background preloader

Données publiques et journalisme: une mine de richesses!

Données publiques et journalisme: une mine de richesses!
Libérez les données publiques gratuitement ! Une fois de plus, cette demande a été émise lors de la seconde conférence Lift France (technologie & prospective). Leur utilisation dans le domaine de l'information présente un intérêt énorme. Le journalisme de données commence à prendre son essor en France, mais les données publiques, contrairement à d’autres pays, n’y sont pas encore totalement libérées ou facilement accessibles. Cette semaine à Marseille, lors de la seconde conférence Lift France (technologie & prospective), les appels se sont multipliés pour libérer gratuitement les données publiques. L’enjeu est économique, démocratique et social. Hélas, aujourd’hui, « nous avons l’état d’esprit du 19ème siècle, les méthodes du 20ème et les besoins du 21ème », a joliment résumé Sam Pitroda, conseiller en technologies de l’information du Premier ministre indien. Pour le reste, il faudrait quand même que les données soient disponibles ! La France en retard Des projets qui déjà foisonnent

Quatre voies du datajournalism Le datajournalism ou journalisme de données, peut difficilement se résumer à un type de contenus ou à un type de démarche. Il requiert des compétences spécifiques, selon l'usage qui en est fait. J’ai eu l’impression, ces derniers jours, de répéter plusieurs fois la même chose à des personnes différentes (ce qui est un vrai plaisir quand il s’agit de datajournalism). D’où l’idée d’articuler ici ces quelques éléments récurrents. Photo CC par Ian-S sur Flickr Finalement, le datajournalism ou journalisme de données, peut difficilement se résumer à un type de contenus ou à un type de démarche. 1-COMPRÉHENSION : le datajournalism permet de mieux comprendre le monde. Pour cette visualisation des succès au box office américain depuis 1986, l’équipe du nytimes.com a particulièrement travaillé sur la forme des courbes, et leur couleur. Le datajournalism, c’est de la visualisation d’information. La datajournalism ne pourra donc pas se passer des compétences d’un interaction designer.

Datavisualization Data.gov “Internet civilisé” : la timeline La semaine passée, notre éminent confrère Marc Rees se fendait d’une petite anthologie de la notion, tant chérie par Nicolas Sarkozy, de “l’Internet civilisé” (Avec l’Internet civilisé, l’UMP s’échine). Las : à l’exception d’une photographie de fossiles préhistoriques, l’article se bornait à enfiler des dates, des noms, et des citations, en mode texte. Il existe pourtant de nombreux outils de “timeline” (frise chronologique, en bon français), créés précisément pour visualiser des informations, dans le temps, mais également d’y associer des images, de les mettre en contexte… Ceux qui voudraient garder la main sur leurs données installent Timeline sur leur serveur, ou encore TimelineSetter que Propublica vient de rendre public. Une timeline avec des images, c’est encore mieux. PCInpact a finalement embeddé ladite timeline. J’aurais bien voulu pouvoir rajouter de la musique à cette timeline, mais Dipity ne le propose pas (encore).

Pourquoi le data-journalisme, c’est l’avenir en marche | Nouvelle formule Elle s’appelle Caroline Goulard, elle est encore étudiante (en 5e année, tout de même), elle est en passe de devenir LA spécialiste française du journalisme de bases de données, le databeyyyse djournaliseume en bon franglais, qui commence à faire florès ailleurs, entendre aux Etats-Unis et en Grande Bretagne, comme d’habitude, mais pas chez nous. Son blog est une mine de renseignements – et de (plaisants) fantasmes éditoriaux - pour ceux qui, comme Sophie Gohier, mon éditrice préférée, ou votre dévoué serviteur pensent que l’info en ligne, c’est pas seulement (surtout pas?) du batonnage de dépêches, des Web reportages et de la sous-télévision. Caroline Goulard a deux actualités: - Un article limpide sur le database journalism, confié à Owni. Nos ambitions, donc. Ca fait quelques mois, voire quelques années, qu’on y pense, aux bases de données. Alors, on cherche la martingale, comme dirait Baroin, la recette miracle. Parmi les ingrédients, il y a aura Pierre Falga, j’aimerais bien.

Data News Linked Data | Linked Data - Connect Distributed Data across the Web Présentation du data-journalisme Le data-journalisme ou journalisme de données est une nouvelle technique qui consiste à analyser des données complexes, en extraite les plus significatives et de retraiter ces informations sous formes graphiques. Principalement utilisée en rédaction web et très présente dans les pays anglophones, ce type de journalisme commence à prendre de l’essor en France, bien que les bases de données ne soient pas encore toutes forcément accessibles. On part d’un flot d’information brute, officielle, qui est vérifiée, traitée, pour aller vers la plus percutante et la raffinée possible. Pour réaliser ce nouveau type de visualisation de l’information, les journalistes doivent cependant avoir accès aux bases de données publiques. Un autre aspect intéressant dans le data-journalisme : la certaine proximité développée avec le lecteur. Wikileaks et l'éclosion du data-journalisme Tardy Floriane, Mantovani Cécile, Krehl Margaux, Lamy Aurélien

Related: