background preloader

Cuba : découverte d'étonnantes pyramides sous-marines...

Cuba : découverte d'étonnantes pyramides sous-marines...
En 2000, un groupe de chercheurs tombe sur un site bien étrange, dans les profondeurs au large du cap Saint-Antoine, au nord-ouest de Cuba : une ville enfouie, comme la mythique Atlantide. L'année suivante, un autre groupe de chercheurs se lance dans la même expérience, pour vérifier. Et leur constat a été identique. Ces ruines ont pu être découvertes grâce à des sonars puissants, pouvant reconnaître des structures de pierre jusqu'à presque 200 mètres de profondeur. Les scientifiques s'y sont très vite intéressés, mais ont gardé la découverte secrète. Récemment, c'est par hasard qu'un couple de chercheurs d'épaves est tombé sur la cité enfouie. Plus anciennes que les pyramides d'EgypteLes recherches ont également démontré que ces structures rocheuses se trouvaient autrefois hors de l'eau, et qu'elles avaient pu être modifiées par l'humain, il y a 6 000 ans de cela, soit 1 500 ans avant l'édification des pyramides d'Egypte. Related:  Cités, Civilisations EngloutiesAtlantide - A ClasserArcheologie Sous-Marine

Cités englouties Depuis toujours, les civilisations se sont développées sur le littoral. Nos premiers ancêtres, n'en doutons pas, étaient des marins. La fameuse Atlantide elle-même était un empire maritime, que la montée des eaux a submergé dès la fin du dernier âge glaciaire. Il y a dix ou douze mille ans, en effet, le niveau des mers s'est mis à monter rapidement : 130 mètres en l'espace de quelques millénaires. Au fil des siècles, ceux du bord de mer ont dû maintes fois renoncer à leur terre ancestrale avalée par la mer salée. L'auteur confond Ys au large de Douarnenez dans le Finistère avec une autre cité engloutie dans le golfe du Morbihan... "On peut y ajouter la fameuse et opulente cité de Dorestad en Hollande, qui disparut sous les flots en l'an 864 de notre ère, ou bien Vinéta sur la Baltique, qui fut fondée en 950 et submergée par un raz de marée en l'an 1100. En Bretagne, les villes englouties sont innombrables et fleurissent nombre de contes et de chansons traditionnelles.

Des crânes d'Aliens découverts au Mexique ? C'est un étrange cimetière qui a été découvert à Onavas, au Mexique. Sous la terre, vingt-cinq squelettes anciens de plus de 1 000 ans, ont été retrouvés, dont certains, avec la boîte crânienne allongée. En réalité, il s'agirait là des signes d'une pratique réalisée à l'époque. Dans le Daily Mail, Cristina Garcia Moreno, directrice de la recherche, explique que "la déformation crânienne dans les cultures méso-américaines a été utilisée pour différencier un groupe social des autres, mais également à des fins rituelles". Sur les vingt-cinq crânes qui se trouvaient dans le cimetière, treize montraient ce type de déformation volontaire. Une technique dangereuseMais pour l'instant, on ne sait pas encore expliquer pourquoi certains crânes présentait cette caractéristique, et pas d'autres : "Nous n'avons pas pu reconnaître les différentes catégories sociales parce que toutes les sépultures semblent avoir les mêmes caractéristiques.

L’Atlantide refait surface dans la mer du Nord Les plongeurs d’une compagnie pétrolière ont trouvé ce « monde enfoui sous l’eau » par hasard. Ils effectuaient l’inspection de la zone aquatique autour d’un plateau pour y placer des plateformes de forage. Des harpons, des outils en silex, des tumulus anciens, ont été retrouvés sur le fond marin, rapporte l’étude de l'Université de St. Andrews. La version des Britanniques suscite beaucoup de doutes, explique Andreï Velitchko, Directeur du Laboratoire de Géographie évolutive de l’Institut de géographie de l’Académie des Sciences de Russie. « Il n’y a jamais eu de descente des terres aussi brusque dans la zone de la mer du Nord. Malgré des différences de dates, les scientifiques britanniques ne sont pas moins enthousiastes. L’Atlantide passionne les chercheurs depuis plusieurs dizaines d’années. Peut-être que l'Atlantide n’est qu’un mythe, écrit par le philosophe grec Platon.

Le plus ancien bateau cousu de Méditerranée L'épave de Zambratija en Croatie − Ph. Groscaux, CNRS, CCJ Giulia Boetto, archéologue naval, est chargée de recherches au CNRS, dans le Centre Camille Jullian à Aix-en-Provence. Vous venez de participer à la découverte d'une épave très rare. Il s'agit des restes d'un bateau d'une douzaine de mètres de long, dont un peu plus de la moitié de la coque est conservée. En quoi cette découverte est-elle importante ? Trouver un bateau de l'âge du bronze est exceptionnel. Le bateau croate était cousu. Giulia Boetto (photo Ranko Frka) C'est l'une de deux manières d'assembler la coque d'un bateau. D'où pouvait venir cette épave ? Il s'agit presque certainement d'un bateau construit localement. En outre, les archéologues croates ont fait une découverte très intéressante. Quelle va être la suite des recherches ? Nous avons prélevé deux échantillons de la coque, que nous avons transmis à des collègues spécialistes de la datation par les cernes du bois. Propos recueillis par Nicolas Constans.

La cité engloutie de Khambhat Un monument rectangulaire de 200 x 45 m est aussi vaste que l'acropole découverte à Harappa, Un autre édifice, sorte de grenier à blé, fait de briques de boue, d'une longueur de 183 m., Des rangées de constructions rectangulaires qui s'apparentent aux fondations de maisons en ruine, Un système de drainage, Des routes. L'équipe a remonté des outils en pierre polie, des ornements et des figurines, des débris de poteries, des pierres semi-précieuses, de l'ivoire et des restes fossilisés humains. Des échantillons de bois fossilisé furent envoyés, pour datation à deux laboratoires indiens : L'un proposa 5500 av. J. Cette datation suscita d'intenses controverses. Il s'agit aussi de comprendre comment cette cité a été engloutie et comment elle s'est retrouvée à 30 km de la côte. D'après Raj Chengappa & Anm Ram in Courrier international n°610

Des mots pour une pensée..... Svastikas (L'épopée atlante) 1. Avertissement Comme on le verra ou reverra dans cette page, le svastika est un symbole très ancien, très répandu et très certainement en liaison, sinon avec l'Atlantide, du moins avec les événements ayant possiblement entraîné sa perte. Au XXème siècle un dangereux psychopathe a cru bon d'en dévoyer le sens en en faisant le symbole de son "idéologie". Qu'il soit bien clair que nous parlons ici d'un symbole dont l'universalité de l'emploi (des églises du Moyen-Age occidental aux dessins Navajos et des manuscrits chinois aux temples hindous) et la haute antiquité réfutent totalement ce criminel embrigadement. Sur un vase antique grec du VIIème siècle av.J.C. la déesse chasseresse Artémis accompagnée des chiens donnés par Pan. 2. Le nom vient du sanscrit et signifie "de bon augure". Les plus anciennes représentations de svastikas se trouvent sur les parois de grottes ornées préhistoriques. peintures rupestres au Tibet ( Qugarchang Ritog, Ngari ) datant d'au moins 3000 ans 3. 4.

ruines dans le pacifique Sa datation a révélé que l'édifice remontait à au moins 8000 ans av. jc Le mur de l'Ancienne ville sous marine de Hujing La maison en pierre de Taga Des mégalithes faits de blocs basaltiques bleu-noir en forme de prismes hexagonaux et disposés en croix. 400 larges tumulis vieux de 3000 ans Le trilithon de Ha’amonga et les ruines d'un port Des temples en forme de pyramide et des routes Une route antique fait le tour de l'île Les Marae Mahaiatea Des collines découpées en terrasses Des villes englouties découvertes en Inde !** Au large des côtes indiennes, dans le golfe de Khambhat, une expédition conduite en 2001 par quelques chercheurs mandatés par le gouvernement indien met à jour un complexe de ruines immergées sur une superficie de près de treize kilomètres carrés. Les pièces remontées des profondeurs de ce site sont si anciennes qu’elles suscitent beaucoup d’interrogations. Les océanographes du National Institute of Ocean Technology (NIOT) de Madras (Inde) ont fait une découverte de la plus haute importance. Ils mesuraient les niveaux de la pollution marine dans le golfe de Khambhat, enregistrant des images acoustiques du fond de l’océan quand, plusieurs mois plus tard ils se rendent compte qu’ils ont obtenu des images des ruines d’une immense cité, engloutie à 40 mètres sous le niveau de la mer En Janvier 2002, l’équipe du NIOT était en mesure de faire des révélations. La ville engloutie partage des similarités frappantes avec les sites de la civilisation de l’Indus [2300-1700 av.

Related: