background preloader

Elevage français d'insectes comestibles

http://www.micronutris.com/

Related:  MicronutrisAlimentation alternativeAlimentation&AgricultureAlimentationAgroalimentaire

Micronutris industrialise l'élevage d'insectes - Agroalimentaire Convaincre les consommateurs français et européens de passer à l’entomophagie est le défi que compte relever un jeune entrepreneur toulousain. "L’insecte est l’aliment du futur", assène Cédric Auriol. Les arguments nutritionnels ne lui manquent pas : les insectes sont à la fois riches en protéines, en vitamines et en minéraux, et pauvres en graisses. Milpa : Protocole de culture 2) - Milpa culture de maïs courge et - Permaculture Ce protocole pour la culture du milpa (culture associée des trois soeurs maïs, haricot, courge) a été rédigé par un groupe de travail chez Guy Fabretti. L’intérêt d’avoir un protocole commun à tous pour l’initiative Milpa est que ainsi, on pourra analyser les différences selon les sols et d’autres facteurs tels que le climat. Le protocole de culture est simple afin de permettre un meilleur suivi de nos expérimentations. Posez vos questions dans le forum de la page Initiative Milpa ou contactez-nous Initiative Milpa, expérimentons la culture traditionnelle associée des trois soeurs : maïs, haricot, courge Présentation dans Passerelle Eco n°48.)

Insectes comestibles: une industrie à inventer Élevage d’insectes : une industrie à inventer Ils sont considérés comme repoussants, indésirables, effrayants. Et pourtant les insectes pourraient bien bouleverser notre alimentation dans les années à venir. Micronutris lève 1,5 million d'euros pour élever des insectes La start-up toulousaine commercialise une gamme de biscuits à base de larves de scarabée et de grillons. Aux portes de Toulouse, dans un local high-tech de 650 m², Micronutris produit chaque mois une tonne de grillons et de vers de farines, ou larves de scarabée. Une microproduction appelée à grandir très vite, espère Cédric Auriol, son fondateur. Comment gérer un élevage en classe Qu'y a-t-il à savoir sur le ténébrion meunier ? Le ténébrion meunier (Tenebrio molitor) est un insecte coléoptère, ordre d’insectes caractérisé par une paire d’ailes transformées en étuis, les élytres, qui protègent l’autre paire d’ailes lorsque l’insecte ne vole pas. Les coléoptères constituent l’ordre d’insectes qui compte le plus grand nombre d’espèces différentes (quelque 100 000). Dans la nature, le ténébrion fréquente plutôt les endroits sombres et humides. On trouve sa larve, le « ver » de farine, dans les stocks de céréales ou de farine mal entretenus.

Agriculture intégrée : Agriculture intégrée : tout faire pour réduire les intrants Comment réduire l’utilisation des intrants tout en maintenant voire en améliorant les performances économiques ? Face à cette demande de la profession agricole, Agro-Transfert Picardie étudie la protection intégrée depuis 1998. Au départ limité au blé, le programme concerne maintenant l’ensemble des grandes cultures.

Comment faire taire un antispéciste — PARISOIRE Mettre l’espèce humaine et les autres animaux sur le même plan limite le spectre des courants philosophiques dont il sera possible de s’inspirer pour justifier l’antispécisme. Par exemple, toute morale mettant en avant la rationalité humaine comme cause du devoir paraît peu envisageable : une perspective de type kantienne est exclue par l’argument selon lequel un nouveau-né ou un attardé mental n’a pas de raison : il faudrait par conséquent exclure ces êtres du champ d’application de la morale, ce qui est rédhibitoire ! Si l’on exclut également une morale de type perfectionniste, il ne reste que l’alternative assimilable aux vues utilitaristes : le critère de souffrance sert alors de référent, tout être pouvant souffrir doit bénéficier de droits le protégeant autant que possible des violences physiques ou psychologiques. Le "principe d’utilité" est le fondement qui devra guider l’action humaine : c’est le principe qui fonde la morale utilitariste.

Des usines d'insectes pour nourrir les Chinois LE MONDE | • Mis à jour le | Par Harold Thibault ((Kunyang, province du Yunnan) et Chine) (envoyé spécial)) Li Jinsui ne manque pas d'ambition. Il fait fièrement visiter l'usine d'insectes pour laquelle il a déposé sept brevets et investi l'équivalent de 250 000 euros de sa poche. Sur les hauteurs de Kunyang, cité satellite de Kunming, la capitale de la province du Yunnan (sud-ouest), la production a réellement débuté en 2009. Aucun de ses invités n'échappe à un plat de vers de bambou, affichés à son catalogue. La liste ne s'arrête pas là.

Protéines du futur: Quatre étudiants caennais imaginent et créent des pâtes aux insectes « Les enfants, ce soir on mange des torsades aux insectes ! » Vos bambins font la grimace ? Rassurez-les. Ces pâtes ressemblent à… des pâtes. Elles ont le goût de pâtes, au blé complet par exemple. Et elles se cuisinent comme toutes les pâtes : 6 minutes dans de l’eau salée.

Elevage Vers de Farine Ténébrions Parmi les élevages très faciles de l’OPIE, les Ténébrions sont très intéressants. Les Ténébrions sont des coléoptères, c'est-à-dire que ce sont ces insectes dont une paire d’ailes est transformée en étuis, ou élytres, afin de protéger l’autre paire d’ailes qui leur sert à voler. Parmi eux il y a les coccinelles, les scarabées, les charançons, etc.Ces insectes ont le même développement que les papillons, c’est-à-dire que les larves ne ressemblent pas aux adultes et passent par une métamorphose complète de leur corps pour devenir des adultes. Ce stade s’appelle la chrysalide chez les papillons et la nymphe chez les coléoptères. Chez les espèces dont les larves vivent dans la terre, la nymphe est protégée dans une coque de terre fabriquée par la larve.

Related:  INSECTES