background preloader

Le site de l'association

Le site de l'association

Des cultivateurs de cannabis bientôt déclarés en préfecture ? | Mardi 04 Décembre 2012 sur StreetPress Loi 1901 Depuis le mois de mai dernier – date du lancement officieux du Cannabis Social Club – Dominique Broque sillonnerait la France afin de constituer un réseau de petits cultivateurs. Objectif : les convaincre de déposer en préfecture leur « club », en mode association loi 1901. Il revendique avoir rencontré « plus de 150 personnes intéressées ». Le clou du spectacle pourrait avoir lieu à la fin février, date évoquée pour un dépôt « massif » en préfecture de tous les Cannabis Social Club. Plouf Sauf que dans la salle, les avis sont mitigés. Pour le moment il n’y a que 3 Cannabis Social Clubs qui se disent prêts à se déclarer en préfecture.

video Jack herer, l'empereur du chanvre. Reportage planet no limit part 1 - jack, herer, empereur Description : Jack herer, l'empereur du chanvre. Reportage planet no limit part 1 Vidéo ajoutée le : 13-02-2009 15:28:50 Catégories : Actualités Histoire Santé Mots-clés : jack herer empereur chanvre cannabis weed vidéo planet no limit Langue : Français Lieu de tournage : États-Unis Adresse de la vidéo : Ajouter cette vidéo sur votre blog ou site web (Copiez/collez le texte HTML ci-dessous) :

Cannabis thérapeutique : "mes parents ont dû accepté ma manière de me soigner" Des centaines de malades atteints de pathologies lourdes consomment du cannabis pour se soigner. Alors que cette pratique semble leur apporter un réel soulagement, elle demeure illégale en France, où elle souffre de l’amalgame avec le débat sur les drogues. Témoignages. On diagnostique à Nadine une anorexie infantile à l’âge de quatre ans. « Entre 18 et 22 ans, je me baladais avec deux sacs de médocs », se souvient-elle, « j’avais un planning, je devais en prendre toutes les deux heures. » Arrivée à la fac, elle découvre le cannabis, « par des amis ». « Je m’aperçois que je mange, que j’ai de l’appétit et que je dors bien. » Elle arrête alors de prendre ses médicaments. « On parle toujours des effets secondaires du cannabis sur le psychisme », dit-elle, mais très rarement de ceux des médicaments sur notre organisme. » D’après elle, fumer lui permet de gagner quatre à cinq kilogrammes, le cannabis stimulant l’appétit. « Je ne peux pas me permettre de perdre du poids.

Cannawatch | Legalise It Cette rubrique vise à combattre les horreurs de la « guerre au cannabis » et les exactions auxquelles elle donne lieu tous les jours de la part du système judicaire, douanier et policier. On connait la logique de toute guerre : la fin justifie les moyens. Pour la gagner, il ne faut pas s’embarrasser des principes. D’où la fâcheuse tendance de la justice et de la police à violer les principes généraux du droit dans les affaires de stupéfiants. Or 80% de ces affaires visent des détenteurs de cannabis et 80% d’entre eux sont des jeunes de 18 à 30 ans. La jeunesse est donc la première victime de ces abus qui prétendent la protéger des dangers terribles du cannabis. Cannawatch dénonce publiquement les auteurs de ces décisions et de ces pratiques, où l’on viole la loi, en prétendant l’appliquer Si vous êtes dans ce cas, et si vous êtes en mesure de prouver vos affirmations, contactez nous et nous ne manquerons pas de rendre public votre histoire. Sommaire : A - Les horreurs de la Justice

Principes actifs – Association d’information et de prévention concernant l’usage du cannabis thérapeutique

Related: