background preloader

L'expérience du conte en bibliothèque

L'expérience du conte en bibliothèque
« La rêverie n'est-elle pas respiration commune du rêveur et du monde ? On n'a jamais bien vu le monde si l'on n'a pas rêvé ce que l'on voyait ». Gaston Bachelard « ... « Il y a des gens qui ne connaissent pas de contes et qui sont conteurs. « Nous commençons à saisir plus nettement aujourd'hui que l'oral a un rôle fondateur dans la relation à l'autre et à la culture ». Art très ancien de la parole, le conte renaît aujourd'hui chez nous, sous une forme nouvelle, et les bibliothèques pour enfants sont parmi les premiers lieux d'accueil. Des griots dans les bibliothèques ? Schéhérazade est la « patronne » des conteurs. L'histoire montre bien ce qui caractérise le conteur : l'improvisation, au sens où le musicien de jazz, le joueur de luth, improvisent sur un thème : « Le conteur retient ce qui se passe dans l'histoire, mais s'il apprend par cœur, il renonce à sa part de création, il n'est plus conteur » 1. L'heure du conte Le motif de cette pédagogie est tout simple. Atelier-conteur

Heure du conte Des histoires, des histoires et encore des histoires! Le but : amener les enfants à découvrir le plaisir de se faire raconter les plus belles histoires et de se laisser transporter dans un monde imaginaire. Et pour bien terminer l’activité, quoi de mieux que de les faire bricoler! Installez votre groupe confortablement et savourez ce moment magique. Les documents fournis peuvent être reproduits ou utilisés, en tout ou en partie, strictement pour des activités offertes par les bibliothèques publiques ou à des fins éducatives et non commerciales. Activités Animaux Le ciel et l'espace Ciel! Contes traditionnels et réinventés Émotions Copains, copines [PDF, 286 Ko] Famille Des histoires de mères et de grands-mères [PDF, 537 Ko] Fantastique et imaginaire Je t'invite... dans l'imaginaire [PDF, 272 Ko] Fêtes Humour Des histoires drôles, drôles, drôles [PDF, 270 Ko] Imaginaire et fantastique Insectes La mer Le coffre aux trésors des bibliothécaires Le coffre aux trésors des bibliothécaires [PDF, 289 Ko] Saisons

Kamishibai Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le kamishibai (紙芝居, kamishibai?, littéralement « pièce de théâtre sur papier ») est un genre narratif japonais, sorte de théâtre ambulant où des artistes racontent des histoires en faisant défiler des illustrations devant les spectateurs. Il était courant dans le pays au début du XXe siècle jusque dans les années 1950. Le super-héros Ōgon Bat est à l'origine apparu dans un kamishibai. Histoire[modifier | modifier le code] Le kamishibai a suivi l'histoire du Japon depuis le VIIIe siècle[1]. Après un long endormissement, il a connu un renouveau à la fin du XIXe siècle avec l'apparition du cinéma au Japon, mais ce n'est qu'en 1923 qu'apparaît le premier kamishibai pour enfants, intitulé La Chauve-souris d'or (Ōgon Bat) et inspiré des mangas (mot désignant initialement les croquis burlesques créés par le peintre Hokusai au XVIIIe siècle)[1]. Description[modifier | modifier le code] Une pratique vivante[modifier | modifier le code]

Bienvenue sur le site de la Cie. Coppelius (théâtre - contes - marionnettes) Pourquoi faut-il raconter des histoires ? Pourquoi avons-nous tant envie de raconter ou d'entendre raconter des histoires, courtes ou interminables, drôles ou effrayantes, que nous connaissons par coeur ou dont nous ignorons tout ? À quelles aspirations, à quelles nécessités, à quelles obligations répondons-nous en cédant à ces paroles conteuses ? Serait-ce une réponse à notre besoin de rencontrer, de dialoguer, de réfléchir, de méditer, de rêver, de chercher en commun ; une réponse à notre besoin de nous situer dans le temps, de nous relier au passé et à l'avenir, de nous libérer du contingent, de nous exprimer dans une langue accessible à tous avec dignité ? Après que les conteurs traditionnels ont presque complètement disparu de notre monde, de nouveaux conteurs sont apparus ces dernières années, de plus en plus nombreux, attirant de plus en plus de monde lors de leurs performances.

Raconter avec des objets : une pratique du récit vivant Nommé ou décrit par le conteur, l'objet reste soumis aux mots. Introduit concrètement devant un public, il PREND la parole. Il en modifie la durée et la continuité, le rythme et la syntaxe. Avec ce partenaire, le Conte s'adresse non seulement aux oreilles mais aussi aux yeux et aux mains. ABC de l'apprenti conteur Marguerite Gruny, forte de son expérience de quarante-cinq ans à la bibliothèque pour enfants L'Heure joyeuse de Paris, nous livre des souvenirs à la fois émus et précis sur une partie de son travail : la fameuse heure du conte, dont elle fut une des pionnières en France. Il convient en effet de se rappeler qu'à l'opposé des pays anglo-saxons, la France n'avait aucune tradition en ce domaine. Aussi faut-il souligner que c'est dans les wagons de l'aide américaine aux régions dévastées par la guerre de 1914-1918 que commencèrent à fonctionner des bibliothèques à la mode américaine qui instituèrent en particulier l'heure du conte. C'est en novembre 1924 que l'Heure joyeuse ouvrit ses portes : Marguerite Gruny se mit aussitôt à raconter, alternant avec Claire Huchet et Mathilde Leriche. Mais comment présenter des contes aux enfants ? Marguerite Gruny présente les différentes techniques, lecture à haute voix, ou mieux histoire racontée. M.

Marionnettes Raconte-tapis / tapis-lecture Contes en ligne Théories Lectures numériques Kamishibai Lecture musicale

Related: