background preloader

Et si on étudiait l’hétéroparentalité ?

Et si on étudiait l’hétéroparentalité ?
Le débat récurrent sur les unions de même sexe et les familles homoparentales dessine, en creux, un autre débat, jamais explicité qui mérite toutefois d’être engagé, à savoir celui relatif à l’hétéroparentalité. Alors que depuis quarante ans, les études scientifiques sur les parents de même sexe ne cessent de se multiplier, les chercheurs ne se sont toujours pas emparés de l’objet «hétéroparentalité». Si de nombreux ouvrages sont consacrés aux familles homos, à leur capacité à remplir les fonctions parentales et au développement psychologique de leurs enfants, la famille hétéroparentale, en tant que telle, ne fait l’objet d’aucune problématisation scientifique. Le sociologue Olivier Vecho a recensé, pour ces trente dernières années, trois cent trente documents (thèses, articles scientifiques, enquêtes, ouvrages…) relatifs à la capacité des parents homosexuels, au sort des enfants et aux dynamiques des familles homoparentales. Related:  TFE

Plaidoyer pour l’extrémisme S’il y a bien une chose qui m’énerve dans les discussions que je peux avoir ou dont je suis témoin, ce sont les manœuvres d’évitement. C’est-à-dire tous les non-arguments dont le but principal et parfois inconscient est de discréditer un propos adverse sans avoir à le prendre en considération. Je pourrais écrire vingt articles sur le sujet, sur vingt techniques ninja de la mauvaise foi caractérisée, surtout que je pratique sans doute pas moins qu’un autre ces techniques tellement habituelles. Tout argument reposant sur l’«extrémisme» est logiquement infondé. Voilà, je me suis dit que j’allais pas vous faire poireauter jusqu’au douzième paragraphe mais plutôt vous livrer d’emblée la conclusion: accuser quelqu’un d’extrémisme ça ne vaut pas tripette, et ça en dit beaucoup plus sur l’accusateur que sur l’accusé. Extrême par rapport à quoi? Le concept même d’extrémisme invoque des images, des représentations spatiales. Il s’agit toujours d’un postulat idéologique.

Salut les filles....ET LES GARCONS La dernière fois, sur sa page FB, Inhuman disait que merde alors, sur nos blogs beauté on avait toujours tendance à tout accorder au féminin...Et vas y qu'on parle de lectrICES, et qu'on se lance dans des "Salut les FILLES" et des "coucous mes choupinETTES" (sache que dans tout le cas, choupinet ou choupinette, je ne cautionne pas) Et ça fait écho, par ce que même si j'essaie de faire un peu attention, la plupart du temps je zappe, j'accorde tout au féminin par défaut, et quand je le réalise après j'ai un peu (beaucoup) la flemme de tout corriger. Et c'est très laid. Petrilude-Youtubeur Par ce qu'il y à des garçons qui me lisent. Le langage, c'est une sacrée arme n'empêche, et moi dans mes articles j'exclue d'emblée toute une partie de la population, par simple habitude, par convention sociale...A cause d'une norme avec laquelle je ne suis absolument pas d'accord mais que pourtant, malgré moi, j'ai totalement intégré. Le maquillage c'est pour les filles, parait-il. Mais pourquoi?

Etats-Unis : mariages gays en vue Etats-Unis : mariages gays en vue En invalidant la loi de défense du mariage (DOMA), qui définit le mariage comme l'union d'un homme et d'une femme et, partant, qui ne permettait pas aux couples de même sexe de recevoir des avantages fédéraux, la Cour Suprême a réjoui tous les Américains favorables au mariage homosexuel. La Cour a enfoncé le clou en refusant de se prononcer sur une plainte déposée contre le mariage gay en Californie, ouvrant la voie à sa légalisation dans cet État. De la nécessité d’articuler féminisme et anti-racisme « G.A.R.Ç.E.S Constat historique de l’incapacité des féminismes à articuler leur lutte à celle de l’anti-racisme (voir les articles de Christian Poiret et Elsa Dorlin) Ce sont les militantes du courant Black Feminism, puis du féminisme chicano, qui ont fait émerger cette problématique en remettant en cause la domination blanche sur le mouvement des femmes. La thématique de l’articulation du racisme et du féminisme a ensuite été théorisée par les féministes de «l’intersectionnalité », dont la figure de proue est Kimberlé Williams Crenshaw, qui a souligné que, faute de capacité à penser l’intersection du racisme et du sexisme, les mouvements féministes et antiracistes tendent à se placer dans une situation de concurrence. Une articulation des luttes pourtant indispensable Face à ce déficit historique d’articulation du féminisme et de l’anti-racisme, des auteur-e-s et militant-e-s se sont penché-e-s sur la façon de penser conjointement ces deux combats. Difficultés à articuler féminisme et anti-racisme

Mariage pour certains, mariage pour tous ? Réflexions actuelles à partir de l’Antiquité romaine et du Moyen Âge occidental | Les émotions au Moyen Âge Je remonte ce billet écrit il y a quelques mois, en espérant qu’il pourra éclairer des lecteurs soucieux de ne pas laisser l’histoire se faire instrumentaliser à tort et à travers dans le débat autour du mariage pour tous. D. Boquet, 9 janvier 2013. Par Julien Dubouloz et Damien Boquet L’engagement pris par François Hollande, lors de la campagne présidentielle 2012, d’étendre le droit au mariage aux couples de même sexe ravive ces derniers temps une série d’arguments sur ce qui serait la nature « historique » du mariage. L’objet de ces pages est avant tout de revenir sur les origines du mariage en Occident en regardant vers l’Antiquité – plus précisément Rome – et vers le Moyen Âge. Tombe ainsi l’argument selon lequel ouvrir le mariage aux couples de même sexe serait dénaturer une institution millénaire et sacrée. Mariage et sexualité à Rome : des questions inessentielles ? Le mariage, privilège et instrument de construction sociale Cela a plusieurs conséquences. Les unions de même sexe

Homo, j'étais anti-mariage gay : je quitte la Manif pour tous et ses mauvais arguments Drapeau de la Manif Pour Tous contre le mariage homosexuel (photo MS). Gay, je m'étais engagé contre le mariage pour tous, pour défendre les droits des enfants et par crainte que ce mariage entraîne une dérive de marchandisation du corps avec la procréation médicalement assistée (PMA) et la gestation pour autrui (GPA). J'étais à la manifestation du 24 mars et à la suivante. Aujourd'hui, je reste très réservé sur la PMA/GPA. Le débat a été beaucoup trop passionnel – d'un côté comme de l'autre – et les extrêmes, comme les identitaires, ont contribué à radicaliser la Manif pour tous. L'union civile, un mariage au rabais Frigide Barjot, ex-porte parole de la Manif pour tous, propose la création d'une "union civile", sorte de Pacs amélioré. Les célibataires adoptent, pourquoi pas les homosexuels ? L'adoption par des célibataires était déjà possible en France (loi de 1966). Penser qu'une famille, c'est "un père et une mère" est trop schématique. PMA/GPA, là n'est pas la question

"Nier la violence des femmes, c'est leur retirer la possibilité d'accès au pouvoir" Pourquoi ce livre ? On travaillait toutes les deux sur des sujets symétriques : la féminisation de la police et le contrôle social des femmes déviantes. L’une et l’autre avons été confrontées au silence qui entoure la violence des femmes dans la recherche. Pourquoi la violence des femmes était-elle si difficile à penser ? Contrairement à ce qu’on peut penser, on n’est pas face à un tabou : la violence des femmes fait l’objet d’une profusion de représentations sociales et de discours. Quels ont été les principaux obstacles ? Les sources. Il y a aussi une redécouverte constante de la violence féminine. Aujourd’hui, il y a en effet un discours qui dit que les filles se comporteraient de plus en plus comme des garçons. Comment l’expliquez-vous ? Ces arguments sont renouvelés pendant la présidence de Sarkozy, dans un contexte très sécuritaire. Votre livre devrait plutôt s’appeler “Repenser la violence des femmes”. Là encore se pose la question de qui représente quoi. Il est énorme.

Moi je suis pas féministe, mais… Est-ce que ça t’arrive de commencer une phrase par «Moi je suis pas féministe, mais…»? De rire de ces féministes qui sont extrémistes, insensées, à côté de la plaque? Si on te décrivait comme féministe, tu trouverais ça insultant? Eh bien j’ai une mauvaise nouvelle pour toi: tu es peut-être bien un ou une féministe quand même. En fait il y a un test assez simple. Tu es féministe si: Tu crois que les hommes et les femmes devraient avoir les mêmes droits et les mêmes opportunités dans la vie.Tu comprends qu’on n’y est pas encore vraiment, et que la majorité des inégalités affectent les femmes. C’est aussi simple que ça. Bien sûr je n’ai pas l’intention de te forcer à porter une étiquette. Dans la suite de cet article, je parlerai de ce qu’est le féminisme — à mon sens — et de ce qu’il n’est pas. Le féminisme c’est… C’est un peu large comme définition, mais c’est fait exprès. Et puis il y a le mot lui-même, «féminisme». Je pense que «féminisme» est un mot légitime et utile, pour deux raisons:

12 ans de mariage gay en Hollande : un bilan terrifiant A la Gay Pride d’Amsterdam, le 3 août 2012 (MARGRIET FABER/AP/SIPA) Voilà presque douze ans que deux hommes ou deux femmes peuvent aussi se marier aux Pays-Bas. L’ouverture du mariage était une première mondiale, les pays scandinaves ayant jusqu’alors inventé de nouvelles formes de contrats pour les couples du même sexe. C’était un lundi matin, au lycée où j’enseigne le français, au lendemain de l’énorme cortège des opposants à l’égalité entre hétéros et homos (il faut bien appeler ça par son nom) avec des slogans haineux et des serre-tête bleu marine. La télévision néerlandaise avait ouvert le journal du dimanche soir sur des images spectaculaires et un commentaire ahuri de la correspondante à Paris, du style « des centaines de milliers de Français refusent l’égalité pour les homos ». « Pourquoi les gens étaient dans la rue ? Ma classe de cinquième (première classe de collège ici) est un peu nerveuse et je leur demande ce qui ne va pas. Bref, le prof est nul. Et depuis ? Enfin si.

Tuez cette fille que je ne saurais voir | margincall AMFAutorité des Marchés Financiers. C'est l'autorité française de régulation des marchés financiers. Son équivalent pourrait être la SEC américaine.Equivalent de la SEC (Security Exchange Commission) américaine. N’a pas plus d’Autorité que sa consœur n’est gage de Sécurité (cf. Appel de MargeDemande de reconstitution du compte de marge.Le pognon que tu dois envoyer quand tu es collé sur ta position. Arbitrage Stratégie de trading profitant d'incohérences momentanées entre les prix de plusieurs actifs ou contrats. Back-TestingTest de la validité d'un modèle ayant pour appui des données historiques.Excuse universelle: Je ne comprends pas, le fonds a perdu 5% et pourtant, quand on fait le back testing, il aurait dû en gagner 2% ! Bâle IIProcédures rénovées de calcul des capitaux propres que se doivent de posséder les banques. BaseDifférence entre le prix spot (à l'instant T) et le prix futur (T+1).Différence entre le prix spot et le prix futur. CDOCollateralized Debt Obligation.

Le genre n'est pas une théorie, c'est un fait Le genre n'est pas une théorie : c'est un fait. Cette formule, j'ai eu l'occasion de l'utiliser dans des billets précédents. Et j'ai dû souvent la marteler à nouveau contre les néo-réactionnaires qui se sont fait un devoir de continuer leur lutte contre l'égalité en la rhabillant "lutte contre la théorie du djendeur". Je me suis dit qu'il était temps que j'explicite complètement cette formule. Pas tellement pour convaincre les personnes en question, qui n'ont de toutes façons rien à faire d'une discussion un tant soit peu rationnelle, mais plutôt pour fournir à ceux qui ont un peu de curiosité intellectuelle et qui ne sont pas familier avec les sciences sociales une clarification du raisonnement. Il n'est pas forcément facile de le montrer : un fait ne se donne pas à voir immédiatement. Considérons maintenant un autre point : puisque je sais que la Terre est ronde, je peux avoir envie de savoir pourquoi. Je peux montrer que les corps chutent dans certains contextes.

Pierre Whalon: Ciel Mon Mari? Notre gouvernement propose le mariage aux couples gays comme aux couples hétérosexuels -- le " mariage pour tous " -- ce qui ouvrirait aussi le droit à l'adoption par un couple de même sexe. En revanche, tout comme le recours aux mères porteuses, interdit en France, la procréation médicalement assistée (PMA) ne serait pas accessible à ces couples. Ce projet de loi suscite l'indignation de tous côtés, mais au moins a-t-il le mérite de saisir la question à bras-le-corps. En tant qu'évêque anglican en France et citoyen français, je souhaite apporter mon éclairage personnel. Par contre, si deux êtres humains s'aiment et veulent vivre ensemble dans une union qui exige la fidélité, la solidarité, et un engagement limité seulement par la mort, n'ont-ils pas droit aux mêmes conditions que les mariés, c'est-à-dire, d'hériter, de pouvoir servir de personne de confiance en cas de problèmes médicaux graves, bref, d'être traité comme un membre de la famille, un(e) conjoint(e) ? La parole de St.

Manifeste des enfants pédés - premier jet Vendredi 15 juin 5 15 /06 /Juin 13:46 Dés la naissance et jusqu’à la fin de la vie, l’ensemble des dispositifs sociaux et culturels tendent à nous produire comme sujets hétérosexuels. Ces dispositifs fonctionnent sur un mécanisme usé se décomposant à vitesse grand V et qui permettait jusqu’alors à l’hétérosexualité de s’imposer en règle naturelle et transcendante sans que rien ne justifie son existence en dehors des systèmes qui la re-produisent. Les évidences sont nos ennemis intimes. Insultant notre intelligence politique, nous nous étranglons dés qu'elles nous viennent aux lèvres. Dés lors, si l’hétérosexualité était aussi évidente, si la complémentarité des sexes était aussi profondément imprimée dans les circuits de l’espèce, pourquoi ces systèmes auraient-ils besoin d’une telle propagande, de telles incitations, de tels rappels à l’ordre ? Comme la plus part des enfants, j’ai tenté de m’hétérosexualiser par imitation.

Related: