background preloader

Le phénomène Lipdub : Pourquoi les salariés se mettent en scène pour valoriser l’image de leur société ?

Le phénomène Lipdub : Pourquoi les salariés se mettent en scène pour valoriser l’image de leur société ?
Connaissez-vous le Lipdub ? C’est une pratique où un groupe d’individus se met en scène en chantant en playback sur une chanson connue. Au départ, réservé aux internautes qui voulaient créer le buzz, cette pratique s’est rependue au sein des départements marketing et communication des entreprises au point de devenir une arme de communication positive. En effet, pour une entreprise, maîtriser l’image qu’elle dégage est aussi important que réussir le lancement d’un produit. - l’image véhiculée par les employés (interne) : la façon dont ils parlent de l’entreprise, leurs conditions de travail, la rémunération, l’ambiance générale de travail… - l’image véhiculée par la publicité (externe) : slogan, service client, produits, avis des consommateurs… Il y a encore peu, l’image externe était la principale source de préoccupation des entreprises. Quels sont les avantages de cette pratique ? - Renforcer la culture d’entreprise Exemple de campagne Lipdup entreprise les plus réussis: Related:  motivation

Exclusif. Les secrets de Dorothée Burkel, DRH chez Google, pour gérer ses équipes Google emploie 29 000 salariés dans le monde, dont 250 en France (bientôt 500). Son esprit start-up anticonformiste séduit et retient. Mais sous les apparences rugit un puissant moteur : partager le pouvoir pour mieux se nourrir de la vitalité de l'individu." 1. 2. " Le projet 20% ". 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. " Le credo de Google, c'est le travail en équipe, la souplesse, l'agilité, la force du réseau. A lire aussi : De Ford à Google et au-delà Comment utiliser Google pour optimiser vos ventes sur internet Le bilan social de l'entreprise - Fiche pratique Que contient le bilan social de l'entreprise ?De nombreuses données sont analysées pour l'établissement du bilan social comme notamment l'emploi, les rémunérations, les conditions d'hygiène et de sécurité, les conditions de travail, la formation, les relations professionnelles et les autres conditions de vie relevant de l'entreprise. A partir de données concrètes et chiffrées, le bilan social constitue un véritable instrument pour analyser les conditions sociales des salariés au sein de leur entreprise et d'avoir une vue d'ensemble sur les modifications qui se sont produites lors des trois années écoulées. Il permet également de dégager des pistes d'amélioration et de définir les actions à mener dans l'avenir. Ce document contributif est largement utilisé par les partenaires sociaux. Qui a accès au bilan social d'une entreprise ?

Les enjeux ressources humaines de la RSE Force est de constater, pourtant, que les directions des ressources humaines n’ont pas encore pleinement réussi à s’emparer des thématiques, principes, et objectifs de la RSE, ni à imposer leur légitimité sur ce sujet auprès des chefs d’entreprises et des comités de direction. Or, on a le sentiment que les temps changent et leur semblent favorables. Presque 30 années après la naissance des principes fondateurs du développement durable caractérisée par l’engagement des entreprises sur les aspects essentiellement environnementaux centrés sur les deux objectifs prioritaires de leur stratégie - la réduction des coûts et la gestion des risques - on remarque que les questions sociales et sociétales laissées en jachère commencent à s’imposer. Les DRH et leurs équipes voient leurs rôles et missions s’enrichir, et leur fonction s’offrir l’opportunité de gagner une légitimité nouvelle. Les thématiques RSE qui relèvent des directions des ressources humaines sont nombreuses :

Portail RH (Masters Lille et Toulouse) Temperprise : l'outil RH qui mesure la météo de votre entreprise Difficile pour un dirigeant de suivre jour après jour l'ambiance de travail de ses collaborateurs et encore moins leur humeur. Pourtant, ces données ont un impact direct sur la motivation et leur implication, et donc potentiellement, sur les performances de l'entreprise. Face à cette problématique, l'International Mindfullness Institute, structure lyonnaise spécialisée dans l'accompagnement des managers, a mis au point une solution : Temperprise, "la station météo interne collaborative" des entreprises de plus de 20 salariés. Prévoir la météo de votre entreprise Subventionné par Oséo, cet outil RH propose au dirigeant de connaître jour après jour "le temps qu'il fait" dans sa société et même d'obtenir des prévisions à la semaine de la météo de son entreprise. L'intérêt ? En effet, Temperprise ne se contente pas de restituer des "relevés météo", il formule également des prévisions d'évolution semaine après semaine en se basant notamment sur les données du mois précédent. Tarifs :

Nouveaux outils de recrutement : l'exemple du Groupe La Poste Publié le 18/06/2014 Attention, cet article a été publié le 18/06/2014. Ce dispositif d'archives vous donne accès à l'ensemble des publications du site FocusRH. Assurez-vous de lire les dernières dépèches et dossiers publiés en utilisant notre moteur de recherche Adapter la communication et ses outils aux cibles de recrutement : ce projet innovant du Groupe La Poste a été récompensé en 2013 aux Trophées SIRH. Quels sont les enjeux qui vous ont incité à recourir aux réseaux sociaux dans vos démarches de sourcing ? Si notre marque employeur est de plus en plus structurée et connue, la notoriété du Groupe en tant qu’employeur passe désormais aussi par les réseaux sociaux. Quelles ont été les principales étapes de la mise en œuvre ? Avez-vous prévu de déployer d’autres actions sur les réseaux sociaux ? Propos recueillis par Gilles Marchand

Orange fait reculer l'absentéisme de ses salariés L'opérateur a ainsi récupéré 31.600 journées de travail en un an, soit l'équivalent de 4,3 millions d'euros. Ni l'abandon de la marque historique France Télécom au profit d'Orange, ni la concurrence à tous crins dans le secteur des télécoms n'auront eu raison du moral des salariés d'Orange. 90 % des personnes travaillant chez l'opérateur pensent que la qualité de vie au travail est identique ou meilleure à celle d'autres entreprises (contre 87 % il y a un an), selon le dernier baromètre social publié par le groupe. Les salariés attribuent la note de 6,9 sur 10 à leur entreprise, contre 6,4 sur 10 en moyenne pour l'ensemble des Français. «Une note d'autant plus méritoire que le moral des Français est au plus bas dans le contexte de crise», note Bruno Mettling, directeur général adjoint, en charge des ressources humaines. Indicateur révélateur, l'absentéisme des salariés ne cesse de reculer. «Le numérique devrait soutenir davantage la croissance et l'emploi qu'il ne le fait.

Comment «rebooster» la motivation des salariés  Selon une étude de Kelly Services, la participation aux bénéfices est un bon outil. Deux ans près le démarrage de la crise, où en est l'engagement des salariés envers leur entreprise ? Cette question taraude les DRH, qui cherchent les bonnes pratiques susceptibles de redynamiser leur motivation. Selon une étude exclusive de Kelly Services qui sera rendue publique aujourd'hui, plus de la moitié des salariés français estiment qu'ils seraient plus productifs et motivés s'ils bénéficiaient d'une participation aux bénéfices ou s'ils détenaient des actions de leur entreprise. Avantages «en nature» Aujourd'hui, souligne le spécialiste des solutions en ressources humaines, 21 % des salariés disposent d'une partie variable dans leur rémunération, liée à l'atteinte d'un certain nombre d'objectifs. La politique salariale n'est pas le seul outil à la disposition des DRH.

Related: