background preloader

Le circuit du prêt des liseuses

Le circuit du prêt des liseuses
J’ai toujours manqué d’imagination pour les introductions un peu rigolotes et « aguichantes ». On va donc faire comme si je venais de vous proposer l’introduction du siècle. Aujourd’hui, on va parler du circuit de prêt des liseuses. En achetant des liseuses, j’imaginais bien qu’il y aurait quelques bricoles techniques à faire ou à vérifier sur les machines entre chaque prêt, mais j’avoue que je n’en avais qu’une vague idée. La période de médiation envers les collègues m’a été extrêmement utile à ce niveau-là. Résumons pour ceux qui n’auraient pas lu l’article : chaque collègue a eu l’obligation de tester la machine, de se retrouver en « tête-à-tête » avec elle. Cette période de médiation pour les collègues m’a permis de faire une première évaluation sur les besoins et les « risques » du prêt de liseuse : Dans quel état rentrent les machines après toutes les manipulations – plus ou moins douces – des nouveaux « lecteurs-numériques » ? J’intercepte les machines entre chaque prêt.

http://www.crl-midipyrenees.fr/tabenbib/Blog/?p=840

Related:  Liseuses, tablettes, e-book : formation novembre 2014

Bruce Willis veut attaquer Apple pour pouvoir léguer sa bibliothèque iTunes à ses filles BRUCE WILLIS VS. APPLE – En plus de sa bataille juridique contre Samsung, Apple risque d'affonter... Bruce Willis. Dimanche 2 septembre, le tabloïd britannique The Sun rapporte que l'acteur prévoit d'attaquer la firme pour que ses filles puissent hériter de sa bibliothèque iTunes.

De l’intérêt de la médiation chez les collègues… C’est bien connu, le bibliothécaire a deux caractéristiques bien définies : il aime les livres (les sentir, les toucher… une histoire presque érotique, en somme) ; il n’aime pas les lecteurs/usagers. Point. C’est certainement un peu caricatural, mais pas très éloigné de la vérité… ré-enchanter la lecture numérique - Étienne Mineur Voici un nouvel article concernant la lecture sur support numérique. Ce texte se veut avant tout un kit de survie pour auteur désirant se lancer dans l’écriture d’œuvre à consulter sur nos nouveaux supports numériques (principalement tablette et téléphone). Actuellement, quand on parle de lecture numérique, on se focalise principalement sur la technologie et les modèles économiques (comme j’en parlais dans un billet précédent). Les livres numériques (sur tablette, liseuse, ordinateur, téléphone…) sont avant tout considérés comme des outils de plus en plus performants (hypertexte, outils de recherche, d’indexation, fonctionnalités, connectivité, contenance…) et comme nouveau moyen de diffusion (comment se passer de l’actuel système de distribution sans perdre trop d’argent ). On ne parle presque jamais du contenu, du texte, de la typographie, de la qualité de la lecture, et surtout le plus important, du plaisir de lire. les jeux vidéos et les applications autonomes.

La rentrée littéraire sur les liseuses Les liseuses sont à la disposition des usagers des médiathèques de l’Albigeois depuis le 02 juin, et disons-le clairement : elles ont un succès fou ! Elles sont systématiquement empruntées, ce qui implique que nos braves lecteurs doivent obligatoirement passer par la case « Réservation » pour avoir le bonheur infini d’en approcher une ! Et nous nous sommes aperçus que, contrairement à ce que nous avions – naïvement, peut-être – imaginé au départ, les usagers réservent une liseuse en fonction de son contenu et non en fonction du modèle de la machine… Le contenant devient donc moins important que le contenu, ce qui est une fort belle nouvelle ! Mais revenons un peu aux contenus des liseuses : nous avons fait le choix de ne proposer quasiment que des titres récents, tout en étant conscients qu’il allait falloir gérer des DRM… L’achat des livres numériques s’est fait sur la plateforme ePagine, par l’intermédiaire de la librairie toulousaine Ombres Blanches.

Yvelines et Val d'Oise Mardi 28 Juin 2011 Quel est le profil de l’emprunteur-type ? Quelles sont les fonctionnalités les plus appréciées de la liseuse ? Quels usages sont les plus adéquats ? 161 personnes ont répondu au questionnaire du MOTif sur cette expérimentation menée en partenariat avec des bibliothèques rurales des Yvelines et du Val d’Oise. A la fin de l’année, un projet similaire sera lancé dans le département de Seine-Saint-Denis. Format, ePub, eBook, livre numérique, DRM, liseuse, tablette I - Introduction Le Larousse définit le livre numérique (ou eBook) comme la "version électronique d’un ouvrage, constituant un fichier téléchargeable et consultable sur [...] micro-ordinateur ou un autre support multimédia" c'est-à-dire liseuse [Figure 1], tablette ou encore smartphone. Quand on parle de livre numérique, on s’imagine qu’un simple fichier Word ou Open Office ou txt, sera facile à afficher sur tous les eBooks comme Kindle ou autres plateformes numériques. En fait, ce n'est pas le cas : les livres numériques nécessitent un traitement approprié afin d'offrir une bonne qualité de lecture. Tout est question de format de fichier.

Tablettes : installation et sécurité En cette rentrée 2012, La Petite Bibliothèque Ronde s’est ré-équipée : 1 iPad + 1 Galaxy Tab. L’investissement dans un nouvel équipement nous a à nouveau replongé dans la question du dispositif de sécurité. Ces questions revenant régulièrement lors des diverses rencontres professionnelles, c’est justement l’occasion de faire une mise à jour sur le sujet. Il y a quelques mois, nous publiions sur des articles relatifs à l’installation de notre espace de lecture numérique et à la sécurité de notre équipement mobile : Le système de sécurité que nous avions trouvé pour nos tablettes était certes peu reluisant mais avait le mérite de remplir sa fonction.

Une liseuse moins chère qu’un livre ! L'entreprise allemande Txtr vient d'annoncer à la Foire du livre de Francfort une liseuse de 5 pouces (format livre de poche) de 129 grammes, avec 4 Go de mémoire vendue à 9,90 euros (vidéo) ! Oui, 10 euros ! Elle sera moins chère que le prix d'un livre papier voire même que bien des livres électroniques ! Bien sûr, cette liseuse d'entrée de gamme est dénuée de toute fonctionnalités : pas d'écran tactile, pas de rétro-éclairage, pas de Wifi ni de 3G... Elle est alimentée par des piles et ne proposerait qu'une connexion Bluetooth qui fonctionnera d'une manière un peu compliquée via une application Androïd, permettant de faire basculer les livres de l'application de sa tablette ou de son smartphone à la liseuse.

Collections numériques, collections physiques Il existe un degré zéro de l’articulation entre collections physiques et collections numériques : c’est la disparition pure et simple des premières. Rêve ou cauchemar ? En tout cas, idéal possible de la bibliothèque contemporaine. Accessibilité universelle, en tout temps : la bibliothèque totalement numérique réunit quelques-uns des traits qui caractérisent la puissance divine. C’est sans doute une des raisons de son attrait.

Bibliothèques de Blois Les bibliothèques de Bois Agglopolys et l'agence Ciclic se sont associées pour mener une expérimentation autour de la lecture numérique. Huit liseuses Bookeen Gen 3, fournies pour moitié par les deux partenaires, ont été mises à disposition des lecteurs des bibliothèques. Deux d'entre elles sont disponibles en permanence en consultation sur place. Dès début juillet 2011, elles ont pu être empruntées pour une période de 15 jours puis, à la demande des usagers, d'un mois à partir du mois de novembre. Etude des perceptions et usages du livre numérique Dans le cadre de sa mission légale d’observation, l’Hadopi (DREV) et le GLN ont conduit une étude exploratoire sur les usages et perceptions du livre numérique, comprenant une phase qualitative et une phase quantitative. Cette étude a été réalisée par l’institut d’études IFOP. Elle s’appuie : Sur des groupes qualitatifs menés auprès de lecteurs de livres numériques occasionnels et réguliersSur un échantillon national représentatif des lecteurs de livres numériques de 15 ans et plus.

LibraryBox : BIBLIOBOX dans la bibliothèque Au début est la PirateBox ... et l'association lesplanade (rézo-labo toulousain d'acteurs du numérique qui veulent se retrouver, échanger et porter ensemble des projets autour de la création numérique). Le 3 mai, séance collective d'installation avec 12 PirateBox acquises par les lesplanadeurs. La mise en oeuvre s'inspire de la PirateBox de Lille (tutoriel sur le blog de Nicoles Hachet). Après quelques contorsions codées et moult retours à la case Départ, la PirateBox est opérationnelle fin août. Spécial bibliothèque mobile Enseigner les lettres avec le numérique — Lettres Brochure 2014 Télécharger la brochure 2014 (23 Mo - PDF) Télécharger directement une des 62 fiches des 5 brochures (depuis 2010) Sur la thématique : "Les métamorphoses de la parole à l'heure du numérique : enseigner l'oral", la brochure 2014 de la collection "Enseigner avec le numérique" est mise à disposition des participants par la DNE (Direction du numérique pour l'éducation) et l’IGEN, en lien avec les ateliers numériques et présentations pédagogiques du séminaire national Le Rendez-vous des Lettres (PNF Lettres, 17-18-19 novembre 2014), organisé par la DGESCO et l'inspection générale.

Le concept de collection numérique Les bibliothèques sont aujourd’hui plus que jamais interrogées dans leurs pratiques et dans leurs offres de services, face aux métamorphoses rapides d’internet. Au règne de l’hypertexte a succédé le web de données, qui laisse à présent la place aux réseaux sociaux : aux États-Unis, la fréquentation de Facebook vient de détrôner celle de Google. Les usages mobiles s’intensifient grâce au développement des smartphones.

Related:  Tablettes