background preloader

Association 1914-1918 - Page des liens - Français

Association 1914-1918 - Page des liens - Français
Related:  Guerre 14-181914-1918

Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918 Retracer le parcours du combattant (2) La mobilisation des classes 1911-1919 Le 1er août 1914, le gouvernement français décrète la mobilisation générale. Que s'est-il passé pour les 880 000 hommes alors au service militaire ? Et quand les classes suivantes furent-elles mobilisées ? Les classes 1911, 1912 et 1913 : Ces classes sont alors sous les drapeaux. La mobilisation trouve donc ces hommes à la caserne. En raison de la loi des trois ans de 1913, trois classes sont au service en août 1914. La classe 1911 depuis octobre 1912, les classes 1912 et 1913 depuis respectivement octobre et novembre 1913. "Art. 41 : la présente loi n'est pas applicable aux classes de 1910, 1911 et 1912, qui demeurent régies par la loi du 21 mars 1905". La classe 1911 devait donc être libérée en septembre ou octobre 1914, la classe 1912 en 1915. La majorité de ces hommes se retrouvèrent donc rapidement au front. Les classes 1914, 1915, 1916, 1917, 1918 et 1919 : Parfois la mention est tamponnée. Témoignages :

"Ceux qui ont déclenché la guerre de 14-18 n'ont jamais endossé leurs responsabilités" Dans un chat, mercredi 9 octobre, Bertrand Tavernier, réalisateur et président de la 16e édition des RDV de l'Histoire, revient sur la cinématographie de la Grande guerre et les enseignements qu'il en tire en tant que professionnel du 7e art. Alias : Que faut-il éviter lorsqu'on filme la guerre ? Bertrand Tavernier : Le voyeurisme. Il faut savoir l'aborder sans idée préconçue, sans oeillères, sans préjugés. Jéjé : Y-a-t-il dejà eu un film réussi sur la Première Guerre mondiale ? Bertrand Tavernier : Non, il y en a des dizaines, et cela dès le cinéma muet. Gomar : Selon vous, dans quelle mesure les films sur la Grande guerre ont-ils une résonance avec notre société d'aujourd'hui ? Bertrand Tavernier : Je trouve votre question étrange. Valérie : Il n'y avait pas d'images de la guerre de 1914. Bertrand Tavernier : La représentation ne peut pas être dangereuse si elle est filmée avec justesse et avec morale. Bertrand Tavernier : Oui, bien sûr.

Réserve de l'armée d'active, territorial et RAT Retracer le parcours d'une recrue (12) Réserve de l'armée d'active, territorial et RAT Une fois leur temps dans l'armée d'active achevé, les conscrits deviennent des réservistes dont le parcours va se diviser en plusieurs phases successives jusqu'à la fin de leurs obligations militaires. Les étapes des obligations après la fin du service actif : En général, un homme est affecté administrativement à la réserve de l'armée d'active quelques jours après sa libération du service actif. Avant 1905, cela pouvait être deux ans après sa libération s'il n'avait fait qu'un an au lieu de trois. Cette information figure sur les fiches matricules : - La réserve de l'armée d'active : Une fois son service actif achevé, la recrue quitte sa caserne et l'armée d'active : il devient un réserviste. La durée de passage dans cette réserve varie suivant la loi de recrutement. Pendant qu'il est dans la réserve de l'armée d'active, le réserviste doit effectuer deux périodes d'exercices. - L'armée territoriale :

Exposition virtuelle - Sur les chemins de la Grande Guerre La première Guerre Mondiale 1902-1932 Le sport sort des tranchées, un héritage inattendu de la Grande Guerre En 1918, la France, et une grande partie de l’Europe avec elle, sort exsangue d’un conflit qui a duré plus de quatre années. La Grande Guerre, par l’ampleur des pertes et destructions engendrées, a profondément bouleversé la société française dans de nombreux domaines, et en particulier, presque paradoxalement, dans la pratique sociale du sport. On assiste ainsi, dès la fin du conflit, à une irrésistible et grandissante demande qui va ouvrir l’ère de la pratique sportive de masse que nous connaissons aujourd’hui. Les Poilus découvrent le sport au front On a longtemps pensé que le sport avait connu une période de sommeil pendant cette tragédie qu’est la Première Guerre mondiale. Pour mémoire nous pouvons citer quelques exemples. C’est le déroulement du conflit lui-même qui a permis de mettre en place les conditions de cet étonnant processus. Il est important de noter que ce mouvement est venu des Poilus eux-mêmes. L’apport du sport pratiqué sur le front par les Poilus

Verdun dans la Grande Guerre - Mémorial de Verdun Comment se situe Verdun dans ce contexte général ? Le polytechnicien Séré de Rivières fut chargé de la fortification du Nord-est de la France après la guerre de 1870. Il construisit des régions fortifiées linéaires intégrant les obstacles naturels et ponctuées de camps retranchés. Verdun, môle nord privilégié dans le nouveau réseau défensif, retrouva alors son rôle historique de forteresse. Cette bataille franco-allemande - où furent engagées des forces coloniales - a été en définitive non seulement une bataille importante, mais bien la bataille de la France puisque près des 3/4 de l'armée française ont combattu à Verdun. Au total, on s'est battu autour de Verdun du début de la guerre à la fin ; la bataille de 1916 a été un temps fort de tous ces combats de 1914 à 1918. De plus, Verdun est entrée dans la conscience collective nationale dès les premiers jours de la bataille - devenue la bataille de France. La mémoire de la Grande Guerre à Verdun

Collectif-Artois 1914/1915 Grande Guerre 14-18 : Batailles - Zones géographiques précises Batailles - Zones géographiques précises. Voir également rubrique "Associations". === Chemin des Dames === Chemin des Dames site (chemindesdames.fr)Le site de référence du Chemin des Dames présente un ensemble d'informations historiques pour comprendre le rôle du Chemin des Dames dans l’histoire de la Première Guerre mondiale, mais également des informations pratiques pour vous rendre sur les différents lieux de Mémoire qui y sont liés. Dictionnaire du Chemin des Dames blog (dictionnaireduchemindesdames.blogspot.com)Lexique classé par ordre alphabétique. Autour du Chemin des Dames blog (chemindesdames.blogspot.com)Pour retrouver le passé douloureux du Chemin des Dames à travers les beaux paysages d'aujourd'hui : comme une balade à pied, en images, avec des moments forts et un peu d'histoire autour de ce chemin. === Verdun === Verdun Meuse site (verdun-meuse.fr)Site officiel de la Mission Histoire du Conseil général de la Meuse. Les Français à Verdun en 1916 site (lesfrancaisaverdun-1916.fr)

Ossuaire de Douaumont L’archéologie de la Première Guerre Mondiale en Alsace : organisation défensive et aspects inédits de la vie quotidienne du combattant | Michaël Landolt e v De nouveaux Domaines pour l’archéologie L’archéoLogie de La Premièreguerre mondiaLe en aLsace : organisationdéfensive et asPects inédits de La viequotidienne du combattant omme dans d’autres régions françaises duNord et de l’Est de la France, l’archéologiealsacienne est confrontée aux vestiges dela Première Guerre mondiale. et plusieurs colloques ont conrmé lapertinence de ce type d’approche . Schwobenfeld (Bas-Rhin),la fouille d’un système de retranchementréalisé par les troupes allemandes permetd’appréhender l’organisation et l’évolutiond’une position fortifiée liée à la défensede Strasbourg entre 1914 et 1916 . Michaël LANDOLT / PAIR 1 DESFOSSÉS (Y.), JACQUES (A.) et PRI-LAUX (G.), « Premièresrecherches sur laGrande Guerre dans leNord-Pas-de-Calais »,dans Archéologia, 367,2000, p. 32-39 ; DES-FOSSÉS (Y.), JACQUES(A.) et PRILAUX (G Archéologie en Champa- gne-Ardenne et en Nord-Pas-de-Calais. plaquette, SRA Cham-pagne-Ardenne/SRANord-Pas-de-Calais/Ville d’Arras/INRAP,2007, 15 p., ill.

Régions militaires en 1914 Signaler une erreur ou omission sur cette page Mise à jour : août 2007 1ère Région Militaire et 1e Corps d’Armée 2ème Région Militaire et 2e Corps d’Armée 3ème Région Militaire et 3e Corps d’Armée 4ème Région Militaire et 4e Corps d’Armée 5ème Région Militaire et 5e Corps d’Armée 6ème Région Militaire et 6e Corps d’Armée 7ème Région Militaire et 7e Corps d’Armée 8ème Région Militaire et 8e Corps d’Armée 9ème Région Militaire et 9e Corps d’Armée 10ème Région Militaire et 10e Corps d’Armée 11ème Région Militaire et 11e Corps d’Armée 12ème Région Militaire et 12e Corps d’Armée 13ème Région Militaire et 13e Corps d’Armée 14ème Région Militaire et 14e Corps d’Armée 15ème Région Militaire et 15e Corps d’Armée 16ème Région Militaire et 16e Corps d’Armée 17ème Région Militaire et 17e Corps d’Armée 18ème Région Militaire et 18e Corps d’Armée 19ème Région Militaire et 19e Corps d’Armée 20ème Région Militaire et 20e Corps d’Armée 21ème Région Militaire et 21e Corps d’Armée Gouvernement Militaire de Paris Haut page: 4e-9e

PREMIÈRE GUERRE MONDIALE • Quand les femmes envoyaient les hommes au combat Peur de mourir, fierté de servir la patrie, crainte de s'attirer la honte ou d'être taxé de lâche... Pour le centenaire de la Première Guerre mondiale, Die Welt propose de parler sentiments. Courrier international 2 mai 2014 | Partager : Allemagne, été 2014 : des visages enthousiastes, des ribambelles d'hommes et de femmes chantant dans les rues, impatients d'aller au front pour combattre… "Cette image que nous connaissons tous, est-elle vraiment typique de la société en 1914 ?" s'interroge Die Welt. "Parlons sentiments", propose le quotidien berlinois dans son dossier spécial sur le centenaire de la Grande Guerre. Rendant compte d'un débat d'historiens à Berlin, l'image que Die Welt en fait est nuancée : "La population n'était pas unifiée dans son enthousiasme pour la guerre. L'historienne souligne aussi le rôle des femmes – mères, copines et épouses – et la pression sociale qu'elles ont exercée sur les hommes pour que ceux-ci s'engagent.

AD des Landes : La guerre et les combattants La situation en 1914 En 1914 les tensions internationales sont très fortes, les plans de chaque état-major sont prêts : plan " Schlieffen " allemand de 1894 le plan " XVII " de 1913 que le général Joffre doit appliquer. Ces documents peuvent permettre d’évoquer l’état d’esprit des Français avant le conflit. Plusieurs questions peuvent s’envisager. Ont-ils conscience de ce qui se prépare ? Sont-ils d’humeur belliqueuse ? Il semble que les mobilisés, s’ils ne sont pas partis dans leur immense majorité " la fleur au fusil " pour reconquérir les provinces perdues très loin de leurs préoccupations quotidiennes, ont quitté leurs familles pour défendre la patrie attaquée sans enthousiasme particulier mais avec la volonté d’accomplir leur devoir. Bonne année 1914 – 1 impression photomécanique (carte postale), couleur ; 14 × 9 cm (support), [1913-1914], 1 Fi 4591, recto. Bonne année 1914 – 1 impression photomécanique (carte postale), couleur ; 14 x 9 cm (support), [1913-1914], 1 Fi 4591, verso.

Related: