background preloader

Maison passive

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. La notion de maison passive est une norme (allemande) énergétique d'un bâtiment ainsi qu'une appellation utilisée pour certains types de maisons. C'est une maison à très faible consommation énergétique. Qu'est-ce qu'une maison passive ? La maison passive est une maison construite en vue de réduire fortement la consommation d'énergie. Normes énergétiques On désigne généralement par maison passive un bâtiment qui est pratiquement autonome pour ses besoins en chauffage. La norme allemande "Passivhaus" est accordée à partir d'un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh/m²/an, et un besoin de moins de 50 kWh/m²/an d'énergie finale (les 15 kWh/m²/an du chauffage + l'énergie nécessaire au chauffage de l'eau + l'électricité consommée par la ventilation + climatisation+électricité domestique). Principes de fonction Principe I - réduire au maximum les pertes de chaleur Avantages Les quatre piliers du standard « maison passive » caméra thermique Histoire

La définition de la Maison Passive Une maison passive consomme 90% d’énergie de chauffage en moins qu’une construction existante. Et 50% de moins qu’une maison nouvellement construite selon la réglementation thermique actuelle (RT 2012). Quels que soient son mode de construction et sa situation géographique, une maison passive, avec tout le confort actuel, n’a pas besoin de plus de 15 kWh par m² et par an (soit 1,5 litre par m² et par an d’équivalent pétrole) en chauffage. Les réalisations passives actuelles montrent que cette définition est valable pour des régions au climat rude ou au climat méridional ; soit toute la zone comprise entre Madrid et Stockholm. Pour se chauffer, la maison passive utilise toutes les sources de chaleur disponibles (soleil, habitants, électroménager, etc.). Quatre critères permettent de déterminer si un bâtiment peut obtenir la labellisation « Bâtiment Passif / Passivhaus® » : • Besoins en chauffage < 15 kWh/(m².a) ou puissance de chauffe < 10 W/m² • Étanchéité de l’enveloppe : n50 ≤ 0,6 h-1

Chauffage passif : un immeuble s'inspire du porc-épic > Habitat Un projet d'immeuble de bureaux situé à Preston, dans le nord-ouest de l'Angleterre et présenté par le cabinet d'architecture "Moxon", reprend le concept étonnant de biomimétisme. Le biomimétisme (ou Biomimicry en anglais) est une démarche consistant à reproduire artificiellement des propriétés essentielles d'un ou plusieurs systèmes biologiques. Comme le montre les photos ci-contre, les 3 700 mètres carrés de bureaux comporte à l'extérieur une série de "roseaux" en aluminium imitant la peau d'un porc-épic. Ces aiguilles sont toutes disposées dans la même direction afin d'intégrer un chauffage solaire passif dans la structure et réguler ainsi la température du bâtiment, ce qui permet de réaliser des économies d'énergie. Selon les architectes, le revêtement est également fonctionnel : "Sur la façade Sud-Ouest, le système agit comme un pare-soleil et un parapluie géant ; Sur la façade Sud-Est il semble plus perméable. (Images - Copyright Moxon)

Énergie solaire passive Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’ énergie solaire passive est une énergie abondante et non polluante qui suppose la conception de bâtiments et la mise en place des composants de construction appropriés ( écoconstruction ou architecture bioclimatique ) afin d’utiliser l' énergie solaire pour l’éclairage naturel, le chauffage des locaux et/ou la climatisation des locaux. En plus de réduire la consommation d’ énergie , un avantage primordial que procure l’énergie solaire passive est le confort ressenti par les occupants. Le chauffage solaire passif fonctionne comme suit ; l'énergie lumineuse du Soleil qui pénètre à l'intérieur des pièces par les fenêtres est absorbée par les murs, les planchers et les meubles, puis libérée sous forme de chaleur. Des baies vitrées ainsi que la thermocirculation permettent de faire diminuer la consommation en d'autres énergies. Pour la réalisation d'un mur utilisant l'énergie solaire passive, voir l'article mur Trombe . Voir aussi [ modifier ]

Une petite centrale hydroélectrique Vous êtes en mesure de devenir producteur d’électricité. L’hydroélectricité est une énergie renouvelable propre qui n’émet pas d’émission de gaz à effet de serre. Energie d’origine solaire liée au cycle de l’eau, l’hydroélectricité est facilement transformable en énergie électrique.Avant d'installer une petite centrale hydroélectrique (PCH) il faut s’assurer que le débit et la hauteur de chute de l’eau soient suffisants. Un projet d’aménagement d’une petite centrale hydroélectrique est un projet complexe. Une petite centrale hydroélectrique (PCH) est une installation d’une puissance inférieure à 10MW. Une petite centrale hydroélectrique ne stocke pas l’eau comme les grandes centrales équipées d’un barrage hydraulique. Une installation hydroélectrique se compose d’une turbine, une roue, et d’une génératrice, un générateur. Le type de turbine à utiliser dépend des caractéristiques du site : hauteur de chute disponible sur le site débit et variabilité du débit

energie hydroelectrique L'énergie hydroélectrique, ou hydroélectricité, est une énergie électrique renouvelable qui est issue de la conversion de l'énergie hydraulique en électricité. L'énergie cinétique du courant d'eau, naturel ou généré par la différence de niveau, est transformée en énergie mécanique par une turbine hydraulique, puis en énergie électrique par une génératrice électrique synchrone. En 2022, la puissance installée des centrales hydroélectriques atteint 1 397 GW, produisant environ 4 408 TWh, soit 51 % de la production mondiale d'électricité renouvelable et 14,9 % de la production mondiale d’électricité. Les atouts de l'hydroélectricité sont son caractère renouvelable, son faible coût d'exploitation et ses faibles émissions de gaz à effet de serre ; la capacité de stockage de ses réservoirs contribue à la compensation des variations de la demande ainsi que de celles des sources d'énergies intermittentes (énergie éolienne, énergie solaire). Techniques[modifier | modifier le code] Listes

Éolienne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une éolienne est un dispositif qui transforme l'énergie cinétique du vent en énergie mécanique, qui est le plus souvent transformée en énergie électrique. Les éoliennes produisant de l'électricité sont appelées aérogénérateurs, tandis que les éoliennes qui pompent directement de l'eau sont parfois dénommées éoliennes de pompage, dont un type particulier est l'éolienne Bollée. Ernest Sylvain Bollée a utilisé ce mot « éolienne » pour la première fois (1885) comme nom commun et non plus comme un adjectif (énergie éolienne). Les termes de parc éolien ou de ferme éolienne sont utilisés pour décrire les unités de production groupées (installées à terre ou en mer). Les états dans le monde où les champs éoliens sont les plus nombreux sont la Chine, l'Allemagne, l'Espagne, les États-Unis et le Danemark. Description, modélisation[modifier | modifier le code] Schéma d'une éolienne de type aérogénérateur. Une éolienne se compose des éléments suivants :

Énergie solaire photovoltaïque L'énergie solaire photovoltaïque (ou énergie photovoltaïque ou EPV) est une énergie électrique produite à partir du rayonnement solaire grâce à des capteurs ou à des centrales solaires photovoltaïques. C'est une énergie renouvelable, car le Soleil est considéré comme une source inépuisable à l'échelle du temps humain. Sur l'ensemble de sa vie, dans des conditions idéales d'irradiation solaire (typiquement au Sahara ou sous d'autres climats désertiques proches de l'équateur), un panneau photovoltaïque produit de 19 à 38 fois l'énergie nécessaire à sa fabrication et à son recyclage. La cellule photovoltaïque, composant électronique de base du système, utilise l'effet photoélectrique pour convertir en électricité les ondes électromagnétiques émises par le Soleil. Plusieurs cellules reliées entre elles forment un module et ces modules regroupés entre eux forment une installation solaire. Terminologie[modifier | modifier le code] Histoire[modifier | modifier le code] Autres références

Construire une éolienne à axe vertical Accueil » Fiches techniques » L'énergie et la motorisation Présentation Cette fiche contient les plans pour vous fabriquer une petite éolienne à vitesse constante. Le but est d'arriver à la faire avec du matériel de récupération. Principe de fonctionnement Quatre pales en forme de godet tournent sous l'action du vent (fig. 10). Liste des matériaux Construction des pales Elles sont au nombre de quatre et sont taillées dans de la tôle de 2 mm d'épaisseur. Les supports de pales Support inférieur Support supérieur La croix de liaison Biellette et accessoires Le socle Il se compose de quatre pieds reliés par deux plateformes. Position des pales en fonction du vent Principe Pour la suite Pour que l'éolienne puisse faire tourner un alternateur il faut rajouter une poulie U à gorge trapézoïdale sous la plate forme inférieure.

Related: