Le Nouvel Observateur. — Notre civilisation de l'urgence s'est donné comme principal objectif, et à tous les niveaux de l'activité humaine, de gagner du temps sur le temps. Comment peut-on apprécier cette ambition ? Joël de Rosnay. — Le siècle qui commence est celui de la vitesse, c'est bien certain,. Mais de quelle vitesse s'agit-il ? La vitesse n'est-elle pas relative ? A titre personnel, la vitesse intervient dans ma vie à la fois comme nécessité et comme plaisir. Dans nos sociétés industrialisées, informatisées, connectées aux autoroutes de l'information, la vitesse peut apparaître comme un dangereux catalyseur de fracture sociale. N.O. — Est-ce qu'il y a lieu, selon vous, de parler d'une accélération de nos modes de vies ; autrement dit, peut-on considérer que l'histoire s'accélère ? Nos structures sociopolitiques intègrent-elles cette accélération ? N.O. — Comment le futurologue appréhende-t-il la suite de l'histoire ? N.O. — Qu'entendez-vous par " habiter le temps " ? Related:  A Classer

La course à la compétition enlève à la dimension humaine un certain nombre de qualités Le directeur de la stratégie de la Cité des sciences et de l'Industrie en France, Joël de Rosnay, tel un artiste, nous décrit son univers informatique où l'être humain, ancré au centre de sa démarche scientifique, donne, selon lui, du sens à son action. Une action, dit-il, dans une interview exclusive à "l`express", basée sur une démarche systémique où "la connaissance est brassée en permanence". Il dit aussi aimer la phrase de Michel Serres : "Une personne cultivée est une personne non-compétitive". Celui qui confie vivre en permanence avec un regard neuf nous parle aussi de notre monde et nous apprend à le regarder avec d'autres yeux. Par ailleurs, Joël de Rosnay pense que la culture permet aux hommes "d'intégrer les éléments épars qui donnent du sens à sa vie personnelle". Car, pour le chercheur, "la culture donne du sens à la vie et on peut aussi donner du sens à sa culture en la communiquant, sans s'enfermer". - Je vis en permanence avec un regard neuf. - Oui, c'est vrai.

Etienne Klein L'invité Physicien au Commissariat à l'énergie atomique, Etienne Klein est, depuis 2007, directeur du laboratoire des recherches sur les sciences de la matière, LARSIM. Il a participé à divers grands projets, en particulier la mise au point du procédé de séparation isotopique par laser et l'étude d'un accélérateur à cavités supraconductrices. Au CERN, il a participé à la conception du grand collisionneur de particules européen, le LHC2. Il a enseigné pendant plusieurs années la physique quantique et la physique des particules à l’Ecole Centrale de Paris, et est professeur de philosophie des sciences.

Une vision du futur Joël de Rosnay, docteur ès sciences et ancien enseignant au renommé Massachusetts Institue of Technology, est actuellement directeur de la Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris. Auteur de plusieurs ouvrages, parmi lesquels nous pouvons citer Les origines de la vie, Le Macroscope et L’Homme Symbiotique, il porte un regard particulièrement intéressant et original sur la coévolution entre les nouvelles technologies de l’info/communication, la société et l’homme. Il a accepté de recevoir notre groupe de recherche, le Gretech, à La Cité des Sciences et de l’Industrie afin d’explorer ensemble les enjeux du développement technologique dans nos sociétés. Gretech (Gr.): Quelle est la méthodologie nous permettant de mieux comprendre nos sociétés en évolution rapide, quelle approche utiliser afin de saisir la complexité qui caractérise nos sociétés, sans pour autant réduire la réalité observée à des champs fragmentés et sans communication entre eux ? JdR.: En effet.

Temps 3D Suite à l'intérêt que j'ai porté à la recherche de possibilités d'études et de "mises en équation" de la théorie du temps 3D vue par Eric Julien (dénommé "l'auteur" dans la suite de mon texte), il m'a proposé de m'envoyer une avant-version de son livre (la Science Des Extraterrestres); proposition que j'ai acceptée afin de voir ce qu'il avait pu faire de consistant. Tous ceux qui connaissent ses travaux sur le temps 3D et les diverses polémiques qui s'en suivirent sauront de quoi je parle lorsque je dirai qu'un différent était présent entre Eric Julien et moi concernant ses propos sur le temps 3D. En effet, après recherches je m'étais aperçu que d'autres scientifiques russes (Kozyrev, Bartini, Veinik, Chernobrov dont les noms avaient été cités diversement ici sur les forums et par d'autres personnes) avaient déjà travaillé sur des théories du temps à densité variable, et avaient eu des idées d'application à des phénomènes paranormaux (télépathie).

L’éducation de demain, le e-learning, les risques et avantages d’Internet Interview réalisée par Madeleine Von Holzen pour le site SwissUp, Janvier 2002 Votre définition de la société du savoir est une société dans laquelle les jeunes enseignent aux plus âgés. Qu'est-ce que ceci implique pour les enseignants? Nous sommes passés d'une société de nature industrielle dans laquelle nous produisions des objets à une société dans laquelle nous produisons des connaissances et des savoirs. Comment cela se mettrait-il en place concrètement ? Il faut donner le temps et la motivation à cette génération, et modifier la structure du système scolaire. Est-ce que cette approche correspond à la réalité de l'enseignement aujourd'hui ? On s'en approche. Et l'individu… Dans cette nouvelle société du savoir et des nouvelles technologies, il est face à une surabondance d'informations, et peine parfois à s'y retrouver. C'est justement cela que les enseignants doivent transmettre aux élèves. Comment le e-learning va-t-il se développer ?

Curiosity photographie la Terre depuis la planète Mars Alors que Curiosity poursuit son exploration de Mars, il en a profité ces derniers jours pour tourner ses objectifs vers sa planète d'origine, la Terre. Il a ainsi livré toute une série de photos de la belle bleue vue de très (très) loin. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Quelque 530 jours martiens après avoir démarré son exploration, Curiosity serait-il nostalgique de sa planète d'origine ? Et là, parmi les étoiles, un point semblait briller bien plus que les autres : c'était la Terre et non loin d'elle la Lune. "Un observateur humain avec une vision normale, s'il se trouvait sur Mars, pourrait facilement voir la Terre et la Lune, comme deux "étoiles du soir" lumineuses et distinctes", a précisé la NASA dans un communiqué. Une menace pour la mission S'il se porte toujours bien, Curiosity rencontre quelques difficultés sur Mars. De plus, le sol de Mars s'est avéré plus abrasif que les scientifiques ne l'avaient pensé. Un autre site d'intérêt

Chat Joël De Rosnay - Biotics Dans votre livre, qui désignez-vous par "infocapitalistes" et "pronétaires" ?Joël De Rosnay. Les pronétaires, mot formé à partir de ceux qui sont pour et sur le Net, sont capables de produire des contenus numériques en compétition avec les professionnels. Ils défient ainsi les pouvoirs industriels traditionnels. La lutte des classes aujourd'hui, êtes-vous sûr ? Comment s'est réparti votre travail avec Carlo Revelli sur ce livre ? Vous parlez de veille intelligente. Parmi vos autres sujets de prédilection : la biotique... "Potentiel du Web 2.0" : peut-être vaudrait-il mieux, tout d'abord crever la baudruche qu'est cette appellation sans fondation, non ? Une nouvelle bulle est-elle en train de se créer ? Quelles sont les cybertribus dont vous parlez dans votre livre ? Ce qui va à l'encontre des prédictions du début des années 1990 selon lesquelles le Web serait une immense machine à homogénéiser. Qu'est-ce que vous appelez la "nouvelle nouvelle économie" ? Avez-vous un blog ?

Les tactiques de Chronos, de Etienne Klein Le temps est une « chose » introuvable dont l'existence ne fait aucun doute. Une « chose » dont tout le monde parle mais que personne n'a jamais vue. Nous voyons, entendons, touchons, goûtons dans le temps, mais non le temps lui-même.

Related: