background preloader

Pourquoi l'imprimante 3D va révolutionner l'industrie - Business

Pourquoi l'imprimante 3D va révolutionner l'industrie - Business
Related:  Management

Access, l’offensive "low price" de Total Des stations à petits prix mais qui ne sacrifient rien à la qualité du service : avec son réseau Access, le pétrolier compte bien regagner du terrain sur la grande distribution. Cet été, pendant six semaines, les habitués de la station Total de la rue de Neufchâtel, au nord de Rouen, ont trouvé porte close. La station était en effet fermée pour cause de travaux. A la réouverture, le public a constaté que le rouge vermillon de l’ancienne station avait fait place à des tons orange et gris pastel, et qu’un logo Access était accolé à la marque d’origine. Une simple opération de relooking ? Abonnez vous à l'édition digitale Vers un design libre Christophe André est designer militant. Au cours de ses études en école d’ingénieur, on lui demande un jour de concevoir un objet ayant une durée de vie limitée. Cette confrontation à l’obsolescence programmée, au cœur du système de production, axera par la suite sa recherche artistique. Il quitte le monde des ingénieurs pour celui des Beaux-Arts, où il entame une réflexion sur l’autoproduction et ce nouveau mode de diffusion des objets : le “design libre”. Une pratique et une pensée à contre-courant. Je me suis interrogé sur la conception des objets telle qu’elle prévaut dans notre société consumériste, et sur ce que j’aimerais qu’elle soit dans l’idéal. J’ai appris à forger. Pour lever cette abstraction, j’ai décidé de fabriquer les objets dont j’ai besoin plutôt que de les acheter. Production autonome, production hétéronome : un équilibre à atteindre Il n’y a pas d’opposition entre les modes de production hétéronome et autonome mais une complémentarité. Du consommateur au prosommateur

Ces bricolos ont un business marteau - 1 Une fuite ? Une étagère à installer ? Guillaume Debuiselle et Yannick Henry, cofondateurs des Jules, ont fait de vos petits travaux d’intérieur une affaire structurée. Leur méthode est instructive. A force de donner un coup de main aux copines pour monter des étagères, fixer un écran plasma au mur ou arrêter une fuite d’eau, Guillaume Debuiselle et Yannick Henry, deux amis mordus de bricolage, ont eu l’idée d’en faire un business. Deux mois de tests grandeur nature leur ont permis de s’assurer qu’il existait bien une demande pour les petits travaux de bricolage. Abonnez vous à l'édition digitale

Laboratoire Entropie Red Hat, ou l’art de manager des rebelles - 1 Contraint de recruter parmi les militants de la cause, le champion du logiciel libre doit injecter dans sa politique RH les valeurs égalitaires chères à la tribu geek. Les yeux rivés sur son écran, Daniel Veillard est archiconcentré. Pour sortir à temps la dernière ver­sion de Libvirt, un programme permettant d’utiliser facilement plusieurs systèmes d’exploitation sur un même ordinateur, ce développeur en chef chez Red Hat enchaîne les journées-marathons. Il multiplie les brainstormings avec la centaine de dévelop­peurs qui s’activent sur le projet, corrige les dernières lignes de codes et teste les nouvelles fonctionnalités. Tout ça depuis son appartement de Xiamen, en Chine. Abonnez vous à l'édition digitale

L'imprimante 4D : quand les objets se construisent eux-mêmes Un chercheur du MIT et une start-up israélienne mettent au point des matériaux capables de changer de forme dans le temps. Et si les objets se fabriquaient eux-mêmes ? Fini l'enfer de l'étagère Ikea, les vis qui manquent, les chevilles qui disparaissent, les plans incompréhensibles. Finis aussi, peut-être, les robots industriels... et les ouvriers. Les composants intelligents de Skylar Tibbits adoptent une forme prédéfinie dès qu'ils entrent au contact de l'eau. Une telle révolution est-elle possible ? C'est-à-dire ? Pour l'instant, voici ce que peut réaliser de lui-même un tube en polymère plongé dans un bassin. L'impression 4D en est donc clairement au stade expérimental.

Obsolescence programmée : Apple (re)fait le coup de la garantie La Commission européenne s’apprête à enquêter, via ses correspondants nationaux, sur certaines pratiques douteuses d’Apple. La commissaire européenne à la Justice, Viviane Reding, aurait écrit aux 27 ministres de la Consommation des Etats membres de l’UE pour leur demander de vérifier qu’Apple respecte bien la législation européenne, notamment en ce qui concerne sa communication autour des conditions de garantie de ses produits. Etrange communication sur la durée de garantie Apple propose à ses clients une garantie par défaut de 1 an et une extension payante pour atteindre 3 ans de garantie, appelée « AppleCare Protection Plan ». Le consommateur a donc l’impression de bénéficier de deux ans d’extension de garantie en plus de la garantie de 1 an fournie en standard avec les équipements. Or, la loi européenne impose à l’ensemble des fabricants de commercialiser leurs produits avec 2 ans de garantie standard gratuite par défaut. Apple est coutumier du fait

Dossier : plongée dans l'univers de l'impression 3D L’impression 3D, tout le monde en parle et bien peu de gens savent ce que c’est. Ainsi pourrait-on résumer l’une des plus grandes avancées technologiques de ces dernières années souvent présentée comme un fantasme par les uns, et une révolution par les autres. Tour d’horizon d’un univers pour le moins étonnant ! Ultra-consommation, garanties peu ou mal prises en charge, obsolescence programmée... Sans disserter sur la genèse du concept - Wikipédia est là pour ça - il n’est pas inutile de revenir en quelques mots sur la technologie et même... son nom. Avec du plastique, l’engin va tout simplement utiliser des rouleaux de filaments qu’il va fondre à plus de 200 degrés.

Avec sa Kindle, Amazon casse les prix pour mieux vendre ses livres - 1 C’est l’invité surprise du match de titans que se livrent les géants de l’industrie électronique. Le premier libraire mondial sort une tablette à prix cassé et aux performances tout à fait honorables. Son but : faire de la Kindle un hypermarché mobile. Jeunes gens affairés, réunions impromptues à la machine à café, amoncellement de cartons dans le hall d’entrée… Une ambiance fiévreuse régnait au siège parisien d’Amazon fin octobre. Normal, la filiale française du plus grand magasin en ligne du monde (48 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2011) n’avait plus que quelques jours pour préparer le lancement en France de la nouvelle tablette Kindle Fire HD. Abonnez vous à l'édition digitale

fr RepRap est la première machine autoréplicable de production d'usage général fabriqué par l'homme. RepRap se présente sous la forme d'une imprimante 3D, pilotée par un logiciel libre, capable d'imprimer des objets en plastique. Puisque la RepRap est composée de plusieurs pièces de plastique et que la RepRap a la capacité d'imprimer ces pièces, la RepRap peut être considérée comme autoréplicable — tout le monde peut la construire avec du temps et le matériel nécessaire. Cela signifie également que — si vous possédez une RepRap — vous pouvez imprimer beaucoup d'objets utiles, voire même imprimer une autre RepRap pour un ami... Le concept RepRap relève de la production de machines autoreplicables, ainsi que de les rendre librement accessibles au bénéfice de tous. RepRap.org est un projet collectif, vous êtes donc cordialement invités à modifier presque toutes les pages de ce site, ou mieux, créer de nouvelles pages personnalisées. RepRap a été la première imprimante 3D à faible coût.

Brûler ses vaisseaux pour mieux naviguer Il y a les managers MBA, formatés par les écoles de business et les cabinets de consulting, et il y a les leaders qui vont délibérément à contre-courant. Le patron de Laguiole fait partie de la deuxième catégorie Ne cherchez pas l’expression dans un livre de management : brûler ses vaisseaux est une pratique de conquérant brutal, comme Herman Cortès, qui mit hors d’état les caravelles qui l’avaient amené sur les côtes mexicaines. Il avait besoin de tous ses hommes, ne voulait pas en laisser pour garder ses bateaux, et surtout il lui fallait éviter les désertions. Dans ce cas comme dans tous ceux qui sont recensés dans l’histoire, il s’agissait d’un acte de défiance d’un chef envers ses troupes. Laguiole, une relance qui tourne court Ce n’est vraiment pas avec un esprit de conquistador que Thierry Moysset arrive en 2007 sur le plateau de l’Aubrac, où il vient de racheter une usine en difficulté : Forge de Laguiole. Hélas, la belle aventure tourne court assez vite. Un geste à contre-courant

Related: