background preloader

Bel'M : l'entreprise qui fait rimer économie avec écologie

Bel'M : l'entreprise qui fait rimer économie avec écologie

http://www.dailymotion.com/video/x99wfz

Related:  stmgpedagoTHEME 2 - ENTREPRISE

Qu’est-ce-que la responsabilité sociétale des entreprises ? Lexique de la responsabilité sociétale des entreprises (source INSEE - octobre 2012) La charte de la diversité en entreprise : depuis son lancement en octobre 2004, elle incite les entreprises à garantir la promotion et le respect de la diversité dans leurs effectifs. En la signant, ces entreprises s’engagent à lutter contre toute forme de discrimination et à mettre en place une démarche en faveur de la diversité.

Quelle place pour les différentes parties prenantes dans l’entreprise ? VIDÉO : Premières rencontres annuelles de l'IdiesActionnaires, managers, représentants des salariés, organisations citoyennes, Etat et collectivités territoriales : comment associer l’ensemble des parties prenantes à l’entreprise de manière à la mettre au service de l’innovation et du bien-être collectif ? Animateur : Guillaume Duval, rédacteur en chef Alternatives Economiques Avec Thomas Chaudron, ex-président du CJD ; Anne-Catherine Husson-Traoré, rédactrice en chef Novethic.fr ; Jean-Christophe Le Duigou, secrétaire de la CGT ; Jean-Paul Raillard, Syndex ; Hugues Sibille, directeur général délégué du Credit Coopératif. Voir les autres tables rondes des Premières rencontres de l'Idies.

Entreprise engagée, "oui"... Entreprise providence "non" ! Depuis bientôt vingt ans que l'on glose sur la crise de l'État providence, le constat est largement partagé : l'État ne serait plus en mesure d'assurer seul l'efficacité de notre système de protection sociale. Cette « crise » de l'État providence ne porte pas seulement sur son financement mais aussi sur son efficacité puisque, malgré le haut degré de protection sociale, nombre de citoyens se retrouvent exposés à la précarité. La capacité pour chaque individu de générer des droits à la protection sociale est aujourd'hui largement assise sur le travail. Les parties prenantes de Renault Salariés, fournisseurs, clients, réseaux de distribution, associations…sont autant d’interlocuteurs avec lesquels nous sommes en contacts dans tous les pays du monde. Parce que les attentes de ces parties-prenante sont diverses, nous organisons un dialogue ouvert et constructif le plus large possible. Pour améliorer la satisfaction de nos clients nous avons mis en place des instances de dialogue avec eux.

Danone vainqueur du Grand Prix ESSEC des... Lors de la cérémonie du Grand Prix ESSEC des Industries de consommation Responsable qui a réuni plus de 200 personnes mardi 5 Février au ministère du Redressement productif, les meilleures initiatives menées par les industriels producteurs de biens de grande consommation ont été récompensées pour leur engagement en France dans le domaine de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). « Pour le Ministère du Redressement Productif, explique Arnaud Montebourg, Ministre du Redressement productif, la référence à la RSE constitue pour nos industries un élément fort de compétitivité prix et hors prix. La France doit avoir un leadership sur le sujet. Le Grand Prix ESSEC des industries de consommation responsable y contribue par la reconnaissance de bonnes pratiques. » " Depuis des années, souligne Rémy Gerin, directeur exécutif de la Chaire PGC de l’ESSEC, de nombreuses initiatives ont été engagées par un grand nombre d’industriels fabricants de PGC sur le plan de la RSE.

La "responsabilité sociale" au coeur des stratégies Nous connaissons une crise économique majeure qui succède à la crise boursière de 2008 et à celle de l'endettement des Etats. Or, non seulement la RSE est toujours là, mais elle s'est renforcée. Cette longévité révèle une transformation profonde : on est passé d'une RSE "cosmétique" à une RSE "stratégique". LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Jacques Igalens, Ecole supérieure de commerce de Toulouse Après la parution en 2001 du Livre vert de la Commission européenne sur la responsabilité sociale des entreprises (RSE), de nombreuses sociétés ont pris des initiatives sociales et environnementales qui allaient au-delà de leurs obligations réglementaires.

Aide : Visite guidée - Simuland.net - n°1 de la simulation d'entreprise en ligne Visite guidée Pour jouer, inscrivez-vous Inscription Apprenez à manager! Thierry Nadisic, professeur en comportement organisationnel et directeur de l’Executive MBA de l’IÉSEG School of Management, explique pourquoi les responsables d'équipes doivent jouer un nouveau rôle. "Le Conseil d’Etat a jugé récemment qu’un suicide sur le lieu du service devait dorénavant être reconnu comme un accident du travail. Dans le secteur privé, depuis plusieurs années, des entreprises comme Renault sont condamnées par la Cour de Cassation pour n’avoir pas été attentives au mal-être d’un(e) salarié(e) en lien avec sa situation de travail l’ayant conduit à mettre fin à ses jours. Cette jurisprudence montre à quel point notre société considère à présent le rôle d’un(e) manager comme consistant à prendre soin de ses collaborateurs. Ce phénomène est le résultat du développement de l’éthique du « care », à la suite des travaux séminaux de la psychologue sociale Carol Gilligan et à leur diffusion, par exemple en France par le sociologue Serge Guérin.

Reporting RSE : la loi Grenelle 2 enfin applicable - Débats - investissement socialement responsable Bien qu'un grand nombre d'entreprises publient, depuis la loi NRE de 2001, des rapports développement durable, l'application de l'article 225 de la loi Grenelle 2 était attendue par de nombreux acteurs - investisseurs responsables, ONG, syndicats... - qui demandent aux entreprises des données fiables, homogènes et certifiées par un tiers externe. De fait, cette nouvelle réglementation formalise un processus qui avait peu à peu déçu nombre de parties prenantes et d'analystes, en raison du caractère trop peu précis de nombreux rapports développement durable, donnant des informations souvent inutilisables. Avec l'article 225, « le reporting extra-financier tourne la page des démarches de communication sur le développement durable, au profit des démarches de preuve et de transparence », souligne à ce sujet l'Institut RSE Management dans son communiqué du 26 avril. Justifier l'absence d'informations

Muhammad Yunus: "Le "social business" est aussi une voie pour les pays du Nord" C'est avec ce sourire charismatique qui séduit les jeunes comme les dirigeants de multinationales que Muhammad Yunus, Prix Nobel de la paix (2006), accueille L'Expansion lors de son passage à Paris. Ample chemise à col rond, gilet et pantalon beige, le "banquier des pauvres", fondateur au Bangladesh de la Grameen Bank, dédiée au microcrédit, a un agenda chargé, mais donne l'impression à son visiteur d'avoir tout son temps. Contrainte à la démission de la Grameen Bank, le 2 mars 2011, sous la pression du gouvernement du Bangladesh, l'icône planétaire préside le Yunus Centre pour recueillir des fonds et donner des conseils en social businessaux pays du Nord comme à ceux du Sud. A 74 ans, l'économiste sillonne sans relâche la planète pour promouvoir sa vision humaniste de l'entreprise, qu'il a développée dans les années 90. Il a notamment mis en place des structures de social business avec une cinquantaine d'entreprises occidentales.

Related: