background preloader

Les difficultés de la monarchie sous Louis XVI by Jérôme DORILLEAU on Prezi

Les difficultés de la monarchie sous Louis XVI by Jérôme DORILLEAU on Prezi
Related:  C2: L'Europe des Lumières, circulation des idées, despotisme éclC2/ L'Europe des Lumières : circulation des idées, despotisme éclairé et contestation de l'absolutisme

1774-1788 - Les prémices de la Révolution À la fin du long règne de Louis XV (1715-1774), la France jouit d'une situation de premier plan en Europe et dans le monde. Elle est le pays le plus peuplé d'Europe avec 26 millions d'âmes. Elle en est aussi le plus prestigieux. La langue et la culture de la Cour de Versailles rayonnent de Berlin, en Prusse, à Saint Petersbourg, en Russie. Les moeurs sont paisibles et l'instruction progresse rapidement, y compris chez les femmes. Dans les salons parisiens, les écrivains et les penseurs français brassent les idées et refont le monde à l'image de leurs voisins anglais. La France s'illustre aussi dans les sciences naturelles avec Buffon et Lamarck et en chimie avec Lavoisier. La France est aussi le pays le plus puissant d'Europe, voire du monde, malgré quelques déconvenues dans sa rivalité avec l'Angleterre. L'autorité royale est cependant entravée par l'opposition systématique des magistrats qui siègent au Parlement de Paris et dans les Parlements provinciaux. Échec des réformes

Encyclopédie de Diderot et d'Alembert : ce qu'elle peut encore nous apprendre ! L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert a 250 ans. Un âge préhistorique qui sent la poussière et le parchemin. Pourtant, alors que nous ne jurons plus que par Wikipedia, elle peut nous rappeler certains principes et nous faire redécouvrir des pratiques pédagogiques. L'auteur doit-il être objectif et s'effacer, lorsqu'il écrit pour une encyclopédie ? Quelle place doivent avoir les images ? Nos encyclopédies en ligne comptent plus de pages qu'il n'y en a jamais eu dans une encyclopédie papier. Enfin, elles nous invitent à nous balader et à découvrir au hasard des pages, éventuellement numériser. Un peu d'histoire L'origine : pas juste définir, mais aider à comprendre John Harris, né en 1666, publie le Lexicon Technicum en 1704 en Grande Bretagne. En 1728, Ephraïm Chambers publie une encyclopédie en deux volumes. André-François Le Breton souhaite la faire traduire et lance une souscription à cet effet en 1745... Un projet colossal Jean Paul de Gua de Malves quitte l'aventure. Ressources

Le port de Bordeaux vue par Joseph Vernet au 18ème siècle by nicolas cordray on Prezi Catherine II, un despote éclairé face à la Révolution française | L'histoire par l'image Contexte historique Une autocrate, financière des Lumières puis de la contre-Révolution Depuis 1762, Catherine II règne en autocrate (unique détentrice d’un pouvoir dit de droit divin) sur une population essentiellement composée de serfs dans l’immense Empire russe. Admiratrice des Lumières françaises, surnommée la « Sémiramis du Nord » par Voltaire, elle finance l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert. Lectrice de L’Esprit des lois (où Montesquieu considère que son prédécesseur Pierre le Grand avait donné « les mœurs et les manières de l’Europe » à la nation russe), elle s’attelle à la promotion des valeurs d’ordre public, de progrès matériel et d’éducation pour définitivement ancrer le pays à l’Europe occidentale. C’est cette image de despote éclairé qu’elle entend donner d’elle quand Johann Baptist Lampi, portraitiste de la cour d’Autriche, la peint à Saint-Pétersbourg en 1793. Analyse des images La « Sémiramis du Nord » Interprétation En croisade contre « l’hydre jacobine » Bibliographie

1er juillet 1751 - Naissance tumultueuse de l'Encyclopédie [ressource] Le 1er juillet 1751 paraît le premier volume de l'Encyclopédie, précédé du Discours préliminaire de d'Alembert. C'est le début d'une aventure éditoriale qui va bousculer les idées reçues en France et dans toute l'Europe, même si elle a déjà des précédents en Angleterre et en Allemagne. Un projet révolutionnaire Le projet est né six ans plus tôt du désir par le libraire Le Breton de traduire la Cyclopaedia de l'Anglais Ephraïm Chambers, un dictionnaire illustré des sciences et des arts publié en 1728. Le libraire soumet son idée à Denis Diderot (32 ans) qui envisage non plus une simple traduction mais un «tableau général des efforts de l'esprit humain dans tous les genres et dans tous les siècles» !... Diderot s'associe les services de son ami, le mathématicien et philosophe Jean Le Rond d'Alembert. Diderot obtient aussi la protection de l'influente marquise de Pompadour, maîtresse du roi Louis XV. Premières attaques contre l'Encyclopédie Les aléas de la censure

Nouvelle-France, horizons nouveaux L’exposition que nous vous invitons à parcourir raconte l’aventure de la Nouvelle-France, depuis les premiers voyages de découverte jusqu’à la fin du Régime français. Elle est composée de 350 documents d’archives répartis en douze thèmes. Les manuscrits, imprimés, cartes et plans, portraits, gravures et médailles ont été choisis pour leur qualité visuelle, leur exemplarité, leur force émotionnelle et leur pertinence. Sont abordés tour à tour les circonstances du départ (Partir), les conditions de la traversée (Voyager), l’exploration de nouveaux territoires (Découvrir), les contacts avec les Amérindiens (Rencontrer), le fonctionnement du régime seigneurial (S’établir), la création des villes et des forts (Fonder), la vie quotidienne dans la colonie (Vivre), les institutions (Administrer), l’économie (Commercer), le rôle de l’Église (Prier), les guerres (Combattre), et finalement, le changement de métropole, la déportation des Acadiens et la conquête anglaise (Se maintenir).

Les révolutions américaine et française Histoire Les grandes puissances européennes sont dirigées par des souverains qui ont un pouvoir absolu sur leur population. Au 18e siècle (appelé aussi le siècle des Lumières), de grands penseurs, s'inspirant du parlementarisme britannique et des théories de John Locke, vont contester la monarchie et ses abus. Ces philosophes sont appelés philosophes des Lumières. La Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, 1789 (cliquer pour agrandir)Source Pour en savoir plus sur les révolutions américaine et française, consulter les fiches suivantes :

Siècle des Lumières La glorieuse Révolution de 1688 peut en constituer le premier jalon[1], mais pour l’historiographie française, la période charnière qui correspond à la fin du règne de Louis XIV (1643-1715) est comme sa gestation[2] et le siècle des Lumières commence conventionnellement, en 1715, à la mort de ce roi[3],[4],[5],[6],[7],[8]. La Révolution française en marque le déclin, la période 1789-1815 étant, suivant les auteurs, la conclusion ou la suite de cette période. Certains historiens, en fonction de leur objet d'étude, privilégient une chronologie plus ou moins large (1670-1820)[9]. Pour les arts plastiques, il couvre la transition entre les périodes classique, rococo et néoclassique, et pour la musique, celle de la musique baroque à la musique de la période classique. Significations usuelles Frontispice des Éléments de la philosophie de Newton, Voltaire, 1738. « Siècle des Lumières »[11] ? Traits dominants Combats des Lumières Sciences et savants à l’âge des Lumières Salons Géographie des Lumières

1759 Siècle des Lumières L’expression « siècle des Lumières » désigne le XVIIIe siècle. Les Lumières sont un mouvement littéraire et philosophique européen du XVIIIe siècle fondé sur la raison qui permet, selon les philosophes des Lumières, de sortir des préjugés et de l’intolérance, et de faire progresser les hommes vers le bonheur, la liberté et le savoir. Montesquieu, Lettres persanes (1721), 24 (extrait) Ne crois pas que je puisse, quant à présent, te parler à fond des mœurs et des coutumes européennes : je n’en ai moi-même qu’une légère idée, et je n’ai eu à peine que le temps de m’étonner. Le roi de France est le plus puissant prince de l’Europe. 1 Pour J.

Histoire du français: Le siècle des Lumières Histoire du françaisChapitre 7 Le siècle des Lumières débuta en principe au lendemain de la mort de Louis XIV, en 1715, et prit fin à l’avènement de la Révolution française en 1789. Cette période se caractérise, d'une part, par un fort mouvement de remise en question ainsi que par l'établissement d'une plus grande tolérance et, d'autre part, par l'affaiblissement de la monarchie, suivi de la fin de la suprématie française en Europe et du début de la prépondérance anglaise. Des personnalités comme Voltaire, Jean-Jacques Rousseau, Benjamin Franklin ont certainement marqué leur époque de même que Frédéric II de Prusse, Lavoisier, Diderot et Goethe. 1 Le rééquilibrage des forces en présence Cette atmosphère de progrès matériels modifia profondément les valeurs de la société. Par ailleurs, la société française s'ouvrit aux influences extérieures, particulièrement à celles venant de l'Angleterre devenue la première puissance mondiale. 2 L'expansion du français en France 2.1 Le français populaire

Mémoires noires : [Bordeaux et Liverpool, ports négriers] Le Siècle des Lumières (XVIIIe siècle) Les courants littéraires ► vous êtes ici Courants littéraires XVIIIe siècle Histoire et société Le règne de Louis XIV avait marqué l’apogée de la monarchie française ; le XVIIIe siècle voit son déclin et sa chute. Sur le plan social et culturel, la Cour cesse d’être le centre du pays et la source de l’opinion. Les salons entretiennent le goût de la conversation brillante ; ils suscitent parmi ceux qui les fréquentent, gens du monde et philosophes, une émulation d’esprit et favorisent la hardiesse de la pensée. C’est l’âge des Lumières, du triomphe de l’esprit philosophique et des conquêtes de la raison. Les précurseurs Le courant de la pensée critique et de l’esprit d’examen remonte à la Renaissance, à Rabelais et surtout à Montaigne. Pierre Bayle (1647-1706) est un disciple de Descartes. Manifestations de l’esprit philosophique L’action des philosophes prend l’aspect d’un combat pour faire aboutir de grandes revendications humaines. Projets de société et littérature engagée Conclusion

Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers L’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers est une encyclopédie française, éditée de 1751 à 1772 sous la direction de Denis Diderot et, partiellement, de Jean Le Rond d'Alembert. Contexte[modifier | modifier le code] La nouvelle science astronomique nécessitait, pour expliquer le mouvement de la Terre, des expérimentations et un formalisme mathématique qui étaient étrangers à la méthode scolastique encore en vigueur dans les universités, et qui pour cette raison était déjà critiquée par Descartes. L'astronomie avait besoin du secours des mathématiques et de la mécanique pour sa théorisation. Dans le Discours préliminaire de l'Encyclopédie, d'Alembert expliqua les motivations de l'immense travail entrepris par l'équipe des encyclopédistes. « Un tribunal (...) condamna un célèbre astronome pour avoir soutenu le mouvement de la terre, et le déclara hérétique (...). L’aventure éditoriale[modifier | modifier le code] Après 1776[modifier | modifier le code]

Related: