background preloader

Quatre adolescentes créent un générateur d'électricité alimenté à l'urine

Quatre adolescentes créent un générateur d'électricité alimenté à l'urine
Duro-Aina Adebola (14 ans), Akindele Abiola (14 ans), Faleke Oluwatoyin (14 ans) et Bello Eniola (15 ans) ont présenté leur invention lors de la "Maker Faire Africa" (un évènement dédié aux projets scientifiques et à l’esprit de débrouille) à Lagos. Le système a l’avantage d’être parfaitement écologique et durable. Leur générateur d’électricité est effectivement alimenté par… de l’urine. Il permet de produire six heures d’électricité avec un litre de liquide. Le système sépare simplement l’hydrogène contenu dans le fluide grâce à une cellule électrolytique bricolée. Un système pas encore commercialisable L’hydrogène passe ensuite par un filtre à eau pour être purifié. Diablement ingénieux mais encore trop dangereux que pour être commercialisé tel quel. Cependant, les perspectives qu’ouvrent cet exemple de débrouille et d’ingéniosité sont plus qu’intéressantes. Julien Vlassenbroek avec Maker Faire Africa

http://www.rtbf.be/info/etcetera/detail_quatre-adolescentes-creent-un-generateur-d-electricite-alimente-a-l-urine?id=7871420

Related:  Energie LibreA CLASSEREnergie hydrogène

Maroc : L'énergie Libre démarre ! Après quelques difficultés le Générateur d'Énergie Quantique (QEG) a démarré le 28 avril 2014 ! Quelques ajustements finaux de Jamie avant de brancher le QEG pour la première fois ! Une petite équipe au Maroc située à Aouchtam a construit et a commencé à faire des essais avec le premier modèle de moteur QEG énergie libre du Maroc dans la nuit du 28 avril 2014 sous les ovations de la foule venue assister à cette première ! Le cœur du QEG inversé Une fois les plans du QEG mis en ligne en Mars 2014 sur internet il a fallu les traduire de l'anglais d'origine ! Nous avons demandé à Levong, notre savant Russe, même si l'anglais n'est pas sa langue maternelle, de traduire et de donner les descriptifs des différentes pièces pour construire l'appareil !

Des microalgues qui produisent des biocarburants et purifient l’eau Mexique / / Amérique du nord Déjà très appréciées des industriels pour la fabrication de biogazole, les microalgues trouvent des applications dans de nombreux domaines. De nouvelles technologies permettent de combiner une production intensive de biomasse à un assainissement extrêmement efficace de l’eau.

La production d’hydrogène accessible à bas coût Avec la découverte d’un nouveau catalyseur à prix abordable, les chercheurs de l’université de Cambridge ont fait le premier pas vers l’industrialisation de la production d’« hydrogène vert » à partir d’eau. L’origine renouvelable de ce gaz pourrait renforcer les bénéfices écologiques des véhicules électriques équipés d’une pile à combustible. Le principal obstacle au développement des technologies basée sur l’utilisation de l’hydrogène est sa production qui reste aujourd’hui essentiellement basée sur les énergies fossiles, fortement émettrices de CO2. De plus, afin que l’électrolyse de l’eau puisse être industrialisable, ce procédé doit fonctionner sous des conditions atmosphériques bien spécifiques : pression de 1bar, température ambiante, pH neutre, et forte concentration d’oxygène provenant de l’air. Aucun catalyseur fonctionnant dans ces conditions avec une efficacité et des coûts satisfaisants n’avait encore été trouvé à l’heure actuelle.

Une lampe qui fonctionne grâce à la gravité pour éclairer l'Afrique Une lampe qui fonctionne sans batterie et sans carburant. C'est le défi que s'étaient lancés Martin Riddiford et Jim Reeves, deux inventeurs britanniques basés à Londres. Le projet, un passe-temps pour les deux hommes, aura pris quatre ans pour accoucher de la GravityLight. Une lampe qui utilise la gravité pour se fournir en énergie et ce à moins de 10 dollars pièce. À 15 ans, cet enfant fournit déjà de l’électricité pour tout son village Kelvin Doe est un petit génie venu tout droit de Sierra Leone. À 13 ans il construisait déjà des batteries et des générateurs électriques pour tout son village, aujourd’hui, il est devenu à 15 ans le plus jeune invité du MIT, l’une des plus prestigieuses universités américaines. C’est une histoire digne d’un roman. Parti de rien, Kelvin Doe a réussi à se sortir de son petit village de Sierra Leone pour être invité par l’université du MIT (Massachussets Institute of Technology), spécialisée en sciences et technologies.

Générateur Moller par JLN Générateur à Hydrogène Atomique de Moller : M.A.H.G. Depuis le 24 mai 2005 dans le site de Jean-Louis Naudin on peut voir une expérimentation fort intéressante. Ce MAHG 100 % propre et sans danger en cours d'expérimentation est basé sur une découverte de Fabriquez un générateur à énergie libre Si vous pensez que le pétrole et le nucléaire sont les seules sources d’énergies qui existent, sachez chers mesdames et messieurs que vous vous trompez. Vous avez été trompés depuis au moins un siècle par des lobbys surpuissants, maléfiques, lesquels dirigent réellement ce monde en sélectionnant leurs dociles marionnettes les représentants (Les Bush (ers) de Bagdad, Obama, Sarkozy, Merkel, et j’en passe leurs toutous algériens, les assassins de la MITIDJA (1) que l’on sait). Lesquels, à titre d’exemple, au début du siècle dernier ont répondu à Nikola Tesla au sujet de son idée de générer de l’énergie électrique gratuite produite en puisant directement dans le vide énergétique inépuisable de l’univers, aussi rendant cette énergie accessible en tout point du monde sans fil : « Mais, Mr Tesla où allons nous placer le compteur ? Et pour la réalisation de ce générateur vous n’aurez pas besoin de platine ou d’uranium ni de cristaux magiques. matériaux: - Une prise externe 110-220 volts

L'énergie libre! Imaginez un monde avec une énergie abondante, propre, peu coûteuse, les centrales nucléaires, de gaz, les puits de pétrole, les mines de charbon... ont été mises hors d'usages. Un type inhabituel de l'énergie rend tout cela possible. Elle ne vient pas du soleil, du vent, de la pluie ou des marées, ce n'est pas un combustible fossile ou nucléaire prit dans le sol ou par synthèse chimique. "Encore quelques générations qui passent, et nos machines seront conduites par la force obtenue à n'importe quel point dans l'univers... C'est une simple question de temps et les hommes réussiront à connecter leurs machines aux rouages mêmes de la nature." - Nikola Tesla

Une production d'énergie illimitée, combinant force antigravitationnelle et mouvement perpétuel. Si l'on place les rouleaux sous de la limaille de fer sur une feuille, on obtient des résultats inhabituels. Un grand modèle sur chaque pôle, quasiment aucun modèle angulaire dans un arc entre les pôles. Il y a à la fois des pôles en couches et des pôles individuels, cette uniformité des pôles à l'extérieur étant très importante, ces pôles magnétiques devenant leurs propres moteurs primaires. Une toiture végétalisée qui produit de l’électricité - B&L évolutionB&L évolution – le blog On a vu ces dernières années se développer la toiture végétalisée. Malgré des consommations en eau assez importantes cette technique présente de nombreux avantages pour la nature ; bénéfices pour la biodiversité, captage du CO2 , production d’oxygène, réduction de l’effet d’îlot thermique urbain ou encore filtrage de l’eau de pluie. Ce système permet également de perfectionner les caractéristiques techniques de l’habitat ; amélioration de l’isolation et l’inertie thermique du bâtiment et de l’isolation phonique. Mais la toiture végétalisée de demain produira également de l’électricité. C’est une entreprise néerlandaise (Plant-E) qui développe ce nouveau « procédé qui permet de produire de l’électricité à travers l’interaction entre les racines des plantes et les bactéries présentes dans le sol. En effet, lors de la photosynthèse, les plantes génèrent de la matière organique qui est ensuite décomposée par les bactéries du sol, ce qui a pour effet de libérer des électrons.

Related: