background preloader

La Mort de la Vierge: Le Caravage

La Mort de la Vierge: Le Caravage
Commandé en 1601 pour l'église Santa Maria della Scala in Trastevere de Rome, ce tableau n'a dû être achevé qu'en 1605-1606. Refusé par les moines de l'église qui le trouvaient indigne du lieu, il fut remplacé par une oeuvre de même sujet peinte par Carlo Saraceni. Une vision brutale du thème religieux Marie gît sur une couche, simplement vêtue d'une robe rouge. Une oeuvre d'ombres et de lumières La composition s'organise autour de la Vierge, thème central du tableau. Caravage révolutionnaire Lorsqu'il peint La Mort de la Vierge vers 1601-1606, Caravage travaille depuis une quinzaine d'années à Rome. Bibliographie - LOIRE Stéphane, "La Mort de La Vierge". Related:  L'oeuvre du Caravage

1 Analyse: La diseuse de bonne aventure - le Caravage A la toute fin du XVIème siècle, Caravage peint un jeune naïf pris en mains par une belle gitane. Tous les ingrédients qui, dans les années suivantes, feront le succès du thème, sont déjà là, magistralement mis en scène. 1596-1597, Caravage, Louvre, Paris Cliquer pour agrandir Une tranche de vie Au premier degré, le tableau montre une scène banale des rues romaines. Une intention moralisatrice Reste que les contemporains comprenaient fort bien la condamnation implicite du naïf : « L’appel à une figure de magicienne renforçait la condamnation morale d’un jeune fanfaron oisif qui cherche les plaisirs et veut ruser avec Dieu sur la prédiction du temps et son propre destin ». La différence de potentiel Toute l’électricité du thème repose sur des oppositions multiples : fille/garçon, milieu populaire/milieu aisé, habit simple/riches étoffes. Le plumet sensuel Le rapport de force La main gauche fièrement campée sur la hanche, à côté du pommeau de l’épée, clame la force virile du jeune homme.

Le Caravage (2). - Art-Maniac - le blog de B.M.C Ce que l’on sait sur Le Caravage ? Autant dire, pas grand-chose ! Repos pendant la fuite en Egypte Huile sur toile Rome, Galleria Doria Pamphili. “Le Caravage, poussé par son caractère querelleur et sombre, s'adonna à représenter les objets avec très peu de lumière en chargeant terriblement les ombres, il semble que les figures habitent dans une prison éclairée par peu de lumière qui vient d'en haut.” Stendhal Dans le cerveau humain et particulièrement dans celui des artistes, souvent se côtoient un ange et un démon. Conversion de saint Paul sur le chemin de Damas Huile sur toile, 230 x 175 cm Chapelle Gerasi, Santa Maria del Popolo, Rome Malheureusement, ni lui, ni ses contemporains n’ont laissé d’écrits concernant sa vie. L'Amour victorieux Huile sur toile 154 × 110 cm Deutsch: Gemäldegalerie Berlin Michelangelo Merisi da Caravaggio, dit Le Caravage, est né le 29 septembre 1571 à Milan et mort le 18 juillet 1610 à Porto Ercole. Narcisse (vers 1595) Galerie nationale d’art ancien (Rome) 99 × 131 cm

Caravage Longtemps connu comme le peintre qui avait entraîné l'art aux «confins de la laideur», en faisant place dans ses tableaux religieux à des personnages choisis dans la rue, hommes de peine, prostituées, fatigués et déchus, il a fallu attendre les travaux de Roberto Longhi à la fin du XIXe pour redécouvrir en lui un des grands réformateurs de la peinture en Europe, égarée à la fin du XVIe dans le maniérisme de la Haute Renaissance ou dans les excès baroques de la Contre-réforme. Mais l'Europe du temps du Caravage n'était pas prête à contempler la vérité brute, toute ordinaire et banale à laquelle il voulait faire place dans la peinture. Son traitement original des grands sujets religieux repose sur une maîtrise exceptionnelle du réalisme, la représentation de personnages dotés d'une puissante corporéalité, souvent chargée d'un érotisme ambigü. Jugements sur le Caravage C'est à Caravage, à la fin du XVIe siècle italien, que commença la désastreuse catastrophe. Articles Montégut, Émile.

Caravage et le courant caravagesque Le Caravage Peintre parmi les plus appréciés de l’histoire de l’art, il doit son succès à l’expression véridique et passionnée des scènes qu’il a traitées. Michelangelo Merisi, dit le Caravage (Milan 1571 – Porto Ercole, Grosseto 1610), une vie courte, malheureuse et romanesque sert de cadre à sa très féconde activité artistique. La Vocation de saint Matthieu, 1600, Caravage, (Rome, Saint-Louis-des-Français). Jeune garçon au panier de fruits, vers 1594, Caravage, (Rome, Galleria Borghese). Les joueurs de cartes, vers 1594, Caravage, (Forth Worth – Texas, Kimbell Art Museum). Dans les œuvres de la maturité, et surtout dans les deux grand cycles de San Luigi dei Francesi et de Santa Maria del Popolo, le Caravage accentue, avec une assurance inouïe, la représentation de la réalité la plus brutale et la plus immédiate en utilisant de fort contrastes d’ombre et lumière, essentielle dans les œuvres postérieures. La Mort de la Vierge, détail, 1605-1606, Caravage, (Paris, Musée du Louvre).

Le Caravage,La Mort de la Vierge,1606,baroque,analyse et etude de la toile du tableau et du style,art,culture,peinture Laisser un commentaire ou un avis : Le Caravage. La Mort de la Vierge. (1606). L’œuvre a été peinte pour l’église Santa Maria della Scala in Trastevere à Rome. Comme bien des toiles du Caravage elle a été refusée par l’église et décrochée pour être conservée dans la galerie du duc de Mantoue. C’est Rubens qui le premier la redécouvre et la présente au public. Le point de vue du spectateur se situe au dessus des principaux personnages. Le corps de la Vierge est situé sur la ligne de force inférieure, entre 2 points naturels d’intérêt. Couleurs : Harmonie entre couleurs chaudes. Encore une harmonie entre couleurs chaudes dans l’adoration des bergers réalisée 3 ans plus tard. Le Caravage.

Related: