background preloader

Les amis du CSCF

Les amis du CSCF
Related:  Dossier Cannabiscannabis & Chanvre

Les cannabis clubs, fer de lance d'une nouvelle vague de légalisation de la marijuana CANNABIS - Une nouvelle arme? Peut-être. Un nouveau cheval de bataille? Très certainement. Comme dans tout véritable club, il faut s'acquitter d'un droit pour devenir membre. Lire aussi: » Cannabis, mariage gay, parité: nuit de votes historiques aux Etats-Unis » VIDEOS. "Members only" "Attendez un peu avant de sortir vos chips et vos gâteaux." Depuis, Barack Obama a fait savoir qu'il avait d'autres chats à fouetter, et les fumeurs de marijuana n'ont pas attendu. Ici, pas question de vendre ou d’acheter de la marijuana, mais tout simplement d’en fumer. Ce que dit l'amendement 64 de l'article 18 de la Constitution du Colorado Les citoyens du Colorado âgés de plus de 21 ans peuvent posséder jusqu'à une once de marijuana (28,3 grammes). "Trop tôt pour mener ce combat" Selon l’agence AP, deux autres clubs auraient discrètement ouvert auparavant, sans pour autant avoir reçu la même couverture médiatique. Mais la multiplication de ces cannabis clubs n’est pas du goût de tout le monde.

Des cultivateurs de cannabis bientôt déclarés en préfecture ? | Mardi 04 Décembre 2012 sur StreetPress Loi 1901 Depuis le mois de mai dernier – date du lancement officieux du Cannabis Social Club – Dominique Broque sillonnerait la France afin de constituer un réseau de petits cultivateurs. Objectif : les convaincre de déposer en préfecture leur « club », en mode association loi 1901. Il revendique avoir rencontré « plus de 150 personnes intéressées ». Le clou du spectacle pourrait avoir lieu à la fin février, date évoquée pour un dépôt « massif » en préfecture de tous les Cannabis Social Club. Un happening qui doit entraîner une mobilisation et relancer le débat sur la dépénalisation. Plouf Sauf que dans la salle, les avis sont mitigés. Pour le moment il n’y a que 3 Cannabis Social Clubs qui se disent prêts à se déclarer en préfecture.

Chanvre & Libertés Les cannabis social clubs de France dévoilent leur plan de bataille pour être légalisés - EXCLUSIF CANNABIS - C'est la stratégie d'un véritable coup de force que le Cannabis Social Club Français révèle au HuffPost. Ils en avaient fait l'annonce, ils en ont pris la décision officielle dimanche 3 février: pour mettre un terme à la prohibition du cannabis, la Fédération des Cannabis Social Clubs Français (FCSCF) déposera son statut d'association à la préfecture d'Indre-et-Loire, le 4 mars prochain à Tours. Si d'ici le 25 mars le gouvernement ne réagit pas, l'Etat devra alors faire face à une vague de déclarations officielles de cannabis social clubs en préfecture sur tout le territoire. "425 clubs se tiennent prêts" assure Dominique Broc, le porte-parole du Cannabis Social Club Français. LIRE AUSSI: Les cannabis clubs, fer de lance d'une nouvelle vague de légalisation de la marijuana Car les cannabis clubs existent déjà. Lutter contre le trafic Alors de quels effets seront suivies ces déclarations? Dominique Broc interrogé sur les CSC au journal de TF1, suite de l'article sous la vidéo:

video Jack herer, l'empereur du chanvre. Reportage planet no limit part 1 - jack, herer, empereur Description : Jack herer, l'empereur du chanvre. Reportage planet no limit part 1 Vidéo ajoutée le : 13-02-2009 15:28:50 Catégories : Actualités Histoire Santé Mots-clés : jack herer empereur chanvre cannabis weed vidéo planet no limit Langue : Français Lieu de tournage : États-Unis Adresse de la vidéo : Ajouter cette vidéo sur votre blog ou site web (Copiez/collez le texte HTML ci-dessous) :

Cannabis Sans Frontières Légalisation du cannabis: l'Uruguay pourrait devenir le premier pays à contrôler la production et la vente INTERNATIONAL - L'Uruguay, pays pionnier? Les députés de la nation sud-américaine ont approuvé mercredi 31 juillet la légalisation de la marijuana, qui doit être encore ratifiée par le Sénat. Si la loi était promulguée, l'Uruguay deviendrait le premier pays du monde où l'Etat contrôlerait la production et la vente du cannabis. Le texte a été approuvé par 50 voix sur 96 après 14 heures de débats, grâce aux voix du Frente amplio (FA, gauche, au pouvoir), également majoritaire au Sénat. Le projet de loi prévoit notamment que l'État "assume le contrôle et la régulation de l'importation, de l'exportation, de la plantation, de la culture, de la récolte, de la production, de l'acquisition, du stockage, de la commercialisation et de la distribution du cannabis et de ses dérivés". "Minimiser les risques et réduire les dommages" Lutter contre le trafic de drogue et les mafias L'Etat vendeur : une première mondiale

Cannabis thérapeutique : "mes parents ont dû accepté ma manière de me soigner" Des centaines de malades atteints de pathologies lourdes consomment du cannabis pour se soigner. Alors que cette pratique semble leur apporter un réel soulagement, elle demeure illégale en France, où elle souffre de l’amalgame avec le débat sur les drogues. Témoignages. On diagnostique à Nadine une anorexie infantile à l’âge de quatre ans. « Entre 18 et 22 ans, je me baladais avec deux sacs de médocs », se souvient-elle, « j’avais un planning, je devais en prendre toutes les deux heures. » Arrivée à la fac, elle découvre le cannabis, « par des amis ». « Je m’aperçois que je mange, que j’ai de l’appétit et que je dors bien. » Elle arrête alors de prendre ses médicaments. « On parle toujours des effets secondaires du cannabis sur le psychisme », dit-elle, mais très rarement de ceux des médicaments sur notre organisme. » D’après elle, fumer lui permet de gagner quatre à cinq kilogrammes, le cannabis stimulant l’appétit. « Je ne peux pas me permettre de perdre du poids.

Principes actifs – Association d’information et de prévention concernant l’usage du cannabis thérapeutique Cannabis: la consommation légalisée au Colorado Los Angeles (AFP) - Les adeptes du cannabis aux États-Unis peuvent enfin depuis le 1er janvier consommer légalement de la marijuana à des fins récréatives dans un Etat de l'ouest du pays, le Colorado, et pourront faire de même dans quelques mois dans l'Etat de Washington. Suite à une loi votée en novembre, des premiers "coffee-shops" ont ouvert leurs portes mercredi dans le Colorado, où les consommateurs pourront acheter légalement, à condition d'avoir au moins 21 ans, jusqu'à 28 grammes de cannabis à chaque visite. Dans l'Etat de Washington, dans le nord-ouest du pays, les premiers magasins devraient ouvrir d'ici le printemps. "J'ai attendu ce moment toute ma vie", explique Scott Van Pelt, 43 ans, en faisant la queue au petit matin devant le Kush Club à Denver dans le Colorado, bravant le vent froid. Sur le comptoir des bocaux de semences et portent des noms évocateurs comme Fraises Kush, Amnésie, Diesel acide, Chèvre dorée ou Crack vert. Montrer la voie

Cannawatch | Legalise It Cette rubrique vise à combattre les horreurs de la « guerre au cannabis » et les exactions auxquelles elle donne lieu tous les jours de la part du système judicaire, douanier et policier. On connait la logique de toute guerre : la fin justifie les moyens. Pour la gagner, il ne faut pas s’embarrasser des principes. Cannawatch dénonce publiquement les auteurs de ces décisions et de ces pratiques, où l’on viole la loi, en prétendant l’appliquer Des abus que l’on retrouve au sommet de la hiérarchie judicaire (Conseil Constitutionnel, Cour de cassation…), au niveau des juges du fond (juges d’instruction, tribunaux, Cours d’appel…) comme à celui du Parquet (Procureurs, substituts, Procureur généraux…) ou des agents de la force publique (police, gendarmerie, douanes…). Si vous êtes dans ce cas, et si vous êtes en mesure de prouver vos affirmations, contactez nous et nous ne manquerons pas de rendre public votre histoire. Sommaire : A - Les horreurs de la Justice B - Les abus du parquet

Le nouveau site du CIRC et du 18 Joint The Disastrous War on Drugs Turns 40: 5 Ways to Stop the Madness February 11, 2011 | Like this article? Join our email list: Stay up to date with the latest headlines via email. Some anniversaries provide an occasion for celebration, others a time for reflection, still others a time for action. It's hard to believe that Americans have spent roughly a trillion dollars (give or take a few hundred million) on this forty-year war. Reflect we must on not just the consequences of this war at home but abroad as well. Wars can be costly -- in money, rights and lives -- but still necessary to defend national sovereignty and core values. If the demand for any of these drugs were two, five or ten times what they are today, the supply would be there. Republican and Democratic governors confronting massive state budget deficits are now endorsing alternatives to incarceration for nonviolent drug law offenders that they would have rejected out of hand just a few years ago.

C'est prouvé : le THC "nique sa race" à la forme la plus agressive du cancer du cerveau ! "Nique sa race", pour certains, cela fait vulgaire. Pourtant, tous les jeunes de mon quartier emploient cette expression fleurie à plusieurs occasions. Je me suis dit : "peut-être qu’en utilisant leur langage, ceux-ci se mettraient enfin à lire" ! Mais aussi parce que quand on dit qu’on va "niquer sa race au cancer", cette "saleté", cette maladie sadique et criminelle, je ne trouve pas que c’est vulgaire ! Je trouve même cela beau et poétique, à pleurer de joie, voyez ! Par Zamnesia, publié le 10 Décembre 2014 Le cannabis prouve qu’il peut combattre la forme la plus agressive de cancer du cerveau. Nous savons tous que le cannabis peut aider à combattre le cancer, mais il s’avère qu’il pourrait être significativement plus efficace que ce que l’on pensait. D’accord, nous sommes assez contents de vous présenter toutes les découvertes scientifiques autour du cannabis, mais c’est pour une bonne raison ! L’étude

Related: