background preloader

Maison passive

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. La notion de maison passive est une norme (allemande) énergétique d'un bâtiment ainsi qu'une appellation utilisée pour certains types de maisons. C'est une maison à très faible consommation énergétique. Qu'est-ce qu'une maison passive ? La maison passive est une maison construite en vue de réduire fortement la consommation d'énergie. Normes énergétiques On désigne généralement par maison passive un bâtiment qui est pratiquement autonome pour ses besoins en chauffage. La norme allemande "Passivhaus" est accordée à partir d'un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh/m²/an, et un besoin de moins de 50 kWh/m²/an d'énergie finale (les 15 kWh/m²/an du chauffage + l'énergie nécessaire au chauffage de l'eau + l'électricité consommée par la ventilation + climatisation+électricité domestique). Principes de fonction Principe I - réduire au maximum les pertes de chaleur Avantages Les quatre piliers du standard « maison passive » caméra thermique Histoire Related:  construction-habitat écologique

Construire une éolienne à axe vertical Accueil » Fiches techniques » L'énergie et la motorisation Présentation Cette fiche contient les plans pour vous fabriquer une petite éolienne à vitesse constante. Le but est d'arriver à la faire avec du matériel de récupération. Elle est capable de faire débiter entre 600 et 700 watts à un alternateur par un vent de seulement 30 km/h. Peu importe d'où vient le vent, de part sa conception, elle est toujours au top. Principe de fonctionnement Quatre pales en forme de godet tournent sous l'action du vent (fig. 10). Liste des matériaux Construction des pales Elles sont au nombre de quatre et sont taillées dans de la tôle de 2 mm d'épaisseur. Les supports de pales Support inférieur Support supérieur La croix de liaison Biellette et accessoires Le socle Il se compose de quatre pieds reliés par deux plateformes. Position des pales en fonction du vent Principe Pour la suite

Puits canadien Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. Le puit canadien, appelé aussi puits provençal, est un système géothermique dit de surface. Ce système sert surtout de climatisation naturelle. Il est basé sur le simple constat que la température du sol à 1 mètre 60 de profondeur est plus élevée que la température ambiante en hiver, et plus basse en été. Principe Utiliser l'inertie thermique du sol pour pré-traiter l'air ventilant des bâtiments. Mise en œuvre Faire circuler l'air dans un tuyau enterré à environ deux mètres de profondeur (plus c'est profond, plus on se rapproche d'une température constante de 10°C (cf. Ce système est encore, malheureusement, très insuffisamment utilisé, alors que son coût d'installation serait marginal s'il était prévu lors de la construction. Technique de fabrication Le dimensionnement d'un puits canadien ne peut se faire sans une approche globale de la ventilation de la maison. Précaution Qualité de l'air Voici donc quelques recommandations : Choix du tuyau

Construire et Faire soi-même - @utoconstruction Isolation (thermique) Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. Pour visualiser la liste des articles homonymes, veuillez consulter la page : isolation La lutte contre le gaspillage d'énergie passe par l'isolation thermique des bâtiments chauffés, elle fait l'objet d'une réglementation précise datant de plus d'une trentaine d'années. On peut considérer une maison comme un récipient percé de différentes sortes de trous: Portes et fenêtres Ventilation Combles plafonds Murs extérieurs On a intérêt à colmater simultanément et de façon équilibrée chaque sorte de trou. Définitions Dès que deux éléments en contact possèdent des températures différentes, il se produit un échange de chaleur entre eux jusqu'à ce que leurs températures deviennent identiques. Conductivité thermique La conductivité thermique est une valeur propre à chaque matériau. Prenons l'exemple de l'aluminium, c'est un matériau très conducteur de chaleur. À voir : Conductivité thermique Inertie thermique Isolation "hydrique" Le choix des matériaux

::Les-cabanes.com: construction de cabane, matériaux, plans, permis:: le site spécialiste des cabanes Comment construire une cabane ? Les possibilités sont infinies, récup, neuf, kit, bois, métal, pierre... Certains s’aventurent dans les matériaux composites... Nous allons sur cette page vous apporter des éléments pour choisir et pour bâtir avec des données pour connaître les matériaux (ce qui n’est pas évident lorsque l’on est citadin par exemple) et la législation qui peut s’adapter à votre cas. Ainsi vous trouverez des schémas de cabanes, et avec un peu d’imagination et une bonne règle de trois, vous aurez une base de travail et une estimation des couts pour le bois. Le Bois : si l’on aborde le bois, on peut faire quelque chose de bien pour une somme réduite mais attention, le rondin ou le madrier sont des métiers à part entière et souvent le travail de ces produits est long et coûteux.

Maison bioclimatique Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. Une maison bioclimatique va utiliser à son avantage le climat et l'environnement et le pays du lieu où elle est bâtie, composer avec ce dernier et non se battre contre lui. C'est un bâtiment dans lequel le chauffage et la climatisation sont assurés en tirant le meilleur parti du rayonnement solaire, de l'inertie thermique des matériaux et du sol et de la circulation naturelle de l'air. Cet objectif est atteint simplement par une orientation plein sud et par le biais de sa conception structurelle (avant tout compacte et en évitant le plain pied). Et non par la mise en oeuvre de matériaux dits "actifs" (capteur solaires de chauffage, pompe à chaleur, etc.). La conception bioclimatique de l'habitat est appelée parfois bioclimatisme. Description L'architecture bioclimatique réduit les besoins vitaux afin d'éviter les chocs thermiques et de maintenir des températures constantes et agréables, tout en contrôlant l'hygrométrie. Mise en garde

Toit vert Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. Le toit vert (toit végétal, ou encore toiture végétalisée) est un concept de toiture utilisant de la terre et des végétaux en remplacement de l'ardoise, la tuile... Historiquement, la construction de toitures végétales se fait de manière traditionnelle dans plusieurs pays scandinaves et européens. Le mélange de terre et de végétaux enracinés sur les toits permettait de réaliser des toitures bien isolées phoniquement, étanches à l'air et à l'eau, résistantes au vent et au feu, à l'aide de matériaux facilement disponibles. Quelques données En Allemagne, durant les 10 dernières années, 10 % des toits ont été végétalisés. Un architecte autrichien ayant vécu en Nouvelle-Zélande, Hundertwasser, avait développé cette idée dans certaines de ses constructions. Avantages Préparation de la tonte du toit vert. Environnementaux : En absorbant la chaleur, les toits verts réduisent la charge des appareils de refroidissement des bâtiments. Toit de terre Prix

Chauffage au bois Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. Choisir son essence de bois Les feuillus durs comme le chêne, le frêne, le châtaignier, le hêtre, le charme, le noyer et les arbres fruitiers brûlent plus lentement que les feuillus tendres comme le peuplier, le saule et que les résineux comme le sapin ou l'épicéa. Le châtaignier et le robinier éclatent en brûlant. Les résineux montent rapidement en température mais produisent des résines qui se condensent le long du conduit ce qui peut entraîner des feux de cheminée. Tableau comparatif sur la qualité de la combustion et l'utilisation de 21 espèces d'arbres. ( source initiale: ) Pollution Source: Environnement Canada Une étude réalisée en 1998 par le Regroupement montréalais pour la qualité de l’air (RMQA) identifiait le chauffage au bois comme l’une des sources majeures de pollution atmosphérique dans la grande région de Montréal. Fiche d'information complète: Chauffage résidentiel au bois (format PDF - 221Ko)

Autoconstruction Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. L'autoconstruction est le nom donné à l'action, pour un particulier, de réaliser sa propre maison sans, ou pratiquement sans, l'aide de professionnel du bâtiment. L'autoconstruction inclut en particulier la réalisation du gros œuvre (maçonnerie et charpente-couverture), mais exclut assez souvent les travaux de terrassement. L'autoconstruction concerne également des réalisations plus modestes qu'un pavillon. Tout projet nécessitant plusieurs corps de métiers (et au moins une déclaration de travaux) peut être conduit avec la démarche décrite ici. Préliminaires L'autoconstruction ressemble à la traversée de l'Atlantique en solitaire, on ne s'y lance qu'après mûre réflexion et longue préparation. Pourquoi construire soi-même sa maison? Compétences nécessaires Il faut de la persévérance, car mener à bien un projet peut prendre entre un et dix ans (certains disent « toute une vie »). Documentation et autoformation Le cadre légal France Québec Avant-projet

Related: