background preloader

Géoclip : observatoire-des-territoires [carte] [interactif]

Related:  Thème 1/ Dynamiques territoriales de la France contemporaineTPE

Géofiche : La France, 65 millions d’habitants [ressource] Population totale La France compte environ 65,5 millions d’habitants en 2013. Il s’agit d’une estimation prévisionnelle. Avec une superficie de 675 417 km², le pays a donc une densité de 97 habitants par km². Si on retranche les DROM (Départements et Régions d’Outre-Mer), ce chiffre s’élève à 115 km². Le recensement En France, le recensement de la population est accompli par l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE). L’augmentation de la population française La France a un solde naturel positif (+0,4 %) et un solde migratoire positif (+0,2 %) : son solde démographique est donc positif : la population augmente de 0,7 % chaque année. La population active La population active représente 30 millions de personnes en 2009. La part des agriculteurs continue de diminuer, ils sont aujourd’hui moins de 500 000. Source : INSEE 2013, INSEE 2009 Pour compléter : Le Dessous des Cartes

Statistiques environnement Imprimé le 20/05/2018 17:42:53 198.27.81.83/Eider/ Les données décrivant l'environnement, l'énergie, le transport, le logement et la construction dans les régions et les départements sont accessibles sous 3 formes : Tableaux détaillés 100 tableaux en ligne, classés par thème et par région Choisissez un thème et un tableau, et sélectionnez une région pour obtenir les données. Séries longues Plus de 5 000 séries de données dans le temps, classées parmi 20 thématiques, 300 sous-thèmes déclinés par région et département Choisissez un thème et sous thème, une ou plusieurs séries de données, et sélectionnez un échelon géographique pour visualiser les données. Portraits régionaux Une présentation synthétique des informations essentielles en rapport avec l'environnement de la région.

Région française Pour les articles homonymes, voir Région. Une région est, en France, une collectivité territoriale issue de la décentralisation, dotée de la personnalité juridique et d'une liberté d'administration, ainsi qu'une division administrative du territoire et des services déconcentrés de l'État. Les régions sont régies par le titre XII de la Constitution de 1958 et la quatrième partie du code général des collectivités territoriales. Pour partie héritières d'anciennes provinces et régions historiques, les régions sont créées sous leur forme actuelle à partir de 1956 et acquièrent un statut de collectivité locale en 1982, inscrit dans la Constitution depuis 2003. Le champ d'intervention des régions est très large. Division administrative[modifier | modifier le code] Depuis le 1er janvier 2016, la France compte dix-huit régions administratives, treize en métropole, dont la Corse, et cinq outre-mer (Guadeloupe, Guyane, Martinique, La Réunion et Mayotte). Organisation[modifier | modifier le code]

La réforme territoriale [ressource] Les métropoles Un premier volet a déjà été ouvert en janvier 2014 avec la loi dite de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles. La création d'un nouveau statut pour ces dernières amorcera une vraie clarification de l’exercice des compétences au niveau local. Le 1er janvier 2015 ont vu le jour les métropoles de Rennes, Bordeaux, Toulouse, Nantes, Brest, Lille, Rouen, Grenoble, Strasbourg et Montpellier. En savoir plus sur les métropoles La nouvelle carte des régions Déplacez le curseur de droite à gauche pour visualiser la nouvelle carte des régions Le deuxième volet de la réforme territoriale vise à réduire le nombre de régions métropolitaines de 22 à 13 (dont la Corse). Sept des 12 régions métropolitaines sont le fruit du regroupement de deux ou trois régions. La nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe) Une nouvelle organisation régionale de l'état Pour les régions qui ont fusionné, on retient es appelations suivantes : Janvier 2017

 Cartographie interactive Géoïdd France [Cartographie] Géoïdd (Géographie et indicateurs liés au développement durable) est l'outil de cartographie interactive du Service de l’Observation et des Statistiques (SDES). Il permet de cartographier de nombreuses informations liées au développement durable sur la métropole et les cinq départements d’outre mer. L’outil de visualisation statistique permet de cartographier des indicateurs relevant de différents domaines du développement durable tels que l’air, l’eau, l’occupation des sols, les risques, etc. Il permet de caractériser et comparer les territoires entre eux. Accès direct à l'outil de visualisation statistique Fonctionnalités de l’outil de visualisation statistiqueChaque indicateur peut être représenté selon un niveau administratif (communes, cantons, départements ou régions), pour la métropole et les cinq départements d’outre mer. Guide de prise en main de l'outil Geoidd Télécharger la liste des indicateurs statistiques diffusés Contact mél : geoidd@developpement-durable.gouv.fr

Région historique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une région est considérée comme historique lorsqu'on peut y associer une population partageant des traits culturels spécifiques tels que la langue, la cuisine ou l'architecture traditionnelle. Les habitants de cette région peuvent être un peuple, une société ou une nation et s'y sont identifiés au cours d'une certaine période historique. Dans certains cas, les régions historiques peuvent correspondent à d'anciens États ou à d'autres anciennes structures politiques (duchés, comtés, marches...). Définition[modifier | modifier le code] Les régions historiques, ou pays historiques, sont des zones géographiques délimitées afin d'étudier et d'analyser l'évolution sociale et culturelle de leurs habitants durant des périodes spécifiques, sans référence aux organisations économiques, sociales ou politiques contemporaines[1]. Niveau d'application[modifier | modifier le code] Éléments de définition[modifier | modifier le code]

Les 13 grandes régions métropolitaines [carte] Afin d’accroître l'efficacité de l'action publique, la réforme territoriale à réduit le nombre de régions de 22 à 13. Sept préfets préfigurateurs ont été chargés dans les sept nouvelles régions fusionnées, d'élaborer et de coordonner le projet d'organisation régionale de l'administration de l’État, de définir et conduire les grandes étapes de sa mise en place jusqu'en 2018. Dans 6 régions fusionnées, les chefs-lieux ont été fixés provisoirement comme suit : Région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes : Bordeaux Région Auvergne-Rhône-Alpes : Lyon Région Bourgogne-Franche-Comté : Dijon Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées : Toulouse Région Normandie : Rouen Région Nord-Pas-de-Calais-Picardie : Lille Le chef-lieu pour la région Alsace-Champagne-Ardennes-Lorraine a été fixé par la loi à Strasbourg. Pour les 6 autres régions métropolitaines les chefs-lieux actuels ne seront pas modifiés : Pour chaque région fusionnée, il n'y aura qu'un seul préfet de région.

Bases de données - Données locales Chiffres clés sur un territoire Synthèse des principaux indicateurs sur un territoire (de la commune à la France) et bases de données associées : pour en savoir plus. Après l'affichage des chiffres clés de votre territoire, vous pourrez comparer jusqu'à quatre territoires. Cartes interactives Cartes interactives permettant de visualiser de nombreux indicateurs accessibles par thème : pour en savoir plus. Comparaisons régionales et départementales Les tableaux comparatifs offrent une vue d'ensemble des régions et départements pour de nombreux thèmes Accéder aux tableaux Données détaillées localisées Bases de données statistiques présentant une information localisée géographiquement. Accéder aux données Données infracommunales Données infracommunales par quartier, données à l'IRIS ainsi que deux services : Diffusion infracommunale à facon du recensement de la population et le Répertoire des immeubles localisés, réservés à certains publics. Accéder aux données infracommunales Données carroyées

La Régionalisation, une histoire de plus d’un demi siècle 1954 : Création des régions de programme En 1954, les comités régionaux d’expansion, d’initiative privée, sont officiellement agréés. Puis un décret du 30 juin 1955 crée vingt et une régions économiques de programme et un autre, du 7 janvier 1959, les transforme en circonscriptions d’action régionale, cadre obligatoire et unique de l’action décentralisée. 1963 : création de 21 régions administratives Les décrets du 14 mars 1964 créent vingt et un préfets de région. Entre 1955 et 1975 : 3 000 opérations de délocalisation Elles ont permis, avec le soutien de la DATAR, de créer 400 000 emplois en province. L’institution régionale reste toutefois, une structure administrative, dépourvue de toute légitimité démocratique. 1969 : L’échec du référendum voulu par de Gaulle Le projet de réforme du Sénat et de création des régions que le Général de Gaulle veut soumettre au référendum est présenté à l’Assemblée nationale en décembre 1968 par Jean-Marcel Jeanneney, ministre d’État. La Régionalisation

La nouvelle région ALPC [carte] La nouvelle région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes En attendant de connaître le nom définitif de la plus vaste région de France avec ses 84 000 km², soit environ 15% de la France métropolitaine, voici déjà un premier dossier accompagné de son croquis. Il s’agit d’éléments factuels et de quelques pistes de réflexion mais absolument pas d’une séquence pédagogique. Après tout, il convient de se préparer et d’adapter nos cours pour la rentrée prochaine, notamment avec le programme de Première sur « la région où se trouve le lycée ». Bonne lecture! Chantal Le Guillou-Porquet La nouvelle région Aquitaine 2015 La nouvelle région Aquitaine 2015 La Grande région Aquitaine Chantal Le Guillou J'aime : J'aime chargement…

Décentralisation : départements, régions, compétences territoriales, rapport Jean-Jacques Peretti, schéma d'organisation, SOM. En bref - Actualités Le rapport de M. Jean-Jacques de Peretti sur la clarification des compétences des départements et des régions a été remis au président de la République le 13 septembre 2011. Le rapport a pour objet de déterminer les "conditions précises d’élaboration" des schémas d’organisation des compétences et de mutualisation des services (SOM) prévus à partir de 2014, après l’élection des conseillers territoriaux. Ayant rappelé les grandes lignes de la loi de décembre 2010 portant réforme des collectivités territoriales, avec la création des conseillers territoriaux et l’adoption du principe de la spécialisation des compétences des échelons régionaux et départementaux, l’auteur souligne que la loi donne également aux élus la liberté de s’organiser entre eux, sans l’intervention de l’État.

Les nouvelles régions ont des noms La carte des régions françaises Fond de carte : IGN. Depuis le 26 septembre 2016, les noms des nouvelles régions ont été rendus officiels par les décrets n° 2016-1262 à 2016-1268 parus au Journal officiel. Voici les liens vers chaque décret : Grand Est — Normandie — Occitanie — Hauts-de-France — Auvergne-Rhône-Alpes — Nouvelle-Aquitaine — Bourgogne-Franche-Comté La région Grand Est s'écrit sans tiret, contrairement aux autres régions composées de plusieurs mots parmi celles nouvellement créées. Cinq régions métropolitaines sont inchangées : la Bretagne, la Corse, l'île-de-France, les Pays de la Loire, Provence-Alpes-Côte d'Azur. Quant à la région Centre, elle avait déjà changé de nom avec la loi n° 2015-29 du 16 janvier 2015 relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral. Voir aussi :

Related: