background preloader

Coopérer en classe

Coopérer en classe
La pédagogie coopérative pourrait bien se révéler d’une étonnante modernité pour répondre à la double contrainte de différencier tout en gardant une gestion collective de la classe. Bonjour Stéphanie Fontdecaba, peux-tu te présenter ? Professeure des écoles depuis septembre 2000, j’ai enseigné ces 9 dernières années dans des classes coopératives multi-âges, soit maternelle-CP, soit CP-CM, dans un RPI (Regroupement Pédagogique Intercommunal) des Hautes Corbières dans l’Aude. Qu’est-ce-que ça veut dire concrètement coopérer en classe ? Coopérer, cela signifie agir ensemble pour créer quelque chose de commun ; en classe, cela veut dire apprendre ensemble avec et par les autres et non plus à côté ou contre les autres. Comment faut-il organiser la classe ? La coopération commence par la création d’espaces de communication (Quoi de Neuf ? Qu’est-ce-que ça change ? Est-ce réservé aux classes multi-âges? Si un enseignant a envie de se lancer, par quoi lui conseillerais-tu de commencer ? Sommaire : Related:  Innovative Teachingpédagogie coopérative

Le cahier des apprentissages pour remplacer les devoirs ? Dessin de Jack Kock pour les Cahiers Pédagogiques Supprimer les devoirs est une idée généreuse déjà assez ancienne, mais qui peine à s’imposer malgré les nombreuses restrictions ministérielles, et malgré le fait qu’il est connu et montré que les devoirs ne facilitent pas les apprentissages comme ils le devraient, et augmentent les inégalités scolaires. Pour beaucoup de parents, et d’enseignants, les devoirs restent indispensables car ils constituent le lien privilégié entre l’école et les familles. Aussi, il serait vain de supprimer les devoirs sans penser ce lien nécessaire. A ce titre, le cahier des apprentissages peut présenter de nombreux avantages comme outil pour tisser un nouveau lien entre les temps scolaires et extra-scolaires. L’une des attentes les plus fortes des familles est en effet de savoir ce qui se passe en classe, et qui est bien souvent une boîte noire pour elles. Le cahier des apprentissages ne se confond avec le cahier d’un enseignement. Sur le temps scolaire.

Chroniques en innovation et en formation André de Peretti nous a quitté le 6 septembre 2017, et je souhaite ici restituer tout ce que je lui dois, des choses que je lui ai dites, et des choses que je n’ai pas eu le temps de lui dire encore. 25 ans de compagnonnage ne peuvent se résumer en des mots. André de Peretti a inscrit dans sa longue histoire éditoriale un livre précurseur en France ; il a permis d’introduire l’approche centrée sur la personne, développée en Amérique par Carl Rogers. « Présence de Carl Rogers », éd. ERES, en 1997 ; nouvelle édition actualisée de l’ouvrage paru aux éditions Privat en 1974, Pensée et vérité de Carl Rogers. Cet ouvrage constitue une présentation très complète et sans équivalent de la recherche et de la pratique rogériennes[1]. L’ouvrage est augmenté d’une partie inédite sur les développements actuels de cette pensée qui n’a pas manqué d’influencer tous les domaines du soin, de l’éducation, du travail social, de la formation, du management. Prémices au collège, en formation avec Isabelle

Pédagogie Agile Collaboration à l'Ecole, c'est pour quand ? Notre modèle d’enseignement est encore peu collaboratif : les enseignants français travaillent rarement collectivement, font peu travailler leurs élèves en petits groupes et lancent rarement des projets d’au moins une semaine (selon l’enquête TALIS 2013, voir la note d’information DEPP). La collaboration est pourtant une compétence fondamentale (même si la compréhension reste un acte individuel) ! Il faut tenir les deux bouts de la chaîne ensemble ; d’un côté nous avons la collaboration et à l’autre bout, nous avons la pensée individuelle. La compréhension n’est pas délégable car le groupe ne peut pas comprendre à la place de l’individu. La collaboration est aussi un trait de notre modernité, qui célèbre la culture de la participation (Participatory Culture). La coopération doit-elle être supervisée par l’enseignant ? Dans nos classes, la promotion de la collaboration doit d’ailleurs commencer de façon très concrète, par une réflexion sur le mobilier et l’architecture ! lu : 283 fois

Collaboration / Coopération Un article de Wiki Paris Descartes. Des clés pour comprendre l'Université numérique « Plus qu’un travail de groupe, des stratégies pédagogiques variées sont développées pour apprendre ensemble. Elles s’appuient sur l’interdépendance positive, la fonction sociale et cognitive du dialogue, l’émergence de l’ autonomie . Elles se fondent également sur le développement des capacités de coopération permettant d’apprendre à travailler ensemble : explicitation et construction de la connaissance , acceptation des idées et des actions de l’autre. » (Alain Derycke) « La collaboration et le partage de connaissances facilitent l’ apprentissage , lequel est essentiellement considéré comme un processus social qui accorde une place prépondérante aux interactions sociales (e.g., Doise & Mugny, 1981 ; Vygotsky, 1985 ; Webb & Palincsar, 1996). Collaboration « Travailler ensemble » : élaboration en commun d’une solution négociée et consensuelle. Voir : des outils collaboratifs . Apprentissage collaboratif

Le sport à l’école, école de l’humiliation ? | Rue89 Sport L’EPS, l’éducation sportive et physique, est une des disciplines les plus haïes à l’école, surtout à partir du collège. Témoignages et remèdes. « L’élève humilié » (Pierre Merle/Puf) Ou : En plus des témoignages récoltés, nous avons interviewé Fabien Ollier, professeur d’EPS à qui nous avions déjà consacré un article l’an dernier, et Pierre Merle. Sociologue de l’enseignement, il est l’auteur du livre « L’élève humilié. Il note que « le sport n’est pas mal placé » dans les disciplines qui génèrent un sentiment d’humiliation, même si ce sont les maths qui reviennent le plus dans les témoignages « à cause du prestige de la discipline. » Le corps des ados exhibé « J’avais des gros seins pour mon âge » A 35 ans, Emilie se souvient : « J’ai carrément vécu le sport comme une humiliation au lycée. Beaucoup parlent de leur puberté, de cette violence qu’il y a à devoir exhiber un corps qu’on ne possède pas encore et qui commence à susciter le désir. La question du poids revient aussi souvent.

Office Central de la Coopération à l'Ecole Les principes d'une démarche coopérative Pour rentrer dans une démarche coopérative d’apprentissage, il est nécessaire de respecter six principes que nous appelons pour notre part les « composantes » de la démarche. > le climat de classe> les activités d'apprentissage> le travail en groupe > l'interdépendance positive> l'objectivation et l'évaluation-------------------------------------------------------------------------------- Le climat de classeTout d’abord, il faut instituer dans la classe et, si possible, dans l’établissement, un « climat » coopératif, c’est-à-dire un climat de vie et d’apprentissage fondé sur des valeurs et des principes spécifiques : respect, solidarité, entraide, gestion démocratique de la vie de la classe, temps de parole et instances de régulation… Les activités d'apprentissageIl faut ensuite proposer des « activités d’apprentissage » suffisamment complexes pour que celles-ci soient perçues comme une « énigme » à résoudre, par tous les élèves, quelle que soit leur compétence initiale.

Mrs. Vicky COLBERT WISE Community Profile: Vicky COLBERT DE ARBOLEDA Position: Co-author and founder Organization: Escuela Nueva model Vicky Colbert is the Founder and Director of Fundación Escuela Nueva, and co-creator of the Escuela Nueva pedagogical model, known for its effectiveness in improving the quality and relevance of basic education in underprivileged schools across Colombia and beyond. In 1975, Ms. The Escuela Nueva pedagogical model has become a part of Colombia’s national education policy and has been adapted to urban and displaced populations, with a significant impact on academic achievement. Ms.

Related: