background preloader

Synthese_edec_Presse.pdf

Synthese_edec_Presse.pdf
Related:  Revue Presse - Veille Curation

Les archives de presses dans l'ère numérique Journée d'inauguration de la Plateforme d'Indexation régionale En collaboration avec les Archives départementales de Seine-Maritime, le Laboratoire d’Informatique, Traitement de l’Information et Systèmes (LITIS) de l’Université de Rouen a mis au point une solution web permettant la consultation avancée des archives numérisées du Journal de Rouen (l’un des titre de presse régionale le plus ancien de France).Un prototype est actuellement disponible. Visualisation haute résolution interactive, transcription collaborative, annotations personnalisées, indexation par article, l’ont rendu très populaire auprès des premiers utilisateurs.Nous convions les professionnels et les acteurs de la conservation documentaire à participer à l’inauguration de cette première réalisation de la Plateforme d’Indexation Régionale. Programme Matin Après-midi 14h30 : Le marché actuel de la numérisation patrimoniale.

Agrégation web Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Agrégation Web, aussi connue sous le terme francisé de 'curation', est l'action de regrouper, sélectionner et, éventuellement, valider des pages concernant un sujet précis et de les présenter, mises en forme, dans un blog ou un outil dédié. Le mot curation semble un phénomène de mode exploité par un marketing efficace. Mais il demeure que l'Agrégation Web répond a des besoins forts des internautes : disposer de pages (URL) consacrées à un sujet et éclairées, éventuellement, par de réels spécialistes ;réduire l'investissement nécessaire à la publication construite sur le web ;commenter ou critiquer ces pages. Perspectives[modifier | modifier le code] Presse[modifier | modifier le code] Il n'est pas besoin d'être compétent dans les outils du Web pour créer et faire vivre son agrégat. L'important est l'information et sa validation selon des méthodes et une éthique journalistique. Marketing[modifier | modifier le code] arcs sémantiques de "agrégation"

Journée d'inauguration de la Plateforme d'Indexation Régionale | Journée d'inauguration de PlaIR Lecture de la presse numérique Image : audipresse La vente de journaux et magazines en kiosque diminue petit à petit. Il est temps pour les éditeurs de presse de repenser à un nouveau mode de fonctionnement. C’est un tournant important qui se prend et que certains ont déjà largement pris : le Financial Times et le New York Times voient leurs abonnés aux éditions numériques dépasser les ventes de journaux imprimés (source : Le Figaro). Qui est l’acheteur de presse numérique ? Une étude de Harris Interactive montre que dans les répondants, 13% des internautes ont déjà acheté un contenu numérique. Cette étude met aussi en évidence que ce sont les hommes âgés de 35 à 49 ans, CSP + et Franciliens qui achètent le plus souvent. Progression de 11% de la lecture de la presse numérique L’étude © AudiPresse ONE 2012 montre que 29% des lectures de presse ont lieu hors domicile (au bureau, dans les transport, chez des amis…). On remarque que les lecteurs de presse numérique sont aussi des lecteurs de la presse print. Pauline Delattre

Les archives de presse dans l’ère numérique - n°26 - mai 2013 - numero ma region eco - Articles - Lettres d'informations Le 28 juin 2013 Thématique : Culture Type de manifestation : Conférence Lieu de l'événement : Description de l'événement : Heure de début : 09:30 Heure de fin : 17:30 Les Archives Départementales de Seine-Maritime et le Laboratoire d’Informatique , Traitement de l’Information et Systèmes (LITIS) de l’Université de Rouen, avec le soutien du Conseil Régional de Haute-Normandie et de l’Union Européenne, ont développé le site web de consultation avancée des archives numérisées du Journal de Rouen, le titre de presse régionale le plus ancien de France. Il sera présenté aux professionnels et aux acteurs de la conservation documentaire et du patrimoine le 28 juin prochain de 9h30 à 17h à l’Hôtel de Région de Haute-Normandie, à Rouen. Renseignements et inscription sur

La presse à l'ère numérique : comment ajouter de la valeur à l'information ? Alors que le nombre de Français déclarant lire tous les jours un quotidien payant diminue régulièrement : de 43 % en 1989, à 36 % en 1997, il est passé à 29 % en 2008, le nombre de lecteur en ligne ne cessent lui d’augmenter. Ainsi, chaque jour, près de 6,6 millions d’internautes se connectent en France pour consulter les informations sur des sites d’actualité. Le formidable essor d’Internet a en effet créé une très grande facilité de diffusion de l’information que les internautes ont pris l’habitude de consommer de façon gratuite. L’étude du Centre d’analyse stratégique fait apparaître que la situation de la presse française est préoccupante, sans être aussi problématique qu’au Royaume-Uni ou aux États-Unis. Les raisons de cette crise sont bien connues, mais on peine à dégager les moyens d’y remédier. Tournant le dos au modèle du “tout gratuit” envisagé à l’origine, les sites des journaux font désormais payer une partie croissante de leur contenu. 1.

La presse au défi du numérique : rapport de M. Marc TESSIER / Archives 2007 / Presse / Disciplines et secteurs Le ministre de la culture et de la communication, M. Renaud DONNEDIEU DE VABRES, a reçu, lundi 19 février, le rapport de M. Marc TESSIER, ancien directeur général du Centre national de la cinématographie, ancien président de France Télévisions, et actuellement directeur général de Netgem Média Services, sur les conditions d’évolution de la presse dans l’univers du numérique. Ce rapport porte sur les conséquences et les perspectives pour la presse des évolutions en cours dans le numérique. Il propose une analyse de l’impact de l’arrivée du numérique sur la presse écrite, à la fois sur les usages de la presse ainsi que sur son modèle économique traditionnel. Il fait le point sur la présence importante de la presse française sur Internet et sur les opportunités offertes par le numérique. Le ministre a pris connaissance de ce rapport et lancé une consultation auprès des acteurs de la profession sur le diagnostic qu’il porte et les propositions qu’il énonce.

difference veille curation Pour une TVA identique entre presse papier et numérique Pour une TVA identique entre presse papier et numérique La TVA sur la presse en ligne et papier est différente. La presse papier bénéficie d’une TVA à 2.1% alors que la presse numérique est taxée à 20% depuis le 1er janvier 2014.Médiapart a lancé un appel pour que cet état de fait change enfin ! Pour mémoire, le livre papier et le livre numérique ont une TVA identique (5.5), il semble donc évident que la presse doive bénéficier d’un régime similaire avec une taxe sur la valeur ajoutée à 2.1%. Pour signer soutenir l’appel c’est ici Découvrez notre rubrique dédiée à la Presse numérique

Le curateur, un apprenti veilleur Avec les nombreux outils créés pour sonder le web et l’accroissement des contenus disponibles en ligne, la veille, qui était jusqu’alors restreinte aux professionnels, s’est aujourd’hui démocratisée. Ce phénomène a permis l’émergence des «curateurs». Ces veilleurs amateurs se distinguent des professionnels par de nombreux aspects, de la mise en place du processus de veille jusqu’à l’analyse des résultats. La curation et la veille : deux approches différentes La curation consiste à collecter, analyser, enrichir et partager des contenus web sur des plateformes dédiées, comme Scoop-it, l’outil de curation par excellence. Si cette définition correspond en partie aux pratiques du veilleur, plusieurs nuances permettent de différencier la curation de la veille. En premier lieu, le processus de veille est construit selon un projet et dans un but précis : il s’agit de d’envoyer la bonne information, à la bonne personne et au bon moment. Source : curation2web.tumblr.com Source : curiouser.fr Partager

Préservation numérique : préserver le patrimoine et protéger les droits civils La gestion et la préservation des informations numériques étaient au coeur de la conférence internationale « La Mémoire du monde à l’ère numérique : numérisation et préservation », organisée à Vancouver (Canada) en septembre 2012, à l’occasion du 20e anniversaire du Programme Mémoire du monde de l’UNESCO. Les participants ont adopté plusieurs recommandations afin de garantir la durabilité et la fiabilité des documents numérisés, dont l’importance a grandi parallèlement au développement des informations créées sous forme numérique. Ces mesures montrent également que les questions juridiques et techniques liées à la préservation d’archives et de données numériques (notamment des documents audio et vidéo) sont de plus en plus prises en compte. Quelles sont les principales questions liées à la préservation des documents créés sous forme numérique ? En quoi ces problèmes concernent-ils les documents papier qui ont été numérisés ? Les problèmes sont plus ou moins les mêmes.

Related: