background preloader

Vocabulaire de l'édition et du livre (liste de termes, expressions et définitions adoptés)

Vocabulaire de l'édition et du livre (liste de termes, expressions et définitions adoptés)
Related:  album numériqueLa tablette et la jeunesse

Livre et numérique: terminologie [Vous retrouverez tous les billets concernant les liseuses sur le tag "livre électronique" une terminologie qui me semble plus adaptée à ces appareils, en droite ligne de l'e-reader anglo-saxon] Livre numérique, Ouvrage édité et diffusé sous forme numérique, destiné à être lu sur un écran. 1. Voir Journal officiel, avril 2012, site LégiFrance Liseuse, nom féminin Sens 1 : Coupe papier utilisé comme signet.Sens 2: Couvre-livre.Sens 3: Vêtement féminin recouvrant le buste et les bras, utilisé pour lire au lit [couture]. Dans son édition du 4 avril 2012, le Journal Officiel, au travers de la commission générale de terminologie et de néologie, préconise l'emploi du terme "liseuse" en remplacement des anglicismes "reader, e-reader, ou e-book reader". A titre personnel, j'ajouterais que le livre électronique est bien un "appareil électronique, un objet qui peut effectuer une ou des tâches en traitant des informations codées sous la forme de signaux électriques.

Définition de la liseuse et de la tablette (Agence régionale du livre de la région PACA) Liseuses et tablettes numériques Si le livre numérique prend une place croissante dans le planisphère de l’édition, il n’en reste pas moins un produit nouveau dont le vocabulaire et les supports diffèrent beaucoup du codex ! Quelle est par exemple la différence entre un livre électronique, un lecteur d’e-book, un e-reader et une liseuse ? Entre tablette numérique, ardoise numérique, netbook, smartphone et smartbook ? Entre livre numérisé, livre homothétique et livre enrichi ? Et, question centrale : qu’est-ce qu’un livre numérique ? Livre numérique jeunesse : petits usages pour grandes créations (La Souris Grise) Qu’en est-il des usages du livre numérique Jeunesse ? Le lire numérique est une évidence pour les adultes depuis des dizaines années déjà, qu’il s’agisse de SMS, de documents PDF, d’e-mails, de posts Facebook, de lecture sur liseuse ou de consultation d’applications. Si vous allez jusqu’au bout de cet article, vous aurez lu pendant environ 1 minute 30 sur écran. Le lire numérique est une chose, la lecture une autre. Quand les enfants savent lire , ils sont ainsi presque 69% à ne jamais utiliser la tablette pour lire seuls. Néanmoins, la lecture pointe le bout de son nez sur tablette. Quand l’enquête sera terminée, des résultats bien plus complets seront disponibles. Ça me rappelle un échange avec un petit garçon, lors d’un atelier en médiathèque. s’est dirigé aussitôt vers les tablettes, accessibles en libre service. Je suis revenue vers lui dix minutes plus tard. La tablette n’a rien de magique et ne transforme pas les enfants déçus par l’apprentissage de la lecture en fans de livres.

Le dictionnaire de l'imprimerie, de la communication et des industries graphiques MobileRead Comportement des jeunes : « La tablette s'envole, l'écrit reste » (Ipsos) Comportement médias des jeunes de moins de 20 ans : « La tablette s'envole, l'écrit reste » 06 févr. 2014 - Ipsos MediaCT publie les résultats de Junior Connect' 2014, l'étude sur la fréquentation médias et les comportements de consommation des jeunes de moins de 20 ans. Avec l'augmentation des équipements numériques, comment s'articule aujourd'hui la fréquentation média et les pratiques de loisirs des jeunes ? Quelle place occupe encore la presse écrite ? Junior Connect', l'étude de référence pour tout savoir sur les jeunes de moins de 20 ans Les jeunes aiment toujours lire et la presse jeunesse confirme sa puissance : deux tiers des jeunes se déclarent lecteurs récents de magazines jeunesse, score qui dépasse 80% parmi les 7-12 ans. Les trois magazines les plus lus par les 7-12 ans rassemblent des audiences millionnaires : J'aime Lire (1,7 million), Picsou Magazine (881 000) et Super Picsou Géant (804 000). Pourtant, l'équipement en écran connecté s'envole auprès des jeunes. Méthodologie

L'album numérique (article du BBF) Depuis deux ans maintenant, le Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil a créé une nouvelle catégorie de « pépite » : celle de la création numérique. La première année, en 2011, c’est Un jeu, une application directement inspirée de l’album Un livre d’Hervé Tullet, qui avait remporté ce prix, décerné l’année suivante à Fourmi, une application encore jamais publiée, elle aussi inspirée d’un album, Fourmi d’Olivier Douzou. Si ces deux pépites distinguent, parmi une production pléthorique, deux créations qu’on pourra qualifier d’incontournables, elles braquent aussi le projecteur médiatique sur une question difficile : qu’est-ce qu’un album numérique, en particulier sur tablette, et comment analyser ces nouveaux objets culturels ? Un jeu et Fourmi ont en commun de tirer leur substance d’albums conçus par deux grands illustrateurs jeunesse. Une grande diversité technique et des questions embarrassantes Pourquoi ? Vers l’album numérique Un cadre de lecture confortable L’effet karaoké

Lexique de l'imprimerie Ce lexique donne une brève définition des principaux termes utilisés dans l'imprimerie. déformation d’une image ou d’un texte par allongement due à la flexibilité de la forme imprimante (flexographie) élément fort dans une mise en page, chargé d'attirer l'attention. Mot, phrase, signe, couleur. pliage en forme de M, ce qui permet d'ouvrir un dépliant à la manière d'un accordéon (de 3 à 10 plis et +). mode de composition dont la première ligne des paragraphes est rentrée d'une valeur déterminée par un blanc (paragraphe). tirage simultané, sur une même feuille, de documents différents prévus sur le même papier et dans les mêmes couleurs. valeur maximale (100%) d'une surface imprimée en noir ou en une seule couleur. espace entre deux lettres dans un mot. détérioration de la surface du papier à l'impression. principe de réunion de feuilles ou de cahiers d'un ouvrage, par superposition [ Retour haut de page ] fait d'imprimer sur la même feuille le recto et le verso d'un même document. FOND (petit)

Livre numérique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Appellations[modifier | modifier le code] L'expression « livre numérique » et ses synonymes « livre électronique » et « livrel » (mot-valise) ont été proposés par l’Office québécois de la langue française[2] comme traductions françaises de « e-book », « electronic book » ou « digital book » (voir le Grand dictionnaire terminologique). Selon l'OQLF, la forme hybride « e-livre » (calque de l'anglais « e-book ») est à éviter en français. Dans l'usage, livre électronique et livrel désignent aussi bien le contenu (le texte lui-même) que, par métonymie, le contenant (le support permettant de visualiser le contenu). Intérêts et inconvénients[modifier | modifier le code] Maniabilité[modifier | modifier le code] L'œuvre écrite « complète » de Victor Hugo éditée chez Jean-Jacques Pauvert représente 40 millions de caractères. Accessibilité[modifier | modifier le code] Indépendance du dispositif de lecture[modifier | modifier le code] T.

Assises du livre numérique : conférences en ligne Le Syndicat national de l'édition vient de mettre en ligne les actes des Assises du livre numérique qui se sont tenues en mars 2014 lors Salon du livre de Paris. Ces actes proposent des captations vidéo, les diaporamas des intervenants ainsi que les synthèses des tables-rondes. Les conférences ont permis d'aborder le métier d’éditeur multi-supports et tout numérique, un dispositif expérimental de lutte contre le piratage, les métadonnées et le web sémantique, les pratiques de lecture numérique, le prêt numérique en bibliothèque, le développement des standards internationaux, ainsi que cinq projets innovants. Lire la suite : Retrouvez en vidéo l’intégralité de la 12è édition des Assises du livre numérique, Syndicat national de l'édition, 17 avril 2014. Le Paris de Vincent Montagne, Syndicat National... par BFMBUSINESS Pour aller plus loin :

Génération Z (Le Nouvel Economiste) XEnvoyer cet article par e-mail Génération Z XEnvoyer cet article par e-mailGénération Z Management Les générations se suivent et ne se ressemblent pas Lucides mais idéalistes, en quête de liberté mais aussi de réassurance, solidaires mais sélectifs, plus à l'aise dans l'échange virtuel que dans le contact direct… La génération Z, ces natifs des années 1990, offre un portrait fait d'aspirations contradictoires et de valeurs paradoxales. Celle d'individus gouvernés par l'affect, dans l'entreprise comme ailleurs. Des mois, des années même que l'on nous parle de la génération Y, que des manuels de RH et des coachs en management décryptent leur mode de fonctionnement, leurs valeurs, leurs attentes. Plus jeune, cela va sans dire, puisqu'il s'agit des natifs des années 1991-1999, et surtout, plus complexe. “Ils sont extrêmement informés, conscients des réalités de l'entreprise et du monde du travail tout autant que des risques encourus par la planète. Pour Nathalie Damery, le risque est réel.

Glosario para el coleccionista de libros - IberLibro.com Cabeza El borde más alto del lomo de un libro. El margen superior de una hoja, cubierta o guardas. También se conoce como la parte superior. Cajo El margen interior de las hojas de un libro encuadernado. Camisa Sobrecubierta de papel. Canto Las superficies exteriores de las hojas de un libro. Canto delantero El borde frontal del bloque de texto, que se opone al lomo. Carta autógrafa Carta escrita a mano. Buckram: A heavy linen cloth used in bookbinding. Carta autógrafa firmada Carta escrita a mano y firmada por el escritor. Cartoné Cartón rígido cubierto de papel. Chapbook Libro impreso a bajo precio en puestos ambulantes en los siglos XVIII y XIX. Cinta de registro Una banda de tela decorativa, a veces de color o varios colores integrada en el lomo de un libro. Clasificación estado de las encuadernaciones Sistema americano de clasificación mediante letras referido al estado de la encuadernación de una obra. Cobertura Cubiertas de tela originales. Códex Libro anterior a la invención de la imprenta. Colación

Stockage, archivage : quel avenir pour les livres numériques La pérennité des supports de lecture, autant que celle des formats, pose de réels problèmes. Alors que l'on vante les mérites des capacités de stockage de nos appareils, on a tendance à confondre sérieusement stockage et archivage. Dans un cas, le fichier est bien présent, avec le risque d'être inutilisable après quelques années et des mises à jour de logiciel. Dans l'autre, l'archivage implique bien qu'il sera possible de réutiliser les documents. Avec Lettres numériques Nombreux sont les professionnels du livre à se poser la question : les formats des ebooks que nous connaissons sont-ils conçus pour durer ? Jonathan Perrinet, (CC BY-NC-SA 2.0) Tout d'abord, il faut distinguer le format d'un fichier et la base sur laquelle celui-ci a été élaboré. A contrario, les formats propriétaires (AZW, mobi) n'offrent, eux, aucune garantie de longévité. Compatibilité et long terme ne semblent donc pas être des caractéristiques prises à la légère par les professionnels. Pour approfondir

Related: