background preloader

Écoblanchiment, greenwashing, la publicité qui abuse de l'écologie

Écoblanchiment, greenwashing, la publicité qui abuse de l'écologie
L'écoblanchiment, ou greenwashing en anglais, est l'utilisation abusive ou mensongère de l'argument écologique ou du développement durable dans la publicité, pour une marque, un produit ou une entreprise. Ces dernières années, la protection de l'environnement et le développement durable représentent les préoccupations prioritaires des français : de nombreuses entreprises et annonceurs ont décidé de surfer sur cette vague verte pour en faire un axe de communication. Les publicitaires ont bien compris l'engouement des consommateurs pour les produits qui respectent l'environnement et certains se sont précipités sur cette opportunité sans scrupules. Ils ont mis en avant dans leur communication des vertus écologiques de produits inexistantes, de faux labels environnementaux, ou ont ouvertement induit en erreur et trompé les consommateurs sur la véritable plus-value environnementale de l'entreprise, la marque ou le produit. Related:  marketing durable

Développement Durable : quelles sont les attentes du consommateur-citoyen ? accueil > sondages > Développement Durable : quelles sont les attentes du consommateur-citoyen ? Développement Durable : quelles sont les attentes du consommateur-citoyen ? Le 01 Mars 2012 Les citoyens ont commencé à agir pour la planète mais demeurent pessimistes Voici les prinicpaux enseignements de ce sondage : - Seulement 46% des Français (contre 43% d’avis contraire) considèrent que les entreprises ont réalisé des efforts importants en faveur du développement durable. - 59% des Français font confiance aux associations de consommateurs et 53% aux associations environnementales pour faire avancer les choses en matière de développement durable, mais seulement 3% pensent que c’est elles qui devraient intervenir en priorité, loin derrière l’Etat (51%) et les entreprises (19%).

La Matrice PESTEL >Ban Public - Le portail d'information sur les prisons Laurent JACQUA65112 C4/QIM.A. de Bois d’Arcy5bis rue Alexandre Turpault78390 BOIS D’ARCY Bois d’Arcy le, lundi 4 août 2003 Messieurs, Mesdames les Députés, Je suis le détenu 65112 de la Maison d’Arrêt de Bois d’Arcy. Je m’adresse à vous, représentants du peuple français à l’Assemblée Nationale pour vous informer de ce que nous subissons dans les prisons de France et, dénoncer cette politique du tout répressif qui réduit à néant toute notion de respect de la personne humaine due aux détenus. Qui est le mieux placé, sinon un détenu pour parler de la prison ? Il est urgent d’agir et de réagir pour l’amélioration des conditions des détenus, ce qui n’a rien à voir avec l’amélioration des conditions de détention.En effet, la preuve en a été faite mainte et mainte fois. Cette situation perdure dans un monde carcéral au bord de l’explosion. Les premières victimes sont les plus fragiles. Rien, pas une once d’humanité dans ce système qui s’acharne à mettre ma santé en danger permanent. Laurent JACQUA

Eco-communication - Définition du greenwashing L'ADEME et l'ARPP (Autorité de Régulation des Professionnels de la Publicité, ancien BVP) collaborent depuis 2006 afin d'évaluer le respect de la loi et de la déontologie professionnelle concernant l'utilisation de l'argument écologique et de l'argument développement durable. Ces études ont permis à l'ARPP de mettre en œuvre divers projets (sensibilisation, effort d'autodiscipline, intégration d'ONG environnementales...) pour améliorer progressivement la pertinence du discours publicitaire en matière de protection de l’environnement. En savoir plus sur l'ARPP Dans ce 6ème Rapport d’études « Publicité & Environnement » - Bilan 2012 publié fin novembre 2013, 92% des publicités sur les 11 297 étudiées en 2012, sont conformes aux recommandations déontologiques en matière de développement durable de l’ARPP. > Lire le communiqué de presse > Lire le communiqué de presse - La publicité fait-elle un bon usage des arguments environnementaux ?

Monoprix s’engage contre les oeufs de poules élevées en cage Au nom du bien-être animal, l'enseigne ne vendra plus sous ses marques, à compter du 1er avril, que des oeufs de poules élevées en sol, en plein air ou en agriculture biologique. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Catherine Vincent C'est une première en France, et ce n'est pas un poisson d'avril. En Belgique, aux Pays-Bas ou en Allemagne, de nombreux distributeurs ont déjà fait une croix sur les oeufs de poules élevées en cage. "Monoprix sera donc la première chaîne de supermarchés française à exclure un produit de sa marque du fait des souffrances animales générées", souligne l'association L214, pour qui cet engagement "est un pavé dans la mare pour les autres enseignes et les grandes marques d'œufs". Comme ailleurs dans le monde, il semble en effet qu'un nombre croissant de Français se sensibilisent à la condition animale et aux méthodes cruelles de l'élevage intensif. Problème : ces œufs issus de poules "heureuses", comment les reconnaître ?

Téléchargez dix exemples de chartes graphiques en PDF ! | Graphisme Hello L’autre jour, Margaux, professeur au Lycée des Arènes de Toulouse me parlait des cours d’identité visuelle qu’elle dispensait et de la façon dont déployer une identité visuelle sur différents supports. En effet, je réalise souvent des logotypes accompagnés d’une charte graphique (pour l’ïle-de-France, pour des Startups, pour des agences, etc.) et après réflexion, je me disais qu’il n’était pas évident d’avoir des exemples de chartes graphiques un peu carrées, propres, et bien conçues. J’ai donc pris le temps de vous ressortir de mes liens des documents PDF que j’avais pris soin de mettre de côté depuis quelques temps maintenant. Ces chartes graphiques sont en PDF, en voici dix que vous pourrez décortiquer [Comme me le fait préciser mon ami & confrère Eric Bediez, ces chartes sont à usage strictement personnel, elles ne sont pas en licence libre ou quoique ce soit…] > télécharger > télécharger > télécharger > télécharger > telecharger > télécharger > télécharger > télécharger > télécharger

Greenwashing « Communication Corporate & Développement Durable Le « Greenwashing » est un terme anglophone qui peut être traduit par « verdissement d’image ». Il fait référence à l’éco-blanchiment auquel se livrent les entreprises, en communiquant, de façon mensongère, sur la performance environnementale de leur marque ou de leurs produits. "Le terme Greenwashing est utilisé par les groupes de pression environnementaux pour désigner les efforts de communication des entreprises sur leurs avancées en termes de développement durable, avancées qui ne s’accompagnent pas de véritables actions pour l’environnement. A la notion de Greenwashing est opposée celle de publicité éthique. Source : Publicitaires Eco-Socio-Innovants Le greenwashing est la dernière tendance des entreprises qui surfent sur la vague écolo. Le greenwashing est donc le phénomène qui profite des aspirations écologiques des consommateurs pour en faire, avec un certain cynisme un pur levier de marketing, bien loin d’une politique sincère de développement durable. Pour plus d’informations :

Begreen, les stylos recyclés Depuis 2006, nous nous sommes concentrés sur deux principaux domaines d'amélioration, qui semblent offrir les solutions les plus prometteuses en termes de réduction de l'impact environnemental : l'utilisation de plastique recyclé et la rechargeabilité de nos instruments. Selon notre analyse, c'est l'exploitation des matières premières qui a le plus fort impact sur l'environnement (en raison de la raréfaction des énergies fossiles). C'est la raison pour laquelle nous préférons utiliser des matériaux recyclés et nous promouvons nos stylos rechargeables car il faut moins de matières premières pour fabriquer une recharge que pour fabriquer un stylo. Avec l'arrivée de la gamme Begreen en 2006, l’idée de PILOT est d’ouvrir une nouvelle voie, plus positive pour notre environnement. Imaginez : si tous les stylos produits dans les principaux pays d’Europe en une année étaient en plastique recyclé, cela permettrait d’économiser au moins 78000 tonnes de plastique soit l’équivalent de :

Qu'est-ce que le Développement Durable ? « C’est la préservation de l’environnement, l’écologie » « C’est un mode de développement économique » « C’est utiliser le moins d’énergies fossiles possible » « C’est un leurre » … Si on pose la question autour de soi, on obtient autant de réponses que de personnes interrogées. Bien souvent, la réponse n’est pas fausse mais incomplète. Voici une petite présentation du développement durable pour permettre une première approche de ce vaste concept et de se faire sa propre idée. Il devient évident ces dernières années que notre monde change, et on ne peut plus occulter les problèmes qui ont émergé de notre mode de développement actuel. Afin de réagir à tous ces problèmes, un nouveau mode de développement à été définit, il sera « durable ». Le développement durable repose sur 4 piliers : environnementalsocialéconomiquedémocratique Les enjeux environnementaux Les enjeux sociaux Aujourd’hui, 20 % de la population concentre 86 % des richesses produites annuellement (source : UNDP).

La pomme de terre est dans le sac... biodégradable Qui n'a pas trouvé un sac plastique dans les champs, dans les fossés, dans les arbustes, ou dans les rochers et les dunes au bord de la mer ? A moins de tout ramasser, cette pollution est durable. Les chercheurs étudient donc la possibilité de faire des sacs ou autres produits sans utiliser les produits pétroliers. On voit bien les avantages, mais est-ce possible ? L'amidon à la place du plastique Les chercheurs recherchent les plantes qui pourraient être à la source de matières utilisables pour remplacer les plastiques. L'avenir nous appartient Les produits biodégradables issus de l'amidon peuvent avoir de multiples usages: sacs-poubelle, sacs de caisse, sacs-congélation... De nouvelles variétés se préparent à être biodégradées Pour la pomme de terre, des recherches ont lieu depuis une dizaine d'années pour faciliter l'utilisation de l'amidon.

Related: