background preloader

Introduction - Pour mémoire - Centre National de Documentation Pédagogique

Introduction - Pour mémoire - Centre National de Documentation Pédagogique
Plusieurs expressions, qui témoignent de l’évolution de l’historiographie, désignent la période que la France a vécue pendant la Seconde Guerre mondiale. Pendant longtemps, on parle de « l’Occupation », mettant ainsi l’accent sur les Allemands, au détriment de l’action du gouvernement du maréchal Pétain. Suite aux travaux de Robert O. Paxton[1], l’expression « la France de Vichy », qui met en valeur les responsabilités françaises, se généralise. Dans ce dossier, nous lui préférerons celle des « années noires », empruntée au titre du livre de Jean Guéhenno [2], parce que, étant plus neutre quant à l’historiographie, elle permet d’en restituer tous les apports. Auteurs : Evelyne Gayme, professeure d’histoire-géographie, académie de CréteilMathilde Houte-Marguerit, professeur d’histoire-géographie, académie d’Amiens Chargée de mission : Marie-Christine Bonneau-Darmagnac Chef de projet éditorial : Bernard Clouteau Iconographe : Adeline Riou Graphisme/intégration technique/intégration éditoriale : Related:  france de vichy + résistance

Introduction - Pour mémoire - Centre National de Documentation Pédagogique Au mois de juin 2010 nous commémorerons le soixante-dixième anniversaire de l’appel du 18 juin prononcé par le général de Gaulle et communément reconnu comme un document patrimonial de notre histoire. Si elle est aussi anniversaire d’une défaite (la bataille de Waterloo) cette date du 18 juin, anniversaire d’un acte fondateur, marque incontestablement l’histoire de la Nation France. Elle crée même sa propre histoire, suffisamment efficiente pour ne pas avoir besoin de rappeler le millésime, ne parle-t-on pas de l’« appel du 18 juin », de l’« Homme du 18 juin » sans autre précision, au point que bon nombre des élèves de nos classes hésitent entre 1939, 1940 et 1944 ? Associée à un homme au parcours à la fois classique et hors du commun, associée à un moment-clef d’un conflit au cours duquel la République la plus longue de l’Histoire de France vacille et se saborde, la date du 18 juin est dès lors teintée d’ambiguïté et de mystère. Conception et réalisation du dossier

L’affiche rouge Vidéo L'Affiche rouge Contexte historique Une opération de propagande d’envergure Constitué et organisé entre la fin de l’année 1942 et février 1943, le réseau Manouchian fait partie du groupe de résistance des « Francs-tireurs et partisans – main-d’œuvre immigrée » (F.T.P.-M.O.I.). Arrêtés en novembre 1943, ses membres sont jugés lors d’un procès qui se déroule devant le tribunal militaire allemand du Grand-Paris, du 17 au 21 février 1944. Réalisée par les services de propagande allemands en France, « Des libérateurs ? Analyse des images L’armée du crime L’image est organisée en trois parties. Six photos (attentats, armes ou destructions) représentent enfin la menace qu’ils constituent à travers certains des attentats qui leur sont reprochés. Interprétation L’ennemi de l’intérieur « L’affiche rouge » entend d’abord présenter les membres du réseau Manouchian comme de dangereux terroristes. L’image insiste aussi sur le fait que cette « armée du crime » est constituée d’étrangers. Bibliographie

1940, l'entrevue Pétain-Hitler à Montoire Résumé Ce document d'archives est consacré à la rencontre du 22 octobre 1940 entre le maréchal Pétain et Adolf Hitler, à Montoire. Cet entretien marque l'officialisation de la collaboration entre les gouvernements français et allemand pendant l'Occupation, après l'instauration du gouvernement de Vichy. Si vous rencontrez des problèmes pour visionner la vidéo, cliquez ici Cursus - 1re générale / Histoire - 1re professionnelle / Histoire - Tle générale / Histoire - Niveau A2-B1 (Collège) / Français langue seconde - FLE - Niveau B1-B2 (Lycée) / Français langue seconde - FLE - 3e / Histoire

Fiche Média Le 24 octobre 1940, le maréchal Pétain rencontrait, dans la petite ville de Montoire-sur-le-Loir, Adolf Hitler venu à bord de son train spécial Erika. Le Führer entreprenait un long voyage qui devait le conduire, après une première entrevue le 22 octobre 1940 dans la petite ville vendômoise avec Pierre Laval, à Hendaye le 23 octobre, puis à Montoire le 24 octobre avant de s'achever à Florence où il devait s'entretenir avec Mussolini. Ces entretiens firent couler beaucoup d'encre. Les partisans du vainqueur de Verdun ont volontiers affirmé, avec Louis Dominique Girard, que cette rencontre avait été un "Verdun diplomatique" ; les historiens ont montré, à l'inverse, que la collaboration, loin d'avoir été imposée par le Reich, correspondait à une demande française. Montoire a posé les bases d'une collaboration entre le vainqueur et le vaincu. Du point de vue militaire, Montoire n'a donc guère eu de résultats concrets.

Parcours d'histoire : 1940-1944, Paris au temps des rafles Résumé Ce programme est consacré à la déportation des juifs de France à travers l'exemple du camp de Drancy. En 1940, après la signature de l'armistice avec l'Allemagne nazie, les premières lois anti-juives sont appliquées en France. Si vous rencontrez des problèmes pour visionner la vidéo, cliquez ici Cursus - 1re professionnelle / Histoire - Cycle 3 / Découvrir le monde - Histoire - 3e / Histoire - 1re générale / Histoire - Niveau B1-B2 (Collège) / Français langue seconde - FLE - Niveau B1-B2 (Lycée) / Français langue seconde - FLE

Lucie Aubrac : Mon entrée en Résistance Résumé Trois événements ont poussé Lucie Aubrac à participer à un mouvement de résistance. L'arrivée de voitures militaires avec la croix gammée dans le lycée où elle enseignait l'histoire en Bretagne. La révocation de son proviseur au motif que cette femme était d'origine juive. Si vous rencontrez des problèmes pour visionner la vidéo, cliquez ici Cursus - 1re générale / Histoire - 1re professionnelle / Histoire - 3e / Histoire

La signature de l'armistice Résumé Le 22 juin 1940, Hitler et le général Huntziger se rencontrent pour signer l'armistice. Hitler a orchestré une mise en scène particulière. La signature a lieu à l'intérieur du wagon dans lequel avait été conclu l'armistice du 11 novembre 1918. Si vous rencontrez des problèmes pour visionner la vidéo, cliquez ici Cursus - 1re générale / Histoire - 3e / Histoire La zone occupée et la zone libre Résumé Le butin de la campagne de France est très important pour Hitler. La véritable victoire réside dans l'occupation du pays. La France est coupée en deux. Si vous rencontrez des problèmes pour visionner la vidéo, cliquez ici Cursus - 1re générale / Histoire - 3e / Histoire

Related: