background preloader

Synthese_edec_Presse.pdf

Synthese_edec_Presse.pdf
Related:  Revue Presse - Veille Curation

Agrégation web Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Agrégation Web, aussi connue sous le terme francisé de 'curation', est l'action de regrouper, sélectionner et, éventuellement, valider des pages concernant un sujet précis et de les présenter, mises en forme, dans un blog ou un outil dédié. Le mot curation semble un phénomène de mode exploité par un marketing efficace. Mais il demeure que l'Agrégation Web répond a des besoins forts des internautes : disposer de pages (URL) consacrées à un sujet et éclairées, éventuellement, par de réels spécialistes ;réduire l'investissement nécessaire à la publication construite sur le web ;commenter ou critiquer ces pages. Perspectives[modifier | modifier le code] Presse[modifier | modifier le code] Il n'est pas besoin d'être compétent dans les outils du Web pour créer et faire vivre son agrégat. L'important est l'information et sa validation selon des méthodes et une éthique journalistique. Marketing[modifier | modifier le code] arcs sémantiques de "agrégation"

Lecture de la presse numérique Image : audipresse La vente de journaux et magazines en kiosque diminue petit à petit. Il est temps pour les éditeurs de presse de repenser à un nouveau mode de fonctionnement. C’est un tournant important qui se prend et que certains ont déjà largement pris : le Financial Times et le New York Times voient leurs abonnés aux éditions numériques dépasser les ventes de journaux imprimés (source : Le Figaro). Qui est l’acheteur de presse numérique ? Une étude de Harris Interactive montre que dans les répondants, 13% des internautes ont déjà acheté un contenu numérique. Cette étude met aussi en évidence que ce sont les hommes âgés de 35 à 49 ans, CSP + et Franciliens qui achètent le plus souvent. Progression de 11% de la lecture de la presse numérique L’étude © AudiPresse ONE 2012 montre que 29% des lectures de presse ont lieu hors domicile (au bureau, dans les transport, chez des amis…). On remarque que les lecteurs de presse numérique sont aussi des lecteurs de la presse print. Pauline Delattre

La presse à l'ère numérique : comment ajouter de la valeur à l'information ? Alors que le nombre de Français déclarant lire tous les jours un quotidien payant diminue régulièrement : de 43 % en 1989, à 36 % en 1997, il est passé à 29 % en 2008, le nombre de lecteur en ligne ne cessent lui d’augmenter. Ainsi, chaque jour, près de 6,6 millions d’internautes se connectent en France pour consulter les informations sur des sites d’actualité. Le formidable essor d’Internet a en effet créé une très grande facilité de diffusion de l’information que les internautes ont pris l’habitude de consommer de façon gratuite. L’étude du Centre d’analyse stratégique fait apparaître que la situation de la presse française est préoccupante, sans être aussi problématique qu’au Royaume-Uni ou aux États-Unis. Les raisons de cette crise sont bien connues, mais on peine à dégager les moyens d’y remédier. Tournant le dos au modèle du “tout gratuit” envisagé à l’origine, les sites des journaux font désormais payer une partie croissante de leur contenu. 1.

difference veille curation Le curateur, un apprenti veilleur Avec les nombreux outils créés pour sonder le web et l’accroissement des contenus disponibles en ligne, la veille, qui était jusqu’alors restreinte aux professionnels, s’est aujourd’hui démocratisée. Ce phénomène a permis l’émergence des «curateurs». Ces veilleurs amateurs se distinguent des professionnels par de nombreux aspects, de la mise en place du processus de veille jusqu’à l’analyse des résultats. La curation et la veille : deux approches différentes La curation consiste à collecter, analyser, enrichir et partager des contenus web sur des plateformes dédiées, comme Scoop-it, l’outil de curation par excellence. Si cette définition correspond en partie aux pratiques du veilleur, plusieurs nuances permettent de différencier la curation de la veille. En premier lieu, le processus de veille est construit selon un projet et dans un but précis : il s’agit de d’envoyer la bonne information, à la bonne personne et au bon moment. Source : curation2web.tumblr.com Source : curiouser.fr Partager

Entre curation et veille : quelles différences ? Brève (Intelligence Economique) Depuis trois ans environ, la curation a pris une place importante dans les usages des internautes et des entreprises sur le web. Concrètement, il s'agit de collecter, de sélectionner, de mettre en forme et de diffuser des informations sur internet. Veille informationnelle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. D’après la norme XP X 50-53 de l’AFNOR, la veille informationnelle est une « activité continue en grande partie itérative visant à une surveillance active de l’environnement technologique, commercial, etc., pour en anticiper les évolutions ». Une autre définition est donnée par Serge Cacaly, dans le « Dictionnaire de l’information ». La veille informationnelle est alors définie comme un « processus continu et dynamique faisant l’objet d’une mise à disposition personnalisée et périodique de données ou d’informations, traitées selon une finalité propre au destinataire, faisant appel à une expertise en rapport avec le sujet ou la nature de l’information collectée ». Stratégies et acteurs de la veille[modifier | modifier le code] Le principal but de la veille est de mieux cerner son environnement et anticiper ses évolutions et ainsi lutter contre l’infobésité et aider à la prise de décision[1]. Voir aussi[modifier | modifier le code]

Qu'est-ce que la curation Ce terme en vogue sur Internet désigne l'art de collecter, organiser et mettre en valeur tous types de contenus autour d'une thématique donnée. Définition. La nouvelle tendance du Web en 2011 s'appelle la "curation". Ce terme tiré de l'anglais "curator" (en ancien français, la "curation" désigne le traitement d'une maladie) désigne tout type de gardien d'un héritage culturel (conservateur de musée, bibliothécaire, etc.) chargé de rassembler et d'organiser différents éléments d'une même collection pour mieux la diffuser au public. Appliqué à l'Internet, la curation consiste à collectionner, agencer et partager les contenus les plus intéressants (textes, images, vidéos, etc.) autour d'un même thème. Une forme de e-documentaliste 2.0. L'émergence de ce terme témoigne de l'insuffisance des seuls moteurs de recherche pour trouver du contenu vraiment pertinent sur une thématique donnée. Le concept de curation en lui-même n'a rien de nouveau.

Curation : définition, présentation et outils La curation est une activité qui se développe depuis ces dernières années sur le web, et qui consiste à identifier des sources de contenus (sites, blogs, médias sociaux), à en trier les contenus les plus pertinents, et à les présenter sous la forme d’une agrégation thématique sur un média web distinct des sources d’origine. La curation permet ainsi au lecteur de ces médias « nettoyés » de découvrir facilement les articles les plus pertinents sur un sujet donné sans avoir à parcourir de très nombreuses sources d’informations. Ce que fait le curateur pour vous, en fait. Je m’intéresse à ce sujet depuis plusieurs mois – lire mon précédent article sur la veille technologique – et me suis petit à petit transformé en curateur moi-même pour suivre plusieurs des thèmes qui font mon quotidien, dont la gestion de l’information et les réseaux sociaux. Je suis en train de préparer un dossier sur le sujet, avec plusieurs articles à la clef. Source : Recherche-eveillee.com

Dossier comparatif de 12 solutions de curation Christophe Deschamps, consultant-formateur en intelligence économique et en veille et auteur du blog Outils Froids publie un dossier comparatif de 12 solutions de curation (« ensemble de pratiques et une gamme d’outils destinés à des opérations de republication web ») qui fait écho à l’article de NetPublic.fr : Curation : Méthodologie, objectifs, pratiques et choix des outils. Ce dossier analyse la pertinence d’utilisation de ces solutions (gratuites dans leur version de base) en terme de pertinence mais aussi de 32 critères formels regroupés en 7 catégories majeures : 7 catégories de critères de pertinence des solutions de curation Sources : comment le service de curation est-il alimenté en informations nouvelles susceptibles d’être diffusées ? Typologie de la comparaison des solutions de curation Les 12 outils analysés dans ce dossier : BagTheWeb, Delicious, Diigo, Flipboard, Memolane, Paper.li, Pearltrees, Pinterest, Scoop.it, Searcheeze, Searchteam, Storify.

Curation de contenu Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La curation de contenu (étymologiquement du latin curare : prendre soin et de l'anglais content curation ou data curation) est une pratique qui consiste à sélectionner, éditer et partager les contenus les plus pertinents du Web pour une requête ou un sujet donné. La curation est utilisée et revendiquée par des sites qui souhaitent offrir une plus grande visibilité et une meilleure lisibilité à des contenus (textes, documents, images, vidéos, sons…) qu'ils jugent utiles aux internautes et dont le partage peut les aider ou les intéresser. La curation est également une manière rapide et peu coûteuse d'alimenter un site sans produire soi-même de contenu. Historique[modifier | modifier le code] Apparition du terme en France[modifier | modifier le code] Le terme curation est la francisation du mot anglais curation, et vient donc indirectement du latin curare qui signifie soigner. Apparition du terme aux États-Unis[modifier | modifier le code]

Related: