background preloader

ContentME

ContentME
Related:  SITES/BLOGmghislaine

Les 10 (v?ritables) commandements du parfait r?dacteur web Le rédacteur Web est souvent jeté dans l'arène sans se trouver parfaitement armé. S'il se forme via les sites et blogs existants qui pullulent sur le sujet, il va vite y perdre son latin. Il appréciera donc qu'on lui indique ce qu'il faut vraiment retenir... 1. Avant tout, il faut se demander à qui le contenu se destine. Pour interpeller autant que possible la cible, on lui propose une information proche "spatio-temporellement" d'elle, par exemple avec une donnée qui va l'étonner ou éveiller son intérêt. Darty implique son audience en la confrontant à ses problèmes potentiels Loupe pour zoomer sur l'image Pour éveiller l'intérêt du lecteur, ce dossier literie commence par citer les problèmes pouvant inciter l'utilisateur à changer de lave-linge. Vu sur le site Darty (Mars 2009). 2. C'est un fait : l'internaute parcourt les pages en diagonale. Le Crédit Lyonnais joue astucieusement sur les niveaux de lecture Cette page Web est parfaitement adaptée à la lecture en ligne. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9.

Un blog en ligne | pour se souvenir de quelques fonctionnalités utiles de WordPress.com Infographie | Comment optimiser son community management ? Le community management (CM) est la discipline du marketing digital qui consiste à créer et animer des liens entre une communauté et une marque. Par communauté, on entend groupement d'individus qui partagent des centres d'intérêt et de préoccupation communs. Si le community management s'est largement développé avec Facebook, ce réseau social n'a pas le monopole des actions de community management. Pourquoi ne pas être un peu plus ouvert d'esprit en envisageant que la marque ne soit que l'invitée d'une communauté dont les centres d'intérêt seraient bien plus larges que la seule entreprise ? Étape 1 : Quelles communautés cibler ? Une communauté ne se décrète pas, elle se détecte et se fédère. Étape 2 : où veut-on les fédérer ? Une fois la communauté sélectionnée, se pose la question du lieu d'animation de la communauté. À l'inverse, se faire inviter dans l'espace naturel de l'internaute procure une visibilité immédiate. Étape 3 : Comment organiser le community management ?

Writing for the Web I have just read, watched, and listened to John Branch's Snow Fall: The Avalanche at Tunnel Creek published by The New York Times. Anyone who writes long text for the web needs to become familiar with it, and to study how it was put together. The text is core, and brilliantly suited to the medium: short sentences, short paragraphs, displayed in short lines. Inset in the margin are photos and videos of the people involved. The result is a powerful multimedia narrative.

Les 5 meilleures ressources pour bien rédiger sur internet | Ergonomie web | Strat&Geek Créer son blog avec WordPress : le tutoriel Parfois, la documentation décrivant le processus d’installation d’un blog WordPress n’est pas toujours très claire pour des néophytes. Ainsi, on nous demande souvent des tutoriels simples et complets expliquant, étape par étape, l’installation et l’utilisation d’un blog WordPress. Un tel tutoriel est aujourd’hui disponible. Il a été réalisé par Vincent Lautier pour Tom’s Guide. Il explique toute la procédure d’installation depuis le choix de l’hébergement jusqu’à la rédaction des billets et la gestion des commentaires… en passant par le téléchargement des fichiers de départ sur le serveur FTP. Très détaillé et largement illustré, ce tutoriel pose les bases nécessaires pour découvrir le monde du blog sous un autre visage autre que celui proposé par les solutions hébergées telles que les blogs Skyrock, Blogger et consorts. Cet article est très complet et devrait servir de référence pour toute personne débutante souhaitant bloguer avec WordPress. Voir le Tutoriel WordPress sur Tom’s Guide

Je n’arrive pas à entendre mes guides, comment faire ? | Nina✩❤✩Pat Je remarque qu’il existe des tonnes d’articles expliquant comment communiquer avec ses guides mais que malgré toute cette littérature, toutes les personnes qui me consultent me disent : « Je n’arrive pas à entendre mes guides, comment faire ? » Je vais donc vous expliquer comment cela fonctionne chez moi, certains s’y reconnaîtront et d’autres non, car tout est question d’affinité vibratoire. La première chose à intégrer c’est que nos guides ne sont pas sur le même plan que nous, ce qui signifie que lorsqu’ils se communiquent à nous, ils utilisent la vibralisation, c’est-à-dire la transmission d’informations par un canal qui n’est pas lié à nos 5 sens. il s’agit donc d’un transfert d’énergie contenant des informations, tel que par exemple la réception d’une émission de radio. A partir de là, il existe plusieurs façon de réceptionner l’information. – Soit notre mental est déjà dompté et nous aurons alors le souvenir de ce qu’il s’est passé dans notre rêve. Alexandra WordPress: 9 mars 2014

The Journalist's Guide to Twitter Leah Betancourt is the digital community manager at the Star Tribune in Minneapolis, Minn. She is @l3ahb3tan on . Journalists are using Twitter to engage with their audience, connect with sources and continue building their personal brands. The 140-character format forces writers to focus their attention and get to the point quickly. Twitter enhances reporting Jason DeRusha, who’s @derushaj on Twitter, a reporter at WCCO-TV in Minneapolis, uses Twitter daily as part of is his job. DeRusha uses it specifically to crowdsource stories and promote his work. He often puts his questions on Twitter at the start of the day, and then his followers (more than 2,200) help him come up with angles, or chime in with their opinions. DeRusha’s first Twitter success story was in late 2007. John Dickerson (@jdickerson), Slate's chief political correspondent and author of “On Her Trail,” has been using Twitter as part of his job since November 2007. Twitter tools Tracking tweets Sourcing, networking

La rédaction sur Internet XP-Infos n° 16 – novembre 2010 Article L’avènement des médias en général et du Web en particulier a entraîné une certaine « surinformation », ce qui oblige désormais l’utilisateur à un tri préalable de ses lectures. Dans le même temps, Internet a apporté plus de liberté au lecteur, qui peut facilement passer d’une page, d’une section ou d’une matière à une autre. Ces facteurs ont donné naissance à de nouveaux modes de lecture sur le Web, qu’un rédacteur doit savoir prendre en compte pour assurer le succès de son site. Le contenu est toujours roi Ces dernières années ont vu naître et prospérer un nouveau sigle : SEO. Certains vendent ce nouveau métier comme la panacée au succès d’un site. les sites qui ont connu une notoriété fulgurante l’ont toujours due à la nature et/ou la qualité de leur contenu, et non à leur optimisation pour les moteurs de recherche. En d’autres termes, le contenu reste toujours roi. Écrire pour les utilisateurs… …et écrire pour les moteurs de recherche

Optimiser une page pour le référencement naturel : mode d’emploi « Moon Websites Pour optimiser le référencement naturel (ou SEO, search engine optimization) d’une page web, voici une liste récapitulative des bonnes pratiques à adopter et/ou à conserver : Qualités éditoriales et rédactionnelles du contenu Organisation des paragraphesBalisage sémantiqueLiensMeta tags Toutes les bonnes pratiques (ou presque) sont passées en revue. Contenu de la page Chaque page de votre site doit traiter d’un contenu distinct et unique, sinon vous risquez d’être pénalisé pour délit de contenu dupliqué ! L’idéal est de produire du contenu de qualité qui a un réel intérêt pour vos lecteurs et qui soit suffisamment dense (de 250 à 500 mots). Organisation des paragraphes Utilisez la technique de la « pyramide inversée » : énoncez d’emblée l’idée forte avant d’évoquer des éléments plus précis (du général au particulier). Balisage sémantique Liens internes Bonnes pratiques Positionnez ces liens en début de texte, avec des mots-clés représentatifs de la page de destination. À noter Images

Sapiasmundi | Les paroles s'envolent, les écrits restent. Le papier contre le numérique » Article » OWNI, Digital Journalism Pour certains, la cause est entendue : en changeant de support, nous avons perdu de notre capacité à nous plonger dans de longs textes. Un point de vue trop simpliste, comme en témoignent les analyses présentées dans ce texte. Nouveau support, nouvelle culture Lit-on de la même manière sur le support papier que sur le support électronique ? Il n’est pas sûr que ce texte parvienne à réconcilier les tenants de chaque position. « Google nous rend-il stupide ? « À chaque fois qu’apparaît un nouveau média, une nouvelle façon de distribuer le savoir et l’information, il se trouve quelqu’un pour crier à l’abêtissement des masses », attaque Luc Debraine dans Le Temps. Ces dernières années, j’ai eu la désagréable impression que quelqu’un, ou quelque chose, bricolait mon cerveau, en reconnectait les circuits neuronaux, reprogrammait ma mémoire. Nos références culturelles changent À en croire l’inventeur Daniel Hillis, ce n’est pas Google qui nous rend stupide. Le choc des cultures

Related: