background preloader

Un "amendement Nutella" adopté au Sénat

Un "amendement Nutella" adopté au Sénat
La commission des affaires sociales du Sénat a adopté ce mercredi 7 novembre un "amendement nutella" au projet de budget de la Sécu. Celui-ci vise à augmenter de 300% la taxe sur l'huile de palme qui entre notamment dans la composition de ce produit alimentaire culte. La taxe doit constituer un signal, "non à destination des consommateurs, mais à destination des industries agroalimentaires pour qu'elles substituent à ces huiles de nouvelles compositions plus respectueuses de la santé humaine", souligne l'auteur de l'amendement, le rapporteur de la commission Yves Daudigny (PS). L'huile de palme, qui ne constitue pas à proprement parler une huile, mais des graisses, est accusée d'avoir des effets nocifs sur la santé et sur l'environnement, en étant notamment à l'origine de phénomènes de déforestation. En raison de leur richesse en acides gras saturés, les huiles de coprah, de palme et de palmiste sont utilisées pour la fabrication de la margarine ou comme corps gras de friture. Related:  Huile de PalmNutella-amendement

La riposte de Ferrero pour défendre Nutella Face aux attaques contre l’huile de palme qui entachent l’image de son produit phare, le groupe italien d’agroalimentaire sort l’artillerie lourde. Aujourd’hui, Nutella se retrouve, de manière injuste, au cœur d’un débat sur l’huile de palme.» Le 16 novembre, deux jours après l’adoption par les sénateurs de l’«amendement Nutella» (retoqué depuis), qui augmente de 300% la taxe sur l’huile de palme, Ferrero décidait de frapper fort pour défendre sa marque phare, avec deux pleines pages de publicité dans la presse quotidienne. Le même jour, le groupe mettait en ligne le site Internet «Nutella parlons-en», où il répond à la plupart des questions polémiques sur la recette de son produit vedette.Anticipation. Abonnez vous à l'édition digitale

100% de l’huile de palme utilisée pour Nutella est certifiée durable RSPO sur le marché français. A l’occasion d’une table ronde organisée par Ferrero le 26 mars à l’Ambassade d’Italie, le groupe, présent depuis plus de 50 ans en France, a souhaité faire de son engagement social et environnemental le symbole de ses perspectives de croissance. Ferrero a ainsi présenté la 3ème édition de son rapport RSE et profité de l’occasion pour annoncer la certification 100% durable RSPO de l’huile de palme utilisée dans la fabrication de Nutella depuis le 11 Mars 2013. Ferrero France répond désormais au niveau de certification le plus exigeant en termes de traçabilité. Depuis plusieurs années, dans le cadre de sa stratégie globale, sociétale et environnementale, le groupe Ferrero s’est engagé à accroître progressivement la part d’huile de palme durable dans ses approvisionnements. L’huile de palme certifiée « ségréguée » RSPO est « tracée » de sa plantation jusqu’à son utilisation dans le produit final.

Nutella justifie l'emploi d'huile de palme dans sa recette "L'huile de palme, parlons-en": la double page publicitaire de Nutella, visible ce vendredi dans la plupart des quotidiens, tente la contre-attaque, après l'amendement sénatorial, taxant plus lourdement cette matière grasse végétale, au nom de la santé publique. "Aujourd'hui, Nutella se retrouve, de manière injuste, au coeur d'un débat sur l'huile de palme". Et Ferrero d'expliquer que sa pâte à tartiner contient l'ingrédient décrié "parce qu'il permet d'obtenir la consistance souhaitée sans avoir recours au processus d'hydrogénation des matières grasses, qui peut occasionner la formation d'acides gras trans". Point de fusion Ces derniers sont des acides gras, dont la structure biochimique est modifiée par un surchauffage ou par une hydrogénisation. Comme L'Express Styles le signalait le 8 novembre, l'huile de palme résiste en effet très bien à la cuisson, ne se dégradant qu'à très haute température, soit 240°C, contre 107°C pour l'huile vierge de colza et 177°C pour le beurre. Taxe votée

L'épineuse affaire de l'huile de palme bio colombienne On connaît le problème lié à la culture de l'huile de palme: la déforestation massive en Indonésie et son impact sur les orangs-outangs. On connaît moins la polémique autour de l'huile de palme biologique en Colombie. Des agriculteurs et certaines ONG (dont Christian Aid) s'attaquent à Daabon Organic, grand producteur d'huile de palme bio. Accusé d'avoir acheté de façon obscure Las Pavas, une propriété au nord du pays, d'y avoir expulsé sans ménagement 123 familles et d'avoir déboisé le terrain pour y implanter une palmeraie, Daabon s'est attiré les foudres des médias anglais et allemands. Ces attaques sont-elles fondées? Pour Diego Garcia, directeur de Brochenin, la société qui importe l'huile de Daabon en France (elle fournit de nombreuses marques, comme l'indique notre précédent article), ces accusations relèvent de la pure diffamation. Pour démêler le vrai du faux, Ecocert a dépêché deux auditeurs à Las Pavas, dont l'un est extérieur à cet organisme certificateur.

Amendement Nutella : un premier pas à franchir L'huile de palme contenue dans le Nutella cause la destruction des forêts tropicales Augmenter fortement la taxe sur l'huile de palme : c'est le but louable d'un amendement adopté par la commission des Affaires sociales du Sénat. Malgré les apparences, ce texte n'est pas encore voté. Aussi encourageons nos parlementaires à entériner cet amendement fondé sur la reconnaissance de la nocivité de l'huile de palme. « Amendement Nutella » : c'est le surnom que s'est vu attribué l'amendement que le sénateur Yves Daudigny a déposé au projet de loi de financement de la sécurité sociale voté par l'Assemblée nationale. Celui-ci vise à augmenter la taxe sur l'huile de palme destinée à l'alimentaire de 300%. M. L'huile de palme est nocive pour la santé et l'environnement S'il est uniquement motivé pour des raisons de santé et non environnementales, nous n'oublions pas l'aspect symbolique de cet amendement. L'amendement n'est pas encore voté - il est urgent d'écrire aux élus <h4>Contexte</h4> 20 nov. 2012

Magazine de la Communication de crise et sensible et de la gestion de crise «La loi Nutella» adoptée au Sénat - Politique L'industrie alimentaire est prévenue. La commission des Affaires sociales du Sénat a adopté, hier, un «amendement Nutella» au projet de budget de la Sécu, visant à augmenter de 300 % la taxe sur l'huile de palme qui entre notamment dans la composition de ce produit alimentaire culte. Cette taxe doit constituer un signal, «non pas à destination des consommateurs, mais à destination des industries agroalimentaires pour qu'elles substituent à ces huiles de nouvelles compositions plus respectueuses de la santé humaines» a indiqué Yves Daudigny (PS), auteur de l'amendement et rapporteur de la commission. La taxe actuelle sur ces produits est de 98,74 € la tonne d'huile de palme et de 107,80 € la tonne d'huile de coprah et de palmiste. Un Français consomme 2 kg d'huile de palme par an.

Cargill Dead Set On Plantation Expansion; Orphaned Orangutan Calls on CEO Gregory Page in Wayzata, MN. Meet Uttuh. She’s an orphaned Sumatran Orangutan who lost her forest home when it was destroyed for palm oil. Today she reached out to Cargill CEO Gregory Page at his headquarters in Wayzata, Minnesota for help. She’s got nowhere to go and hardly a limb to stand on. Uttuh’s treetop protest is just the latest appearance in a month long ‘invasion’ of forlorn orangutans in Cargill’s hometown outside Minneapolis. To make matters worse for the Sumatran Orangutan, Cargill has also recently announced its plan to expand their Indonesian palm oil plantations — meaning that many more Critically Endangered forest species on some of Southeast Asia’s last natural rainforests will fall to Uttuh’s same fate. While Cargill claims that it’s simply trying to feed the world and bring economic benefits to local communities in Southeast Asia, as the largest privately held multinational corporation in the US, it can’t hide from its most genuine motivation. The facts are clear.

PLFSS 2013 : la taxation de l'huile de palme votée en commission au Sénat Alors que la commission des affaires sociales a adopté un amendement visant à tripler la taxe sur l'huile de palme, les sénateurs écologistes veulent aller plus loin en taxant également le diesel. Le texte sera examiné en plénière dès lundi. Dans le cadre de l'examen du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) 2013, la commission des affaires sociales du Sénat a adopté mercredi 7 novembre un amendement proposé par le sénateur socialiste Yves Daudigny, visant à augmenter de 300% la taxe sur l'huile de palme "entrant dans la composition des produits alimentaires, afin d'inciter l'industrie agro-alimentaire à lui substituer des composants moins nocifs pour la santé". Taxer l'huile de palme pour ses impacts sanitaires et environnementaux L'amendement institue une contribution additionnelle de 300 euros la tonne à la taxe spéciale prévue sur les huiles de palme, de palmiste et de coprah destinées à l'alimentation humaine, accusées de favoriser l'obésité et la déforestation.

Communication de crise : La riposte de Ferrero pour défendre Nutella Source : Management Face aux attaques contre l’huile de palme qui entachent l’image de son produit phare, le groupe italien d’agroalimentaire sort l’artillerie lourde. Aujourd’hui, Nutella se retrouve, de manière injuste, au cœur d’un débat sur l’huile de palme.» Le 16 novembre, deux jours après l’adoption par les sénateurs de l’«amendement Nutella» (retoqué depuis), qui augmente de 300% la taxe sur l’huile de palme, Ferrero décidait de frapper fort pour défendre sa marque phare, avec deux pleines pages de publicité dans la presse quotidienne. Le même jour, le groupe mettait en ligne le site Internet «Nutella parlons-en», où il répond à la plupart des questions polémiques sur la recette de son produit vedette. Anticipation. Eléments de langage. Soutien opportun. Pour Ferrero, le rejet de l’amendement par la commission des affaires sociales, intervenu dans la foulée, n’est donc ni une victoire ni la fin d’une crise. Fiche d’identité : Francis Lecompte

Ferrero et la "taxe Nutella" : la mobilisation générale - Communication de crise - Journal du Net Management La France est le pays au monde qui consomme le plus de Nutella (26% de la production mondiale). Ce statut fait-il de la célèbre pâte à tartiner le bouc-émissaire idéal ? Fin 2012, elle est confrontée à une fronde sans précédent. En plein débat au Sénat, la marque s'est payé deux pleines pages de publicité dans les quotidiens nationaux, intitulées ? La marque souligne aussi la proximité du profil nutritionnel de l'huile de palme avec le beurre, aliment de base historique de nombreux Français. Rapide dans sa réaction, répondant point par point aux critiques, tout en prenant acte pour l'avenir, Ferrero mise enfin sur les réseaux sociaux.

Afrique : la dernière frontière de l’huile de palme | Greenpeace France L’huile de palme en bref Ingrédient clé de nombreux produits alimentaires et cosmétiques, l’huile de palme est l’huile comestible la moins chère au monde, et aussi l’une des plus consommées. La production mondiale d’huile de palme est amenée à croître en raison de la forte demande des pays émergents, comme l’Inde ou la Chine, et de la dépendance accrue envers les agrocarburants, notamment dans les pays européens. Aujourd’hui, rien n’est fait pour contrôler les dégâts environnementaux causés par le développement de la production industrielle d’huile de palme. L’Afrique, berceau originel du palmier à huile, est désormais au centre de toutes les convoitises des multinationales de l’agroalimentaire. Pour en savoir plus, glissez votre souris sur les icônes... La dernière frontière de l’huile de palme Originaire d’Afrique, le palmier à huile est au cœur des traditions et de la vie de nombreuses communautés. Mais l’Afrique devrait bientôt rattraper ce retard. VOUS pouvez agir 1. 2. Partagez l'info !

Au Sénat, les communistes offrent un sursis au Nutella Le ministre du budget, Jérôme Cahuzac, lors du débat sur le budget de la Sécurité sociale, au Sénat (AFP). Pour une fois que les écologistes avaient réussi à obtenir quelque chose, voilà que leurs efforts sont réduits à néant par les communistes. Au Sénat, les écologistes pouvaient se féliciter d'avoir enfin pu faire bouger un texte – le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) – en partie d'ailleurs contre l'avis du gouvernement. Mais, jeudi matin, suite à une coalition de circonstances entre la droite et les communistes pour qui le texte reflétait "un choix de rigueur et non pas de justice sociale", tout le budget de la Sécu a été rejeté par 186 voix contre 155 - la gauche n'ayant que six voix d'avance au Sénat. Et ses nouveaux amendements avec. Le groupe Communiste, républicain et citoyen a décidé de s'opposer après avoir obtenu une fin de non-recevoir du gouvernement sur toutes leurs propositions dont notamment la suppression de la taxe de 0,3% pour les retraités.

Related: