background preloader

E-réputation – anonymisation ou non : un paradoxe médiatique

E-réputation – anonymisation ou non : un paradoxe médiatique
Nous avions déjà évoqué cette question voici un an (notre actualité du 2 novembre 2011), mais nous continuons à penser qu’il existe une certaine schizophrénie sur Internet, qui rejaillit gravement sur l'e-réputation des personnes (également nommée web-réputation, cyber-réputation ou encore réputation numérique). Les deux faces de l’information L’information réglementée pour protéger le citoyen D’une part, nous disposons de la recommandation de la CNIL, en date du 22 novembre 2001, en matière de publication des décisions de justice sur Internet, invitant à anonymiser celles-ci. Cette recommandation n’est pas destinée uniquement à Légifrance comme on le lit parfois, pas plus qu’elle n’est destinée à masquer partout les noms des parties. La portée de la recommandation de la CNIL s’étend donc très logiquement à tout l’Internet et rien qu’à l’Internet. La loi Informatique, fichiers et libertés applicable sur Internet La puissance de traitement des moteurs de recherche Un hiatus incompréhensible

http://www.les-infostrateges.com/actu/12111525/e-reputation-anonymisation-ou-non-un-paradoxe-mediatique

Related:  E-reputation

Internet: La protection de l'e-réputation, un marché en pleine expansion - News High-Tech: Web Internet Être calomnié ou insulté sur la Toile est de plus en plus courant. Ces attaques virtuelles laissent souvent les victimes démunies, mais la défense s'organise. Des sociétés spécialisées dans la protection de l'e-réputation fleurissent en Suisse.

L'identité et ses enjeux en contexte numérique Un profil pro sur Viadeo, un blog sur votre passion pour les jeux vidéo, un profil Facebook pour votre famille, et un autre, sur Facebook encore, pour vos amis. Votre identité en ligne recouvre presque toutes les facettes de votre personnalité… L’identité à l’heure du numérique provoque des pratiques et des stratégies originales. Dans le cadre de la Social Media Week, le 9 février dernier, Curiouser, un cabinet d'études, a invité Julien Pierre, doctorant au Laboratoire GRESEC et auteur du blog Identités Numeriques, à s’exprimer sur « l’identité et ses usages en contexte numérique ». Technologie : les bibliothécaires scolaires comme prescripteurs La dernière étude du School Library Journal, intitulée 2012 School Technology Survey, révèle que les bibliothécaires scolaires et autres spécialistes des médias ouvrent la voie à l'apparition des nouveaux médias, des appareils mobiles et autres technologies basées sur internet, au sein des établissements d'enseignement. Nouveau rôle des bibliothécaires scolaires Les résultats de l'enquête indiquent : que 87 % des bibliothécaires scolaires interrogés affirment être responsables de la technologie de leur bibliothèque, et 60 % d'entre eux auraient également introduit celle-ci au sein des salles de classe. Par ailleurs en ces temps de restrictions budgétaires, 44 % des interrogés déclarent servir l'équipe technologique de leur établissement et d'optimiser la sécurité de leur emploi par le développement de ces nouvelles compétences. Enseignement assisté par le numérique

Identité numérique : de l’anonymat au personal branding Jeune hyperconnecté et asocial Personne passionnée. Dans la bouche de ceux qui l’utilisent, le terme «geek» marque souvent un retrait voire une rupture avec les usages et les usagers du numérique. 5 raisons de bien gérer son e-réputation personnelle 1 - Gérez votre e-réputation, c’est gérer ce que l’on dit de vous sur internet Partant du constat que les éléments fondamentaux de notre identité numérique, prénom et nom, deviennent notre marque, il est nécessaire de les soigner avec la plus grande attention. Afin de savoir ce qui se dit de nous, un simple geste : se googliser, car avec Google, comme avec les autres moteurs de recherche, tout y passe et rien n’est laissé de côté : images, vidéos, textes, liens, commentaires et autres publications. Quel meilleur miroir de son identité numérique que les résultats de recherche que l’on obtient avec la requête de nos nom et prénom ?

Le management de la réputation sur internet La donne internet a changé le rapport entre les hommes et les entreprises, car elle a donné aux premiers l'occasion d'en apprendre plus et d'agir sur les secondes. L'entreprise qui a le plus de succès n'est pas celle qui a le meilleur service/produit, mais celle en qui le client/consommateur a le plus confiance. Et pour qu’elle soit gagnée, la confiance doit se construire.

"Dans le labyrinthe" avec Alexandre Serres Dans le labyrinthe Evaluer l’information sur Internet d’Alexandre Serres Introduction : L’évaluation de l’information a toujours existé ; elle est d’autant plus nécessaire aujourd’hui que le numérique induit certaines "confusions documentaires" : celle de la structure du document, dont la chaîne technique est totalement redéfinie ; cela crée une confusion entre document et information, encore renforcée par la complexité des "écrits d’écran" ; Identité personnelle et identité numérique Un article de JurisPedia, le droit partagé. Clara.B, Contributions L’explosion des réseaux sociaux et plus globalement, d’internet, a favorisé la multiplication des données personnelles sur internet et leur circulation sur la toile. Tout utilisateur dispose aujourd’hui d’une identité à plusieurs dimensions : à la fois personnelle, et fait tout récent, d’une identité numérique qu’il doit savoir et pouvoir gérer et protéger pour ne pas se laisser dépasser par la collecte et le stockage de données personnelles.

Bonjour et merci pour le partage de cet article très intéressant sur le paradoxe médiatique existant dans notre société. En effet comment peut on à la fois d'un coté anonymiser les décisions de justice et de l'autre laisser en libre diffusion publique et en libre accès des articles et des commentaires relatif à ces décisions. Cela est d'autant plus grave dans le cas des erreurs judiciaires. Le droit à l'oubli existe mais est il appliqué, est il applicable? De nombreux projets de lois seront encore nécessaires avant que cela soit le cas. by bedart_groupe3_psy Mar 31

Related: